Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Adieu, docteur Münch...

René-Daniel Dubois - Montréal, Leméac (Théâtre), 1982, 80 p.

« Adieu, docteur Münch est une pièce qui ne se laisse pas facilement pénétrer. Dans le tissu textuel que l’auteur élabore, il devient affolant pour un lecteur ou spectateur selon le cas, de trouver un fil conducteur, une faille où pourrait s’élaborer une interprétation définitive. À tout instant on se sent dérouté et si par hasard on croit avoir une emprise sur les personnages, ce n’est qu’illusoire. Ils réapparaissent tout à tout et reprennent la suprématie qu’ils avaient au point de départ. Drame complexe qui joue sur différents registres : les voix ou personnages se confondent en d’affreuses et imprévues dissonances qui nous agressent et nous arrachent à notre confort de société bien nantie en opérant des modulations existentielles qui transgressent toutes les lois de l’harmonie naturelle. Les niveaux de sens démultipliés déjouent toute logique d’une approche simpliste de l’oeuvre et lorsque la dernière question vient de nouveau déchirer le silence : – Vous m’écoutez…? on croirait sortir d’une hallucination. Mais la question posée reste entière. Elle dresse entre l’acteur et le spectateur, le regardé et le regardant, l’enjeu d’une communication et fait surgir entre l’homme et l’homme la totalité d’une crise ou d’une perte. » (Quatrième de couverture)

Documentation critique

LALIBERTÉ, Hélène, « L’espace dramaturgique et le théâtre de René-Daniel Dubois (Adieu, docteur Münch… et Being at home with Claude) », thèse de doctorat, département des littératures, Université Laval, 2001, 270 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé

Cette thèse propose une méthode d’analyse de l’espace dramaturgique, c’est-à-dire l’espace qui émane du texte dramatique, méthode qui préside à l’investigation textuelle d’Adieu, docteur Münch… et de Being at home with Claude, deux oeuvres majeures de l’auteur René-Daniel Dubois, dont le théâtre est représentatif d’une tendance associée à la pratique de ce que l’on nomme couramment la nouvelle dramaturgie québécoise.

L’espace dramaturgique se présente comme une architecture sur laquelle chaque composante d’une partition dramatique vient se greffer et ainsi participer à sa fondation. En fait, les données spatiales d’un texte renseignent à la fois sur le cadre et sur la dynamique de l’action. Elles se manifestent à travers le comportement des personnages et le type de relations qui caractérisent leurs échanges. Elles tendent à imposer un rythme, à créer une atmosphère. Elles participent à la thématique de l’oeuvre et contribuent à la mise en relief de son esthétique. Afin de mettre en évidence les nombreuses facettes de l’espace dramaturgique, nous l’avons divisé en trois sous-systèmes: l’espace physique, l’espace dramatique et l’espace textuel, divisions qui ont l’avantage de structurer la nappe spatiale pour en faciliter le décodage.

C’est par le biais de l’espace dramatique, et plus spécifiquement de l’objet personnage, que nous avons pénétré l’univers fictionnel d’Adieu, docteur Münch… et que nous avons fait ressortir la présence d’une organisation spatiale sur quatre niveaux. Par ailleurs, c’est en nous basant sur certains éléments de l’espace physique, comme ceux inhérents au concept de territorialité, que nous avons entrepris l’étude de Being at home with Claude, étude qui nous a permis d’aborder la problématique de la dichotomie rêve/réalité, omniprésente dans cette oeuvre.

Grâce au caractère foncièrement distinct des deux textes de notre corpus, nous avons pu, à différents degrés, tester la validité de notre méthode d’analyse et mettre en évidence les multiples notions relatives à l’espace dramaturgique. Ces notions, puisées à même des domaines de recherche aussi divers que complémentaires nous ont permis d’élargir le champ de la réflexion, d’ouvrir des pistes d’interprétation qui ajoutent à la pluralité des points de vue et, en utilisant une approche systémique, de porter un regard panoramique sur l’oeuvre d’un auteur.

La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest.###

SARRASIN, Nicolas, « Rupture et fragments dans le théâtre de René-Daniel Dubois », L’Annuaire théâtral, no 33 (printemps 2003), p. 159-179. +++ Article de revue

### Résumé

Depuis quelques années, le théâtre québécois tend à adopter certaines caractéristiques, telles que l’hybridation des genres et la fragmentation, une dynamique chaotique et morcelée que les oeuvres de René-Daniel Dubois partagent et, tout à la fois, contribuent à définir. Dans le présent article, l’auteur analyse deux de ses pièces — Adieu, docteur Münch et Le troisième fils du professeur Yourolov — afin de montrer, à partir du point de vue cognitif, de quelle manière s’élabore cette esthétique. La mémoire et la subjectivité des personnages soulignent autant l’incertitude de leur existence que leur quête d’identité, ce qui se manifeste par la confusion et la perte des points de repère spatio-temporels. En relation avec la réception théâtrale, cette diffraction du sens permet également de multiplier les modalités d’interprétation, conséquence particulière de cet éclatement de la signification.

###



Adieu, docteur Münch... (oeuvre)
TitreAdieu, docteur Münch...
AuteurRené-Daniel Dubois
Parution1982
TriAdieu, docteur Münch...
Afficheroui

Outils de la page

complaint