Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


La gloire

la_gloire.jpg Daniel Oster, La gloire, Paris, P.O.L., 1997, 170 p.

« Ne devrait-on s’approcher de Stéphane Mallarmé et de ses écrits que d’une manière impersonnelle et avec la déférence requise ?
L’auteur pense que non. Il y a une figure exotérique de Stéphane Mallarmé qu’il est possible d’évoquer, à condition de multiplier les points de vue, de faire varier les temps de pause, les témoins, les circonstances, de rendre le portrait mobile, de tenter une lecture de proximité, de manifester quelque amitié ou affection à la personne même et au projet qu’elle eut pour la société, pour la littérature et pour le monde. Il convenait pour cela de s’introduire soi-même dans cette histoire, de s’y rendre présent, quitte à ce que « l’ère d’autorité se trouble ».
Daniel Oster met à profit sa longue familiarité avec les gestes mallarméens – gestes écrits ou gestes de sa liturgie intime et sociale – pour faire vibrer Stéphane Mallarmé sur la corde tendue entre le journal intime et la fiction. Il en résulte un portrait cubiste, où l’humour et le jeu ont leur part, qu’on pourra lire, au choix, sous les frondaisons ou sur l’asphalte, dans la gloire de l’automne, du crépuscule ou de la braise. »
(Quatrième de couverture)

Documentation critique

DION, Robert et Frances FORTIER, Écrire l’écrivain. Formes contemporaines de la vie d’écrivain, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 2010, 196 p. +++ Monographie

### Présentation
Il ne faut sans doute pas s’étonner si les écritures biographiques ont fait un retour fracassant sur la scène littéraire au cours des dernières décennies, comme en témoigne l’accueil critique très favorable des romans biographiques, des biographies imaginaires et des romans dits de filiation. En prise directe sur son époque, la biographie dans ses variantes les plus « réfléchies » s’astreint à penser un nouveau rapport au sujet, tout comme elle cherche à reprendre la réflexion sur une autre obsession contemporaine, soit le rapport au passé, à la tradition littéraire.
Le corpus de quelque 350 œuvres qui fait l’objet de ce livre rassemble les textes consacrés aux écrivains par des écrivains, publiés pour la plupart depuis 1980 dans les principales langues occidentales. Les auteurs ont voulu rendre compte de la richesse et de la diversité de ce qu’ils appellent les« fictions biographiques »,sans pour autant être guidés par un souci de représentativité ou par une volonté d’être exhaustifs. Explicitant le concept de transposition, ils proposent une lecture de la littérature contemporaine qui met en relief les écarts qu’elle arrive à se ménager entre le souvenir d’une longue lignée et les impératifs du présent. ###

DION, Robert, « Fonction critique de la biographie d’écrivain (Puech, Oster) », dans Robert DION et Frédéric REGARD (dir.), Les Nouvelles écritures biographiques – La biographie d’écrivain dans ses reformulations contemporaines, Lyon, ENS Éditions (Signes), 2013, p. 149-160. +++ Chapitre de collectif

###Porte aussi sur Benjamin Jordane, une vie littéraire de Jean-Benoît Puech. ###

BOUCHARD, Pierre-Olivier, « Une biographie “stéphanesque”. Stéphane et La Gloire de Daniel Oster », Études Stéphane Mallarmé, n° 3 (2015). +++ Article de revue

FORTIER, Frances, « La biographie d’écrivain comme revendication de filiation : médiatisation, tension, appropriation », Protée, vol. 33, n° 3, (hiver 2005), p. 51-64. +++ Article de revue

###Résumé
« Cet article part de l’hypothèse que la biographie d’écrivain, par l’inventivité de son écriture qui favorise le déploiement des potentialités du rapport à l’autre, représente une forme singulière du récit de filiation. À l’appui, quelque cinq biofictions, retenues ici pour illustrer trois procès distincts – médiatisation, appropriation, tension – décelables à la plus ou moins grande distance qui marque la relation entre le biographe et son biographé. Affaire d’énonciation plus que d’énoncé, la biographie relève d’un protocole discursif qui exige la représentation de cette relation. Un inventaire de procédés vient soutenir cette affirmation en même temps que mettre au jour les formes qui indexent le déni ou le désir de filiation. »

Fortier, 2005, PDF###

FORTIER, Frances, « L’individu Mallarmé dans l’écriture biographique de Daniel Oster », dans Manon AUGER et Marina GIRARDIN (dir.), Entre l’écrivain et son œuvre : in(ter)férences des métadiscours littéraires, Québec, Nota Bene (Convergences), 2008, p. 125-142. +++ Chapitre de collectif

DALPÉ, Mariane, « Subjectivité et biographie : les enjeux de l’interprétation d’une vie d’écrivain dans l’oeuvre de Daniel Oster », mémoire de maîtrise, département d’études littéraires, Université du Québec à Montréal, 2012, 122 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###Résumé
« Dans ce mémoire, il s’agit dans un premier temps de mettre en lumière, tant dans les biographies traditionnelles que dans les écrits contemporains plus hétérodoxes, les principaux points d’ancrage par lesquels on peut déceler la subjectivité du biographe. Que ce soit par les interventions directes de l’auteur, par les choix qu’il fait dans la hiérarchisation et dans l’analyse des faits, ou encore par l’usage de la fiction, le biographe laisse toujours entrevoir une part de sa subjectivité. Un second chapitre est consacré à l’étude de Stéphane (1991), une fiction biographique racontant des tribulations imaginaires de Mallarmé. L’analyse de ce récit ouvertement fictionnel donne lieu à une investigation de la notion de vérité telle qu’elle est perçue par l’auteur, pour qui le vrai se doit de transcender la simple factualité. La réflexion se porte enfin sur La Gloire (1997), ouvrage où l’auteur, qui se met lui-même en scène en tant que biographe, propose une remise en question radicale du genre biographique. Ce chapitre tend à montrer que, selon Oster, c’est en éliminant la distinction vie-œuvre et en renonçant à tout idéal d’objectivité que le biographe peut espérer atteindre cette grande vérité intime qui est à son avis la seule qui compte réellement. »

Dalpé, 2012, PDF###



La gloire (oeuvre)
TitreLa gloire
AuteurDaniel Oster
Parution1997
Trigloire
Afficheroui

Outils de la page

complaint