Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Francine Noël - ensemble de l'œuvre

Documentation critique

NASH, A.C, « La verve Rabelaisienne dans un corpus de romans québécois et antillais contemporains », thèse de doctorat, Trinity College Dublin, 2003. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Abstract
This thesis investigates a corpus of contemporary Quebec and French West Indian novels using a mainly formal approach, based on the concepts of stylistics as a deviation from the norm, and to a lesser extent, of magical realism. Both of these - along with reference to additional tools such as literary play - combine to shape our concept of ‘Rabelaisian Verve’. The idea stems from the fact that much contemporary Quebec and French West Indian prose fiction displays exuberance of language and imagination, which are to be found in Rabelais’ own oeuvre. Therefore, a seemingly heterogeneous corpus conceals substantial analogies. These stem, amongst others, from the shared origins of the first settlers, distance from the normative pressure of France and a multilingual context. Even though the Renaissance writer has been the subject of numerous analyses, none of these could be sourced to the French expression ‘Rabelaisian verve’. This thesis represents an attempt to address this gap. Part one endeavours to scrutinise Rabelais’ own verve, in the absence of a work of this type to date. It enables us to illustrate in greater detail what the notion encompasses, thus turning it into a fully functional concept. However, given the nature of our contemporary corpus, another preliminary part is then needed, devoted to the linguistic status of settler in the Antilles and Canada, and to its subsequent evolution. It demonstrates that the descendants of those pioneers may well have inherited a language closer to that of Rabelais than that of contemporary France. This shows that beyond current socio-linguistic factors and individual temperants, the reasons for the resurgence of a Rabelaisian style may also stem from a legacy. The ensuring parts take this duality into account while respectively exploring the three major aspects of Rabelaisian verve in works by Gérard Bessette, Antoinine Maillet, Michel Tremblay, Francine Noël, Dany Laferrière, Simone Schwarz-Bart, Patrick Chamoiseau, Raphaël Confiant and Gisèle Pineau. ###

RAOUL, Valérie, « Le “lieu commun” disputé : partage du territoire et du langage entre les sexes et les ethnies dans les romans de Francine Noël », dans Louise DUPRÉ, Jaap LINTVELT et Janet M. PATERSON (dir.), Sexuation, espace, écriture. La littérature québécoise en transformation, Québec, Nota bene (Littérature(s), n° 24), 2002, p. 329-349. +++ Chapitre de collectif

###Étude des romans suivants : Maryse, Myriam première, Babel prise deux ou Nous avons tous découvert l’Amérique et La conjuration des bâtards.

Extrait, p. 347
« Pour Noël, le choix qu’il faut faire à notre époque est de partir et revenir, en accueillant les autres chez nous, pour que toute identité “nationale” devienne ce que l’auteure désigne dans Conjuration comme un “divertissement”. Le tissu québécois sera bigarré (Babel), il ne sera plus “pure laine”. L’ouverture des femmes vers l’autre implique qu’il n’y aura plus de race pure, ni de langue pure, ni d’espace imperméable - Maryse échappe-de-laine. » ###

PELLETIER, Jacques (dir.), dossier « Francine Noël », Voix et images, vol. 18, n° 2 (n° 53 - hiver 1993), p. 209-438. +++ Dossier de revue

###Sommaire du dossier « Francine Noël »

  • « Je suis une femme dans un pays. Entretien avec Francine Noël » / Jacques Pelletier et Lori Saint-Martin.
  • « Histoire(s) de femme(s) chez Francine Noël » / Lori Saint-Martin.
  • « Bonheur d’occasionet Maryse: lectures croisées, lecture en ronds » / Stéphanie Nutting.
  • « La prise de la parole dans Marysede Francine Noël » / Francesca D. Benedict.
  • « La lecture de Maryse: du portrait social à la prise de parole » / Lucie Joubert.
  • « De l’Éden à Babel : écrire l’utopie » / Claudine Potvin.
  • « La voix(e) dialogique : une lecture bakhtinienne de Babel, prise deux » / Caroline Barrett.
  • « Du côté de chez Clément » / Denise Cliche.
  • « Bibliographie de Francine Noël » / Lucie Joubert et Caroline Barrett.

Pelletier (dir.), 1993, PDF ###

COLVILE, Georgiana, « L’univers de Francine Noël », Quebec Studies, n° 10 (printemps-été 1990), p. 99-105. +++ Article de revue

### Abstract
In this introduction to the work of novelist and playwright Francine Noël, G. Colvile provides a theoretical analysis of the Montreal author’s plots, characters, style and feminist ideology, emphasizing the postmodern, intertextual, interdisciplinary, supernatural and self-conscious aspects of Noël’s écriture. ###

SAINT-MARTIN, Lori, « Histoire(s) de femme(s) chez Francine Noël », dossier « Francine Noël », Voix et images, vol. 18, n° 2 (n° 53 - hiver 1993), p. 239-252. +++ Article de revue

###Résumé
À partir d’une lecture de l’ensemble de l’oeuvre, il s’agira ici de sonder la représentation des femmes et du féminin chez Francine Noël. Seront donc examinées la portée individuelle et collective de cette représentation, les tentatives de l’auteure de situer la réflexion féministe dans un cadre international, et sa place dans l’écriture des femmes au Québec. Certaines figures féminines exemplaires y seront analysées. Enfin, il sera question de cerner certains malaises découlant de la représentation des femmes dans Babel, prise deux.

Saint-Martin, 1993, PDF ###

ROBERTS, Katherine, « Je suis ce pays : nationalisme, féminisme et point de vue dans l’oeuvre romanesque de Francine Noël », mémoire de maîtrise, Département des études littéraires, Université du Québec à Montréal, 1995, 115 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

ROBERTS, Katherine A., « Une cohabitation fragile : nationalisme et féminisme dans l’oeuvre romanesque de Francine Noël », dans Diane LAMOUREUX, Chantal MAILLÉ et Micheline DE SÈVE (dir.), Malaises identitaires. Échanges féministes autour d’un Québec incertain, Montréal, Les éditions du remue-ménage (Itinéraires féministes), 1999, p. 53-77. +++ Chapitre de collectif

### Extrait de compte rendu
Cette étude s’inscrit dans la lignée des travaux qui situent la littérature comme un lieu « où sont sans cesse débattues et reformulées les modalités de l’identité culturelle » (p. 53). Il s’agit d’une analyse de l’interaction entre l’identité féminine et nationale dans trois romans de Francine Noël : Maryse(1983), Myriam première (1987) et Babel, prise deux ou Nous avons tous découvert l’Amérique (1990). L’analyse, qui reprend les principales conclusions du mémoire de maîtrise de l’auteure (Université du Québec à Montréal (UQAM)), laisse voir que les écrivaines québécoises ont parlé de la nation, l’ont imaginée, s’y sont inscrites quotidiennement. Ce faisant, elles ont, elles aussi, contribué à l’évolution de l’imaginaire national et à la création d’une nation distincte. ###

VAUTIER, Marie, « Le mythe postmoderne dans quelques romans historiographiques québécois », Quebec Studies, vol. 12 (printemps-été 1991), p. 49-68. +++ Article de revue

SAINT-MARTIN, Lori, « Chapitre XII : Elles, dans la ville », dans Contre-voix. Essais de critique au féminin, Québec, Nuit blanche (Essais critiques), 1997, p. 223-234. +++ Monographie

GREEN, Mary Jean, Women and Narrative Identity : Rewriting the Quebec National Text, Montréal, McGill-Queen’s University Press, 2001, 197 p. +++ Monographie

### Corpus retenu
Maryse, Myriam première, Nous avons tous découvert l’Amérique###

GREEN, Mary Jean, « The Quebec Novel Today : Multiple Perspectives », The French Review, vol. 67, n° 6 (mai 1994), p. 922-929. +++ Article de revue

BARRETT, Caroline Veronica, « Une lecture féministe et bakhtinienne de l’oeuvre de Francine Noël : “Une traversée des apparences” », thèse de doctorat, Department of French Studies, Queen’s University at Kingston, 1999, 306 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###Abstract
« Québécois writer Francine Noël is the author of three novels, Maryse, Myriam première and Babel, prise deux ou Nous avons tous découvert l’Amérique. In three novels, reality and fiction intermingle and collide, creating a rich intertextual network.
While few observers and experts in Québec question Francine Noël’s feminist commitment, critics on the other hand do not readily see in her work a deeper quest to raise issues dealing with the gender bias in language itself.
From the perspective of feminist literary criticism and the theories of Bakhtin, this thesis argues that the main insight of Francine Noël’s work is the ability to grasp, assemble, and contextualise the ideas, images, and symbolic embodiment of feminist and gender thinking in Québec. Francine Noël’s novels then are deeply polyphonic. In fact, it will be shown that beyond the themes, the structure of these novels, especially Maryse and Myriam première, transforms the traditional narrative from a monologic and androcentic perspective to a feminist one.
By adopting a feminist approach and by drawing at the same time from Bakhtin’s theories, this thesis on Francine Noël’s work makes a contribution to feminist literary criticism in Québec but also, more generally, to the study of feminist narratology. »

La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest.###

ROGERS, J., « A feminist reading of the mother-daughter relationship in Gabrielle Roy and Francine Noël », thèse de doctorat, Trinity College Dublin, 2008. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Abstract
This thesis proposes a feminist reading of the mother-daughter relationship in the writings of Gabrielle Roy and Francine Noël. In the case of Gabrielle Roy, these texts are Bonheur d’occasion, La petite Poule d’eau, Rue Deschambault, La route d’Altamont, La rivière sans repos, De quoi t’ennuies-tu Eveline, La détresse et l’enchantement and Le temps qui m’a manqué. In the case of Francine Noël, the texts analysed in this thesis are Maryse, Myriam première, La Conjuration de bâtards - also known as the Maryse trilogy -, Nous avons tous découvert l’Amérique and La femme de ma vie. This thesis has divided the texts of Gabrielle Roy and Francine Noël into what is described as the ‘autobiographical’ series and the ‘fictional’ series. This thesis opens with an introduction to Gabrielle Roy and Francine Noël, a justification of the feminist approach adopted in this thesis, the reasons for focusing on the mother-daughter relationship and a discussion of why it is interesting to study these two writers alongside one another. The thesis then moves on to a detailed analysis of feminist theory, defining key terms and concepts and tracing the main stages in the feminist movement both from an Anglo-American and French perspective. This is followed by an overview of women’s writing and feminist criticism in Quebec, in order to situate Gabrielle Roy and Francine Noël within their particular context. The next section is an in-depth examination of mother-daughter feminist theory that subsequently leads to the textual analysis. ###

FORTIN, Andrée, « Dialogues avec Michel Tremblay et Francine Noël », Recherches sociographiques, vol. 31, n° 1 (1990), p. 73-84. +++ Article de revue

### Résumé
Un article de Ginette Michaud sur l’espace urbain dans l’univers romanesque de Michel Tremblay et de Francine Noël entraîne l’auteur dans une réflexion sur le milieu familial dans l’oeuvre des deux écrivains et sur les liens qui s’imposent avec la sociologie de la famille. Suivent les considérations sur la sociologie et la littérature comme modes de connaissance, d’abord à travers une rencontre avec les deux romanciers, puis par une généralisation théorique sur le rapport de différents types d’écriture avec le réel.

Fortin, 1990, PDF ###

SAINT-MARTIN, Lori, « “L’amitié, c’est mieux que la famille”. Rapports amicaux entre femmes dans le roman québécois », Nouvelles Questions Féministes, vol. 30, n° 2 (2011) , p. 76-91. +++ Article de revue

### Résumé
Le présent article s’intéresse au roman québécois au féminin depuis ses débuts au XIXe siècle et montre que les romans marquants de cette jeune tradition incluent toujours une histoire d’amitié féminine, parfois reléguée au second plan et presque toujours négligée par la critique, mais qui correspond à un idéal féministe de proximité et d’autonomie mutuelle et suggère une force de résistance au patriarcat. Dans bien des cas, on observe un balancement entre rapport amoureux hétérosexuel et amitié féminine qui confère au roman sa structure narrative propre. L’analyse a pour but non pas de privilégier l’amour hétérosexuel ou l’amour entre femmes comme « solution » romanesque mais bien d’analyser les tensions inhérentes à ce balancement et la « résolution » imaginaire proposée.

Saint-Martin, 2011, HTML ###

PRUTEANU, Simona, « Écrire l’Amérique du Sud en Amérique du Nord ou la conquête d’un espace alternatif: l’écriture transmigrante chez Francine Noël et Daniel Castillo Durante », dans Maroussia AHMED, Corinne ALEXANDRE-GARNER, Nicholas SERRUYS, Iulian TOMA et Isabelle KELLER-PRIVAT (dir.), Migrations/Translations, Paris, Presses universitaires de Paris-Ouest (Chemins croisés), 2015. +++ Chapitre de collectif



Francine Noël - ensemble de l'œuvre (oeuvre)
TitreFrancine Noël - ensemble de l'œuvre
AuteurFrancine Noël
Parution9999
TriFrancine Noël - ensemble de l'œuvre
Afficheroui

Outils de la page

complaint