Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


La langue, suivi de Mal placé, déplacé

Olivier Rolin, La langue, suivi de Mal placé, déplacé, Paris, Verdier, 2000.

« Dans un bistro désert d’une petite ville, deux personnages dialoguent : la serveuse, venue de la campagne, et un client de passage, qui semble être ce que l’on appelle un « intellectuel ». Ils parlent « pour rien », ou plutôt : pour échapper à la monotonie, à l’ennui, à la tyrannie du stéréotype : calamité qu’ils éprouvent tous deux, mais évidemment pas de la même façon. Ce dialogue ne va donc pas de soi. Il se hasarde, c’est une histoire progressive de séduction/éducation mutuelles, l’invention d’une fantaisie commune par la liberté des mots. D’abord, de fréquentes incompréhensions l’interrompent. Dans le silence ouvert par ces crises de non-parole s’élève - si l’on peut dire - une « voix » bredouillante, grommeleuse, qui est probablement celle de la télévision, ou d’une radio. Mais il serait trop simple de la réduire à cela. Elle est plus généralement celle des nouveaux maîtres. Elle émet un magma de lieux communs, dans une langue faiblement articulée. Cette « voix » de personne, aussi éloignée de la langue « littéraire » que de la langue « populaire » (pour faire vite), enfin des langues matérielles, nous ne l’entendons, ne la lisons que trop, il nous arrive même de l’utiliser. A la fin, elle s’« incarne » en une sorte d’ectoplasme. Parce que cette chose-là, en effet, ne cesse de se réaliser - sans jamais être personne.

Quelques-unes des idées mises en scène dans La Langue, il m’était arrivé de les exprimer, autrement formulées, dans une conférence : il n’a donc pas paru complètement incongru d’en publier le texte à la suite. Son titre, Mal placé, déplacé, sonne pour moi comme un programme, j’oserais presque dire, politique… »
(Quatrième de couverture)

Documentation critique

GODIN, Diane, « Antipodes : la “langue” d’Olivier Rolin », Jeu, n° 114 (mars 2005), p. 193-196. +++ Article de revue

######

MAJORANO, Matteo, « Le dernier personnage : Madame La Langue. Olivier Rolin et la crise de l’écriture », Acanthe. Annales de Lettres Françaises, dossier « Olivier Rolin », n° 18 (2000), p. 101-108. +++ Article de revue



La langue, suivi de Mal placé, déplacé (oeuvre)
TitreLa langue, suivi de Mal placé, déplacé
AuteurOlivier Rolin
Parution2000
Trilangue, suivi de Mal placé, déplacé
Afficheroui

Outils de la page

complaint