Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


L'identité

l_identite.jpg Milan Kundera, L’identité, Paris, Gallimard, 1997, 164 p.

« Un hôtel dans une petite ville au bord de la mer normande qu’ils avaient trouvé par hasard dans un guide. Chantal arriva le vendredi soir pour y passer une nuit solitaire, sans Jean-Marc qui devait la rejoindre le lendemain vers midi. Elle laissa une petite valise dans la chambre, sortit et, après une courte promenade dans des rues inconnues, revint au restaurant de l’hôtel. À sept heures et demie, la salle était encore vide. Elle s’assit à une table en attendant que quelqu’un l’aperçût. »
(Extrait, Éditions Gallimard, incipit)

Documentation critique

GAUGHAN, Richard T., « Who are you ? Kundera’s Identity », Publications of the Arkansas Philological Association, vol. 25, n° 2 (automne 1999), p. 13-22. +++ Article de revue

PAŞTIN, Iuliana, « Milan Kundera, un écrivain entre deux langues, à la recherche de l’identité », Annales de l’Université de Craiova, Série Sciences philologiques, Langues étrangères appliquées, vol. 7, n° 1 (2011), p. 231-242. +++ Article de revue

### Résumé
Milan Kundera est l’auteur d’une œuvre complexe, l’une des plus importantes de la littérature contemporaine. On peut s’interroger avec Milan Kundera sur le rapport entre la littérature et la politique, sur la problématique des intellectuels en exil, ainsi que celle face aux choix de sa langue littéraire et par conséquent celui de son public. Dans cette communication nous nous proposons d’analyser de quelle façon à partir du thème du moi et de l’identité, le romancier en tire toute une série de variations qui lui ont permis de poser cette interrogation existentielle sous tous ses aspects, remettant en question tous les dogmes actuels comme celui du subjectivisme ou de l’autonomie du moi. Nous nous interrogeons aussi de quelle façon les romans l’Identité et l’Ignorance mettent l’accent sur le rapport fondamental que nous entretenons intimement avec l’image que nous faisons de nous – mêmes et dans notre rapport à autrui. La grande obsession de l’écrivain philosophe est ce qu’il appelle, en disciple de Pascal, « l’horreur de l’identité perdue ». ###



L'identité (oeuvre)
TitreL'identité
AuteurMilan Kundera
Parution1997
Afficheroui

Outils de la page

complaint