Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Jonathan Littell

Né le 10 octobre 1967 à New York, Jonathan Littell est le fils de Robert Littell, grand journaliste à Newsweek et auteur de romans d’espionnage. Jonathan Littell passe son enfance et son adolescence entre la France et les États-Unis. Après des études à Yale, il intègre l’association humanitaire Action contre la Faim et effectue pendant sept années plusieurs missions dans des pays en guerre. En 2001, il quitte son emploi pour se consacrer à l’écriture. Il accède à la renommée en août 2006 avec les mémoires fictifs d’un bourreau nazi: Les Bienveillantes, roman de plus de 900 pages paru dans la collection blanche de Gallimard. À l’âge de 22 ans, il avait publié un premier récit de science-fiction en anglais (Bad Voltage). Après Les Bienveillantes, best-seller traduit dans le monde entier, il fait paraître Études (2007), Récit sur rien (2009), En pièces (2010), Une vieille histoire (2012) aux éditions Fata Morgana ainsi que Le Sec et l’humide. Une brève incursion en territoire fasciste (2008) et Triptyque. Trois études sur Francis Bacon (2011) dans la collection L’Arbalète de Gallimard.

Le 23 octobre 2010, pour son numéro spécial dédié au Sommet de la francophonie, Le Temps a invité Jonathan Littell à diriger le sommaire et la rédaction. Dans ce numéro, on trouve un débat organisé par l’écrivain sur l’avenir de la presse et un reportage sur les conflits qui ravagent le Nord-Congo depuis une dizaine d’années. Il est aussi l’auteur de plusieurs grands reportages : la Géorgie en 2008 (son Carnet de route a été publié dans le supplément au Monde n° 19810 du 4 octobre 2008), la Tchétchénie en 2009 (Tchétchénie, An III, Folio, 2009 ; publication d’extraits dans Le Monde magazine n° 10 du 21 novembre 2009), le Sud-Soudan en 2011 (supplément au Monde du 17 juin 2011 en ligne ici et article dans XXI n° 14 du 11 avril 2011), le Congo en 2011 (visuel interactif sur le site duMonde du 6 août 2011 en ligne ici), le Mexique en 2012 (article dans XXI n° 18 du 29 mars 2012), et la Syrie en 2012 (articles dans Le Monde, entretien à France culture: Du Grain à moudre du 17 avril 2012). Jonathan Littell a été naturalisé français en mars 2007.

En 2016, au 69e festival de Cannes, Jonathan Littell présente, hors compétition, son documentaire Wrong Elements (2h13) consacré aux confessions d’anciens enfants-soldats en Ouganda.

Liens externes:

Dossier élaboré par Aurélie Barjonet

Documentation critique classée par oeuvre

Bibliographie complète

  • Les Bienveillantes (2006)
  • Études (2007)
  • Le Sec et l’humide (2008)
  • Récit sur rien (2009)
  • En pièces (2010)
  • Triptyque. Trois études sur Francis Bacon (2011)
  • Une vieille histoire (2012)


Jonathan Littell (auteur)
NomCompletJonathan Littell
NomLittell
PrénomJonathan
Afficheroui

Outils de la page

complaint