Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Milan Kundera

milan_kundera.jpg

Milan Kundera est né en 1929 à Brno, en Moravie. Il est le fils d’une famille de musiciens et cela se ressent autant dans ses fictions que dans ses essais sur la littérature. À l’âge de vingt ans, il est exclu du parti communiste pendant un an, avant d’y être réintégré. En 1975, il quitte son pays avec sa femme pour venir s’établir en  France. Il devient ensuite professeur à l’Université de Rennes jusqu’en 1979. En 1980, il obtient sa nationalité française. Kundera a d’abord publié en langue tchèque plusieurs œuvres avant de signer son premier livre en français, La lenteur, en 1998. Par la suite, l’auteur révise les traductions françaises de ses œuvres tchèques, qu’il jugeait imprécises. On peut aujourd’hui considérer que ces textes ont une valeur égale en français ou en tchèque, puisque l’auteur a lui-même effectué la traduction. L’oeuvre de Kundera développe une critique face à la civilisation occidentale du XXe siècle. Dans L’insoutenable légèreté de l’être, roman qui lui vaudra le statut d’écrivain reconnu internationalement, il aborde le mythe nietzschéen de l’éternel retour, en plus d’introduire sa désormais célèbre définition du kitsch : la négation des côtés laids de la vie et le refus d’accepter la mort : « le kitsch est la négation de la merde ».

Historique des prix reçus

  • 1973 - Prix Médicis étranger, La vie est ailleurs
  • 1985 - Prix Jérusalem
  • 1993 - Prix Aujourd’hui, Les Testaments trahis
  • 2000 - Prix Herder
  • 2001 - Grand prix de littérature de l’Académie française
  • 2009 - Prix mondial Cino Del Duca
  • 2012 - Prix de la BnF en 2012

Liens externes

Dossier élaboré par Simon Brousseau, Brigitte Fontille et Virginie Savard

Documentation critique classée par oeuvre

Bibliographie complète

Směšné lásky [Risibles amours] (1963)
Žert [La Plaisanterie] (1967)
Ptákovina (1967)
Les Propriétaires des clés (1969)
La Sotie (1969)
Život je jinde [La vie est ailleurs] (1973)
Valčík na rozloučenou [La Valse aux adieux] (1976)
Kniha smíchu a zapomnění [Le Livre du rire et de l’oubli]] (1979)
Jacques et son maître, hommage à Denis Diderot (1981)
Nesnesitelná lehkost bytí [L’Insoutenable Légèreté de l’être] (1984)
L’Art du roman (1986)
Nesmrtelnost [L’Immortalité] (1990)
Jeannie Dumesnil, artiste peintre, Ville de Champihny-sur-Marne (1991) avec Claude Roy et Jean-Marie Dunoyer
Les Testaments trahis (1993)
La Nuée bleue (1993)
D’en bas tu humeras des roses (1993) illustrations d’Ernest Breleur
La Lenteur (1995)
L’Identité (1998)
L’Ignorance (2003)
Le Rideau (2005)
Une rencontre (2009)
La Fête de l’insignifiance (2014)



Milan Kundera (auteur)
NomCompletMilan Kundera
NomKundera
PrénomMilan
Afficheroui

Outils de la page

complaint