Documentation critique sur les auteurs contemporains de langue française

Accueil » ...

Andreï Makine

    Andreï Makine naît à Krasnoïarsk, en Sibérie, le 10 septembre 1957. Dans les années 1980, il obtient un doctorat de l'Université d'État de Moscou après avoir déposé une thèse sur la littérature française contemporaine. Il collabore à la revue Littérature contemporaine à l'étranger (современная художественная литература за рубежом), et enseigne la philologie à l'Institut Novgorod. Au cours d'un voyage en France en 1987, il obtient l'asile politique, puis devient professeur de langue et de culture russes à Sciences Po et à l'École normale supérieure. En 1990, il publie son premier roman, La fille d'un héros de l'Union soviétique. Deux ans plus tard, il dépose une thèse de doctorat à la Sorbonne consacrée à l'œuvre de l'écrivain russe Ivan Bounine (1870-1953). Il obtient la reconnaissance du public et de la critique avec son quatrième roman, Le testament français, paru en 1995, pour lequel on lui décerne les prix Goncourt, Médicis, et Goncourt des lycéens.                                                                                                                                                             
Toute l'oeuvre d'Andreï Makine est écrite en français, sa langue seconde. Ses romans sont traduits dans plus d'une trentaine de langues.

                                                                                                                                    Photo : Cato Lein

Historique des prix reçus:

  • 1995: Prix Goncourt, Médicis, Goncourt des lycéens, pour Le testament français
  • 1998: Prix Eeva Joenpelto (Finlande), pour Le testament français
  • 2001: Prix RTL-Lire, pour La musique d'une vie
  • 2005: Prix de la Fondation Prince Pierre de Monaco, pour l'ensemble de son œuvre
Liens externes :

Note : Seules les cinq dernières références indexées sont affichées pour chacune des œuvres. Cliquez sur le lien « Liste de toutes les références » pour consulter la liste complète.

Responsable : Stéphanie Bellemare-Page

Documentation critique — références par œuvre

Au temps du fleuve Amour

  • DUFFY, Helena, « L’Orient en tant que carrière: la Russie, l’Occident et l’Orient dans Au temps du fleuve Amour’, dans Murielle Lucie CLÉMENT (dir.), Représentation des Russes et de la Russie dans le roman français des XXe et XXIe siècles, Berlin, Éditions universitaires européennes, 2011, p. 261-291.
  • GONFOND, Claude, « Au temps du fleuve Amour d'Andreï Makine ou le désir d'ailleurs », dans Anissa TALAHITE-MOODLEY (dir.), Problématiques identitaires et discours de l'exil dans les littératures francophones, Ottawa, Presses de l'Université d'Ottawa (Transferts culturels), 2007, p. 255-274.
  • ROEDERER, Christiane, « La poésie de la chanson russe chez Ivan Bounine et Andreï Makine : Les pommes Antonov et Au temps du fleuve Amour », dans Margaret PARRY, Claude HERLY et Marie Louise SCHEIDHAUER (dir.), Andreï Makine : le sentiment poétique. Récurrences chez Bounine et Tchekhov, Paris, L'Harmattan, 2008, p. 147-160.
  • SCHEIDHAUER, Marie Louise, « Tchekhov, Bounine, Makine, chantres de la terre russe », dans Margaret PARRY, Claude HERLY et Marie Louise SCHEIDHAUER (dir.), Andreï Makine : le sentiment poétique. Récurrences chez Bounine et Tchekhov, Paris, L'Harmattan, 2008, p. 43-54.
  • MCCALL, Ian, « French Literature and Film in the USSR and Mao's China : Intertexts in Makine's Au temps du fleuve Amour and Dai Sijie's Balzac et la Petite Tailleuse chinoise », Romance Studies, vol. 24, no 2 (juillet 2006), p. 159-170.

Confession d'un porte-drapeau déchu

  • VAREILLE, Arnaud, « Du drame de devenir écrivain : Confession d'un porte-drapeau déchu », dans Murielle Lucie CLÉMENT (dir.), Andreï Makine, Amsterdam / New York, Rodopi (CRIN, vol. 53), 2009, p. 37-53.
  • JDEY, Adnen, « L'amour, le temps. Une esthétique de l'attente », dans Murielle Lucie CLÉMENT (dir.), Andreï Makine, Amsterdam / New York, Rodopi (CRIN, vol. 53), 2009, p. 23-36.
  • VON KNORRING, Katya, « À la recherche d'Andreï Makine, ou un humanisme de la frontière : Confession d'un porte-drapeau déchu », dans Margaret PARRY, Marie Louise SCHEIDHAUER et Edward WELCH (dir.), Andreï Makine : la rencontre de l'Est et de l'Ouest, Paris, L'Harmattan, 2004, p. 25-35.

La femme qui attendait

  • CARATOZZOLO, Marco, « La sémiotique de l'île dans La femme qui attendait d'Andreï Makine », dans Murielle Lucie CLÉMENT (dir.), Andreï Makine, Amsterdam / New York, Rodopi (CRIN, vol. 53), 2009, p. 13-22.
  • HECHAM, Claude « La symbolique des couleurs chez la femme : de Bounine et Tchekhov à Andreï Makine », dans Margaret PARRY, Claude HERLY et Marie Louise SCHEIDHAUER (dir.), Andreï Makine : le sentiment poétique. Récurrences chez Bounine et Tchekhov, Paris, L'Harmattan, 2008, p. 139-145.
  • BELLEMARE-PAGE, Stéphanie, « Formes et expressions d'un imaginaire nordique chez Andreï Makine. Récurrences chez Bounine et Tchekhov », dans Margaret PARRY, Claude HERLY et Marie Louise SCHEIDHAUER (dir.), Andreï Makine : le sentiment poétique. Récurrences chez Bounine et Tchekhov, Paris, L'Harmattan, 2008, p. 113-123.
  • OLLIVIER, Sophie, « Regards sur la nature russe chez Makine et Bounine : La femme qui attendait et La vie d'Arséniev », dans Margaret PARRY, Claude HERLY et Marie Louise SCHEIDHAUER (dir.), Andreï Makine : le sentiment poétique. Récurrences chez Bounine et Tchekhov, Paris, L'Harmattan, 2008, p. 55-69.
  • SCHEIDHAUER, Marie Louise, « Tchekhov, Bounine, Makine, chantres de la terre russe », dans Margaret PARRY, Claude HERLY et Marie Louise SCHEIDHAUER (dir.), Andreï Makine : le sentiment poétique. Récurrences chez Bounine et Tchekhov, Paris, L'Harmattan, 2008, p. 43-54.

La fille d'un héros de l'Union soviétique

  • CLÉMENT, Murielle Lucie, « Idéalisation et désacralisation d’un héros dans La fille d’un héros de l’Union soviétique (1990) d’Andreï Makine », Rocsir, no 1 (2005), p. 19-37.
  • MCCALL, Ian, « Translating the Pseudotranslated : Andreï Makine's La fille d'un héros de l'Union soviétique », Forum for Modern Language Study, vol. 42, no 4 (octobre 2006), p. 287-297.

La musique d'une vie

  • OSMAK, Galina, « La musique d'une vie : destin d'un homo sovieticus », dans Margaret PARRY, Marie Louise SCHEIDHAUER et Edward WELCH (dir.), Andreï Makine : perspectives russes, Paris, L'Harmattan, 2005, p. 109-116.
  • GARFITT, Toby, « La musique d'une vie : le cas de la petite pomme », dans Margaret PARRY, Marie Louise SCHEIDHAUER et Edward WELCH (dir.), Andreï Makine : perspectives russes, Paris, L'Harmattan, 2005, p. 17-26.
  • GRANDJEAN, Monique, « Rencontre Est-Ouest dans La musique d'une vie », dans Margaret PARRY, Marie Louise SCHEIDHAUER et Edward WELCH (dir.), Andreï Makine : la rencontre de l'Est et de l'Ouest, Paris, L'Harmattan, 2004, p. 115-122.

La terre et le ciel de Jacques Dorme

  • WIERBOWSKA, Ewa Malgorzata, « Un roman au rythme de staccato. La terre et le ciel de Jacques Dorme de Makine », dans Murielle Lucie CLÉMENT (dir.), Andreï Makine, Amsterdam / New York, Rodopi (CRIN, vol. 53), 2009, p. 55-67.
  • JACQUET, Marie-Line, « Poétique du temps et de l'espace dans La terre et le ciel de Jacques Dorme : échos chez Bounine et Tchekhov », dans Margaret PARRY, Claude HERLY et Marie Louise SCHEIDHAUER (dir.), Andreï Makine : le sentiment poétique. Récurrences chez Bounine et Tchekhov, Paris, L'Harmattan, 2008, p. 185-193.
  • BELLEMARE-PAGE, Stéphanie, « La littérature au temps de la post-mémoire : écriture et résilience chez Andreï Makine », Études littéraires, vol. 38, no 1 (automne 2006), p. 49-55.
  • THOMPSON, Henry, « Jacques Dorme : héros de notre temps », dans Margaret PARRY, Marie Louise SCHEIDHAUER et Edward WELCH (dir.), Andreï Makine : perspectives russes, Paris, L'Harmattan, 2005, p. 27-31.

Le crime d'Olga Arbélina

  • DUFFY, Helena, « Œdipe à Villiers-la-Forêt ou l’exil selon Andreï Makine : une relecture girardienne du Crime d’Olga Arbélina », Inter-Lignes, n° 3 (2010), p. 95-112.
  • CHIBANI, Ali, « Mémoires d'entre les croix », dans Murielle Lucie CLÉMENT (dir.), Andreï Makine, Amsterdam / New York, Rodopi (CRIN, vol. 53), 2009, p. 167-179.
  • WROŃSKA, Olga, « Le crime d'Olga Arbélina versus La pianiste d'Elfriede Jelinek : vers une poétique psychanalytique de l'inceste », dans Murielle Lucie CLÉMENT (dir.), Andreï Makine, Amsterdam / New York, Rodopi (CRIN, vol. 53), 2009, p. 157-165.
  • SWOBODA, Tomasz, « "Un morceau de nourriture". Sur quelques accessoires de l'inceste chez Makine et Bataille », dans Murielle Lucie CLÉMENT (dir.), Andreï Makine, Amsterdam / New York, Rodopi (CRIN, vol. 53), 2009, p. 147-156.
  • PARRY, Margaret, « La poésie du domaine déserté dans l'oeuvre de Bounine et de Makine : Soukhodol et Le crime d'Olga Arbélina », dans Margaret PARRY, Claude HERLY et Marie Louise SCHEIDHAUER (dir.), Andreï Makine : le sentiment poétique. Récurrences chez Bounine et Tchekhov, Paris, L'Harmattan, 2008, p. 175-183.

Le monde selon Gabriel

  • DUFFY, Helena, « Le monde selon Gabriel : une dystopie apocalyptique ? », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Marco CARATOZZOLO (dir.), Le monde selon Andreï Makine, Berlin, Éditions universitaires européennes, 2011, p. 29-50.

Le testament français

  • PETION, Juliette, « Un cas de genre littéraire mal compris : Le Testament français d'Andreï Makine », dans Murielle Lucie CLÉMENT (dir.), Andreï Makine, Amsterdam / New York, Rodopi (CRIN, vol. 53), 2009, p. 131-146.
  • PYCHOWSKA, Joanna, « Le français et la culture francophone des écrivains d'origine slave écrivant en français », dans Fritz Peter KIRSCH et Klaus BOCHMANN (dir.), Unité et diversité des écritures francophones. Quels défis pour cette fin de siècle ?, Leipziger Universitätsverlag (Cahiers francophones d'Europe centre-orientale, no 10), 2000, p. 155-162.
  • CORDONIER, Noël, « Imaginaire et poétique : l'entrée dans la langue française chez Hector Biancotti et Andreï Makine », dans Fritz Peter KIRSCH et Klaus BOCHMANN (dir.), Unité et diversité des écritures francophones. Quels défis pour cette fin de siècle ?, Leipziger Universitätsverlag (Cahiers francophones d'Europe centre-orientale, no 10), 2000, p. 175-189.
  • Dossier « Pourquoi ce Goncourt ? », sous la direction de Philippe MURAY, Bernard WALLET et Antoine CASSAN, L’Atelier du Roman, no 7 (été 1996), p. 7-42.
  • WOJTOWICZ, Wojciech , « Quête identitaire dans Pluie et vent sur Télumée Miracle de Simone Schwarz-Bart et Le testament français d'Andreï Makine », mémoire de maîtrise, département de langue, littérature et civilisation françaises, Université Lumière (Lyon 2), 2003, 104 f.

Requiem pour l'Est

  • VON KNORRING, Katya, « Requiem pour l'Est : le triptyque des femmes », dans Margaret PARRY, Marie Louise SCHEIDHAUER et Edward WELCH (dir.), Andreï Makine : perspectives russes, Paris, L'Harmattan, 2005, p. 69-79.
  • LUBREZ, Geneviève, « La réalité de la guerre dans Guerre et paix et Requiem pour l'Est : un itinéraire de la guerre à la paix intérieure », dans Margaret PARRY, Marie Louise SCHEIDHAUER et Edward WELCH (dir.), Andreï Makine : perspectives russes, Paris, L'Harmattan, 2005, p. 33-40.
  • LUBREZ, Geneviève, « Requiem pour l'Est, chant funèbre ou chant d'espoir ? », dans Margaret PARRY, Marie Louise SCHEIDHAUER et Edward WELCH (dir.), Andreï Makine : la rencontre de l'Est et de l'Ouest, Paris, L'Harmattan, 2004, p. 73-77.
  • HAMEL, Yan, « Mémoires et déchirements : la représentation de la Seconde Guerre mondiale dans le roman francais (1945-2001) », thèse de doctorat, département des études françaises, Université de Montréal, 2005, 468 f.

[ensemble de l'œuvre romanesque]

  • DUFFY, Helena, « The Russian Exile’s Feeling for Snow. The Maternal Connotations of Aquatic Landscapes in Andreï Makine’s Novels », Essays in French Literature and Culture, n° 47 (November 2010), p. 65-87.
  • DUFFY, Helena, « Les Putes et les soumises : la dualité de l’image de la femme dans l’œuvre d’Andreï Makine », Romanica Wratislaviensia, vol. 58 (2010), p. 43-58.
  • DUFFY, Helena, « Grandmothers and Uncles. The Role and Status of Old People in Lidia Bobrova’s Babousya and Andreï Makine’s Novels », Forum for Modern Language Studies, vol. 47, no 2 (April 2011), p. 157-169.
  • DUFFY, Helena, « ‘The Jew as St Christopher. The Holocaust and the Participation of Soviet Jews in Russia’s Great Patriotic War Effort in the Oeuvre of Andreï Makine », dans Peter TAME, Dominique JEANERROD and Manuel BRAGANÇA (dir.), Mnemosyne and Mars. Artistic and Cultural Representations of Twentieth-Century Europe at War, Cambridge, Cambridge Scholars Publishing, 2014, p. 343-360.
  • CLÉMENT, Murielle Lucie, « Patrick Chamoiseau et Andreï Makine : antipodes scripturaux et géographiques ? », dans Tomasz SWOBODA, Ewa WIERZBOWSKA et Olga WRONSKA (dir.), Autour de Patrick Chamoiseau, Cahiers de l’équipe de recherche en théorie appliquée (ERTA), tome 1, Sopot, Université de Gdansk, 2008, p. 141-152.