Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


La campagne de France (journal 1994)

Renaud Camus, La campagne de France (journal 1994), Paris, Fayard, 2000.

« Ce volume est le neuvième de ses journaux annuels, inaugurés avec Journal romain. La série s’inscrit elle-même dans l’ensemble des chroniques autobiographiques de Camus, ouvert dès la fin des années soixante-dix avec Tricks et Journal d’un voyage en France (1980).Ce volume, bien qu’il prenne rang dans une suite déjà longue, marque incontestablement une étape. Un degré nouveau est franchi dans le dépouillement de soi, dans la franchise souvent cruelle de l’autoportrait à travers le temps, dans l’abandon des prudences personnelles, des précautions sociales et des pudeurs d’opinion. La série des journaux a toujours été pour Renaud Camus une sorte de “laboratoire central” d’où sortent tous ses autres ouvrages. Cette année 1994 a été particulièrement féconde en ce sens, car c’est de la crise qui s’y manifeste que sont issus des livres tels que P.A. et Vaisseaux brûlés, le gigantesque chantier littéraire de Renaud Camus sur Internet.Ce qu’on voit naître dans La Campagne de France, et dont on peut suivre jour après jour le processus d’élaboration, c’est justement la décision de l’écrivain de brûler tous ses vaisseaux. Aucun retour possible. Le grand feu dure encore… »
(Quatrième de couverture)

Documentation critique

RABATEL, Alain, « Autobiographie et auto-citations dans Du sens et La campagne de France (journal 1994) de Renaud Camus », dans Homo narrans : pour une analyse énonciative et interactionnelle du récit. Tome 2 : Dialogisme et polyphonie dans le récit, Limoges, Lambert-Lucas, 2008, p. 547-574. +++ Monographie



La campagne de France (journal 1994) (oeuvre)
TitreLa campagne de France (journal 1994)
AuteurRenaud Camus
Parution2000
Tricampagne de France (journal 1994)
Afficheroui

Outils de la page

complaint