Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Lauve le pur

Richard Millet, Lauve le pur, Paris, POL, 1999, 297 p.

« Il est professeur dans une banlieue difficile de Paris. Mais ses racines plongent au cœur de la province française : le Limousin, cette Corrèze des Piale, des Pythre, de tous ceux qui se débattent contre la maudissure. Dans ses classes les enfants sont durs et violents, peut-être le sont-ils d’autant plus qu’il est, lui, resté un enfant, l’enfant soumis d’un père tyrannique qui n’aime rien tant que contempler ses propres excréments tout en rêvant de forêts légendaires, l’enfant abandonné d’une mère trop tôt enfuie et qu’il recherche dans chaque femme. Lauve, Lauve le pur, est à jamais du côté de ceux qui ont tout perdu, qui ont toujours tort, ni là ni ailleurs, sans cesse autre part : intellectuel chez les paysans, provincial chez les parisiens, faible parmi les forts, innocent avec les innocents. »
(Présentation de l’éditeur)

Documentation critique

LAPEYRE-DESMAISON, Chantal, « Corporéités, gestualités, espaces dans Lauve le pur », dans Christian MORZEWSKI (dir.), dossier « La gloire des Pythre, Lauve le pur et Ma vie parmi les ombres de Richard Millet », Roman 20-50, n° 53 (juin 2012), p. 37-46. +++ Article de revue

THUMEREL, Fabrice, « Une Nausée antimoderne : Lauve le pur ou la confession négative d’un Autre du siècle », dans Christian MORZEWSKI (dir.), dossier « La gloire des Pythre, Lauve le pur et Ma vie parmi les ombres de Richard Millet », Roman 20-50, n° 53 (juin 2012), p. 47-62. +++ Article de revue

COYAULT, Sylviane, « L’écrivain et le moraliste : une crise des valeurs ? », Publifaraum,  2008, [En ligne]. +++ Article de revue

### Coyault, 2008, HTML ###

MORZEWSKI, Christian, « Lauve l’impur ou la question de l’obscenité dans l’oeuvre de Richard Millet », Littératures, n° 63 (2010), p. 101-109. +++ Article de revue

FORTIER, Frances et Andrée MERCIER, « L’autorité narrative dans le roman contemporain : exploitations et redéfinitions », Protée, vol. 34, n° 2-3 (automne-hiver 2006), p. 139-152. +++ Article de revue

### Résumé
Le présent article vise à dégager les procédés, dans des textes à la visée narrative explicite, qui problématisent expressément et redéfinissent l’autorité narrative, sans pour autant sacrifier la captatio illusionis, c’est-à-dire l’adhésion du lecteur à la fiction. Les trois textes retenus, à dominante événementielle mais savants – Un an de Jean Echenoz (1997), L’Histoire de Pi de Yann Martel (2002), Lauve le pur de Richard Millet (2000) –, s’inscrivent dans la mouvance du retour au récit ; cette narrativité, revue à la lumière des acquis de la modernité, présente divers degrés et positionnements de l’autorité narrative et attire ainsi l’attention sur les modalités d’adhésion et les enjeux de crédibilité du discours fictionnel. Nous estimons que cette réflexion caractérise précisément tout un pan du roman contemporain.

Abstract
This paper seeks to bring out, in texts of explicitly narrative orientation, the different devices that problematize and redefine narrative authority, without sacrificing the captatio illusionis, that is to say, the reader’s engagement with the fiction. The three texts constituting the focus of our study, Jean Echenoz’s Un an (1997), Yann Martel’s Life of Pi (2002), Richard Millet’s Lauve de pur (2000) are part of the current return to narrative. This narrativity, seen in the light of modernity, presents various degrees of narrative authority and draws attention to the terms of engagement as well as to the question of plausibility at stake in the fictional discourse. We believe that this reflection constitutes a dominant feature of contemporary novel.

Fortier et Mercier, 2006, PDF ###



Lauve le pur (oeuvre)
TitreLauve le pur
AuteurRichard Millet
Parution1999
TriLauve le pur
Afficheroui

Outils de la page

complaint