Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


L'ère du soupçon

Nathalie Sarraute, L’ère du soupçon, Paris, Gallimard, 1956, 184 p.

Ces « essais sur le roman » constituent la première manifestation théorique de l’école du « nouveau roman ». Nathalie Sarraute y expose ses propres conceptions qui ont exercé une influence profonde sur les jeunes auteurs. De Dostoïevski à Kafka, de Joyce à Proust et Virginia Woolf, Nathalie Sarraute scrute l’œuvre des grands précurseurs du roman moderne et examine leur contribution à la révolution romanesque de nos jours.
(Quatrième de couverture)

Documentation critique

JEFFERSON, Ann, « Entre la vie et la mort : Nathalie Sarraute devant l’histoire littéraire », dans Romanic Review, vol. 100, n° 1-2 (janvier-mars 2009), p. 113-127. +++ Article de revue

KELLER, Deborah, « Autobiographie et authenticité chez Nathalie Sarraute », dans Roger-Michel ALLEMAND et Christian MILAT (dir.), Le “Nouveau Roman” en question, 5 : Une “Nouvelle Autobiographie”?, Paris, Minard, 2004, p. 57-74. +++ Chapitre de collectif

JEFFERSON, Ann, « Nathalie Sarraute: Criticism and the ‘Terrible Desire to Establish Contact’ », L’Esprit Createur, vol. 36, n° 2 (été 1996), p. 44-62. +++ Article de revue

### Également paru dans
CARDY, Michael, George EVANS et Gabriel JACOBS (dir.), Narrative Voices in Modern French Fiction, Cardiff, University of Wales Press, 1997, p. 37-56.

Jefferson, 1996, PDF###

YANOSHEVSKY, Galia, « De L’ère du soupçon à Pour un nouveau roman. De la rhétorique des profondeurs à la rhétorique des surfaces », Études littéraires, vol. 37, n° 1 (automne 2005), p. 67-80. +++ Article de revue

### Résumé
Malgré les similitudes dans le recours à des notions clés comme la mort du héros et la disparition de l’intrigue, les deux principaux recueils d’essais du nouveau roman, à savoir L’ère du soupçon (1956) de Nathalie Sarraute et Pour un nouveau roman (1963) d’Alain Robbe-Grillet, se trouvent aux antipodes stylistiques. Tandis qu’une première hypothèse suggère que les variations relèvent du type d’auditoire auquel ils font appel (spécialistes, lecteurs des revues savantes ou amateurs de la presse écrite), une deuxième hypothèse explique les différences rhétoriques en fonction du style personnel typique de chaque écrivain : l’introspection de Sarraute et la polémique incessante de Robbe-Grillet avec les critiques de son oeuvre romanesque et théorique.

Abstract
Despite similarities in key terms, such as the death of the hero and the disappearance of the plot, the two main essay collections of the New Novel movement in France, namely Nathalie Sarraute’s The Age of Suspicion (1956) and Robbe-Grillet’s Towards a New Novel (1963), are strikingly different in style. While a first hypothesis explains the variations in terms of appeal to a different public (from experts to amateur readers in the press), a second hypothesis confirms that differences in rhetoric can be accounted for by the personal style of each writer: Sarraute’s self ponderation and Robbe-Grillet’s incessant polemic with the critics of his novels and essays.

Yanoshevsky, 2005, HTML ###



L'ère du soupçon (oeuvre)
TitreL'ère du soupçon
AuteurNathalie Sarraute
Parution1956
Tridu soupçon
Afficheroui

Outils de la page

complaint