Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Being at home with Claude

René-Daniel Dubois - Montréal, Leméac (Théâtre), 1986, 128 p.

« Un fait divers troublant. Une manifestation de folie furieuse, excusable pour les freudiens, impardonnable pour le commun des mortels. Un excès de démence qui provoque la panique. Un meurtre crapuleux. Un geste gratuit donc dangereux (car tout ce qui est gratuit peut devenir objet de suspicion). Le choc profond d’un acte irrémédiable dont on se demandera longtemps pourquoi il a été commis et surtout quelles dispositions sociales, familiales, sociologiques, personnelles il aurait fallu prendre pour qu’il ne se commette jamais.

René-Daniel Dubois est ce poète flamboyant qui veut ne rien craindre, ne rien épargner et qui de ce fait se voue totalement, aveuglément au culte d’un sentiment auquel son héros sacrifiera plus que sa vie elle-même, l’existence de l’être chéri dans toute l’ardente beauté d’un acte amoureux tellement total que rien au monde ne le peut dépasser et qui à l’exemple des sacrifices antiques ne peut se valoriser que dans la mort/apothéose stigmatisant ainsi pour l’éternité le double don consenti. » (Quatrième de couverture)

Documentation critique

HUFFMAN, Shawn, « Signe cartographique : l’interférence théâtrale chez René-Daniel Dubois », Protée, vol. 24, no 2 (automne 1996), p. 23-34. +++ Article de revue

### L’article porte aussi sur 26bis impasse du colonel Foisy. ###

LOISELLE, André, « Cinema, Theatre and Red Gushing Blood in Jean Beaudin’s Being at Home with Claude », Canadian Journal of Film Studies / Revue canadienne d’études cinématographiques, vol. 5, no 2 (automne 1996), p. 17-34. +++ Article de revue

### Abstract

The cinematographic adaptation of the stage play Being at Home with Claude by René-Daniel Dubois begins with a prologue, shot in black and white, which shows the events preceding the original drama. This prologue, completely devised by the filmmaker Jean Beaudin has several functions, one of which is to provide the background for the police interrogation that constitutes the text of Dubois’ stage play. Besides its informational function, this preface illustrates in a subtle way–and especially through the brief use of colour to represent the gushing blood–the adaptation process of the stage to the screen. By analizing the connections between the original text, the film as a whole and its prologue, in regards to the chromatic and visual elements used by Beaudin to bring the play to the screen, this article attempts to place a reading of Being at Home with Claude within comparative theories of cinema and theater.

Résumé

L’adaptation cinématographique de la pièce de théâtre Being at Home with Claude, de René-Daniel Dubois, débute avec un prologue en noir et blanc qui nous montre les antécédents du drame original. Ce prologue, créé de toutes pièces par le cinéaste Jean Beaudin, a plusieurs fonctions, dont celle de fournir certaines données sur le meurtre qui précède l’interrogatoire constituant l’ensemble du texte de Dubois. Mais au delà de son rôle informationnel, cette préface illustre aussi de façon subtile, surtout par son utilisation très brève de la couleur pour représenter le sang qui gicle, le processus d’adaptation auquel la pièce a été soumise. En analysant les rapports qui existent entre le texte original, le film dans son ensemble et le prologue, en particulier au niveau des signifiants chromatiques et des modes de visualisation empruntés par Beaudin pour cinématiser le propos de la pièce, cet article tente d’offrir une lecture de Being at Home with Claude qui situe l’oeuvre dans le contexte de certaines théories comparatives du cinéma et du théâtre.

###

VÉRONNEAU, Pierre, « Du scénique au filmique : adaptation et scénarios dans Being at Home with Claude », dans Michel LAROUCHE (dir.), Cinéma et littérature au Québec : rencontres médiatiques, Montréal, XYZ Éditeur, 2003, p. 73-92. +++ Chapitre de collectif

LALIBERTÉ, Hélène, « L’espace dramaturgique et le théâtre de René-Daniel Dubois (Adieu, docteur Münch… et Being at home with Claude) », thèse de doctorat, département des littératures, Université Laval, 2001, 270 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé

Cette thèse propose une méthode d’analyse de l’espace dramaturgique, c’est-à-dire l’espace qui émane du texte dramatique, méthode qui préside à l’investigation textuelle d’Adieu, docteur Münch… et de Being at home with Claude, deux oeuvres majeures de l’auteur René-Daniel Dubois, dont le théâtre est représentatif d’une tendance associée à la pratique de ce que l’on nomme couramment la nouvelle dramaturgie québécoise.

L’espace dramaturgique se présente comme une architecture sur laquelle chaque composante d’une partition dramatique vient se greffer et ainsi participer à sa fondation. En fait, les données spatiales d’un texte renseignent à la fois sur le cadre et sur la dynamique de l’action. Elles se manifestent à travers le comportement des personnages et le type de relations qui caractérisent leurs échanges. Elles tendent à imposer un rythme, à créer une atmosphère. Elles participent à la thématique de l’oeuvre et contribuent à la mise en relief de son esthétique. Afin de mettre en évidence les nombreuses facettes de l’espace dramaturgique, nous l’avons divisé en trois sous-systèmes: l’espace physique, l’espace dramatique et l’espace textuel, divisions qui ont l’avantage de structurer la nappe spatiale pour en faciliter le décodage.

C’est par le biais de l’espace dramatique, et plus spécifiquement de l’objet personnage, que nous avons pénétré l’univers fictionnel d’Adieu, docteur Münch… et que nous avons fait ressortir la présence d’une organisation spatiale sur quatre niveaux. Par ailleurs, c’est en nous basant sur certains éléments de l’espace physique, comme ceux inhérents au concept de territorialité, que nous avons entrepris l’étude de Being at home with Claude, étude qui nous a permis d’aborder la problématique de la dichotomie rêve/réalité, omniprésente dans cette oeuvre.

Grâce au caractère foncièrement distinct des deux textes de notre corpus, nous avons pu, à différents degrés, tester la validité de notre méthode d’analyse et mettre en évidence les multiples notions relatives à l’espace dramaturgique. Ces notions, puisées à même des domaines de recherche aussi divers que complémentaires nous ont permis d’élargir le champ de la réflexion, d’ouvrir des pistes d’interprétation qui ajoutent à la pluralité des points de vue et, en utilisant une approche systémique, de porter un regard panoramique sur l’oeuvre d’un auteur.

La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest.###

ROZON, Brigitte, « Se mettre à mort, se mettre au monde. Le meurtre dans trois pièces de la dramaturgie gaie québécoise », mémoire de maîtrise, département d’études françaises, Université Queen’s, 1997, 109 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Abstract

Can murder be a positive act? Our first instinct is to associate murder with a brutal death, driven by self-serving motives. However, in such homosexual plays as Being at home with Claude by René-Daniel Dubois, Provincetown Playhouse, juillet 1919, j’avais 19 ans by Normand Chaurette and Les Feluettes ou la répétition d’un drame romantique by Michel Marc Bouchard, murders are in fact presented as powerful acts leading to the rebirth of the character. Their consequences are positive for the murderer and, by extension, for the homosexual community. […]

It took centuries worth of battles for non-heterosexuals to create their own identity and their own voice. Taking that fact into consideration, we found it strange that homosexual playwrights created homosexual characters who then brutally murder each other. This study however demonstrates that the murders act as trigger elements towards discursive and social assertion.

La version PDF du mémoire est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest. ###

LOISELLE, André, « Afferent Drama / Efferent Cinema : The Structure of modern Canadian and Quebecois Film-Mediated Drama from 1972 to 1992 », thèse de doctorat, Faculty of Arts, University of British Columbia, 1995, 457 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Abstract

The great majority of the Canadian and Quebecois plays that have been made into films between 1972 and 1992 are neither popular hits nor critically acclaimed works. The question that this dissertation poses is thus why were these rather marginal works adapted for the cinema ? The suggested answer is that beyond the critical or popular success of the plays (or lack thereof), it is their dialectical structure that gives coherence, through recursive symmetry, to the corpus of Canadian / Quebecois film-mediated drama.

To buttress this claim, I conduct a tripartite analysis of the plays and films of the corpus : the first section is devoted to the dramas ; the second scrutinizes the process of film-mediation ; and the third evaluates the significance of the corpus in relation to various theoretical and cultural discourses. I examine four texts in detail : William Fruet’s Wedding in White (film : Fruet) ; Marcel Dubé’s Les beaux dimanches (film : Richard Martin) ; Carol Bolt’s One Night Stand (film : Allan W. King) ; and René-Daniel Dubois’s Being at Home with Claude, (film : Jean Beaudin). Subsequently, a brief survey of other works shows that the conclusions drawn from these case studies also apply to the corpus as a whole. To realize this analysis, I follow the structuralist methodology proposed by Thomas Price in Dramatic Structure and Meaning in Theatrical Productions (1992), which explicates dramas and films in terms of the dialectical conflicts that they display.

The first phase of inquiry shows that the plays exhibit an afferent-withdrawl / efferent-escape dialectic, that is, a tension between a coercive inward pressure and an explosive outward force. The second part argues that this tension finds further expression in the cinematic adaptations, as the closed dramas are “opened up” through the addition of outward filmic imagery. The final part suggests that this tension constitutes a key characteristic of film-mediated drama as a genre, for it embodies the clash between a dramatic concentration on a nucleus of characters (afferent drama), and a filmic tendency to explode this nucleus (efferent cinema). Part III evidences as well that the afferent-withdrawal/efferent-escape dialectic relates to a prototypical expression of the Canadian / Quebecois imagination as defined by Canadian studies scholars such as Gaile McGregor.

La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement auprès de UMI - Proquest.###

CARR, James Allen, « The Will to Love : Subverting Maleness in Plays by Canadian Men from Herbert to Fraser », mémoire de maîtrise, Department of English, University of Alberta, 1991, 140 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Abstract

This thesis examines Fortune and Men’s Eyes by John Herbert, Hosanna, La Duchesse de Langeais and Damnée Manon, sacrée Sandra by Michel Tremblay, Being at Home with Claude by René-Daniel Dubois, The Dressing Gown by Sky Gilbert, Unidentified Human Remains and the True Nature of Love by Brad Fraser and The Wedding Script by Don Hannah. Tremblay and Herbert founded a Canadian dramatic tradition which investigates and portrays male sexuality that is different and subversive of traditional sex roles. Subsequent playwrights approach the theme with greater formal and thematic sophistication and equal political intent. Ultimately, the plays by Hannah and Fraser show the greatest step in this tradition, as they integrate subversive male sexuality into mainstream drama.

La version PDF du mémoire est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest.###

DICKINSON, Peter, « Here is Queer : Nationalisms and Sexualities in Contemporary Canadian Literatures », thèse de doctorat, Department of English, University of British Columbia, 1996, 389 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Abstract

This dissertation explores the relationship between the regulatory discourses of nationalism and sexuality as they operate in the cultural production and textual dissemination of contemporary Canadian literatures. Applying recent studies in postcolonial and queer theory to a number of works by gay and lesbian authors written across a broad spectrum of years, political perspective, and genres, I seek to formulate a critical methodology which allows me to situate these works within the trajectory of Canadian canon-formation from the 1940s to the present. In so doing, I argue that the historical construction of Canadian literature and Canadian literary criticism upon an apparent absence of national identity as encapsulated most tellingly in the “Where is here ?” of Frye’s “Conclusion” masks nothing so much as the presence of a subversive and destabilizing sexual identity “queer.”

The dissertation is made up of eight chapters : the first opens with a Sedgwickian survey of the “homosocial” underpinnings of several foundational texts of Canadian literature, before providing an overview–via George Mosse, Benedict Anderson, and Michel Foucault–of the theoretical parameters of the dissertation as a whole. Chapter two focuses on three nationally “ambivalent” and sexually “dissident” fictions by Timothy Findley. A comparative analysis of the homophobic criticism accompanying the sexual/textual travels of Patrick Anderson and Scott Symons serves as the basis of chapter three. Chapter four discusses the allegorical function of homosexuality in the nationalist theatre of Michel Tremblay, René-Daniel Dubois, and Michel Marc Bouchard. Chapter five examines how national and sexual borderlines become permeable in the lesbian-feminist translation poetics of Nicole Brossard and Daphné Marlatt. Issues of performativity (the repetition and reception of various acts of identification) are brought to the fore in chapters six and seven, especially as they relate to the (dis)located politics of Dionne Brand, respectively. Finally, chapter eight revisits some of the vexed questions of identity raised throughout the dissertation by moving the discussion of nationalisms and sexualities into the classroom.

La thèse porte aussi sur 26bis impasse du colonel Foisy.

La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest.###

LOISELLE, André, « Le cadavre à l’intersection du théâtre et du cinéma dans Lilies et Being at home with Claude », L’Annuaire théâtral, no 30 (automne 2001), p. 75-93. +++ Article de revue

### Résumé

Le cadavre offre une analogie évocatrice des rapports entre la scène et l’écran. En effet, le cadavre incarne à la fois la nature imaginaire du cinéma et le caractère paradoxal du jeu théâtral. L’auteur analyse deux adaptations cinématographiques de pièces québécoises, Lilies (1996) de John Greyson et Being at home with Claude (1992) de Jean Beaudin, dans lesquelles le cadavre personnifie la convergence du théâtre et du cinéma. L’article étudie les choix qu’ont fait les cinéastes pour représenter le corps mort ou mourant et souligne comment ces choix démontrent l’aptitude de ces cinéastes à porter un regard perspicace sur le processus de traduction médiatique, et ce, tout en réussissant à communiquer les thèmes principaux des oeuvres originales.

###

LALIBERTÉ, Hélène, « Espaces et territoires dans Being at home with Claude de René-Daniel Dubois », L’Annuaire théâtral, no 21 (printemps 1997), p. 119-131. +++ Article de revue

###

###

RICHARD, Hélène, « Le théâtre gai québécois : conjoncture sociale et sentiment de filiation », Jeu, no 54 (mars 1990), p. 15-23. +++ Article de revue

### L’article porte aussi sur Le printemps, monsieur Deslauriers.

BOURASSA, André G., « Deux pièces en forme d’interrogatoire », Lettres québécoises, no 45 (printemps 1987), p. 50-51. +++ Article de revue

###« Quant au procédé d’interrogatoire qui est commun aux deux pièces, il permet à cette sorte de jury que nous formons de prendre les distances nécessaires à la recherche de la vérité. Dans Being at home, l’auditoire / audience doit s’apprivoiser progressivement au caractère particulier d’un crime passionnel ; dans Fragments, il doit prendre le temps de voir la vérité progresser d’un témoignage à l’autre et de deviner ce qui cherche à rester caché dans l’étrange complicité des témoins. L’une et l’autre pièces sont tout entières tissées par le va-et-vient des aveux et par celui des questions qui les provoquent habilement, nous faisant sans cesse passer de l’ici à l’ailleurs, de l’hier à l’aujourd’hui. » (Extrait, p. 51) ###

LAROCHE, Maximilien, « De Dubé à Dubois : l’illusion spéculaire », L’Annuaire théâtral, nos 5-6 (automne 1988-printemps 1989), p. 203-212. +++ Article de revue

###

LALIBERTÉ, Hélène, « Pour une méthode d’analyse de l’espace dans le texte dramatique », L’Annuaire théâtral, no 23 (printemps 1998), p. 133-145. +++ Article de revue

###

DESROCHERS, Nadine, « Avatars dramaturgiques ou idéologiques : confession, contrition et comparution dans le théâtre québécois contemporain », L’Annuaire théâtral, no 31 (printemps 2002), p. 119-133. +++ Article de revue

### Résumé

Le retour en arrière est un élément majeur du théâtre québécois des vingt dernières années. De nombreuses pièces québécoises contemporaines sont en effet construites autour d’intrigues plutôt minces, mais qui autorisent de formidables remises en question du passé. Les thématiques récurrentes sont explorées dans des structures qui s’articulent moins autour du suspense — et donc, par extension, de l’action — que du dévoilement de l’intériorité des personnages. Les nombreux récits qui découlent de ces structures renvoient aux modèles référentiels policiers et religieux, en évoquant ou en imitant l’acte de confession; toutefois, l’influence des croyances et rituels païens, qui s’infiltre par moments, semble témoigner d’une volonté de renouvellement à la fois des références et des formes qu’elles adoptent au théâtre.

GILBERT, Reid, « “My Mother Wants Me To Play Romeo Before it’s Too Late”: Framing Gender on Stage », Theatre Research in Canada / Recherches théâtrales au Canada, vol. 14, no 2 (automne 1993), [En ligne]. +++ Article de revue

### Abstract

Following Erving Goffman’s suggestion that “markers and regulators” run across any “strip of discourse” forming a “track” to regulate focus, the paper discusses frames-both in scene and language-that demarcate icons of gender. Set, deixis and the semiotic segmentation of text control the audience’s reception, both to establish traditional images of the male and female (and of sexual relationships) and to deconstruct these images. The result is to build scenography which urges the consideration of gender issues-indeed, to make set, acting technique and costume synecdochal-so that theatrical frames not only contain action but themselves become part of the cultural coding of gender and power. In this context, costume, tears, dreams, movement and language become keys to definition and, when employed to resist or subvert, become overt or coterie signs of redefinition.

Résumé

Erving Gofftnan estime que les “marqueurs” et les “régulateurs” répartis dans le discours forment une trame qui oriente le thème. Dans le présent article, l’auteur examine les paramètres qui délimitent les représentations du genre, tant du point de vue de la scène que de la langue. Le décor, la déixis et la segmentation sémiotique du texte orientent les attentes de l’auditoire afin d’établir les images traditionnelles du masculin et du féminin (et des rapports sexuels) tout en déconstruisant ces images. L’objectif est de concevoir une scénographie qui prenne le genre en considération afin que le décor, le jeu théâtral et les costumes soient des synecdoques. Dans ce contexte, le costume, les larmes, les rêves, le mouvement et le dialogue sont des clés en vue d’une définition: utilisés pour résister ou pour subvertir, ils se transforment en déclaration codée et repensée.

BATSON, Charles, « Dis/locating dominion : Being at Home with Claude and re-membering a queer Montreal », Contemporary French Civilization, vol. 37, nos 2-3 (hiver-printemps 2012), p. 159-175. +++ Article de revue

### Abstract

This article proposes to excavate layers of queer constellations around the Montreal of René-Daniel Dubois’s 1985 stage-play Being at Home with Claude and its 1992 cinematic adaption by Jean Beaudin. Presenting a city, which, at its heart, is populated and marked by men having homosex, this analysis uncovers possibilities for a queered urban space and national identity. Revealing a queer Montreal that is an intersection of (re)appropriated public spaces and acts of homosex, we recall its queers who reject authoritative postures and discourses that would have them erased from narratives of dominance and place.

Résumé

Cet article propose l’excavation des couches multiples de constellations queer présentes dans le Montréal qui sert de toile de fond à la pièce de René-Daniel Dubois Being at Home with Claude (1985) ainsi qu’à son adaptation cinématographique par Jean Beaudin (1992). En montrant une ville peuplée et marquée par des hommes qui pratiquent des actes sexuels avec d’autres hommes, notre analyse découvre des possibilités de queeriser l’espace urbain et l’identité nationale. La révélation d’un Montréal queer où se croisent espaces publics et actes homosexuels permet l’évocation des queers rejetant des positions et des discours autoritaires qui les effaceraient des récits de domination et de territoire.

TOTH, Lucille, « La représentation du corps gai au Québec et en France dans les années 1980 : un discours, deux médiums », dans Gabrielle DEMERS et Nathalie MIGLIOLI (dir.), Traversées plurielles. Regards littéraires, historiques et artistiques, Montréal, Les publications du CRILCQ (Interlignes), 2007, p. 65-83. +++ Chapitre de collectif

###



Being at home with Claude (oeuvre)
TitreBeing at home with Claude
AuteurRené-Daniel Dubois
Parution1986
TriBeing at home with Claude
Afficheroui

Outils de la page

complaint