Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


La télévision

Jean-Philippe Toussaint, La télévision, Paris, Minuit, 1997, 270 p.

« Le livre raconte l’été à Berlin d’un historien d’art qui se prépare à écrire un essai sur Titien Vecellio et, dans le même temps, décide d’arrêter de regarder la télévision. C’est à la fois une description de son travail au quotidien (petits déjeuners studieux, piscines berlinoises, promenades dans les parcs), et une étude de son état d’esprit depuis qu’il a arrêté de regarder la télévision. »

(Présentation de l’éditeur)

Documentation critique

MOTTE, Warren, « La télévision », French Review, n° 12 (1997), p. 322-323. +++ Article de revue

SCHLÜNDER, Susanne, « Fern-Seherfahrungen und Wahrnehmungsparameter. Ecriture und Medienreflexion bei Jean-Philippe Toussaint », dans Ottmar ETTE et Andreas GELZ (dir.), Theorie des Romans - Roman der Theorie in Frankreich und der Frankophonie, Tübingen, Stauffenburg (Cahiers Lendemains, 4), 2002, p. 213-227. +++ Chapitre de collectif

### ###

DURAND, Alain-Philippe, « Nouveaux espaces électroniques dans le roman français des années 1980 et 1990 », thèse de doctorat, Department of Romance Languages (French), The University of North Carolina at Chapel Hill, 1999, 209 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###Abstract
« This dissertation shows how a signifiant number of French novels from the 1980s and 1990s are linked through their reflection of a society invaded and taken over by modern electronic devices. I specificially bring  together novels by Frédéric Beigbeder (Vacances dans le coma), François Bon (Sortie d’usineet Temps machine), Laurent Chalumeau (Fuck), Anne Garréta (Sphinx), Patrick Grainville (Le lien), Jean-Philippe Toussaint (La télévision), and Jean Vautrin (Symphonie grabuge) ; and i argue that the accumulation of technology in these works results in the apparition of news spaces that French anthropologist Marc Augé calls non-places. These are places involving the circulation and entertainment of people, such as super highways, airports, stadiums, shopping centers or discotheques. »

La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest. ###

MOTTE, Warren F., « Jean-Philippe Toussaint’s TV Guide », dans Fables of the Novel : French Fiction since 1990, Normal, Ill., Dalkey Archive Press, 2003, p. 177-194. +++ Monographie

BRICCO, Elisa, « Le début et la fin : évolution d’une relation textuelle dans le roman contemporain ? », dans Andrea DEL LUNGO (dir.), Actes du Colloque « Le début et la fin. Une relation critique », organisé à Toulouse le Mirail, avril 2005, [Colloque en ligne]. +++ Chapitre de collectif

###Disponible sur Fabula.

« J’ai donc circonscrit des romans où, toujours de façon différente, à la fin “la boucle se boucle” par une reprise des mêmes images, des mêmes thèmes, des mêmes discours et des mêmes situations du début. Ces textes sont, en ordre chronologique de parution : Anatomie d’un chœur de Marie Nimier, Truismes de Marie Darrieussecq, Un an de Jean Echenoz, La Télévision de Jean-Philippe Toussaint, Mon grand appartementde Christian Oster, Terrasse à Romede Pascal Quignard, Le Magot de Mommde Hélène Lenoir, La Fonte des glacesd’Alain Nadaud, Dondog d’Antoine Volodine, Magnus de Sylvie Germain. Il s’agit de dix romans parus entre 1990 et 2005, publiés par des maisons d’édition différentes et écrits par des auteurs des deux sexes ; mais ce sont surtout des textes que j’ai aimés et qui se posent, à des degrés différents, dans une posture “transitive” par rapport au lecteur. » ###

WAGNER, Frank, « Éloge de la paresse : valeurs et textualité dans La Télévision de Jean-Philippe Toussaint », dans Pierre BAZANTAY et Jean CLÉDER (dir.), De Kafka à Toussaint: écritures du XXe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2010, p. 143-162. +++ Chapitre de collectif

O’BEIRNE, Emer, « Televisual Narratives : Toussaint and Echenoz », Contemporary French and Francophone Studies, vol. 10, n° 3 (septembre 2006), p. 239-248. +++ Article de revue

TURIN, Gaspard, « Toussaint, Echenoz, Chevillard : le cliché comme forme d’engagement littéraire », Versants : Revue Suisse des Littératures Romanes/Rivista Svizzera di Letterature Romanze/Schweizerische Zeitschrift für Romanische Literaturen, n° 52 (2006), p. 73-96. +++ Article de revue

### Porte également sur L’appareil-photo ###

EINFALT, Michael, « Zeitformung, Kunst und Medienwelt in Jean-Philippe Toussaints La Télévision », Romanistische Zeitschrift für Literaturgeschichte/Cahiers d’Histoire des Littératures Romanes, vol. 28, n° 1-2 (2004), p. 145-162. +++ Article de revue

DURAND, Alain-Philippe, « La Mondovision », French Review: Journal of the American Association of Teachers of French, vol. 76, n° 3 (février 2003), p. 534-544. +++ Article de revue

DURAND, Alain-Philippe, « Les Envahisseurs : Sur La Télévision de Jean-Philippe Toussaint », Atelier du Roman, vol. 26 (juin 2001), p. 130-136. +++ Article de revue

MAREK, Heidi, « Pascal im Bade: Jean-Philippe Toussaints La salle de bain und La télévision », Romanische Forschungen, vol. 113, n°1 (2001), p. 38-58. +++ Article de revue

### Résumé
Tandis que la critique actuelle a vu dans La salle de bain de Jean-Philippe Toussaint un roman ludique, dépourvu de profondeur, cette étude se propose de démontrer sa dimension nettement philosophique à travers une relecture du texte, éclairée par une relation intertextuelle avec les Pensées de Pascal. Si le protagoniste se soustrait à la vie active, c’est pour obéir à l’impératif pascalien de résister au divertissement, assumant en pleine conscience la condition mortelle des hommes. Vu sous cet angle, le protagoniste s’avère un existentialiste courageux plutôt qu’un névrosé en proie à des pulsions régressives. Cette interprétation est étayée par une lecture du dernier roman de Toussaint, La télévision, qui, à mon avis, reprend et développe les mêmes motifs que le premier: le bain comme lieu de recueil, le refus du divertissement, le jansénisme et l’instant de grâce, l’œuvre d’art comme recherche d’une immobilité idéale et absolue. Si cette analyse se trouve apparemment en contradiction avec la thèse d’une « littérature de surface », celle-ci ne s’en trouve néanmoins pas remise en question. Comme la narration minimaliste se construit par la dialectique entre hasard et détermination« (Kibédi-Varga), le système cohérent d’une structure signifiante peut voisiner avec un agencement arbitraire de signes, tout comme le monde postmoderne englobe les éléments les plus disparates en harmonisant les sauts et les déchirures les plus éclatants. » ###

MUNCH, Philip, « Et forsvarsskrift for tanken: Om Jean-Philippe Toussaints roman La Télévision », K&K: Kultur og Klasse. Kritik og Kulturanalyse, vol. 28, n° 1 [89] (2000), p. 73-87. +++ Article de revue

MOTTE, Warren, « TV Guide », Neophilologus, vol. 83, n°4 (octobre 1999), p. 529-542. +++ Article de revue

VERDUSSEN, Monique, « Jean-Philippe Toussaint à l’écran découvert », Revue Générale, vol. 132, n° 6-7 (juin-juillet 1997), p. 53-58. +++ Article de revue

MOTTE, Warren, « Toussaint’s Small World », Romanic Review, vol. 86, n° 4 (novembre 1995), p. 747-760. +++ Article de revue

GRAY, Margaret E, « Pascal in the Bathtub: Parodying the Pensées », A Quarterly Journal in Modern Literatures, vol. 51, n° 1 (printemps 1997), p. 20-29. +++ Article de revue

AUGER, Marie-Claude, « Une tentatrice redoutable : la télévision chez Jean-Philippe Toussaint et Serge Joncour », mémoire de maîtrise, département des littératures de langue française, Université de Montréal, 2011, 94 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé
Si, depuis son apparition, la télévision suscite de nombreuses réactions de mépris chez les élites cultivées, son emprise sur l’individu et la vie en société est indéniable. La littérature ne pouvait manquer de s’intéresser à la nature et à l’évolution de ce média si discuté avec lequel elle entretient des relations plus complexes qu’il n’y paraît. Cette étude porte sur deux romans qui proposent une représentation très élaborée et singulière du petit écran et de son rôle, La Télévision de Jean-Philippe Toussaint et Que la paix soit avec vous de Serge Joncour. Chacun d’eux fait l’objet d’un chapitre. En plus de procéder à une critique incisive du média télévisuel, ces fictions mettent en évidence ses liens avec l’imaginaire social contemporain. Toussaint accorde une importance particulière aux bouleversements socioculturels causés par la télévision et montre qu’elle a si bien investi la place de la vie quotidienne que les mondes réel et virtuel risquent désormais constamment de se confondre. Joncour décrit avec soin l’influence qu’elle exerce sur notre perception de la réalité et critique la lecture superficielle du monde qu’elle impose. Cependant qu’elles effectuent ce travail critique, les deux œuvres se rejoignent pour souligner son pouvoir de fascination et la présentent telle une tentatrice redoutable. Parce qu’elle part d’une lecture interne des textes pour les mettre en relation avec la façon dont la télévision, en tant que dispositif sémiotique, c’est-à-dire en tant que machine à produire du sens, informe la réalité humaine, notre étude se situe sur le terrain de la sociocritique des textes.

Abstract
If, since its emergence, television has created numerous reactions of contempt amongst the cultivated elites, its influence on individuals and society is undeniable. Literature could not have passed up on taking an interest in the nature and evolution of this so often discuss media with whom she maintains relations more complex than they appear. This study focuses on two novels that offer an especially elaborate and particular representation of the small screen and its role, La Télévision from Jean-Philippe Toussaint and Que la paix soit avec vous from Serge Joncour. Each of these is the object of one chapter. Besides offering an insightful criticism of the television media, these works of fiction bring forward its relations with the contemporary social imaginary. Toussaint highly focuses on the sociocultural turnovers caused by television and illustrates that it has so well invested itself in our everyday life that, henceforth, we may constantly confuse the real and virtual worlds. Joncour carefully describes its weight on our perception of reality and criticizes the superficial view of the world it inflicts. However their critical work, both novels connect to underline its power of fascination and present it such a fearsome temptress. Because it begins with an internal reading of the texts to relate them to the way that television, as a semiotic device, meaning as a sense producing machine, informs human reality, our study is positioned on the grounds of the sociocriticism of the texts.

Auger, 2011, PDF ###

McGARRY, Pascale, « T(itien) V(ecellio) / TV: défense et illustration de la culture dans La télévision », dans Mirko F. SCHMIDT (dir.), Entre parenthèses. Beiträge zu Werk von Jean-Philippe Toussaint, Paderborn, Vigilia, 2003, p. 87-97. +++ Chapitre de collectif

REBOLLAR, Patrick, « Mines de riens. Essai sur La télévision de Jean-Philippe Toussaint », dans Mirko F. SCHMIDT (dir.), Entre parenthèses. Beiträge zu Werk von Jean-Philippe Toussaint, Paderborn, Vigilia, 2003, p. 99-115. +++ Chapitre de collectif



La télévision (oeuvre)
TitreLa télévision
AuteurJean-Philippe Toussaint
Parution1997
Tritélévision
Afficheroui

Outils de la page

complaint