Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Infrarouge

Nancy Huston, Infrarouge, Paris, Actes Sud, 2010, 320 p.

« Artiste et reporter-photographe, Rena Greenblatt rejoint à Florence son père Simon et sa belle-mère Ingrid pour une semaine de promenades parmi les splendeurs de la Renaissance. Mais l’idylle n’est pas au rendez-vous. Naguère scientifique brillant, Simon est désormais un homme fatigué à l’élocution hésitante, et sa femme – solide nature batave – semble peu réceptive aux chefs-d’oeuvre toscans. Le couple parental traîne la patte. Et Rena, toute au regret de Paris et de son jeune amant Aziz, s’impatiente. Alors lui viennent quantité de souvenirs, fantasmes et pensées secrètes qu’elle ne peut partager qu’avec Subra, son “amie spéciale”, son double, son invisible confidente. Seule Subra sait à quels infrarouges réagit Rena : désir et déchirements de la maternité, beauté et liberté du sexe, émotion devant les corps masculins débarrassés de leurs oripeaux machistes, et que Rena adore photographier dans l’abandon de la jouissance…
Des chapitres vifs et brefs mêlent présent et passé, révoltes en banlieue parisienne (on est en octobre 2005) et insurrection intime, retours du refoulé – l’enfance émerveillée et endolorie, l’adolescence saccagée – et mirages de la clairvoyance. Ainsi, Infrarouge raconte deux voyages : celui, désopilant, de vacances ratées, et celui, plus sombre et passionné, qui explore les liens et les conflits familiaux, les codes féminin et masculin, les archétypes trompeurs et les vérités inavouées. »
(Quatrième de couverture)

Documentation critique

LEMIRE, Pierre-Marc, « Sexe, genre et pouvoir : les rapports hommes-femmes au prisme des scripts sexuels dans les représentations érotiques de la littérature québécoise contemporaine », mémoire de maîtrise, Université de Sherbrooke, 2011, 139 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé
Ce mémoire s’intéresse aux relations de pouvoir entre les hommes et les femmes telles qu’elles s’expriment à travers les « scripts » sexuels (Gagnon) dans six œuvres québécoises écrites après les années 2000. Deux critères déterminent le choix des œuvres : la sphère de légitimité à laquelle elles appartiennent et le sexe des auteurs. Le premier chapitre s’intéresse à deux œuvres légitimées écrites par des femmes : La Brèche (2002) de Marie-Sissi Labrèche et Infrarouge (2010) de Nancy Huston; le deuxième chapitre aborde deux romans légitimés écrits par des hommes : Bouche-à-bouche (2003) de Mauricio Segura et L’aimé (2007) d’Antonio D’Alfonso; enfin le troisième chapitre étudie, quant à lui, deux recueils de nouvelles érotiques relevant de la littérature populaire, l’un écrit par une femme, l’autre par un homme: Grande aventure et petites histoires libertines (2007) de Julie Bray et Tentations voluptueuses (2006) de Martin Lortie. Chacun des chapitres se divise en quatre parties. Dans la première partie, sont étudiés le genre des voix narratives en lien avec le sexe des auteurs. La deuxième partie s’emploie à tracer le portrait des personnages féminins et masculins principaux à l’intérieur des œuvres. Les troisième et quatrième parties étudient plus spécifiquement les scènes sexuelles, d’abord à partir de l’analyse de l’espace et ensuite à partir l’analyse des « scripts » sexuels. Nous tâchons de définir si les représentations permettent d’observer des relations justes et équitables ou dissymétriques entre les sexes, et de vérifier si les auteur·e·s emploient des matériaux qui tendent au traditionalisme, à la modernité ou à la postmodernité. (Boisclair et St-Martin)

Lemire, 2011, PDF ###



Infrarouge (oeuvre)
TitreInfrarouge
AuteurNancy Huston
Parution2010
Afficheroui

Outils de la page

complaint