Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Je suis l'autre

Gérard Macé, Je suis l’autre, Paris, Gallimard / Le Promeneur, 2007, 160 p.

« “Sous l’un de ses portraits, Nerval a écrit de sa main: “Je suis l’autre”.
Cette formule, qui n’est pas moins troublante que celle de Rimbaud, “Je est un autre”, est sans doute plus dangereuse pour son auteur, dont l’identité vacillante est un trait constant de son génie poétique, mais l’entraîne dans la folie. Cette façon de se confondre avec un autre, jamais le même en apparence, est d’ailleurs à l’origine d’El Desdichado, l’un des plus beaux poèmes de la langue française, dont la musique est celle d’un chant funèbre en même temps qu’une paradoxale affirmation de soi.
Des Illuminés à Aurélia, en passant par Les Filles du feu, les poésies allemandes et Les Chimères, j’ai interrogé à mon tour un portrait de Nerval, le portrait changeant qu’il a laissé dans son œuvre, et je l’ai complété par le témoignage d’un contemporain, si vraisemblable qu’il a le charme d’un propos saisi sur le vif, si peu connu qu’il a l’intérêt d’un inédit.”
Gérard Macé. »
(Quatrième de couverture)

Documentation critique

DEMANZE, Laurent, « Le conteur de chimères : Je suis l’autre », Revue des Sciences Humaines, n° 297 (janvier-mars 2010), p. 105-114. +++ Article de revue

ZROUD, Soumaya, « Je suis l’autre, ou l’Ethos chez Gérard Macé », dans Philippe JOUSSET (dir.), L’homme dans le style et réciproquement, Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence (Textuelles), 2016, p. 153-160. +++ Chapitre de collectif



Je suis l'autre (oeuvre)
TitreJe suis l'autre
AuteurGérard Macé
Parution2007
TriJe suis l'autre
Afficheroui

Outils de la page

complaint