Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


L'énigme du retour

Dany Laferrière, L’énigme du retour, Montréal, Éditions du Boréal, 2009, 296 p.

« Un jeune homme de vingt-trois ans a quitté son pays de façon précipitée. Un homme épuisé y retourne, trente-trois ans plus tard. Le jeune homme est passé de l’étouffante chaleur de Port-au-Prince à l’interminable hiver de Montréal. Du Sud au Nord. De la jeunesse à l’âge mûr. Entre ces deux pôles se trouve coincé le temps pourri de l’exil.
Une nuit, un coup de fil lui apprend le décès de son père à New York. Ce père qu’il n’a pratiquement vu qu’en photo. Cet événement le fait quitter la baignoire pour prendre la route. D’abord n’importe où, vers le nord; comme un adieu à cet univers de glace qui l’a tenu au frais si longtemps. Puis à New York pour les funérailles de son père, que l’exil avait rendu fou. Il compte le ramener à son village natal de Barradères, dans le sud d’Haïti. Pas le corps, qui appartient au voyage. Plutôt l’esprit. Des funérailles sans cadavre. Et le voici à Port-au-Prince, où il se terre dans une chambre à l’hôtel, n’osant regarder cette ville qu’il a tant rêvée là-bas dans sa baignoire, à Montréal.
Si, dans Je suis un écrivain japonais, Dany Laferrière s’était donné pour but de vider le concept d’identité de tout son contenu, il poursuit ici l’objectif contraire. Qu’est-ce qui fait que nous venons indéniablement d’un lieu, d’une culture ? Pourquoi sommes-nous toujours le fils de notre père ? Un roman à la forme neuve, originale, qui mêle haïku et narration. Un livre grave, poétique, onirique, réaliste. Le livre d’un très grand écrivain. »
(Quatrième de couverture)

Documentation critique

TAN, Kathy-Ann, « “Creating Dangerously”: Writing, Exile and Diaspora in Edwidge Danticat’s and Dany Laferrière’s Haitian Memoirs », dans Alfred HORNUNG (dir.), American Lives, Heidelberg, Universitätsverlag Winter, 2013, p. 249-260. +++ Chapitre de collectif

MIRAGLIA, Anne Marie, « Le Retour à la terre et l’absence du père dans Pays sans chapeau et L’énigme du retour de Dany Laferrière », Voix et Images: Littérature Québécoise, n° 107 (hiver 2011), p. 81-92. +++ Article de revue

### Résumé
Dans Pays sans chapeau et dans L’énigme du retour, le retour physique du narrateur-protagoniste en Haïti est associé à la mort, donc au retour ultime du corps à la terre. Dans le premier, Vieux Os retourne au pays natal après vingt ans d’absence et découvre un peuple de zombis dont il se veut le reporter. Dans le deuxième, il s’agit d’un retour effectué trente-trois ans après le départ initial. Si dans L’énigme du retour l’objectif principal du narrateur semble être de rapatrier l’âme de son père dont le corps repose à New York, c’est aussi l’occasion de faire le point sur sa propre existence, laquelle ressemble étrangement à celle du père. Cette étude des deux romans portera sur les rapports du narrateur exilé à son pays natal et sur le rôle salutaire d’une écriture consacrée à la question primordiale qui hante inévitablement chaque nouvelle génération d’Haïtiens : rester ou partir.

Abstract
Return to the Land and the Father’s Absence in Dany Laferrière’s Pays sans chapeau and L’énigme du retour
In Pays sans chapeau and L’énigme du retour, the physical return of the narrator-protagonist to Haiti is associated with death, and hence to the body’s ultimate return to the earth. In Pays sans chapeau, Vieux Os goes back to his native land after twenty years of absence and discovers a people of zombies of whom he wants to be the reporter. In L’énigme du retour, the return takes place thirty-three years after the initial departure. While the narrator’s main objective is apparently to bring home the soul of his father, whose body is in New York, he also has the opportunity to take stock of his own existence, which bears a strange resemblance to his father’s. This study of the two novels deals with the exiled narrator’s relation to his native country and to the salutary role of a body of writing dedicated to the primary question that inevitably haunts each new generation of Haitians : stay or leave.

Miraglia, 2011, PDF ###

THIBEAULT, Jimmy, « “Je suis un individu” : le projet d’individualité dans l’œuvre romanesque de Dany Laferrière », Voix et Images: Littérature Québécoise, n° 107 (hiver 2011), p. 25-40. +++ Article de revue

### Résumé
Dans Le cri des oiseaux fous de Dany Laferrière, le narrateur affirme sans honte son individualisme, se réclamant du droit d’exister comme il est et où il est, et ce, indépendamment de ses origines, de sa race et de sa nationalité. Ce discours, Laferrière le reprend pour lui-même — notamment dans J’écris comme je vis — en revendiquant son refus de toute étiquette qu’on serait tenté de lui accoler afin de définir son oeuvre. Cette individualité que proclame le narrateur correspond au projet identitaire qu’on retrouve dans l’ensemble de l’oeuvre. Le présent article propose d’étudier comment, de Comment faire l’amour avec un Nègre sans se fatiguer à L’énigme du retour, ce projet d’individualité prend forme et se réalise à travers le regard d’un soi qui invente constamment le monde qu’il habite.

Abstract
“I am an Individual” :The Project of Individuality in the Novels of Dany Laferrière
In Dany Laferrière’s Le cri des oiseaux fous, the narrator shows no compunction in asserting his individualism, claiming the right to exist as he is and where he is, regardless of origin, race or nationality. Laferrière takes up this discourse on his own behalf—particularly in J’écris comme je vis—in asserting his refusal of any label that one might be tempted to use in defining his work. The individuality proclaimed by the narrator is connected with the quest for identity that appears throughout Laferrière’s work. This article attempts to show how the project of individuality takes form, from Comment faire l’amour avec un Nègre sans se fatiguer to L’énigme du retour, and how it is carried out under the gaze of an I that constantly invents the world it inhabits.

Thibeault, 2011, PDF ###

BRODZIAK, Sylvie (dir.), Haïti. Enjeux d’écriture, Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes (Littérature Hors Frontière), 2013. +++ Chapitre de collectif

### Présentation de l’éditeur
Qu’est-ce que la littérature haïtienne contemporaine ? Quel rapport entretient-elle avec sa langue, aux multiples facettes ? Quel poids de l’histoire continue-t-elle de porter ? Quelle place laisse-t-elle aux femmes ? L’originalité de cet ouvrage réside dans la diversité de ses auteurs. Ecrivains, poètes, universitaires, éditeur français, haïtiens, européens ou américains, tous ont une relation amoureuse avec la littérature haïtienne contemporaine. La pluralité de leur approche permet non seulement de cerner l’originalité et le foisonnement de la littérature haïtienne mais aussi d’analyser des écritures récentes encore peu étudiées. L’ouvrage s’intéresse à des oeuvres littéraires récentes, expressions et représentations de l’actuel Haïti. Auteurs étudiés : René Depestre, Frankétienne, Lyonel Trouillot, Emile Ollivier, Dany Laferrière, Marie-Célie Agnant. ###



L'énigme du retour (oeuvre)
TitreL'énigme du retour
AuteurDany Laferrière
Parution2009
Afficheroui

Outils de la page

complaint