Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Fleurs de crachat

Catherine Mavrikakis, Fleurs de crachat, Montréal, Leméac, 2005, 200 p.

« Récit en forme de long soliloque. Flore vient de perdre sa mère, elle est en pleine crise de désespoir et cela l’entraînera dans les dédales de sa mémoire familiale et affective. »
(Présentation de l’éditeur)

Documentation critique

PICH-PONCE, Eva, « La mort et les rites dans Deuils cannibales et mélancoliques et Fleurs de crachat de Catherine Mavrikakis », Amerika. Mémoires, identités, territoires, n° 12 (2015), [en ligne]. Eva Pich-Ponce +++ Article de revue

### Résumé
Cette étude vise à analyser l’importance qu’acquiert la thématique de la mort dans les romans Deuils cannibales et mélancoliques (2000) et Fleurs de crachat (2005) de Catherine Mavrikakis. Nous considérerons la mort comme phénomène biologique, comme phénomène social, mais aussi comme phénomène métempirique et empirique qui interrompt la vie quotidienne des personnages. Nous examinerons la relation entre la mort et l’espace québécois où habitent les figures romanesques, ainsi que les attitudes collectives et les pratiques sociales inhérentes au deuil. L’Amérique, en tant que terre d’accueil, fera surgir aussi la question de la provenance et du lieu de sépulture de toute une série d’immigrés tiraillés entre l’espace d’origine et l’espace québécois où ils vivront leurs derniers jours.

Abstract
This study aims to analyze the importance of death in the novels Deuils cannibales et mélancoliques (2000) and Fleurs de crachat (2005), by Catherine Mavrikakis. It will consider death as a biological phenomenon as well as a social, metempirical and empirical phenomenon that interrupts the daily life of the characters. The analysis will examine the relationship between death and the Quebec space where the characters live. It will study the collective attitudes and social practices towards mourning. America, as a host continent, will also highlight the differences between the space of origin and the space of Quebec, where many immigrants will be buried.

Pich-Ponce, 2015, HTML ###

LEBRUN, Valérie, « Je (ne) suis (pas) Antigone : les filles et le tragique dans Ça va aller et Fleurs de crachat de Catherine Mavrikakis », mémoire de maîtrise, département des Littératures de langue française, Université de Montréal, 2012, 95 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé
Ce mémoire porte sur les romans Ça va aller et Fleurs de crachat de Catherine Mavrikakis. Il s’appuie sur une réappropriation ambigüe de la figure d’Antigone afin d’en questionner les répercussions sur l’expression identitaire des narratrices et sur le désir prophétique qu’elles nourrissent à l’égard d’une filiation au féminin. Il est divisé en deux chapitres : le premier portant sur la façon dont se manifeste l’héritage d’Antigone ainsi que sur son inscription problématique tant dans l’histoire littéraire que dans les romans de Mavrikakis, tandis que le second s’intéresse à la manière dont y est dépassé cet héritage par le travail d’une langue excessive et le choix d’une posture « cannibale et mélancolique ». Puis, au-delà des questions de transmission, d’héritage et de filiation, nous montrerons à partir des marques laissées par un féminisme radical que c’est à la communauté des filles d’Antigone qu’est destinée la possibilité d’être (in)fidèles au tragique en portant avec violence l’espoir de réinventer le futur, certes, mais surtout de rompre avec lui.

Abstract
This M.A thesis addresses the novels Ça va aller and Fleurs de crachat by Catherine Mavrikakis. It will focus on the ambiguous reappropriation of Antigone in order to question the narrators’ expression of identity and the prophetic desire they envision of another future. Divided into two chapters: the first looks into the development of Antigone’s heritage and its problematic entry in both literary history and the works of Mavrikakis, while the second takes an interest in the manner of transmission of this heritage through the use of excessive language and a “cannibalist and melancholic” posture. In addition to the questions of transmission, heritage and filiation, this work shows how stemming from the traces of radical feminism, Antigones’ girls are destined towards the possibility of being (un)faithful to tragic fate all the while keeping a violent hope of reinventing their future, but especially of breaking through it.

Lebrun, 2012, PDF ###

PICH-PONCE, Eva, « Les paradoxes de l’héritage: la mémoire et sa transmission dans Fleurs de crachat de Catherine Mavrikakis », Çedille : revista de estudios franceses, n° 10 (avril 2014), p. 319-332. +++ Article de revue

### Abstract
This papers aims to show the importance of the heir and of the transmission of memory in the novel Fleurs de Crachat, written by contemporary Quebec writer Catherine Mavrikakis. This study highlights the paradox that surrounds younger generations, since they must come to terms and preserve their ancestors’ past and at the same find and affirm their own identity. Communicative memory, cultural memory, imagination and space become the main forms through which the memory of the past is transmitted.

Bien qu’aucun résumé ne soit disponible dans cette langue, l’article est rédigé en français.

Pich-Ponce, 2014, PDF ###



Fleurs de crachat (oeuvre)
TitreFleurs de crachat
AuteurCatherine Mavrikakis
Parution2005
Afficheroui

Outils de la page

complaint