Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


La fissure de la fiction

la_fissure_de_la_fiction.jpg Patrice Desbiens, La fissure de la fiction, Sudbury, Prise de parole, 1997, 49 p€.

« Il faut dire qu’il se sent bien
seul.
Il faut dire que la solitude pour lui
est une habitude.
Une maladie, comme l’alcool.
Il l’habite
comme le petit un et demi
où il vit avec ses poèmes et
ses fesses sans amour. »

(extrait, p. 7)

Documentation critique

LASSERRE, Élizabeth, « La littérature franco-ontarienne : ruptures et continuité », dans Hédi BOURAOUI (dir.), La littérature franco-ontarienne : état des lieux, Université Laurentienne, Sudbury, 2000, p. 29-48. +++ Chapitre de collectif

###Panorama de la littérature franco-ontarienne (après 1970) marquée par une histoire fluctuante (moments de rupture et de continuité). Lasserre traite de la « sociativité » de certaines oeuvres dont le recueil La Fissure de la fiction.###

OUELLET, François, « La poésie ou la faillite de la posture paternelle : l’oeuvre de Patrice Desbiens », dans Lucie HOTTE  et Johanne MELANÇON (dir.), Thèmes et variations : regards sur la littérature franco-ontarienne, Sudbury, Prise de parole, 2005, p. 203-225. +++ Chapitre de collectif

###Actes du colloque tenu à l’Université de Hearst du 29 avril au 1er mai 2004.

L’auteur propose une analyse empruntant à la théorie psychanalytique des recueils Un pépin de pomme sur un poêle à bois (1995) et La Fissure de la fiction.###

BAZINET, Valérie, « Figures d’altérité transformatrice : l’Autre chez Victor-Lévy Beaulieu, Larry Tremblay, Dany Laferrière et Patrice Desbiens », mémoire de maîtrise, Département d’Études françaises, Université Concordia, 2010, 111 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé
L’étude de ce mémoire présente, à partir d’une réflexion inspirée de certains concepts de la psychologie sociale, le rapport de soi avec la figure de l’autre dans les écrits de quatre auteurs québécois. Puisque l’idée qu’on se fait de soi est en grande partie tributaire de ce que les autres en pensent, l’objet littéraire permet de voir que différentes réactions sont possibles lorsqu’il y a rencontre avec l’autre. Que la figure de l’autre soit fantasmée, parasitaire, usurpée ou qu’elle existe déjà en soi, elle permet toujours de transformer les narrateurs. L’étude des « figures d’altérité transformatrice » chez Victor-Lévy Beaulieu, Larry Tremblay, Dany Laferrière et Patrice Desbiens remet en question l’évolution du concept de soi et celle de l’identité des narrateurs, et met en lumière les différents processus créateurs mis en œuvre chez chacun des auteurs.
Les œuvres littéraires étudiées dévoilent le fait que c’est à travers elles que les quatre auteurs réussissent à faire évoluer le concept de soi qui les définit. Il est possible de dire que les auteurs réussissent là où leurs narrateurs ont échoué. Bien que la figure de l’autre permette une transformation, elle entraîne l’échec final des narrateurs à obtenir une identité assumée. Chacun d’entre eux se frotte à la figure de l’autre, mais ne réussit pourtant pas à évoluer.

La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest

Porte également sur L’homme invisible / The Invisble Man ###



La fissure de la fiction (oeuvre)
TitreLa fissure de la fiction
AuteurPatrice Desbiens
Parution1997
Trifissure de la fiction
Afficheroui

Outils de la page

complaint