Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


L'Occupation américaine

Pascal Quignard Paris, Seuil (Cadre rouge), 1994, 224 p.

« L’Occupation américaine. En France, à la fin des années cinquante, dans une petite ville sur le bord de la Loire, Marie-José Vire aime Patrick Carrion depuis toujours. Adolescents, ils assistent à l’installation des bases américaines et de leur féerie. La fascination qu’exercent sur eux les objets, les voitures, les vêtements, les chants inconnus désordonne et enfièvre leur amour. Patrick et Marie-José, accroupis derrière les fils de fer barbelés, se tenant très fort par la main, épient. Puis ils pénètrent dans l’autre monde. » (Quatrième de couverture)

Documentation critique

LESTRINGANT, Frank, « La haine de l’Amérique », dans Philippe BONNEFIS et Dolorès LYOTARD (dir.), Pascal Quignard, figures d’un lettré, Paris, Galilée, 2005, p. 121-145. +++ Chapitre de collectif

###« L’Occupation américaine pourrait se résumer à cette double formule en écho : haine de l’Amérique, haine de la musique. Ce serait pourtant trop simple. La difficulté du roman vient d’un entrelacs serré de thèmes que recouvre une limpidité trompeuse. Il est aisé, bien sûr, d’y reconnaître la haine du contemporain, qui est comme la signature de l’auteur et qui se pimente ici d’anti-américanisme, mais la Russie soviétique, objet de l’idolâtrie de la classe ouvrière de l’époque, n’est pas mieux traitée. L’auteur y orchestre aussi sa “haine de la musique”, un sentiment ambivalent, en vérité, qui oppose à la musique marchandise la rumeur profonde du jazz et du blues venue, par le détour des Noirs d’Amérique,  du plus lointain des âges. » (Extrait de la conclusion, p. 144) ###

LOCATELLI, Aude, « Jazz et roman de formation : L’occupation américaine de P. Quignard, Be-bop de C. Gailly et Diabolus in musica de Y. Apperry », dans Aude LOCATELLI et Yves LANDEROUIN (dir.), Musique et roman, Paris, éditions Le Manuscrit (L’Esprit des lettres), 2008, p. 253-274. +++ Chapitre de collectif

###L’auteure analyse « les rapports du jazz et du roman de formation afin de souligner quelles fonctions spécifiques assume, dans ce cadre précis, l’évocation littéraire de la musique » (Extrait, p. 253). ###

THIBEAULT, Bruno, « L’Autrefois et le Jadis dans L’Occupation américaine de Pascal Quignard », French Forum, vol. 41, n° 1-2 (été-automne 2016), p. 115-126. +++ Article de revue

### Extrait de l’introduction
« Mais L’Occupation américaine n’est pas seulement un roman tourné vers cet épisode historique aujourd’hui dépassé, lié au mythe gaulliste de l’indépendance nationale et au contexte des Trente Glorieuses. L’Occupation américaine est aussi et surtout un roman “mécontemporain,” c’est-à-dire un roman qui propose une réflexion critique sur la modernité, sur la politique de l’oubli et sur la dépression mémorielle, sur les enjeux de la temporalité, ainsi que sur les jeux de la narration historique. »

Thibault, 2016, PDF ###



L'Occupation américaine (oeuvre)
TitreL'Occupation américaine
AuteurPascal Quignard
Parution1994
Triaméricaine
Afficheroui

Outils de la page

complaint