Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Alternaissance

Andreï Makine, sous le pseudonyme de Gabriel Osmonde, Alternaissance, Paris, Flammarion (Pygmalion), 2011, 458 p.

« Un homme découvre une ville fantôme aux abords du désert de l’Australie occidentale, où pour les hommes et les femmes qui y habitent tout prend un autre sens, depuis qu’ils se sont révoltés. »
(Quatrième de couverture)

Documentation critique

THEIS, Mary, « Makine’s Postmodern Writing about Exile, Memory, and Connection », dans CLCWeb: Comparative Literature and Culture, vol. 14, n° 5 (décembre 2012), 10 p. +++ Article de revue

### Abstract
In her article “Makine’s Postmodern Writing about Exile, Memory, and Connection” Mary Theis explores the implications of some of the many literary epiphanous moments that Andreï Makine shares with his readers in his neo-Romantic metaphysical literary quest to transcend lyrically the limitations imposed by our human condition. The analysis of this theme in Makin’s literary career features several of his most important novels, his one play, and his subsequent meta-utopian reflections in Alternaissance, written under the pen name Gabriel Osmonde.

Theis, 2012, PDF ###

CLÉMENT, Murielle Lucie, « Gabriel Osmonde. Métaphysique des gros seins et Troisième naissance », dans Efstratia OKTAPODA (dir.), Mythes et érotismes dans les littératures et les cultures francophones de l’extrême contemporain, Amsterdam, Rodopi, 2013, p. 261-282. +++ Chapitre de collectif



Alternaissance (oeuvre)
TitreAlternaissance
AuteurAndreï Makine
Parution2011
Afficheroui

Outils de la page

complaint