Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


La cohorte fictive

Monique LaRue - Montréal, L’Étincelle, 1979, 121 p.

« Zette, Clovisse, Maud, Zoé, Clothilde. Cinq soeurs d’une famille bourgeoise du Québec et leur histoire, une grossesse, ce roman. Avant qu’il ne soit trop tard pour l’écrire, afin qu’avec stupeur les survivantes voient…La cohorte fictive. » (Quatrième de couverture)

Documentation critique

GOULD, Karen, « Refiguring the Mother: Quebec Women Writers in the 80s », dans International Journal of Canadian Studies/Revue Internationale d’Etudes Canadiennes, vol. 6 (automne 1992), p. 113-125. +++ Article de revue

### Cet article traite aussi de Copies conformes. ###

SAINT-MARTIN, Lori, « Le corps et la fiction à réinventer : métamorphoses de la maternité dans l’écriture des femmes au Québec », dans Recherches féministes, vol. 7, no 2 (1994), p. 115-134. +++ Article de revue

### « D’absente ou muette qu’elle était dans la plupart des romans de femmes du passé, la mère devient une présence importante dans certains textes récents et parle enfin en son nom propre. Le présent article analyse trois romans - La cohorte fictive, de Monique LaRue (1979), La maison Trestler de Madeleine Ouellette-Michalska (1984) et Le bruit des choses vivantes (1991), d’Élise Turcotte - qui présentent des modèles novateurs de la créativité au féminin en plus d’une éthique et d’une esthétique fondées sur l’expérience de la maternité. » (Résumé joint à l’article)



La cohorte fictive (oeuvre)
TitreLa cohorte fictive
AuteurMonique LaRue
Parution1979
Tricohorte fictive
Afficheroui

Outils de la page

complaint