Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Fugueuses

Suzanne Jacob - Montréal, Boréal, 2005, 321 p.

fugueuses.jpg

« Nathe et Alexa ont saisi l’occasion de la mystérieuse maladie de leur mère, Émilie, pour mener leur barque et s’aventurer, chacune à sa manière et à l’insu de l’autre, au-delà des limites de Carouges, le village où elles vivent, au bord du fleuve. Le départ d’Émilie pour un séjour en clinique déclenche l’ébranlement des fausses vérités et des vrais mensonges qui courent à travers quatre générations, de l’aïeule Blanche à ses arrière-petites-filles. Les deux adolescentes prendront la route pour le Nord, jusqu’au pays de l’autre versant, là où les eaux des rivières coulent vers un autre océan.

Le nouveau roman de Suzanne Jacob est une saga familiale condensée où la conscience du destin, de l’amour, du désir, de l’échec et de la liberté est traduite dans une langue limpide qu’éclaire un irrésistible humour. La romancière qui nous a donné L’Obéissance et Rouge, mère et fils évoque ici les jeux mystérieux, souvent cruels, de la transmission. Fugueuses montre comment certains de ces sortilèges de la filiation peuvent être rompus. » (Quatrième de couverture)

Documentation critique

BIRON, Michel, « Famille, je vous… », Voix et images, vol. 31, no 2 (hiver 2006), p. 153-158. +++ Article de revue

###

###

LABELLE, Maude, « Une esthétique hyperréaliste en littérature ? Narrativité picturale et langage visuel dans l’oeuvre romanesque de Suzanne Jacob (1991-2005) », mémoire de maîtrise, département des littératures de langue française, Université de Montréal, 2009, 123 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé

Ce mémoire s’attarde à la notion d’hyperréalisme en littérature contemporaine et à son incarnation spécifique dans trois romans de Suzanne Jacob : L’Obéissance (1991), Rouge, mère et fils (2001) et Fugueuses (2005). Le recours à la théorie et à l’histoire de la peinture est essentiel puisque l’hyperréalisme est d’abord endossé par l’art pictural. De plus, la peinture, la photographie, le cinéma, la musique, la télévision, la sculpture, l’architecture et la littérature sont autant de médiations fortement présentes dans le roman hyperréaliste. Cette présence multiple des médias est essentielle au caractère hyperréaliste d’une œuvre ; la tentative d’intégrer le réel passe par un détour représentationnel. Les manifestations stylistiques et narratives de l’hyperréalisme sont associées à l’intégration de formes empruntées à d’autres arts ou médias comme la fugue et le fait divers. Les effets de l’hyperréalisme sur la narration se manifestent également par un éclatement des focalisations, en témoignent la fragmentation narrative ainsi que l’importance accordée au détail. Enfin, l’hyperréalisme joue sur une tension constante entre continuité et rupture. Les conséquences sont à envisager dans une sorte d’appréhension du réel, tant par le personnage que par le roman, qui doivent composer avec une multiplicité de représentations.

###

PARÉ, Justine, « Messe solennelle pour la famille Lebel, suivi de, L’évolution du procédé polyphonique chez Suzanne Jacob », mémoire de maîtrise, département des littératures de langue française, Université de Montréal, 2014, 115 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé

Mon essai et mon roman se font l’écho l’un de l’autre, ils se répondent et reflètent ainsi le sujet de ma recherche : la polyphonie. Dans L’évolution du procédé polyphonique chez Suzanne Jacob, je m’attarde à trois romans de Suzanne Jacob, L’obéissance, Rouge, mère et fils et Fugueuses, œuvres chorales et teintées par la musique dans lesquelles la prose se décline en plusieurs voix. Puisque j’étudie la polyphonie dans son aspect musical et, parallèlement, dans une perspective littéraire, il est possible d’admettre que je fais moi aussi, au cœur de mon essai, l’exercice du contrepoint. Cet essai est précédé par Messe solennelle pour la famille Lebel, roman polyphonique qui, à la manière de Fugueuses, où la musique est déjà implicite dans le titre, se donne à lire comme une partition musicale. J’y présente quatre membres d’une même famille, deux hommes et deux femmes, qui doivent faire face à la mort de l’un des leurs. Ils se partagent une narration en contrepoint dans un récit à plusieurs voix (inspirées par les quatre catégories vocales principales en musique) dont la structure rappelle celle du requiem ou messe des morts.

LEBEL, Anick, « Derniers instants ; suivi de Modèle familial et filiations dans le roman Fugueuses de Suzanne Jacob », mémoire de maîtrise, département des littératures de langue française, Université de Montréal, 2014. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé

« Derniers instants », première partie de ce mémoire, est un roman dont la protagoniste, une octogénaire issue d’une famille aux valeurs traditionnelles, refuse de se conformer aux idéologies d’une société patriarcale, comme sa mère, sa grand-mère et toutes les femmes qui les ont précédées l’ont fait avant elle. C’est une démarche créative inspirée par la restitution de la part des femmes dans l’histoire, depuis l’avènement des études féministes. Un regard a posteriori, une relecture de l’expérience féminine.

Dans la deuxième partie, « Modèle familial et filiations dans Fugueuses de Suzanne Jacob », je m’intéresse à la fonction que Jacob attribue à l’écrivain. En effet, pour l’auteure, chaque individu est un lecteur du monde. Le rapport dialogique qu’elle établit entre le texte littéraire et les « fictions dominantes » rend compte de sa démarche créative, c’est-à-dire l’écriture comme l’aboutissement d’une lecture singulière des évidences, de l’entendu, du ce-qui-va-de-soi.

GAGNON-BERGERON, Sophie, « Entre rupture et continuité : régimes d’historicité dans Une belle éducation de France Théoret, Après la nuit rouge de Christiane Frenette et Fugueuses de Suzanne Jacob », mémoire de maîtrise, département des arts et des lettres, Université du Québec à Chicoutimi, 2013, 146 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé

L’histoire du Québec moderne est, le plus souvent, pensée en fonction d’une rupture qui cloisonne et oppose les périodes d’avant et d’après la Révolution tranquille. Cette modalité de conscience historique a forgé un rapport au temps particulier, marqué par la honte et l’oubli volontaire du passé de Grande Noirceur. Ce rapport des Québécois-es à leur passé semble être en voie de se modifier, comme en témoignent certaines fictions québécoises contemporaines. Une belle éducation de France Théoret, Après la nuit rouge de Christiane Frenette et Fugueuses de Suzanne Jacob revisitent toutes un certain passé marqué par la rupture pour mieux mettre en relief sa permanence dans le présent. Ce faisant, ces romans remettent en cause la valeur réelle de la rupture opérée par la Révolution tranquille et permettent de saisir certains échos du passé dans la sphère du présent. Ce mémoire présente une validation de cette hypothèse de lecture grâce à l’analyse des pensées du temps propres à ces trois romans, analyse réalisée à partir de la notion de régimes d’historicité. Elaboré par François Hartog, ce concept porte « sur les formes ou les modes d’articulation de ces catégories ou formes universelles que sont le passé, le présent et le futur » et permet de décrire divers rapports au temps. Ainsi le mémoire présente, pour chacune des oeuvres retenues, une analyse détaillée de la nature et des modalités des ordres du temps mis en scène. Une belle éducation de France Théoret fait la mise en scène d’un présent répétitif à force d’immobilité, permanent parce que refermant sur lui-même toute possibilité d’avenir. Dans cet univers fait pour durer, le personnage principal du roman inventera pour lui-même et pour se doter d’un futur ouvert un rapport au temps et des modalités de conscience de soi inédits, basés sur l’importance d’avoir une mémoire. Après la nuit rouge de Christiane Frenette raconte en alternance deux histoires et met ainsi en place deux régimes d’historicité : l’un, basé sur la rupture comme mode d’organisation du temps, est décelable dans les parcours narratifs des personnages principaux de chaque récit ; tandis que l’autre, d’ordre lectural, établit une continuité entre les temps racontés. Fugueuses de Suzanne Jacob se saisit des enjeux d’héritage et de transmission à travers l’histoire d’une lignée familiale. Le roman pense le temps à l’aune de la tension vécue par le sujet lorsque, pour se forger un destin individuel, il doit lier un héritage négatif reçu de sa famille et sa propre singularité. Des trois romans à l’étude se dégage une pensée du temps résolument située entre rupture et continuité, qui veut montrer que l’une ne va pas sans l’autre et qui, de ce fait, propose à notre temps présent de nouvelles modalités de conscience de soi.

CAUMARTIN, Anne, « La fuite comme acte éthique : le discours générationnel chez Hélène Lenoir et Suzanne Jacob », Études françaises, vol. 46, no 1 (2010), p. 53-61. +++ Article de revue

### Résumé

La responsabilité tient au fait que l’on se porte garant de ses propres actions vis-à-vis d’un autre et qu’on réponde tout autant de ce prochain. Cela suppose la nécessité d’un lien, d’un accompagnement qui organise réciproquement l’expérience dans la perspective d’un avenir commun. Mais ce penser-à-l’autre qui détermine aussi bien le rôle auquel on consent que celui qu’on demande ne se fait-il pas, plus que contrainte, contrariété ? N’est-ce pas là une insidieuse mise en échec de la souveraineté individuelle essentielle à la communauté à venir ? À partir de la mise en scène romanesque de la quête d’une éthique intergénérationnelle, cet article examine dans quelle mesure non seulement la distance, mais aussi la fuite peuvent participer de la responsabilité et assurer la continuité d’une filiation fracturée.

EIBL, Doris, « Fugueuses de Suzanne Jacob », dans Gilles DUPUIS et Klaus-Dieter ERTLER (dir.), À la carte. Le roman québécois (2000-2005), Frankfurt am Main, Peter Lang, 2007, p. 157-178. +++ Chapitre de collectif



Fugueuses (oeuvre)
TitreFugueuses
AuteurSuzanne Jacob
Parution2005
TriFugueuses
Afficheroui

Outils de la page

complaint