Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


La décomposition

Anne F. Garréta, La décomposition, Paris, Grasset, 1999.

« Songez qu’aux pentes arides du massif que cultivent certains de vos concurrents, le plat Louvet et le larmoyant Bernardin sont couchés ensemble entre leurs draps d’ivoire sans Dames de G., de T., ni Dame R. (larmoyante tout autant que Bernardin, mais quelle incompréhensible bizarrerie dans les prédilections lacrymales…) Furetière y trône au même rang que Mme de L. que seul le masque de La Rochefoucauld préserve de l’asphyxie à ces hauteurs raréfiées. Là, les cojones factices d’Hemingway ne requièrent pas moins pour écrin de deux forts volumes. Là, c’est jusqu’aux fausses couches de Joyce que l’on sertit dans des reliquaires tandis que les proses de Virginia de W., de Gertrude S., de Djuna B. n’attirent pas même au fond des gouffres les vautours […] Les diarrhées ontolongiques et chroniques de la hyène louche à stylographe y sont pieusement recueillies mais dédaignées les crottes du castor. Les voies de la gent stercoraire sont décidément impénétrables. » (Extrait, p. 141-142, Le livre de poche)

Documentation critique

RAYMOND, Dominique, « La Décomposition : de l’intertexte et des restes proustiens », mémoire de maîtrise, département des littératures, Université Laval, 2005, 105 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###Ce mémoire a pour objet l’étude du phénomène intertextuel particulier au roman La Décomposition de l’oulipienne Anne F. Garréta. À partir de la théorie développée par les critiques depuis les années soixante sur la pratique de l’intertextualité, nous tentons de dégager un système proliférant - l’ensemble du texte se compose d’intertextes - et sournois - la majeure partie des emprunts a été triturée par des manipulations oulipiennes. Les contraintes de quantité et de qualité intertextuelle que s’est imposées l’auteure ébranlent les structures du cadre théorique et permettent à l’oeuvre de se distancier vis-à-vis de la mouvance postmoderne, dont la citation est le principal avatar. Si la saturation intertextuelle du roman est un ironique pied de nez à la prétention théorique et à la production contemporaine, elle interroge du même coup le tournant technologique qui bouleverse notre mémoire, qu’elle soit personnelle ou littéraire. ###

BRUNETTI, Maïssa, « Intertextualité et Oulipo - Étude de cinq œuvres contemporaines », mémoire de maîtrise en littérature de langue française, Université de Montréal, 2014, 102 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé
Ce mémoire porte sur l’identification et l’analyse de la pratique intertextuelle dans cinq œuvres contemporaines de l’Oulipo: Les Gens de Légende (Olivier Salon), La Décomposition (Anne F Garréta), Vanghel (Jacques Jouet) Trois Pontes (Jacques Jouet) et Eléctrico W (Hervé Le Tellier). En partant d’un réexamen des différentes théories de l’intertextualité, les lectures microtextuelles présentées ici cherchent à mettre en évidence la complexité et l’ambigüité du concept de filiation littéraire dans le processus d’écriture oulipien - que celui-ci soit interne (références aux travaux des membres du mouvement) ou externe (la littérature classique). Sont également examinées en détail les notions de contrainte et de plagiat par anticipation, mais aussi la volonté propre à l’Oulipo de mettre le lecteur dans une position particulière dans l’histoire littéraire.

Abstract
The purpose of this study is to identify and analyze intertextual practices in five contemporary works by Oulipo writers: Les Gens de Légende (Olivier Salon), La Décomposition (Anne F Garréta), Vanghel (Jacques Jouet) Trois Pontes (Jacques Jouet) and Eléctrico W (Hervé Le Tellier). Following a review of the various theories of intertextuality available, the microtextual readings presented here seek to shed a new light on the complexity and ambiguity of the concept of literary filiation in the Oulipian writing process - either internal (references to works by members of the movement proper) or external (classical literature). Are also discussed in some detail the concepts of “contrainte” (constraint) and “plagiat par anticipation” (plagiarism by anticipation), but also the specific Oulipian aspiration to place the reader into a position that appears to be unique in literary history.

Brunetti, 2014, PDF ###

DUGAST-PORTES, Francine, « Anne F. Garréta : jeux de construction et effets paroxystiques », dans MORELLO, Nathalie et Catherine RODGERS (dir.), Nouvelles écrivaines : nouvelles voix ?, Amsterdam, Rodopi, Collection Faux titre, 2002 p. 159-179. +++ Chapitre de collectif

###L’auteure relève quelques effets du choc des intertextes, dont l’oxymore, figure emblématique de l’écriture garrétienne. ###

BILLE JØRGENSON, Steen, « Pastiche et poétique de l’œuvre. Stratégies de réécriture contemporaines », Revue d’histoire littéraire de la France , vol. 112, n°1 (2012), p. 105-117. +++ Article de revue

### Bille Jørgensen, 2012, HTML ###



La décomposition (oeuvre)
TitreLa décomposition
AuteurAnne F. Garréta
Parution1999
Tridécomposition
Afficheroui

Outils de la page

complaint