Documentation critique sur les auteurs contemporains de langue française

Accueil » ...

Bernard-Marie Koltès

    Bernard-Marie Koltès est né à Metz en 1948. Après avoir goûté au piano ainsi qu'au journalisme dans sa jeunesse, il découvre sa passion pour le théâtre et fonde la compagnie Le Théâtre du Quai. Il écrit ensuite plusieurs pièces, dans les années 1970, qu'il mettra lui-même en scène. Après un voyage au Nicaragua, au Guatemala puis au Salvador, Koltès écrit Combat de Nègre et de Chiens, en 1979. La pièce est créée en 1983 par le metteur en scène Patrice Chéreau ; c'est le début d'une collaboration qui se poursuit avec les pièces Quai Ouest (1985), Dans la solitude des champs de coton (1986) et Le retour au désert (1988). La dernière pièce de Koltès, Roberto Zucco (1988) a été créé à Berlin par Peter Stein en 1990. Le dramaturge est mort en 1989 et jouit aujourd'hui d'une renommée grandissante.
    Ce dossier renferme une bibliographie critique de ses ouvrages contemporains :
Combat de Nègre et de Chiens (1979), Quai Ouest (1985), Dans la solitude des champs de coton (1986), Sallinger (1987), Le retour au désert (1988) et Roberto Zucco (1988).

   

Bibliographie complète des œuvres

Liens externes :

- Koltès sur le site Théâtre contemporain
- Un site hommage à Koltès
- Koltès et Les Éditions de Minuit

Dossier élaboré par Simon Brousseau - Responsable : Brigitte Fontille

Documentation critique — références par œuvre

Combat de Nègre et de Chiens

  • DOBBELS, Daniel, « Un préjugé ou dans l'ignorance de Bernard-Marie Koltès », dans Christophe BIDENT, Régis SALADO et Christophe TRIAU (dir.), Voix de Koltès, Paris, Carnets Séguier, 2004, p. 71-76.
  • PALMIER, Sarah, « La mise en scène des noirs dans La tragédie du roi Christophe d'Aimé Césaire, Les nègres de Jean Genet, Combat de Nègre et de Chiens de Bernard-Marie Koltès », mémoire de maîtrise, département des lettres modernes, Université de Provence, 2001, 108 f.
  • HIRSCHMULLER, Sarah, « Une éthique de la représentation : étude du personnage dans l'oeuvre dramatique de Bernard-Marie Koltès », mémoire de maîtrise, département d'études théâtrales, Université Paris III, 1996, 146 f.
  • DIGLIO, Carolina, Bernard-Marie Koltès : un giovane scrittore e la sua opera, Fasano, Schena (Biblioteca della ricerna), 2003, 236 p.

Dans la solitude des champs de coton

  • ROUSSELOT Carine, « Le Théâtre pour son double: Patrice Chéreau/Bernard-Marie Koltès », mémoire de DEA, Université de Franche-Comté, 2001, 159 f.
  • PAVIS, Patrice, « Bernard-Marie Koltès - Dans la solitude des champs de coton, ou le monde où l'on deale », dans Le théâtre contemporain. Analyse des textes, de Sarraute à Vinaver, Paris, Armand Colin, 2004, p. 78-103.
  • KUMOR, Agnieszka, « Les éléments du tragique dans le théâtre de Bernard-Marie Koltès : transpositions scéniques dans Dans la solitude des champs de coton, Quai ouest », mémoire de maîtrise, département d'études théâtrales, Université Paris III, 1997, 166 f.
  • GIRKINGER, Irène, La solitude à deux : la pièce "Dans la solitude des champs de coton" de Bernard-Marie Koltès, Frankfurt am Main / Berlin / Bern, Peter Lang (Publications universitaires européennes), 2001, 129 p.
  • DIZIER, Anna, Dans la solitude des champs de coton : Bernard-Marie Koltès, Paris, Bertrand-Lacoste (Parcours de lecture), 2002, 127 p.

Le retour au désert

  • BRANCOURT, Vincent, « Comment en finir ? Le statut précaire du récit mythique dans Le retour au désert de Bernard-Marie Koltès », Geibunkenkyu : journal of Arts and Letters, vol. 91, no 3 (2006), p. 257-289.
  • KATUSZEWSKI, Pierre, « Le jeu du fantôme dans Le retour au désert », dans Christophe BIDENT, Régis SALADO et Christophe TRIAU (dir.), Voix de Koltès, Paris, Carnets Séguier, 2004, p. 133-148.
  • BRUN, Catherine, « Le retour au désert : un drame algérien ? », dans Christophe BIDENT, Régis SALADO et Christophe TRIAU (dir.), Voix de Koltès, Paris, Carnets Séguier, 2004, p. 85-106.
  • GREWE, Andréa, « Réalité, mythe et utopie dans Le retour au désert de Bernard-Marie Koltès », Cahiers de l'Association Internationale des Études Françaises, vol. 46 (mai 1994), p. 183-201.
  • MOUNSEF, Donia, « Diasporisation et hybridité dans Le retour au désert de Bernard-Marie Koltès », Esprit Créateur, vol. 41, no 4 (hiver 2001), p. 37- 46.

Quai ouest

  • MEURÉE, Christophe, « Baratin et bouche cousue : mensonge, vérité, silence dans les théâtres de Marie NDiaye et de Bernard-Marie Koltès », Interférences littéraires, no 1 (novembre 2008), [En ligne].
  • PETITJEAN, André, « Spacialité et textualité dramatique : l'exemple de Quai ouest », dans André PETITJEAN (dir.), Koltès : la question du lieu, Metz, CRESEF, 2001, p. 21-32.
  • MOUNSEF, Donia, « Mundus corpus : Quai ouest de Bernard-Marie Koltès, géographie de la marginalité et économie de la déchirure », Dalhousie French Studies, vol. 57 (hiver 2001), p. 75-87.
  • JUDE, Ismaël, « Le désir de fuite dans le théâtre de Bernard-Marie Koltès : interprétations de La nuit juste avant les forêts et Quai ouest dans une perspective deleuzienne », mémoire de maîtrise, faculté des lettres, Université de Paris-Nanterre, 2001, 92 f.
  • KUMOR, Agnieszka, « Les éléments du tragique dans le théâtre de Bernard-Marie Koltès : transpositions scéniques dans Dans la solitude des champs de coton, Quai ouest », mémoire de maîtrise, département d'études théâtrales, Université Paris III, 1997, 166 f.

Roberto Zucco

  • FAERBER, Johan, Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltès, Paris, Hatier (Contemporain), 2006, 128 p.
  • dans Christophe BIDENT, Régis SALADO et Christophe TRIAU (dir.), Voix de Koltès, Paris, Carnets Séguier, 2004, dans Christophe BIDENT, Régis SALADO et Christophe TRIAU (dir.), Voix de Koltès, Paris, Carnets Séguier, 2004, p. 169-174.
  • PAPRASAROVSKI, Marija, « Roberto Zucco : entre le mythe individuel et la tradition », Studia Romanica et Anglica Zagrabiensia, vol. 41 (1996), p. 187-199.
  • LEICH-GALLAND, Claire, « Bernard-Marie Koltès Testament », Sites : the Journal of Twentieth Century Contemporary French Studies, vol. 3, no 1 (printemps 1999), p. 119-126.
  • JOUANNY, Sylvie, « De la réception des Paravents et de Roberto Zucco : quelques réflexions sur la censure dans le théâtre du XXe siècle », Revue d'histoire du théâtre, vol. 1-2, no 221-222 (automne 2004), p. 145-156.

Sallinger

  • ESSIF, Les, « Lost in Space : American Characters as Creatures of a Culture / Dramaturgy of Abstraction in Koltès's Sallinger », Mosaic : a Journal for the Interdisciplinary Study of Literature, vol. 39, no 1 (mars 2006), p. 79-97.

[Ensemble de l'oeuvre]

  • DUQUENET-KRÄMER, Patricia, « Das poestiche Theater von B. M. Koltès », dans Konrad SCHOELL (dir.), Literatur und Theater im gegenärtigen Frankreich. Opposition und Konvergenz, Francke Verlag, Tübingen, 1991, p. 103-129.
  • DIGLIO, Carolina, Un ventennio di critica koltesiana, Fasano, Schena, 2005, 276 p.
  • DIGLIO, Carolina, Bernard-Marie Koltès : un giovane scrittore e la sua opera, Fasano, Schena, 2003, 236 p.
  • DIGLIO, Carolina, Bernard-Marie Koltès, Napoli, Istituto universitario orientale, 1998, 266 p.
  • VAN BUUREN, Maarten, « Au coeur des ténèbres : à propos des Africains dans l'oeuvre de Bernard-Marie Koltès », dans Michèle AMMOUCHE-KREMERS et Henk HILLENAAR (dir.), Jeunes auteurs de minuit, Amsterdam / Atlanta, Rodopi, 1994, p. 69-76.