Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Andreï Makine

Photo : Cato Lein//
Andreï Makine naît à Krasnoïarsk, en Sibérie, le 10 septembre 1957. Dans les années 1980, il obtient un doctorat de l’Université d’État de Moscou après avoir déposé une thèse sur la littérature française contemporaine. Il collabore à la revue Littérature contemporaine à l’étranger (современная художественная литература за рубежом), et enseigne la philologie à l’Institut Novgorod. Au cours d’un voyage en France en 1987, il obtient l’asile politique, puis devient professeur de langue et de culture russes à Sciences Po et à l’École normale supérieure. En 1990, il publie son premier roman, La fille d’un héros de l’Union soviétique. Deux ans plus tard, il dépose une thèse de doctorat à la Sorbonne consacrée à l’œuvre de l’écrivain russe Ivan Bounine (1870-1953). Il obtient la reconnaissance du public et de la critique avec son quatrième roman, Le testament français, paru en 1995, pour lequel on lui décerne les prix Goncourt, Médicis, et Goncourt des lycéens.                                                                                                                                                              Toute l’oeuvre d’Andreï Makine est écrite en français, sa langue seconde. Ses romans sont traduits dans plus d’une trentaine de langues.

Photo : Cato Lein

Historique des prix reçus:

  • 1995: Prix Goncourt, Médicis, Goncourt des lycéens, pour Le testament français
  • 1998: Prix Eeva Joenpelto (Finlande), pour Le testament français
  • 2001: Prix RTL-Lire, pour La musique d’une vie
  • 2005: Prix de la Fondation Prince Pierre de Monaco, pour l’ensemble de son œuvre

Liens externes :

Dossier élaboré par Stéphanie Bellemare-Page

Documentation critique classée par oeuvre

Bibliographie complète

  • L’amour humain (2006)


Andreï Makine (auteur)
NomCompletAndreï Makine
NomMakine
PrénomAndreï
Afficheroui

Outils de la page