Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


99 francs

Frédéric Beigbeder - Paris, Grasset, 2000, 282 p.

Une adaptation cinématographique, aussi titrée 99 francs, est sortie le 26 septembre 2007, réalisée par Jan Kounen.

« Octave est le maître du monde. Octave exerce en effet la profession lucrative de rédacteur publicitaire : il décide aujourd’hui ce que vous allez vouloir demain. Octave est un mort-vivant, couvert d’argent, de filles et de cocaïne. Un jour, il se rebelle. Le doué Octave déjante. La cliente idéale ? “Une mongolienne de moins de cinquante ans.” Les nababs de la publicité ? “Ils mènent la troisième guerre mondiale.” De l’île de la Jatte où négocient les patrons d’agence à Miami où l’on tourne un spot sous amphétamines, d’un séminaire en Afrique à Saint-Germain-des-Prés, de l’enfer du sexe à la pureté perdue, Frédéric Beigbeder, entre fiction et pamphlet, écrit la confession d’un enfant du millénaire. En riant, il dénonce le mercantilisme universel. En quelque sorte, un livre moral. Pour 99 francs, seulement. » (résumé des Éditions Grasset)

Documentation critique

REYNS-CHIKUMA, Chris, « La fiction d’affaires, une autre exception française ? 99 francs de Beigbeder », Contemporary French and Francophone Studies, vol. XII, no. 4, (2008) p. 455-462. +++ Article de revue

BARIBEAU, Jean-Serge, « “Bonheur insoutenable” et “merveilleux malheur” », Horizons philosophiques, vol. 14, no 1 (2003) p. 93-107. +++ Article de revue

HOUELLEBECQ, Michel, « La privatisation du monde. Sur 99 francs de Beigbeder », L’Atelier du roman, no 23 (2000) p. 129-134. +++ Article de revue

TENESCU, Alina, « L’influence des médias sur la littérature francophone contemporaine », Cuadernos de filologia francesa, vol. XVIII (2007), p. 209-220. +++ Article de revue

DUMAS, Nathalie, « Lutte à 99F. La vie sexuelle selon Michel H. et son extension à Frédéric B. », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine van WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq sous la loupe, Amsterdam, Rodopi, 2007, p. 215-225. +++ Chapitre de collectif

WESEMAL, Sabine van, « L’esprit fin de siècle dans l’œuvre de Michel Houellebecq et de Frédéric Beigbeder », dans Sjef HOUPPERMANS, Christine BOSMAN DELZONS et Danièle de RUYTER-TOGNOTTI (dir.), Territoires et terres d’histoires. Perspectives, horizons, jardins secrets dans la littérature française d’aujourd’hui, Amsterdam, Rodopi, 2005, p. 13-38. +++ Chapitre de collectif

McINTYRE, Richard, « Shopping avec Octave », dans Alain-Philippe DURAND (dir.), Frédéric Beigbeder et ses doubles, Amsterdam, Rodopi, 2008, p. 185-203. +++ Chapitre de collectif

HETEL, Ioana Laura, « Selves and shelves. Consumer society and national identity in France », thèse de doctorat, département de philosophie, The Ohio State University, 2008, 197 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### « Since the late nineteenth century, France has been confronted with the rapid instauration of consumerism and its society has been shaped by the tension between the political ideal of everyone under one roof and the consumerist ideal of everything under one roof. This study investigates representations of modern shopping sites (department stores and large format retailers such as supermarkets and hypermarkets) and elucidates how representations of retail stores in literature and other textual media have been constructed based on the opposing polarities of lieux de mémoire, intentionally defined as places of identity, of social relations, and of tangible history, and non-lieux, described as unconcerned with identity, non-relational, and ahistorical. This dichotomy, I claim, is the product of a fundamental conflict between a nostalgic view of a nationalistic past and an unavoidable adoption of the modern.

Focusing on the diachronic dimension of French retail and building on McNair’s wheel of retailing, I theorize the model of the cultural wheel of retailing in order to illuminate how and why the same type of store is constructed as either a site of memory or a non-place at different time periods. Then, shifting my attention to the post-1945 period, I analyze the emergence and spread of large format retailers by successively focusing on each of the five meaning-making loci of culture: production, consumption, regulation, identity, and representation. With these insights in mind, I move to the investigation of six postwar French novels (Christiane Rochefort’s Les Stances à Sophie, Georges Perec’s Les Choses, Simone de Beauvoir’s Les Belles images, J. M. G. Le Clézio’s Les Géants, Frédéric Beigbeder’s 99 Francs, and Jean-Christophe Rufin’s Globalia) and identify the presence in them of a chronotope of dystopic consumption, a sub-surface combinational scheme that manifests itself through the presence of six synergetic themes: shopping, the happiness myth, advertising, good consumers and bad citizens, Americanization, and books and reading as antidotes to consumerism. Since large format retailers are both objects of fiction and sites for commercializing literary texts, I also investigate the problematic journey of literature from the shelves of the bookstore to the shelves of the grandes surfaces. » (résumé joint à la thèse)

###

GAUTHIER, Mélissa-Jane, « L’ambivalence identitaire et discursive chez le narrateur de Frédéric Beigbeder dans 99F et Au secours pardon », mémoire de maîtrise, département des arts et lettres, Université du Québec à Chicoutimi, 2012, 120 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### « Le présent mémoire porte sur l’ambivalence identitaire et discursive chez le narrateur de Frédéric Beigbeder dans les romans 99 F (2000) et Au secours pardon (2007). Octave fait partie des « publicitaires publiphobes » (99F, p. 228), pour reprendre l’expression de Beigbeder, un paradoxe lourd à surmonter dans l’impitoyable monde de la pub. Il tient en effet deux discours contradictoires dans 99 F et Au secours pardon, soit les discours publicitaire et confessionnel. Tout en maîtrisant le discours publicitaire axé sur l’illusion, sur le travestissement verbal de la réalité, il le critique en lui opposant celui de la confession. Il ne s’attaque cependant pas qu’à la publicité, il est également lui-même la cible de ses reproches.

Le premier chapitre s’attarde au discours publicitaire et au paradoxe qui le soustend, à savoir qu’Octave critique ouvertement ce discours tout en continuant de l’employer. Le narrateur fait ainsi de la publicité contre la publicité, se servant d’elle pour la détruire.

Le deuxième chapitre porte sur le discours confessionnel, discours d’aveu dans 99 F et un discours plus spécifiquement religieux dans Au secours pardon. Il est surtout question de démontrer comment ces deux discours se construisent dans chacun des textes de mon corpus et en quoi ils se ressemblent ou s’opposent.

Le troisième chapitre se tourne davantage vers le narrateur lui-même, comme individu. Il démontre l’ambivalence qui se trouve au coeur même de l’identité d’Octave, un être empreint de contradictions. Des notions telles la responsabilité, la prise de conscience et la volonté d’agir y sont abordées en plus de diverses oppositions fondamentales chez le narrateur, dont l’alternance entre les postures de coupable et de victime.

Il s’agit donc de montrer que les romans qui constituent mon corpus se construisent autour de discours opposés, ces discours étant révélateurs d’une ambivalence identitaire plus profonde, fondamentale chez le personnage d’Octave. » (résumé joint au mémoire)

La version PDF du mémoire est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest. ###

BAUER-FUNKE, Cerstin, « Pas d’alternative au monde actuel : Poétique de la transgression dans 99 francs de Frédéric Beigbeder », dans Wolfgang ASHOLT et Marc DAMBRE (dir.), Un Retour des normes romanesques dans la littérature française contemporaine, Paris, Sorbonne Nouvelle, 2010, p. 275-292. +++ Chapitre de collectif

KLOHS, Kathrin, « Frédéric Beigbeder », dans Fernand HÖRNER, Harald NEUMEYER et Bernd STIEGLER (dir.), Praktizierte Intermedialität: Deutsch-französische Porträts von Schiller bis Goscinny/Uderzo, Bielefeld, Transcript, 2010, p. 303-318. +++ Chapitre de collectif

HÖRNER, Fernand, « Dandyism’s Not Dead : Auf-und Abtauchen des Dandys am Beispiel Frédéric Beigbeders », dans Alexandra TACKE et Björn WEYAND (dir.), Depressive Dandys: Spielformen der Dekadenz in der Pop-Moderne, Cologne, Böhlau, 2009, p. 142-159. +++ Chapitre de collectif



99 francs (oeuvre)
Titre99 francs
AuteurFrédéric Beigbeder
Parution2000
Tri99 francs
Afficheroui

Outils de la page

complaint