Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Jacques Poulin - ensemble de l'oeuvre

Documentation critique

MORENCY, Jean, « La thématique de la mer et la structuration de l’œuvre romanesque de Jacques Poulin », dans Melvin GALLANT (dir.), Mer et littérature. Actes du colloque international sur « La mer dans les littératures d’expression française du XXe siècle », Moncton les 22-23-24 août 1991, Moncton, Éditions d’Acadie, 1992, p. 327-336. +++ Chapitre de collectif

###Extrait
« L’oeuvre du romancier Jacques Poulin illustre […] cette imagination assez particulière qui ne peut concevoir la mer sans son double (la terre). Si on considère les sept romans de Poulin parus jusqu’à ce jour [Mon cheval pour un royaume, Jimmy, Le coeur de la baleine bleue, Faites de beaux rêves, Les grandes marées, Volkswagen blues, Le vieux Chagrin], on constate rapidement qu’ils illustrent, dans leur succession même, une dialectique de la terre et de la mer qui contribue secrètement à la structuration de l’oeuvre du romancier. » ###

LEVASSEUR, Jean, « Jacques Poulin. Étude thématique et narratologique de son oeuvre (1967-1988) », thèse de doctorat, faculté des lettres, Université de Bordeaux III, 1989, 651 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###Résumé
« Une première dans l’étude critique des romans de Jacques Poulin, cette thèse constitue l’étude la plus exhaustive à date de ses six premiers romans, parus entre 1967 et 1984. Après un bref survol de la vie de cet auteur, nous tentons de situer le romancier dans une vision plus empirique de la littérature québécoise. Par la suite, l’emphase est mise principalement sur les aspects les plus révélateurs de la narratologie poulinienne : l’utilisation complexe du temps et de l’espace, la dynamique actantielle, les structures actantielles, le phénomène d’intertextualité… Nous complétons finalement notre essai par une analyse des thèmes les plus importants : les héros-écrivain [sic], les problèmes de communication et d’identité et, finalement, le phénomène particulier de la langue, dont l’évolution semble suivre celle de la mentalité politique québécoise. » ###

ROBERTS, Paula, « L’androgyne poulinien(ne) : créature des marges ? », dans La marge. Actes du sixième colloque de la Société des études supérieures, Études françaises, Université de Toronto, 20-21 mai 1995, Toronto, SESDEF, 1997, p. 44-51. +++ Chapitre de collectif

###Extrait, p. 44
« Dans chacun des romans de Poulin, il existe un ou des personnages androgynes. Depuis vingt-cinq ans maintenant, l’oeuvre problématise l’a priorides concepts du masculin et du féminin, reflétant “la terra incognita des identités sexuelles contemporaines”. Un point focal de l’oeuvre entière, incarnant une transgression de la marge entre le masculin et le féminin, l’androgyne poulinien pluralise l’univoque et conteste les apparences. De la sorte, il représente à la fois un idéal d’unité et une fragmentation problématique. »

Corpus retenu
Mon cheval pour un royaume, Jimmy, Le coeur de la baleine bleue, Faites de beaux rêves, Les grandes marées, Volkswagen blues , Le vieux Chagrin, La tournée d’automne

Roberts, 1997, HTML ###

GAUVIN, Lise, « Le palimpseste poulinien : réécritures, emprunts, autotextualités », Romanica Silesiana, n° 2 (2007), p. 190-203. +++ Article de revue

###Abstract
« The article focuses on a secret connivance between the author of Palimpsestes Gérard Genette and the novelist Jacques Poulin. It reveals how different modes of rewriting developed by Genette have been applied and reproduced in Poulin’s novels. The paper focuses on the rewriting of Defoe and Kerouac in Les grandes marées and Volkswagen Blues, on reference and borrowing in La tournée d’automne and autotextuality in La traduction est une histoire d’amour. » ###

SOCKEN, Paul G., « Jacques Poulin : héritier spirituel de Gabrielle Roy », dans André FAUCHON (dir.), Colloque international « Gabrielle Roy ». Actes du colloque soulignant le cinquantième anniversaire de Bonheur d’occasion (27 au 30 septembre 1995), Saint-Boniface, Presses universitaires de Saint-Boniface, 1996, p. 593-603. +++ Chapitre de collectif

###L’auteur montre que « le style, le ton, les idéaux, les images, les valeurs et la sensibilité [de Gabrielle Roy et de Jacques Poulin] sont produits d’esprits frères » (extrait de la conclusion).

Corpus retenu
Mon cheval pour un royaume, Jimmy, Le coeur de la baleine bleue, Faites de beaux rêves, Les grandes marées, Volkswagen blues###

SOCKEN, Paul G., The Myth of the Lost Paradise in the Novels of Jacques Poulin, Londres / Toronto, Associated University Press, 1993, 126 p. +++ Monographie

###Cette étude présente le mythe universel du paradis perdu dans les sept premiers romans de Jacques Poulin, en observant la façon dont Poulin adapte ce mythe en fonction de ses propres visées.

Extrait
« In the first part, I will analyse the creation narratives that appear in the novels and show how they take on the properties of lost-paradise literature. In the second part, I will place this phenomenon in the general context of myths of the lost paradise and demonstrate how Poulin adapts the myth in his own way. In the process, I hope to validate the critics’understanding of Poulin as a writer concerned with myth and self. »

Corpus retenu
Mon cheval pour un royaume, Jimmy , Le coeur de la baleine bleue, Faites de beaux rêves, Les grandes marées, Volkswagen blues, Le vieux Chagrin ###

MORENCY, Jean, « L’errance dans le roman québécois », Québec français, n° 97 (printemps 1995), p. 81-84. +++ Article de revue

###Extrait, p. 81
« Deux attitudes paradigmatiques du roman québécois se trouvent ainsi définies : d’une part, une attitude impériale ou prométhéenne, qui est celle du personnage qui se dresse contre la nature ; d’autre part, une attitude vagabonde, dionysiaque, qui est celle du personnage qui se tourne vers la nature pour se lancer dans une errance sans fin. La fortune littéraire de cette deuxième attitude mérite qu’on s’y attarde quelque peu.

Corpus retenu
Mon cheval pour un royaume, Le coeur de la baleine bleue, Faites de beaux rêves, Les grandes marées , Volkswagen blues ###

LEVASSEUR, Jean, « L’évolution du symbole féminin dans la narratologie de Jacques Poulin (1967-1984) », dans Raija KOSKI, Kathleen KELLS et Louise FORSYTH (dir.), Les discours féminins dans la littérature postmoderne au Québec, Lewinston, The Edwin Mellen Press, 1993, p. 307-315. +++ Chapitre de collectif

###Extrait de l’introduction
De Mon cheval pour un royaume (1967) à Volkswagen blues (1984), Jacques Poulin nous fait « pénétrer dans des mondes de héros et d’héroïnes socialement marginalisés en raison d’une quête commune : l’acceptation de soi dans l’atteinte d’un équilibre intérieur généralement constitué d’un mélange d’agressivité et de douceur, de réel et d’imaginaire, d’adulte et d’enfant, d’homme et de femme. […] Dans ces univers de progressive dépression où ils et elles ne parviennent pas à colliger les divers éléments de leur personnalité en évolution, le problème des relations humaines devient prépondérant et, d’une certaine façon, symbolise l’opposant primordial à la quête du sujet. Le symbole féminin humain (nous n’aborderons pas ici la problématique de “l’écriture féminine” chez un auteur-homme) se manifeste donc à travers deux expressions actantielles principales: (a) l’androgénéité des sujets masculin et (b) la progressive démythification, par les hommes, des sujets féminins. » ###

NAVARRO PARDIÑAS, Blanca, « La représentation de la lecture chez Jacques Poulin », thèse de doctorat, Département de langue et littérature françaises, Université McGill, 1992, 292 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###Résumé
« Dans le cadre actuel des études sur la lecture, cette thèse examine le(s) modèle(s) de lecture proposé(s) par l’œuvre de Jacques Poulin. D’une part, cette étude illustre l’instance du lecteur implicite. Une analyse phénoménologique minutieuse vise à dévoiler les stratégies textuelles qui orientent l’activité du lecteur réel. D’autre part, cette thèse analyse le comportement du lecteur fictif, en vue de reconstruire le modèle proposé par Jacques Poulin. Les études phénoménologiques de la lecture étant jusqu’à présent peu nombreuses, cette étude permet d’évaluer, prenant comme exemple l’œuvre de Jacques Poulin, la pertinence des théories actuelles de l’acte de lecture, et plus particulièrement celle de Wolfang Iser. »

Abstract
« This thesis examines the model(s) of reading proposed by J. Poulin’s novels. On the one hand, a phenomenological analysis enables us to observe textual strategies, such as intertextuality and photographs, which guide the empirical Reader through his readings. On the other hand, the representation of fictional Readers’ act of reading, another textual strategy, is also analyzed. As the phenomenological approach to the act of reading has not often been put into practice, our essay allows us to evaluate the reliability of different contemporary theories of the act of reading, particularly that of Iser in his The Act of Reading. »

Corpus retenu
Mon cheval pour un royaume, Jimmy, Le coeur de la baleine bleue, Faites de beaux rêves, Les grandes marées, Volkswagen blues, Le vieux Chagrin

Navarro Pardinas, 1992, PDF ###

DUPUIS, Gilles, « Jacques Poulin : une dynamique de l’écriture », mémoire de maîtrise, faculté des arts, Université d’Ottawa, 1990, 119 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Corpus retenu
Le coeur de la baleine bleue, Faites de beaux rêves, Les grandes marées, Jimmy, Mon cheval pour un royaume, Volkswagen Blues

La version PDF du mémoire est disponible pour les membres de la communauté universitaire qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest.###

CAMPBELL, Elizabeth Margaret, « Intertextualité : Hemingway chez Jacques Poulin », mémoire de maîtrise, département d’études françaises, Université de Waterloo, 1993, 124 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###Résumé
« Parmi tous les noms évoqués par Jacques Poulin, celui d’Ernest Hemingway apparaît à maintes reprises et constitue un champ d’analyse relativement inexploré jusqu’à maintenant. Une analyse intertextuelle révèle que l’intertexte principal n’est pas un ouvrage de Hemingway mais plutôt la biographie de A. E. Hotchner, Papa Hemingway. Cette biographie fait appel à des événements personnels dans la vie de Hemingway qui sont integrés directement dans l’intrigue poulinienne.
Cette étude intertextuelle examine d’ailleurs tous les romans de Poulin qui font référence à Hemingway. Elle commence par Jimmy ou les références sont abondantes car un des personnages se prend pour Hemingway. Ensuite, l’analyse se concentre sur Le coeur de la baleine bleue et sur Volkswagen blues ou les allusions à Hemingway sont moins nombreuses. Finalement, il semble que Poulin fasse un retour aux références à ce grand auteur américain car Le vieux Chagrin, son roman le plus récent, en contient le plus grand nombre. » ###

NAUCHE, Bénédicte, « Les personnages féminins dans l’œuvre de Jacques Poulin », mémoire de maîtrise, département des études françaises, Université de Montréal, 1994, 104 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###Résumé
« Jacques Poulin a écrit huit romans qui présentent, en particulier, des personnages féminins hors du commun. Le statut de ces derniers suscite un questionnement important sur la féminité, la masculinité et sur les rapports homme-femme. Nous allons montrer que l’œuvre de Jacques Poulin participe au questionnement actuel sur les rôles sexuels, sur leur évolution, et ce, dans une perspective assez proche de celle des psychologues ou sociologues qui travaillent sur ces questions. Nous espérons éclaircir le rôle des personnages féminins dans les romans grâce à l’établissement d’une typologie, en nous basant sur le corpus poulinien et sur les articles ou ouvrages à son sujet. Pour ce faire, nous avons divisé les romans par époque en commençant par les romans de la genèse. Ensuite vient le roman charnière, suivi des romans constituants l’œuvre de la maturité divisée par groupes de personnages établis selon la typologie : les mères poules et les fées. Nous finirons par les personnages féminins les plus récents qui ne rentrent plus dans les catégories puisqu’ils appartiennent aux deux groupes et bénéficient de la richesse de chacun. »

Corpus retenu
Mon cheval pour un royaume, Jimmy, Le coeur de la baleine bleue, Faites de beaux rêves, Les grandes marées, Volkswagen blues et Le vieux Chagrin ###

LEDOUX, Nathaly, « La représentation de l’écrivain dans l’œuvre de Jacques Poulin », mémoire de maîtrise, Département de langue et littérature françaises, Université McGill, 1995, 125 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###Résumé
« Par l’analyse des figures intratextuelles d’écriture, ce mémoire fait apparaître le caractère autoreprésentatif qui marque l’oeuvre de Jacques Poulin. En s’inspirant des trois niveaux d’analyse de l’autoreprésentation établis par Janet M. Paterson, il montre que l’oeuvre poulinienne s’érige en véritable système.
Le fait qu’un auteur choisisse de mettre en scène un personnage-scripteur aux prises avec les difficultés de l’écriture s’avère de soi significatif : il souhaite manifestement attirer l’attention du lecteur sur le discours littéraire présent dans son oeuvre. L’écrivain fictif révèle donc ainsi les conditions concrètes de l’acte de création. Cette étude suggère que la présence de figures auctoriales confère une complexité accrue au texte et soulève la présence d’une théorie de l’écriture immanente à l’oeuvre poulinienne. Ce mémoire montre également que si le discours de l’écrivain correspond à une autothéorisation de l’écriture, celui du lecteur fonctionne en véritable mode d’emploi. Le lecteur fictif, en dévoilant sa conception de la lecture, indique de quelle manière l’oeuvre poulienne entend être lue.
Enfin, ce mémoire suggère que si l’oeuvre poulinienne est parsemée de références littéraires, elle présente également de multiples références à elle-même. Ces nombreux chassés-croisés indiquent que cette oeuvre constitue un tout et qu’elle doit être étudiée dans son entière intégralité. »

Corpus retenu
Mon cheval pour un royaume, Jimmy, Le coeur de la baleine bleue, Faites de beaux rêves, Les grandes marées, Volkswagen blues, Le vieux Chagrin et La tournée d’automne###

GRANDMANGIN, Nicolas, « Jacques Poulin blues : les logiques intratextuelles », mémoire de maîtrise, département des lettres et communications, Université de Sherbrooke, 1993, 171 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###Extrait, p. 9-10
« Ce mémoire présente donc un parcours chronologique dans la genèse de l’œuvre de Poulin. En abordant un à un les sept titre parus à ce jour, selon une approche déterminée, je me propose de démontrer dans ses grandes lignes l’évolution stylistique et thématique, allant de pair avec l’évidence d’une certaine amélioration du sort des héros.
On remarque deux dimensions explicitement développées, chez Poulin : celles de l’inter et de l’intratextualité. Par intertextualité, on désigne ici tout le corpus d’œuvres extérieures auxquelles il est fait référence, d’une manière ou d’une autre, dans le texte. Par intratextualité, on entend tous les renvois et rappels, analepses et prolepses, qui dépassent le roman isolé, pour rejoindre les autres œuvres du même auteur […]. »

Corpus retenu
Mon cheval pour un royaume, Jimmy, Le coeur de la baleine bleue, Faites de beaux rêves, Les grandes marées, Volkswagen blues et Le vieux Chagrin ###

BONIN, Éric, « Le signe Amérique chez Victor-Lévy Beaulieu et Jacques Poulin », mémoire de maîtrise, département des littératures, Université de Montréal, 1993, 123 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###Résumé
« En plus d’être un territoire géographique, l’Amérique, pour les Québécois, est un discours qui traverse tout un espace culturel. Aujourd’hui comme hier, l’Amérique connaît du succès partout où elle passe. On n’a qu’à penser à la popularité du Déclin de l’empire américainet au Festival de théâtre des Amériques pour s’en rendre compte. Le roman québécois n’échappe pas à ce phénomène. On pourrait citer ici de nombreux exemples, mais retenons surtout Victor-Lévy Beaulieu et Jacques Poulin principalement parce qu’ils occupent ne place importante dans le corpus critique de l’Amérique dans le roman québécois.
Bien qu’il reste des avenues inexplorées dans ce domaine, on s’entend au moins pour dire que l’Amérique présente un caractère pluriel, éclaté, moderne. Les romans de Beaulieu et de Poulin en témoignent. Mais au-delà de l’image, entre les fragments américains s’installe un discours qui enrichit la perspective romanesque. Il s’agit de l’identifier et de voir de quelle façon le discours américain agit sur le texte.
Pour ce faire, la sémiotique moderne (Umberto Eco) et les théories de l’esthétique de la réception (Wolfgang Iser) ont servi de base théorique à mon travail. La sémiotique a permis de considérer les différentes manifestations que pouvaient prendre l’Amérique dans le texte. L’esthétique de la réception a aidé, quant à elle, à mieux saisir l’organisation discursive de l’Amérique dans le texte. D’autres théoriciens ont été aussi importants pour ce travail : Pierre Nepveu pour sa conception du désordre et le philosophe Michel Morin pour sa vision du territoire imaginaire.
De ce travail, il ressort qu’il n’y a pas qu’une seule Amérique mais qu’il y a des Amériques. Ces Amériques s’inscrivent dans une pratique textuelle ritualisante qui dépasse les considérations géophysique [sic] du territoire américain. En ce sens, l’Amérique réussit à vivre dans le texte à la dérive du temps et de l’espace. Cet état de fait lui permet d’être partout à la fois et de suivre la modernité sans jamais épuiser ses mythes, son histoire. Il y a dans l’Amérique une tradition moderne qui la suit partout où elle va. »

Corpus retenu
Jimmy, Faites de beaux rêves, Les grandes marées, Volkswagen blues et Le vieux Chagrin ###

NAVARRO PARDIÑAS, Blanca, « Hemingway au Québec : voyage dans l’intertexte romanesque de Jacques Poulin », River Review, n° 2 (1996), p. 43-57. +++ Article de revue

###Extrait, p. 44
« Dans notre étude, bien que le mot “intertextualité” conserve en partie son acceptation originelle de “croisements dans un texte d’énoncés pris à d’autres textes”, nous analysons surtout la façon dont le réseau intertextuel est reçu par le lecteur empirique. Ce n’est pas tant la genèse de l’œuvre de Poulin qui nous intéresse, que le problème de sa réception. C’est pour cela que nous laisserons volontairement de côté certaines considérations concernant les influences littéraires repérables dans l’œuvre de Poulin.
“Ce que l’on croit être un livre, n’est la plupart du temps qu’une partie d’un autre livre plus vaste auquel plusieurs auteurs ont collaboré sans le savoir”. Dans l’œuvre de Poulin, Hemingway se place, sans aucun doute, parmi ces “plusieurs auteurs” et jouit d’un statut privilégié. Bon vivant, contradictoire, fascinant, il devient un personnage de plus dans cet univers romanesque. Le jeu entre la fiction et la réalité est ainsi des plus complexes. »

Corpus retenu
Mon cheval pour un royaume, Jimmy, Le coeur de la baleine bleue, Faites de beaux rêves, Les grandes marées, Volkswagen blues, Le vieux Chagrin, La tournée d’automne###

LAMONTAGNE, André, « L’autre Poulin », TTR : traduction, terminologie, rédaction, vol. 15, n° 1 (2002), p. 45-61. +++ Article de revue

###Résumé
« Cet article propose une synthèse descriptive de la réception de Jacques Poulin au Canada anglais entre 1973 et 1989. S’ils font l’objet d’un consensus critique des plus favorables au Québec, les romans de Jacques Poulin connaissent un accueil beaucoup plus mitigé au sein de l’institution littéraire anglo-canadienne en dépit de leur diffusion en traduction. Notre étude révèle des écarts entre les deux principales communautés linguistiques et interprétatives du Canada tant sur le plan des jugements évaluatifs que sur celui de l’interprétation des oeuvres. À l’exception de certains commentaires positifs, la critique anglophone semble résister au style minimaliste de Poulin, à son univers thématique et à ses filiations littéraires anglo-saxonnes. Serait-ce que le plus américain des écrivains québécois ne rencontre pas l’horizon d’attente des lecteurs anglo-canadiens ? Le fait que ces lecteurs se soient penchés presque exclusivement sur les oeuvres en traduction anglaise est-il déterminant ? Tout se passe comme si une grande partie de la critique anglo-canadienne avait de la difficulté à reconnaître l’altérité de l’oeuvre romanesque de Jacques Poulin, du moins l’altérité qu’elle attend de la littérature québécoise et qui motive son intérêt pour cette dernière. »

Corpus retenu
Mon cheval pour un royaume, Jimmy, Le coeur de la baleine bleue, Faites de beaux rêves, Les grandes marées et Volkswagen blues.

Lamontagne, 2002, HTML ###

SING, Pamela V., « Le village postmoderne de Jacques Poulin », dans Villages imaginaires. Édouard Montpetit, Jacques Ferron et Jacques Poulin, Montréal, Fides – CÉTUQ (Nouvelles études québécoises), 1995, p. 149-244. +++ Monographie

###Extrait
« […] dans l’oeuvre de Jacques Poulin, le Vieux-Québec est souvent représenté sous le même angle féminin sinon maternel et euphorique, considéré comme un monde à l’écart, atemporel. Voyons comment cette attitude envers la ville que Poulin a habité “une bonne dizaine d’années” s’exprime dans plusieurs de ses […] romans [Le coeur de la baleine bleue, Mon cheval pour un royaume, Jimmy, Volkswagen blueset Le vieux Chagrin] ». ###

SING, Pamela V., « McLuhan et Poulin : le village, côté cool », dans Benoît MELANÇON et Pierre POPOVIC (dir.), Miscellanées en l’honneur de Gilles Marcotte, Montréal, Fides, 1995, p. 267-279. +++ Chapitre de collectif

###Extrait, p. 269-270
« À l’ère électronique, on ne tente plus d’appréhender des concepts, mais de participer à un processus. Dans cette perspective, il s’ensuit que, si nous ne voulons pas perdre certaines valeurs ou pratiques traditionnelles, il faut les transformer en expériences cool. […] À l’ère technologique, le personnage poulinien qui a été initié au “village” [soit le Vieux-Québec en ce qu’il représente une “enclave protectrice”] fait tout afin de transformer son univers en une sorte de “village global” : attentif et sensible à son entourage, il tend à le considérer comme un ami, il veut participer au processus consistant à lui attribuer un sens personnel. Que cette attitude influence jusqu’à ses rapports avec la littérature, c’est notre hypothèse de départ. »

Corpus retenu
Le coeur de la baleine bleue, Les grandes marées, Volkswagen blues, Le vieux Chagrin et La tournée d’automne ###

MIRAGLIA, Anne Marie, L’écriture de l’Autre chez Jacques Poulin, Candiac, Balzac (L’univers des discours), 1993, 245 p. +++ Monographie

###Quatrième de couverture
« Dans cet essai d’inspiration bakhtinienne, Anne Marie Miraglia examine la figure du lecteur et la représentation de la lecture et du discours d’autrui dans les romans de Jacques Poulin. À partir de la prémisse selon laquelle l’écriture constitue essentiellement un acte de communication sollicitant la réplique d’un lecteur attentif, L’écriture de l’Autre chez Jacques Poulin suggère que l’autoréflexivité et, en particulier, la dimension intertextuelle des romans pouliniens, sont au service d’une stratégie communicative qui apostrophe le lecteur réel. »

Il s’agit d’une version remaniée de sa thèse de doctorat :
MIRAGLIA, Anne Marie, « L’écriture de l’Autre chez Jacques Poulin », thèse de doctorat, Department of French, University of Toronto, 1990, 352 f.

Corpus retenu
Mon cheval pour un royaume, Jimmy, Le coeur de la baleine bleue, Faites de beaux rêves, Les grandes marées, Volkswagen blues et Le vieux Chagrin###

MICHAUD, Ginette, « Jacques Poulin : petit éloge de la lecture ralentie », dans François GALLAYS, Sylvain SIMARD et Robert VIGNEAULT (dir.), Le roman contemporain au Québec (1960-1985), Fides (Archives des lettres canadiennes, 8), 1992, p. 363-380. +++ Chapitre de collectif

###Extrait, p. 365
« De fait, à relire l’oeuvre de Poulin qui demeure, en dépit de ses six romans, d’une belle légèreté, le lecteur est convaincu que cette oeuvre, tout en échos et en résonances, forme vraiment volume à mesure qu’elle s’amplifie dans l’espace et le temps nécessaires au déploiement d’une écriture, et qu’il ne s’y dégage justement pas une ligne de force, mais plutôt des perspectives entrelacées et multipliées selon des angles imprévus, des détours, des “revers”, des courts-circuits, des courbes et des boucles […] »

Corpus retenu
Mon cheval pour un royaume, Jimmy, Le coeur de la baleine bleue, Faites de beaux rêves, Les grandes marées et Volkswagen blues ###

LINTVELT, Jaap, Aspects de la narration. Thématique, idéologie et identité. Guy de Maupassant, Julien Green, Anne Hébert, Jacques Poulin, Québec / Paris, Nota bene / L’Harmattan (Littérature(s)), 2000, 306 p. +++ Monographie

###Extrait, p. 218-219
« Je me propose d’analyser, dans huit romans de Jacques Poulin, comment les protagonistes font face à cette problématique du double identitaire, qui ne se manifeste pas seulement dans leur dualité intérieure, mais également dans leurs rapports avec d’autres personnages qui peuvent servir de doubles complémentaires. Ce dualisme identitaire est également mis en relation avec la technique narrative, qui présente aussi plusieurs formes de doubles : l’auteur concret (Jacques Poulin), doublé d’un personnage-écrivain ; le récit premier, mêlé de métarécits, assumés par des narrateurs internes ; et enfin, la narration homodiégétique, qui combine le “je” traditionnel avec le “il” et le “tu”. La quête identitaire s’exprime donc également par la forme narrative. »

Corpus retenu
Mon cheval pour un royaume, Jimmy, Le coeur de la baleine bleue, Faites de beaux rêves, Les grandes marées, Volkswagen blues, Le vieux Chagrin et La tournée d’automne

Quatrième de couverture
« C’est à travers les œuvres de Guy de Maupassant, Julien Green, Anne Hébert et Jacques Poulin que Jaap Lintvelt développe son analyse du texte littéraire en utilisant des approches thématique, idéologique et identitaire. Si l’auteur propose une relecture narratologique stricte des récits de Maupassant et du roman Moïra, de Green, il fait évoluer son approche lorsqu’il aborde l’œuvre d’Anne Hébert. Il démontre alors comment la romancière, grâce à une technique narrative experte, développe une problématique identitaire originale dans Kamouraska, Les fous de Bassan et Le premier jardin. Finalement, l’analyse de l’œuvre romanesque de Jacques Poulin démontre que le dualisme sexué (masculinité / féminité) se combine avec une double identité culturelle (américanité / francité) qui finit, dans les plus récents romans, par aboutir à la fusion (androgynie / québécité). » ###

HÉBERT, Pierre, Jacques Poulin : la création d’un espace amoureux, Ottawa, Les Presses de l’Université d’Ottawa (Œuvres et auteurs), 1997, 205 p. +++ Monographie

###Quatrième de couverture
« Cette analyse montre comment, de Mon cheval pour un royaume (1967) jusqu’à La tournée d’automne (1993), se construit patiemment un discours amoureux. On découvrira ainsi, d’une oeuvre à l’autre, l’épanouissement d’une éthique de l’amour, soit une réflexion sur l’art d’aimer, conjuguée à une esthétique, c’est-à-dire la création d’un espace romanesque nécessaire à ce lien amoureux. »

Corpus retenu
Mon cheval pour un royaume, Jimmy, Le coeur de la baleine bleue, Faites de beaux rêves, Les grandes marées, Volkswagen blues, Le vieux Chagrin et La tournée d’automne ###

BOURQUE, Paul-André, « Jacques Poulin et la mer », dans Melvin GALLANT (dir.), Mer et littérature. Actes du colloque international sur « La mer dans les littératures d’expression française du XXe siècle », Moncton les 22-23-24 août 1991, Moncton, Éditions d’Acadie, 1992, p. 313-325. +++ Chapitre de collectif

###L’auteur se met « en quête de traces maritimes, de dépôts marins, de signes océans » dans l’oeuvre de Jacques Poulin (extrait de l’article).

Corpus retenu
Mon cheval pour un royaume, Jimmy, Le coeur de la baleine bleue, Faites de beaux rêves, Les grandes marées, Volkswagen blues et Le vieux Chagrin ###

DUBÉ, Cécile, « “Le blues de Schubert”, récit. Écrire dans la maison du miroir, une expérience d’écriture. Réflexion critique : Le chat-personnage romanesque : figure métonymique », thèse de doctorat, département des littératures, Université Laval, 1997, 272 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###Résumé
« Cette thèse en création littéraire propose d’abord une expérience d’écriture narrative: le récit “Le blues de Schubert”. Le récit est raconté par un narrateur à la troisième personne qui voit à travers la vie de l’enfant Mathieu et de sa mère Catherine. “Le blues de Schubert” se veut une histoire où les personnages, aux prises avec le problème contemporain du narcissisme, se mirent dans le miroir d’une immense solitude.
Le deuxième volet, “Écrire dans la maison du miroir”, démontre comment s’est opérée cette écriture narrative. L’auteure propose une réflexion sur des points variés et tente de répondre à la question : pourquoi est-ce que j’écris?
Le troisième volet, “Le chat-personnage romanesque : figure métonymique”, constitue l’essentiel de la réflexion critique et vise à éclairer l’élaboration de cette “parole” en littérature, autrement dit comment s’est construite plus explicitement la figure du chat dans l’oeuvre romanesque de Michel Tremblay, d’Yves Beauchemin [et] de Jacques Poulin. »

Corpus retenu
Jimmy, Les grandes marées, Volkswagen blues, Le vieux Chagrin

La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest.###

ROBERTS, Paula Ann, « La dualité dans l’œuvre de Jacques Poulin », thèse de doctorat, department of French, University of Toronto, 1997, 285 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###Résumé
« La dualité poulinienne se présente sous diverses formes, la principale étant celle de l’androgénéité des personnages. Cette caractéristique sert donc comme point de départ pour l’étude de l’oeuvre. Après une mise au point de l’androgénéité, une analyse synchronique et diachronique des romans trace l’évolution de ce phénomène et démontre comment les personnages pouliniens dépassent l’antithèse essentielle du masculin/féminin.
L’étude des autres romans révèle que la dualité déborde le niveau des personnages pour s’inscrire dans d’autres lieux signifiants. À partir des travaux de Ricoeur et de Jakobson, certaines métaphores filées des quatre premiers romans de Poulin ( Mon cheval pour un royaume, Le coeur de la baleine bleue, Jimmy et Faites de beaux rêves) sont considérées comme lieux de dialectique (symbiotique, synthétique ou conflictuelle) entre l’ “être” et le “ne pas être”.
Ensuite, les quatre derniers romans sont analysés dans des chapitres individuels. Dans Les grandes marées, la traduction (interlinguale et intralinguale) se prête comme structure de rencontre entre deux langues ou deux langages. L’étude de Volkswagen blues combine les théories de Lotman sur l’espace avec des perspectives sociocritiques de Languirand et de Ricard pour démontrer comment le voyage américain constitue une ouverture à l’Autre et une perte de l’homogénéité culturelle des personnages québécois. Dans Le vieux Chagrin, la dualité se manifeste par le truchement du brouillage, dans un premier temps sur le plan de l’identité des personnages et, dans un deuxième temps, à travers le dépassement de frontières diégétiques. Et enfin, dans La tournée d’automne, les intertextes et les intratextes sont considérés en tant que structures dialectiques. »

La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest.###

CAMPBELL, Catherine, « Hearing the Silence : A Legacy of Post-Modernism », thèse de doctorat, département des lettres et communications, Université de Sherbrooke, 2003, 212 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###Extrait du résumé
« Where Canadian and Québécois postmodernism are concerned there is a difference in the treatment of silence in early postmodern novels and its treatment in later postmodern novels by the same authors. Early novels treat silence as a fascinating albeit frightening alternative to language which has been disappointing. In later novels language and its effects are still under scrutiny but silence is viewed as more of a companion to language than an alternative.
Along with the shift in the view of silence, there is a change in narrative style from early to late postmodern novels. Early novels were marked by fragmentation and discontinuity. Later novels show a distinct return to a more coherent storyline. […] Jacques Poulin’s Volkswagen Blues provides a clear illustration postmodern styles and concerns. Although the difference between his early and later work is not as extreme as some, his novels, nonetheless, demonstrate the same sort of evolution of postmodernism. […] In all of these novels, the return to a more coherent storyline is accompanied by a heightened awareness of the act of writing and its consequences. »

Corpus retenu
Volkswagen blues, Le vieux Chagrin, La tournée d’automne, Chat sauvage et Les yeux bleus de Mistassini

Campbell, 2003, PDF###

SIROIS, Antoine, « Espaces intimes et androgynie chez Jacques Poulin », dans Jaap LINTVELT et François PARÉ (dir.), Frontières flottantes. Liens et espace dans les cultures francophones du Canada / Shifting Boundaries. Place and Space in the Francophones Cultures of Canada, Amsterdam / New York, Rodopi, 2001, p. 181-189. +++ Chapitre de collectif

###Cette étude fut publiée pour la première fois en 1999 :
SIROIS, Antoine, « La nostalgie de l’androgynie et les espaces restreints. Jacques Poulin : Jimmy, Le coeur de la baleine bleue, Faites de beaux rêves, Les grandes marées, Volkswagen blues, La tournée d’automne, Chat sauvage », dans Lecture mythocritique du roman québécois : Anne Hébert, Jacques Poulin, Gabrielle Roy, Yves Thériault.###

Dossier « Jacques Poulin », Voix et images, vol. 15, n° 1 (n° 43 — automne 1989), p. 5-64. +++ Dossier de revue

###Sommaire

  • « Présentation » / Jean-Pierre Lapointe (p. 6-7).
  • « Entretien avec Jacques Poulin » / Jean-Pierre Lapointe et Yves Thomas (p. 8-14).
  • « Sur la piste américaine: le statut des références littéraires dans l’œuvre de Jacques Poulin » / Jean-Pierre Lapointe (p. 15-27).
  • « Volkswagen blues : traverser les identités / Pierre L’Hérault (p. 28-42).
  • « La part des labels et des marchandises dans Les grandes marées » / Yves Thomas (p. 43-50).
  • « Lecture, écriture et intertextualité dans Volkswagen blues » / Anne Marie Miraglia (p. 51-57).
  • « Bibliographie de Jacques Poulin » / Jean-Pierre Lapointe et Jean Levasseur (p. 58-64).

###

Dossier « Jacques Poulin », Études françaises, vol. 21, n° 3 (hiver 1985-1986), p. 1-106. +++ Dossier de revue

###Sommaire

  • « Présentation. Le voyage total » / Laurent Mailhot
  • « Histoires de zouaves » / Gilles Marcotte.
  • « Jacques Poulin : une conception de l’écriture » / Giacomo Bonsignore.
  • « Besoin de tendresse, over ou Jacques Poulin conteur » / Jeanne Demers.
  • « Jacques Poulin : de la représentation de l’espace à l’espace de la représentation » / Pierre Hébert.
  • « Une (ou deux) voix dans l’orchestre » / Maurice Lachance.
  • « Récits postmodernes ? » / Ginette Michaud.
  • « Une lecture américaine de Volkswagen blues » / Jonathan M. Weiss.
  • « La marche des mots. Propos-contacts » / Pierre Filion.
  • « Le journal de la Grande Sauterelle (inédit) » / Jacques Poulin.

###

LINTVELT, Jaap, « Le double identitaire et narratif dans les romans de Jacques Poulin », dans Jaap LINTVELT, Richard SAINT-GELAIS, W. M. VERHOEVEN et Catherine RAFFI-BÉROUD (dir.), Roman contemporain et identité culturelle en Amérique du Nord / Contemporary Fiction and Cultural Identity in North America, Québec, Nota bene (Littérature(s), 13), 1998, p. 59-81. +++ Chapitre de collectif

###Extrait de l’introduction
« L’auteur se propose « d’analyser dans chacun des romans [Mon cheval pour un royaume, Jimmy, Le coeur de la baleine bleue, Faites de beaux rêves, Les grandes marées, Volkswagen blues, Le vieux Chagrin, La tournée d’automne et Chat sauvage] la façon dont les protagonistes font face à cette problématique du double identitaire, qui se manifeste également par leurs rapports avec d’autres personnages, servant de doubles complémentaires. La recherche identitaire sera parfois mise en relation avec la technique narrative, qui elle aussi présente plusieurs formes de doubles ». ###

CUBEDDU, Stefania, « La ville de Québec dans l’espace imaginaire de Jacques Poulin », dans Hélène AMRIT, Anna GIAUFRET-HARVEY et Sergio ZOPPI (dirs), Regards sur la littérature québécoise. Hommage à Gaston Miron. Actes du troisième colloque des jeunes chercheurs européens en littérature québécoise, Rome, Bulzoni (Centro per lo studio delle letterature e delle culture delle aree emergenti, 18), 2001, p. 59-65. +++ Chapitre de collectif

###Extrait de l’introduction
Jacques Poulin a demeuré à Paris de 1989 jusqu’à tout récemment, mais il situe l’action de ses romans, au moins en partie, à Québec [Mon cheval pour un royaume (1967), Jimmy (1969), Le coeur de la baleine bleue (1970), Faites de beaux rêves (1974), Les grandes marées (1978), Volkswagen blues (1984), Le vieux Chagrin (1989), La tournée d’automne (1993), Chat sauvage (1998)]. Cubeddu se propose donc de « rechercher les références qui peuvent contribuer à éclairer le rapport de communication qui se constitue entre un espace lointain - quoique rapproché par l’écriture -, l’écrivain et l’interlocuteur représenté par le lecteur ». ###

DUPUIS, Gilles, « Poétique de la dérive dans les romans de Jacques Poulin », Francofonia : Studi e Ricerche Sulle Letterature di Lingua Francese, vol. 34 (printemps 1998), p. 41-68. +++ Article de revue

LINTVELT, Jaap, « Jacques Poulin’s Novels : From Duality to Fusion of Identity », dans Tity DE VRIES (dir.), Dynamics of Modernization : European-American Comparisons and Perceptions, Amsterdam, VU UP, 1998, p. 135-145. +++ Chapitre de collectif

###Extrait de l’introduction, p. 136
« I shall begin by analysing the theme of identity in Le coeur de la baleine bleue (1970) and in Spring Tides (1986) [Les grandes marées (1978)]. Although the characters in these novels remain failures on the personal level, Spring Tides already posits the dual quebecois identity by its definition of the Quebec novel as a fusion of the American and the French novel. The protagonist of Volkswagen Blues (1988) [1984] makes considerable progress in the quest for personal and cultural identity. It will not be until Mr. Blue (1993) [Le vieux chagrin (1989)] that the protagonist finally accepts his feminine side as an integral element of his personality. Thus fortified, he is able to face old rage in La tournée d’automne (1993). » ###

BAYLE PETRELLI, Françoise, Deçà et delà l’Atlantique : deux romanciers intimistes, Cabanis-Poulin, Cagliari, Società Poligrafica Sarda, 1994, 147 p. +++ Monographie

CRAINIC, Corina, « Représentation de la bibliothèque chez Bessette et Poulin », mémoire de maîtrise, département de langue et littérature françaises, Université McGill, 2004, 142 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###Extrait du résumé
« Nous analyserons la représentation de la bibliothèque chez les deux auteurs [Jacques Poulin et Gérard Bessette] de façon à mettre en lumière les divers enjeux des univers décrits. La définition de la bibliothèque qui est la nôtre est celle des lieux où sont entreposés ou lus les livres. […] Les oeuvres de Gérard Bessette et de Jacques Poulin ont été retenues puisque chaque auteur rend compte à sa façon d’une époque différente de l’histoire québécoise contemporaine. […] Nous verrons ici comment s’articulent les “réalités antinomiques” dans les bibliothèques fictives présentées dans ces romans.»

Corpus retenu
Les grandes marées, Volkswagen blues, La tournée d’automne, Chat sauvage, Les yeux bleus de Mistassini

Crainic, 2004, PDF###

MARTINEAU, Lyne, « “L’aventure au pays des fenêtres”, suivi de De la sève vers le sens : esthétique et éthique chez Jacques Poulin, Henri Lopes et Assia Djebar », thèse de doctorat, département des littératures, Université Laval, 2005, 293 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###Résumé
« Dans la première partie, je présente L’aventure au pays des fenêtres, un ensemble de nouvelles de mode réaliste, se déroulant à notre époque, faisant appel à divers types de narrateurs et liées par une toile unificatrice qui est, me semble-t-il, l’âme humaine de divers milieux et pays. En effet, chaque nouvelle met un protagoniste - parfois une bête - vivant certains conflits, questionnements ou bonheurs mais toujours allant de l’avant. Suit la deuxième partie : De la sève vers le sens, dans laquelle j’ai tenté d’examiner le lien entre l’esthétique et l’éthique de Jacques Poulin, Henri Lopes et Assia Djebar. Je me suis concentrée sur un seul de leurs romans, respectivement Le coeur de la baleine bleue, Le chercheur d’Afriques, La disparition de la langue française, tout en me référant aux autres oeuvres lorsque cela me semblait pertinent. Vient ensuite la réflexion de l’apprentie-écrivaine, auteure de cette thèse, qui tente de montrer ce qui lui reste de toutes ces lectures et les leçons qui lui ont été d’importance dans sa formation. »

Martineau, 2005, PDF###

SIROIS, Antoine, « La nostalgie de l’androgynie et les espaces restreints. Jacques Poulin : Jimmy, Le coeur de la baleine bleue, Faites de beaux rêves, Les grandes marées, Volkswagen blues, Le vieux Chagrin, La tournée d’automne, Chat sauvage », dans Lecture mythocritique du roman québécois. Anne Hébert, Jacques Ferron, Jacques Poulin, Gabrielle Roy, Yves Thériault, Montréal, Triptyque, 1999, p. 91-98. +++ Monographie

###Antoine Sirois révèle, à la lumière de la mythocritique, le sens qui se cache sous l’apparente banalité des microespaces dans l’oeuvre de Poulin. Il observe, en outre, que ces espaces confinés favorisent les rapprochements entre les personnages féminins et masculins, rapprochements à partir desquels Sirois aborde le mythe de l’androgyne, au coeur des romans à l’étude mais s’exprimant dans des formes variées.

Étude reprise en 2001 dans
SIROIS, Antoine, « Espaces intimes et androgynie chez Jacques Poulin », dans Jaap LINTVELT et François PARÉ (dir.), Frontières flottantes. Liens et espace dans les cultures francophones du Canada / Shifting Boundaries. Place and Space in the Francophones Cultures of Canada###

MORENCY, Jean, « La figure de Gabrielle Roy chez Jacques Poulin et Michel Tremblay », Canadian Literature, n° 192 (printemps 2007), p. 97-109. +++ Article de revue

###Extrait de l’introduction
« Dans le texte qui suit, je me propose […] de mesurer, autant que faire se peut, la fortune de l’oeuvre littéraire de Gabrielle Roy au Québec, mais en tentant justement de saisir les modes particuliers de transformation ou de transposition de cette oeuvre chez deux écrivains bien connus, Jacques Poulin et Michel Tremblay. Je me pencherai surtout sur l’usage tout à fait particulier que fait le romancier Jacques Poulin de l’intertexte royen et de la figure de Gabrielle Roy elle-même. Comme nous le verrons, l’analyse conjuguée de cet intertexte et de cette figure dans les romans de Jacques Poulin permet de mieux saisir et mettre en perspective l’impact que les écrits de la romancière venue du Manitoba ont pu avoir chez un auteur comme Michel Tremblay. »

Corpus retenu
Volkswagen blues, Le vieux Chagrin, La tournée d’automne, Chat sauvage, Les yeux bleus de Mistassini

Une version de l’article est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest.
###

LINTVELT, Jaap, « La dualité identitaire dans l’oeuvre de Jacques Poulin », Rapports. Het Franse boek, vol. 66, n° 1-2 (1996), p. 22-30. +++ Article de revue

###Résumé
« La quête identitaire est une thématique fondamentale dans la littérature québécoise. [L’auteur] montre comment, dans les romans de Jacques Poulin, et au niveau de ses personnages, la problématique de l’identité de genre (masculinité-féminité-androgynie) va de pair avec la question de l’identité culturelle (américanité-francité-québécité). » ###

BIRON, Michel, François DUMONT et Élisabeth NARDOUT-LAFARGE, avec la collaboration de Martine-Emmanuelle LAPOINTE, « 2. Jacques Poulin et le roman en mode mineur », dans Histoire de la littérature québécoise, Montréal, Boréal, 2007, p. 544-551. +++ Monographie

###Extrait, p. 544
« À côté des gros romans qui se multiplient après 1980, on continue de lire de courts romans qui ressemblent à ceux qui se publient depuis 1960, mais qui n’en résonnent pas moins d’une manière différente. Plusieurs de ces romans écrits sur le mode mineur sont le fait d’écrivains déjà établis, mais qui s’imposent davantage ou autrement après 1980. On s’en fera d’abord une idée à partir de l’exemple de Jacques Poulin (né en 1937), dont l’oeuvre tout entière appartient à cette veine du roman minimaliste. Même s’il commence à écrire en même temps que Réjean Ducharme et Victor-Lévy Beaulieu, Jacques Poulin ne s’impose véritablement sur la scène littéraire qu’à partir de son cinquième roman, Les grandes marées (1978) et, plus encore, avec Volkswagen blues (1984). Par ses thématiques intimistes comme par son écriture d’une extrême retenue, Jacques Poulin appartient bien plus aux années 1980 qu’à la Révolution tranquille. » ###

SAMZUN, Marie-Béatrice, « Le corps poulinien à l’épreuve du temps ou quand le miroir se brise », dans Daniel MARCHEIX et Nathalie WATTEYNE (dir.), L’écriture du corps dans la littérature québécoise depuis 1980, Limoges, Presses universitaires de Limoges (Espaces humains, 12), 2007, p. 165-175. +++ Chapitre de collectif

###Extrait de la présentation par Daniel Marcheix et Nathalie Watteyne, p. 13
L’auteure « voit dans les romans de Jacques Poulin depuis 1980  [à l’exception de La traduction est une histoire d’amour] le corps comme une source d’exploration. Le désir de fusion des corps, de même que la recherche d’un équilibre entre les espaces américain et québécois, provoquent de nouveaux types de rencontre avec autrui. Le corps féminin, en tant que reflet possible du corps propre, autant par sa maigreur et ses pieds nus que par un rêve de symétrie physiologique et psychologique, représente un miroir heureux pour le narrateur. L’identification corporelle à l’autre masculin se joue différemment, et la quête initiatique du frère comporte sa part de souffrances. Mais, dans tous les cas, un désir d’appui, ainsi qu’un rêve d’unicité et de vigueur nouvelle, est affirmé. » ###

RICHARDSON, Rébecca A. S., « Gabrielle Roy dans l’univers de Jacques Poulin », mémoire de maîtrise, département de langue et littérature françaises, Université McGill, 2006, 126 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###Résumé
« Ce mémoire propose une étude critique de la présence de Gabrielle Roy dans l’oeuvre complète de Jacques Poulin. Gabrielle Roy est à la fois personnage, référence et modèle ; ses yeux verts et ses livres guident Poulin et ses protagonistes à travers son univers romanesque. On analyse sa présence intertextuelle, telles que la mention de son nom, de son oeuvre, de ses personnages ou encore de ses citations, mais aussi les manifestations, celles-ci moins concrètes, de son influence. L’étude de cette influence se concentre sur une thématique commune aux deux auteurs, l’appartenance américaine (l’américanité) et le traitement ambigu de la sexualité. »

Richardson, 2006, PDF###

SANAKER, John Christian, « Les yeux bleus de Mistassini de Jacques Poulin », dans Gilles DUPUIS et Klaus-Dieter ERTLER (dir.), À la carte. Le roman québécois (2000-2005), Frankfurt am Main, Peter Lang, 2007, p. 313-335. +++ Chapitre de collectif

###Extrait de l’introduction, p. 314-315
« [C]omme les dimensions de cet article sur le dernier roman de Poulin nous permettent […] de donner une présentation générale de l’oeuvre de Poulin, nous nous proposons d’essayer de réduire l’ignorance du lecteur novice par une introduction en trois parties. Nous aborderons d’abord l’homme et sa carrière. […] Ensuite nous essayerons de cerner ce qui constitue la qualité première de son écriture. […] Finalement, nous aborderons quelques thèmesprincipaux et récurrents qui semblent tous converger vers la question banale mais fondamentale du bonheur de l’homme. […] Dans la seconde partie de cet article, nous aborderons plus spécifiquement Les yeux bleus de Mistassini afin de lire le roman dans sa singularité, mais aussi pour voir comment il s’intègre à l’oeuvre de Poulin comme un texte typique de la manière de l’auteur. » ###

BOUÉ, Pilar Andrade, « Poétique de l’intertextualité dans les romans de Jacques Poulin », Cuadernos de investigacion filologica, vol. 29-30 (2003-2004), p. 235-248. +++ Article de revue

###Résumé
« Cet article propose une analyse de l’intertextualité et de l’autointertextualité dans les romans de l’écrivain québécois Jacques Poulin. C’est la richesse et la fonctionnalité de ce sujet qui motive [cet] article, car, d’un côté, chaque roman de Poulin est un intertexte récurrent des autres romans et, de l’autre, ils forment tous un réseau indissoluble. De [sorte] que chaque texte collabore, d’après son point de vue particulier, à l’exploration gnoséologique et existentielle de la réalité que l’écriture de Poulin met en pratique. »

Resumen
« Este artículo propone un análisis de la intertextualidad y autointertextualidad en las novelas del escritor quebequense Jacques Poulin. Se aborda este tema en concreto por su riqueza y su funcionalidad, dado que, por un lado, cada novela de Poulin es prácticamente un intertexto recurrente de las demás, y, por otro, todas ellas forman un entramado indisoluble. De modo que cada texto colabora desde su propio ángulo o perspectiva a la exploración gnoseológica y existencial de la realidad que pone en práctica la escritura de Poulin. »

Corpus retenu
Jimmy, Les grandes marées, Volkswagen blues, Le vieux Chagrin, La tournée d’automne, Chat sauvage

Boué, 2003-2004, PDF ###

DUPUIS, Gilles, « Jacques Poulin, romancier de la dérive », Études québécoises. Revue internationale de l’ACEQ, n° 1 (2007), p. 25-42. +++ Article de revue

###Extrait de l’introduction, p. 25-26
« La dérive est un thème récurrent chez Jacques Poulin. Elle caractérise aussi bien l’errance des protagonistes de ses romans, qui sont autant de doubles de l’auteur, que le mouvement même de l’écriture qui les anime. Plus qu’un simple thème, il s’agit en fait d’un leitmotiv structurel de l’oeuvre poulinienne, dénominateur commun aux personnages écrivains qui la traversent et fil conducteur de leur itinérance singulière qui a nom écriture. » ###

RICHARD, Chantal, « L’hétérolinguisme littéraire dans le roman francophone en Amérique du Nord à la fin du XXe siècle », thèse de doctorat, département d’études françaises, Université de Moncton, 2004, 479 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

VACHON, Karine, « La transfictionnalité dans l’oeuvre de Jacques Poulin », mémoire de maîtrise, département d’études littéraires, Université du Québec à Chicoutimi, 2009, 105 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###Résumé
« Cette recherche vise trois objectifs. L’objectif principal consiste en l’élaboration d’un système d’interprétation transfictionnelle de l’ceuvre romanesque de Jacques Poulin. De cet objectif découlent deux autres : d’abord établir des critères afin de construire une typologie de la transfictionnalité (typologie qui est incontournable chez Poulin) ; ensuite formuler une définition théorique la plus précise possible de la transfictionnalité.
D’abord, nous proposons un survol historique des différentes théories qui ont mené à la théorie de la transfictionnalité. A la suite des travaux de Bakhtine et de Kristeva sur l’intertextualité, le chercheur dont les théories rejoignent davantage celle de la transfictionnalité est sans nul doute Gérard Genette avec le concept d’hypertextualité expliquée dans Palimpsestes. En 2001, Richard Saint-Gelais introduit la notion de transfictionnalité. Lors d’un colloque, organisé par celui-ci en 2005, plusieurs chercheurs se sont penchés sur la théorie afin de proposer une définition et une application de la théorie selon un objet d’étude choisi. En 2007, Saint-Gelais propose une terminologie pour l’étude des personnages transactionnels à partir de critères acceptables.
A la lumière des informations recueillies lors du survol théorique, nous avons défini des critères que nous jugeons acceptables pour aborder une étude de la transfictionnalité de certains personnages dans l’oeuvre de Jacques Poulin. Ainsi, nous avons choisi d’analyser les personnages Jim et Jack au fil des douze romans de l’auteur. Nous l’avons fait à partir du nom, de l’apparence physique, de l’occupation, de la filiation et des lieux. De plus, afin de faciliter l’analyse des personnages, nous avons créé une grille d’interprétation composée d’une échelle et d’un tableau comparatif. Grâce à l’échelle, nous avons pu attribuer une cote qui nous a permis de déterminer le degré d’identité des personnages pour chacun des critères. Quant au tableau, il nous a donné une vue d’ensemble de l’identité de chacun des personnages en les comparant les uns aux autres, ce qui a facilité l’analyse. Par ailleurs, un survol de la critique a été réalisé afin de prendre connaissance de la réception des romans. Nous avons retrouvé dans différentes critiques des indices de la transfictionnalité. Parfois, l’information est erronée, ce qui suggère une écriture poulinienne complexe et qui trouble le lecteur au point de confondre certains personnages. »

La version PDF du mémoire est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest.###

ANOLL, Lidia, « Québec de l’écriture, Québec du coeur : un regard porté sur l’oeuvre de Jacques Poulin », dans Anna Paola MOSSETTO et Jean-François PLAMONDON (dir.), Lectures du Québec. Actes du colloque du Centro Interuniversitario di Studi Quebecchesi, Turin, 27-29 février 2008, Bologne, Pendragon, 2009, p. 157-173. +++ Chapitre de collectif

###Extrait de l’introduction, p. 157
« Avec ce travail, je voudrais, tout simplement, rendre compte d’une expérience de lecture qui a rapport aux quatre derniers romans de Jacques Poulin : La tournée d’automne (1993), Chat sauvage (1998), Les yeux bleus de Mistassini (2002) et La traduction est une histoire d’amour (2006). […] Mon point de vue sera tout à fait subjectif, fruit du regard que j’ai porté sur la ville que les personnages pouliniens ont parcouru grâce au bon vouloir de celui qui tenait les fils d’une trame. Après avoir relevé toutes les allusions se rapportant à la ville, à ses sites, à ses monuments, je les ai, sinon délaissées, du moins employées comme de simples outils, pour me consacrer à celles qui, partant de cette réalité, conduisaient les personnages sur la voie du rêve, leur faisant dépasser l’étroitesse des murs d’une maison, d’une rue, des remparts. » ###

MIRAGLIA, Anne-Marie, « Le lecteur fictif et la lecture critique chez Jacques Poulin: Du Vieux Chagrin à Chat sauvage », Québec Studies, n° 29 (printemps-été 2000), p. 104-114. +++ Article de revue

### Porte sur Le Vieux Chagrin, La Tournée d’automneet Chat sauvage. ###

WEISS, Jonathan, « Jacques Poulin, lecteur de Hemingway », Études françaises, vol. 29, n° 1 (printemps 1993), p. 11-23. +++ Article de revue

### Weiss, 1993, PDF ###

SOCKEN, Paul G. « Water Imagery in the Novels of Jacques Poulin », Studies in Canadian Literature/Etudes en Litterature Canadienne, vol. 18, n° 2 (1993), p. 156-167. +++ Article de revue

### Socken, 1993, HTML ###

MIRAGLIA, Anne Marie, « L’Amérique et l’américanité chez Jacques Poulin », Urgences, n° 34 (décembre 1991), p. 34-45. +++ Article de revue

### Porte sur Volkswagen Blues, Les grandes marées et Le coeur de la baleine bleue.

Miraglia, 1991, PDF ###

LAPOINTE, Jean-Pierre, « Sur la piste américaine : le statut des références littéraires dans l’œuvre de Jacques Poulin », Voix et Images, vol. 43, n° 1 (automne 1989), p. 15-27. +++ Article de revue

### Lapointe, 1989, PDF ###

BONSIGNORE, Giacomo, « Jacques Poulin : une conception de l’écriture », Études Françaises, vol. 21, n° 3 (hiver 1985-1986), p. 19-26. +++ Article de revue

### Bonsignore, 1985-1986, PDF ###

MÉNARD, Jean-Sébastien, « Une certaine Amérique à lire : la beat generation et la littérature québécoise », thèse de doctorat, Département de langue et littérature françaises, Université McGill, 2007, 404 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Extrait, p. 153
« Je propose au cours de ce chapitre d’analyser la presence de Kerouac et de la Beat Generation au sein de la production romanesque québécoise contemporaine. II s’agira de saisir la façon dont les auteurs s’approprient et inscrivent certains elements de la Beat Generation au sein de leurs oeuvres. Pour ce faire, j’analyserai d’abord la presence des librairies au sein de trois des romans de Jacques Poulin, c’est-a-dire Volkswagen Blues, La tournée d’automne et Les yeux bleus de Mistassini. II s’agira de voir en quoi Poulin est relié a la Beat Generation par les librairies. »

Ménard, 2007, PDF ###

BLANCHET-CHOUINARD, Julie, « L’apprivoisement du pôle intérieur : Le rituel chez Jacques Poulin (comment le rituel sert-il la quête de l’anima et du bonheur) », mémoire de maîtrise, Université Laval, 2002, 85 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé
Le corpus poulinien a soulevé plusieurs interrogations et suscité bien des réactions: le résultat en est de nombreuses études qui traitent principalement de thèmes récurrents chez Poulin, notamment de l’enfance, de l’androgynie, de l’américanité, de l’eau, de la figure de la mère. Dans le même élan, on a consacré plusieurs numéros de revues à celui qui représente l’un de nos plus grands écrivains québécois; mentionnons en ce sens Nord, Voix et Images et Études françaises. Cependant, un sujet semble avoir échappé à l’attention des critiques littéraires: il s’agit du thème du rituel, métaphore obsédante d’un oeuvre entier qui met en scène un univers clos, hermétique à tout bonheur. En effet, le personnage poulinien s’enferme toujours dans un quotidien redondant, lancinant, afin d’exorciser son passé, son présent, mais surtout son avenir, berceau maudit de la vieillesse et du froid grandissant de la solitude. Qu’en est-t-il donc de l’affrontement de homme avec sa némésis, à l’aube de la post-postmodernité? Cette analyse se propose donc, notamment à l’aide des écrits de Jung, Jeffrey, Éliade et Levi-Strauss, de tracer le portrait d’un héros désorienté, qui cherche un chemin vers lui-même grâce à une religion personnelle qui sera mise en lumière afin d’en faire entrevoir au lecteur la cohérence et le fonctionnement. ###

BUJOLD, Marie-France, « La mise en scène de l’interaction dans l’œuvre de Jacques Poulin », mémoire de maîtrise, Université McGill, 2008, 119 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Abstract
Everyone would agree that there is little action in Jacques Poulin’s works. This minimalism, which characterizes his writing, is based on solitary individuals who share similar difficulties with social interactions. In Poulin’s novels, every interaction seems like an event in itself, as if communicating with others was an adventure. Poulin places the interactions at the heart of his narrative writing. This thesis studies the similarities of these social interactions throughout his eleven novels published to date. The interaction will be analyzed in three phases: as recurring ritual, in connection with the representation of the reader, and with regard to the very language.

La version PDF du mémoire est disponible pour les membres de la communauté universitaire qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest.###

TREMBLAY, Ariane, « Narration du sensible et représentation du littéraire dans Le vieux chagrin, La tournée d’automne et Les yeux bleus de Mistassini, romans de Jacques Poulin », mémoire de maîtrise, département des littératures, Université Laval, 2012, 125 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé
Près de quarante-cinq ans après la publication du premier roman de Jacques Poulin, Mon cheval pour un royaume, la production de cet auteur a généré un lot considérable d’études critiques. Cependant, certaines questions restent irrésolues, notamment celles concernant le plan narratif de l’œuvre. En effet, au niveau narratif, l’œuvre poulinienne a été largement catégorisée comme minimaliste. Depuis, les études observant cette poétique - une dimension de l’action très limitée - se sont déployées, réduisant cette œuvre à une pauvreté certaine du récit. Un filon, cependant, reste guère exploité ; peu de recherches envisagent le potentiel de la dimension passionnelle de ces récits. Ce mémoire vise donc à questionner à nouveau la narrativité poulinienne, jusqu’alors surtout définie par l’étiquette minimaliste. Si les romans pouliniens restent plus pauvres au plan de Vaction, ils semblent contenir, en revanche, une grande richesse au plan du ressenti, de la passion. Cette étude entend donc proposer des analyses de trois romans basées sur une logique jusqu’ici inexplorée, à savoir une logique pathémique. Ces romans témoignent selon nous d’une narrativité - purement contemporaine - orientée vers le « sensible »; ce sont des récits dans lesquels les personnages ne peuvent agir, étant submergés par leur affectivité. La recherche vise par la suite à évaluer les conséquences thématiques de cette logique affective dans les romans de Jacques Poulin. Si la narration poulinienne expose des personnages qui semblent dominés par leurs passions, elle donne à voir également une tension de ceux-ci vers la littérature, un objet privilégié. Par l’étude des tensions affectives des actants vers la littérature, nous entendons développer une réflexion nouvelle sur la place de la représentation du littéraire dans l’œuvre poulinienne.

Tremblay, 2012, PDF ###

MARCOTTE, Gilles, « Histoires de zouaves », Études françaises, vol. 21, n° 3 (1985), p. 7-17. +++ Article de revue

### Marcotte, 1985, PDF ###

SAMOYAULT, Tiphaine, « Référence et post-modernité : Jacques Poulin », Littérature, n° 113 (mars 1999), p. 115-123. +++ Article de revue

### Abtract
Reference, defined as actual mention of a cultural artefact rather than as allusion and un-attributed citation, functions in Poulin’s fiction to remind us that cultural objects are keys to the real world, not the signs of infinite cultural referentialities.

Samoyault, 1999, PDF ###

SHODA-FUJIZANE, Yasuko, « Voyage et écriture chez Catherine Safonoff et Jacques Poulin », dans Martin DORÉ et Doris JAKUBEC (dir.), Deux littératures francophones en dialogue. Du Québec et de la Suisse romande, Québec, Presses de l’Université Laval (Études littéraires), 2004, p. 61-71. +++ Chapitre de collectif

THIBEAULT, Jimmy, Des identités mouvantes : se définir dans le contexte de la mondialisation, Montréal, Éditions Nota bene (Terre américaine), 2015, 393 p. +++ Monographie

### Présentation
Comment construire et défendre son identité dans le cadre d’une mondialisation grandissante? Devant l’émergence d’un phénomène de transculturation qui provoque une plus grande interaction entre les diverses sociétés, voire une interpénétration des cultures, cet ouvrage propose d’analyser le discours romanesque au Canada français entre les années 1980 et le début des années 2000. L’auteur s’intéresse plus particulièrement à la représentation du processus d’identification de personnages puisés dans un corpus qui couvre l’ensemble des francophonies canadiennes (l’Acadie, le Québec, l’Ontario et l’Ouest canadien) et qui comprend, entre autres, des romans de Ying Chen, de Nancy Huston, de Dany Laferrière, d’Ulysse Landry, de Daniel Poliquin et de Jacques Poulin. Cette analyse donne lieu à une réflexion sur le rapport qu’entretiennent les individus avec les différents espaces traditionnels d’identifi­cation du soi – les espaces historique, géographique, culturel et social –, que la crise d’identification contemporaine semble rendre caducs. ###

DUPUIS, Gilles, « Du mot juste au mot rare. Dictionnaires et glossaires dans l’oeuvre d’Hubert Aquin et Jacques Poulin », dans Gerardo ACERANZA (dir.), Dictionnaires français et littératures québécoise et canadienne-française, Ottawa, Les Éditions David (Voix savantes), 2005. +++ Chapitre de collectif

DUPUIS, Gilles, « L’île aux chats. Incursion dans l’archipel félin de Jacques Poulin », dans Carmelina IMBROSCIO, Nadia MINERVA et Patrizia OPPICI (dir.), Flottements autour du thème insulaire en hommage à Carminella Biondi, Berne, Peter Lang (Franco-Italica, vol.6), 2008, p. 449-456. +++ Chapitre de collectif

BERGERON, Francine, « Le héros dans l’oeuvre romanesque de Jacques Poulin », mémoire de maîtrise, Université du Québec à Trois-Rivières, 1986. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

VOICULESCU, Liliana, « La voiture : espace identitaire chez Jacques Poulin », Annales Universitatis Apulensis. Series Philologica, vol. 9, n° 2 (2008), p. 25-30. +++ Article de revue

### Abstract
Our study proposes to address the work of the Québec writer from a sociological perspective, focusing on the symbolism of car identity (be it a Volks or a Bookmobile) represented as a habitat providing the actors with a sense of identity and security. We try to demonstrate that through his minimalist writing Jacques Poulin implements the postmodern conception of space seen as a vector of the being as social. ###

CUBEDDU, Stefania, « Lire la ville de Jacques Poulin avec l’œil d’Italo Calvino », thèse de doctorat, département de Littérature française et comparée, Université Paris IV - Sorbonne, 2010. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé
Composée jusqu’à présent de douze romans écrits entre 1967 et 2009, l’œuvre de Jacques Poulin entretient avec la ville de Québec une relation tout à fait particulière. Or, ce n’est pas la ville tout entière qui intéresse cet auteur québécois, mais le quartier historique du Vieux-Québec. Dans cet univers, protégé par les remparts de la ville et par le fleuve Saint-Laurent, un personnage-type poulinien se promène, traverse la ville, en sort quelquefois – en répondant tantôt à l’appel de l’ouest, du côté de l’Amérique, tantôt à l’appel de l’est, vers les origines françaises – mais toujours pour y revenir. Nous allons étudier la relation qui s’instaure entre la ville et le personnage qui la traverse. Cette ville, qui n’est jamais décrite au sens propre du terme, reste pourtant reconnaissable pour le lecteur poulinien. Afin d’explorer comment se construit son image, Les Villes invisibles d’Italo Calvino s’avèrent une clé précieuse. À travers l’œil de cet auteur italien, nous allons prêter attention au dialogue qui se noue entre lecteur et narrateur dans la création de la ville littéraire. Les nombreux mouvements d’entrée et de sortie, la présence d’un parcours cyclique permettent de repérer une certaine analogie de la ville avec l’œuvre. En essayant de repérer les enjeux qui travaillent l’espace de la ville, nous nous proposons de mettre en évidence la poétique dont le Vieux-Québec est chargé dans l’œuvre de Jacques Poulin et d’analyser la quête identitaire, collective et personnelle, qui s’y joue, mais pour laquelle il est tout aussi bien un répondant symbolique. ###

BERNOVSKY, Victor, « La présence intertextuelle d’Ernest Hemingway dans trois romans de Jacques Poulin », mémoire de maîtrise, University of British Columbia, 2012, 129 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Abstract
Our study is inspired by the ideas of the philosopher and literary theorist Mikhail Bakhtin on dialogism and relates to the presence of Ernest Hemingway in the novels of Jacques Poulin: Volkswagen blues, Le vieux chagrin and Les yeux bleus de Mistassini. It analyses the intertextual relationship between the works of Hemingway and Poulin.
The concept of dialogism in the work of the Quebec writer manifests itself in the relationship between the discourses and their interdependence. Furthermore, this concept manifests itself in the link between writing and reading, as well as in the personality of the writers/characters. The discourse on writing crosses the novels in this study and particularly feeds on the intertexts Papa Hemingway, the biography written by A. E. Hotchner, and A Moveable Feast, the quasiautobiography of Hemingway.
We have established a comparison between Volkswagen blues, Le vieux chagrin and Les yeux bleus de Mistassini based upon the forms of references to Hemingway, and determined that the biographical fragments outnumber the paraphrases in each of these novels.
A fictional Hemingway intertext of great importance in Poulin’s work is The Old Man And The Sea. Its discourse draws thematic parallels with novels of the Quebec writer. It shares with them the themes of solitude, dignity, affection, friendship, loyalty and the pursuit of happiness.
As for the relevance of the Hemingway intertexts in the analysed novels of Poulin, we have determined that Papa Hemingway proves itself as the most useful intertext in the interpretation of Volkswagen blues and Le vieux chagrin. The contribution of Papa Hemingway in the creation of Les yeux bleus de Mistassini is similar to that of A Moveable Feast.

Résumé
La présente étude s’est inspirée des idées du philosophe et théoricien de la littérature Mikhaïl Bakhtine sur le dialogisme et porte sur la présence d’Ernest Hemingway dans les romans de Jacques Poulin Volkswagen blues (1984), Le vieux chagrin (1989) et Les yeux bleus de Mistassini (2002). Elle analyse les rapports intertextuels entre l’œuvre de l’écrivain américain et l’œuvre poulinienne.
Le concept de dialogisme chez Poulin se manifeste dans les relations entre les discours et dans leur interdépendance. De plus, ce concept se manifeste dans le lien entre l’écriture et la lecture ainsi que chez les personnages-écrivains. Le discours sur l’écriture traverse les romans à l’étude et se nourrit en particulier des intertextes Papa Hemingway et Paris est une fête, c’est-à-dire de la biographie d’A. E. Hotchner et du roman quasi-autobiographique de Hemingway.
Nous avons établi une comparaison entre Volkswagen blues, Le vieux chagrin et Les yeux bleus de Mistassini, basée sur la forme des références à Hemingway, et déterminé que les fragments biographiques surpassent en nombre les paraphrases dans chacun de ces romans.
Un intertexte romanesque hemingwayen d’une grande importance chez Poulin est Le vieil homme et la mer. Son discours établit les parallèles thématiques avec les romans pouliniens. Il partage avec eux les sujets de l’affection, de l’amitié, de la fidélité, de la solitude, de la dignité et de la quête du bonheur.
Quant à la pertinence des intertextes du romancier américain chez Poulin, on a déterminé que Papa Hemingway s’avère le plus utile dans l’interprétation de Volkswagen blues et du Vieux chagrin. La contribution de Papa Hemingway à la création des Yeux bleus de Mistassini est semblable à celle de Paris est une fête.

Bernovsky, 2012, PDF ###



Jacques Poulin - ensemble de l'oeuvre (oeuvre)
TitreJacques Poulin - ensemble de l'oeuvre
AuteurJacques Poulin
Parution9999
TriJacques Poulin - ensemble de l'oeuvre
Afficheroui

Outils de la page

complaint