Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


La Poésie ce matin

Jacques Brault - Paris, Grasset, 1971, 116 p.

« Après Mémoire, où il établissait le bilan d’un pays vécu au futur comme au passé, Jacques Brault tente, dans La poésie ce matin, d’organiser une polyphonie de l’existence quotidienne. Mais vivre cette « vraie vie », dont Rimbaud déjà disait qu’elle était « absente », nécessite le courage de traverser lucidement la nuit, celle du fatalisme historique, celle de l’absurde inhérent à la condition humaine, celle des violences suscitées en vue de toutes les exploitations de la naïveté, celle de l’à-quoi-bon érigé en nouvelle mystique, celle… mais cette nuit risque d’être sans fin si l’on n’y veille pas. Car le matin viendra sûrement, la poésie de tous les âges a choisi de le saluer, de l’accueillir, de le signer de notre nom d’homme. Comme une promesse tenue malgré tout. Tel est l’itinéraire de ce livre qui part du Québec pour aller au monde et qui revient au Québec après une nuit d’absence, à l’heure où le matin résume tout le bonheur de conjuguer la vie au présent. »
(Quatrième de couverture)

Documentation critique

WATTEYNE, Nathalie, « “Riveraine” de Jacques Brault et Un pépin de pomme sur un poêle à bois de Patrice Desbiens : présence de l’absente », dans Denise BRASSARD et Evelyne GAGNON (dir.), États de la présence. Les lieux d’inscription de la subjectivité dans la poésie québécoise actuelle, Montréal, Éditions XYZ, 2010, p. 281-292. +++ Chapitre de collectif



La Poésie ce matin (oeuvre)
TitreLa Poésie ce matin
AuteurJacques Brault
Parution1971
TriPoésie ce matin
Afficheroui

Outils de la page

complaint