Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Le fou de Bosch

Sergio Kokis - Montréal, XYZ (Romanichels), 2006, 228 pages.

le_fou_de_bosch.jpg

« Lukas Steiner est un paranoïaque. Sa vie change quand il découvre les œuvres de Jérôme Bosch. Avec ahurissement, il constate que le peintre l’a pris pour modèle! Obnubilé par son maître, Steiner décide de l’imiter et d’effacer toute trace de sa personne. Il s’enfuit donc incognito en Europe. C’est sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle que Steiner croit avoir enfin trouvé la paix. Celle qu’il souhaitait à coup sûr…»

(Présentation de XYZ Éditeur)

Documentation critique

SHILLIDAY, Molleen, « Le personnage qui se suicide dans quelques romans québécois contemporains », mémoire de maîtrise, Faculty of Arts and Social Sciences, Dalhousie University, 2007, 106 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé :

« Le suicide constitue un phénomène humain qui transcende les barrières culturelles et les époques. Puisque les conditions sociétales évoluent, les causes du phénomène changent également avec le temps. Ainsi le personnage qui se suicide représente-t-il un sujet littéraire aussi dynamique et fascinant que perturbant. Nous explorons le personnage qui se suicide dans cinq romans québécois contemporains : L’Ingratitude de Ying Chen, Unless de Hélène Monette, L’Île de la Merci d’Élise Turcotte, Une folie sans lendemain de Nicole Houde et Le Fou de Bosch de Sergio Kokis. En premier lieu, nous examinons les causes du suicide qui se rattachent aux qualités intrinsèques du personnage, telles que la solitude, la dépression, la manie et la folie. Le personnage se sent déraciné, marginalisé ou exilé et tente de masquer ces sentiments : il se crée un “faux-self” (Kristeva), cherche des relations érotiques ou recourt à l’acte d’écrire. Ces activités finissent par accentuer l’absence de soi ressentie ou les rancoeurs éprouvées. Deuxièment, nous analysons le rapport du personnage vis-à-vis de sa famille. L’hérédité, l’enfance et la mémoire s’avèrent être des causes importantes du suicide. D’ailleurs, la carence parentale et le dysfonctionnement familial accablent les jeunes personnages. Aussi, en examinant l’empreinte laissée par le suicide sur les personnages qui lui survivent, nous mettons en évidence le lien direct entre le deuil et le renouvellement. Finalement, nous reconnaissons l’importance du rapport entre le personnage et la société. Le personnage se dégage de la société soit parce qu’il rejette les constructions sociétales soit parce qu’il ne peut s’y adapter. Le suicide est la conséquence d’un mélange de facteurs individuels, familiaux et sociétaux. Le personnage qui se suicide est doté d’une sensibilité extrême ; croyant qu’il se trouve en face d’une impasse, il décide de mettre fin à ses jours. »

Abstract :

« Suicide constitutes a human phenomenon that transcends cultural barriers as well as eras. Given that societal conditions evolve, the causes of this phenomenon also change over time. As such, the character who commits suicide represents a literary subject that is as dynamic and intriguing as it is disturbing. Our thesis explores the character who commits suicide in five contemporary Québécois novels: L’Ingratitude by Ying Chen, Unless by Hélène Monette, L’Île de la Merci by Élise Turcotte, Une folie sans lendemain by Nicole Houde and Le Fou de Bosch by Sergio Kokis. Firstly, we examine the causes of suicide that relate to the intrinsic qualities of the character, such as a tendency to solitude, depression, mania or madness. The character senses he is deracinated, marginalized or exiled and attempts to mask these feelings: he creates a “faux-self” (Kristeva), seeks out erotic relationships or takes refuge in the act of writing. In the end, these activities merely accentuate the absence of self he feels or the resentment he harbors. Secondly, we analyze the relationship between the character and his family. Heredity, childhood and memory prove to be important factors. Moreover, parental neglect and family dysfunction oppress young characters. In addition, by examining the imprint suicide leaves on those left behind, we reveal a direct link between mourning and renewal. Lastly, we recognize the importance of the relationship between the character and society. His withdrawal from society stems from either his rejection of social constructs or his inability to adapt to them. Suicide is the result of a combination of individual, familial and societal factors. The character who commits suicide is endowed with extreme sensitivity; believing himself to be at an impasse, he renounces life. »

La version PDF du mémoire est disponible pour les membres universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest.###

SHILLIDAY, Molleen, « La Séparation brutale : le suicide et l’éclatement familial dans quelques romans québécois contemporains », dans Voix plurielles, vol. 6, n˚1 (2009), [en ligne]. +++ Article de revue

### Résumé :

« Les cinq romans à l’étude (L’Ingratitude de Ying Chen, Unless de Hélène Monette, L’Île de la Merci d’Élise Turcotte, Une folie sans lendemain de Nicole Houde et Le Fou de Bosch de Sergio Kokis) examinent tous le rôle de la société domestique, c’est-à-dire de la famille, dans la vie du personnage qui se suicide. »

SHILLIDAY, 2009, PDF ###

MAIDRON, André, « Dans sa noirceur, le Montréal de Sergio Kokis », dans Études Canadiennes / Canadian Studies. Revue interdisciplinaire des études canadiennes en France, n˚64 (juin 2008), p.167-173. +++ Article de revue

### Résumé :

« À l’être né par hasard loin d’elle et amené à y vivre, Montréal apparaît comme destructrice de l’humain, sinon de l’homme, réduit à l’état de rat. Qui en a pris une conscience aiguë, à travers les tableaux de Bosch, et ainsi devenu le Fou de Bosch, ne peut, selon Kokis, que fuir cette noirceur, à défaut de réaliser son rêve de voir “la ville détruite”. »

Abstract :

« To those who happen to live in Montreal and were not born there, this city seems to destroy what is human in men, if not men themselves, who are reduced to the condition of rats. Whoever has become painfully aware of this through Bosch’s paintings and has thus become Bosch’s Madman, can only, according to Kokis, flee such bleakness since his dream of witnessing the destruction of the city cannot come true. »

MAIDRON, 2008, PDF ###

JOUËT-PASTRÉ, Danielle, « Récits de filiation : étude de trois perspectives dans la littérature québécoise contemporaine », thèse de doctorat, Department of Languages, Literatures and Cultures, University at Albany - State University of New York, 2011, 190f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé :

« La littérature québécoise se transforme de manière significative entre les années 1960-80 avec la présence d’écrivains de souche étrangère, ce qui élargit considérablement la thématique, le style et les horizons culturels d’une littérature autrefois monoculturelle.

Écrivains emblématiques de la littérature migrante des années 1980, Ying Chen et Sérgio Kokis ont, de prime abord, apporté des éléments thématiques et esthétiques de l’Asie et de l’Amérique latine au discours littéraire québécois. Cependant, maintenant qu’ils jouissent d’une place à l’intérieur de l’établissement littéraire québécois, le pluriculturalisme et le souvenir du pays quitté ne sont plus aussi importants dans leurs écrits. Ces écrivains participent à une tendance dans les littératures francophones contemporaines ayant produit récemment des “récits de filiations”.

Cette étude propose de décrire, analyser et expliquer Le Mangeur de Ying Chen, Le Fou de Bosch de Sérgio Kokis et Châteaux en Espagne de Naïm Kattan. Elle met en valeur les caractéristiques principales des récits de filiation, la richesse esthétique et les points de vue par rapport à la connaissance des origines d’écrivains qui ont souvent été considérés, surtout Chen et Kokis, comme étant très distincts l’un de l’autre. »

(Voir plus précisément le chapitre III: « Le poids de l’origine inconnue - Le Fou de Bosch de Sergio Kokis », p.88-126.)

La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI-Proquest.

###

GEORGESCU, Délia, « Voyage aux Enfers. Le fou de Bosch de Sergio Kokis », dans Gilles Dupuis et Klaus-Dieter Ertler (dir.), À la carte. Le roman québécois (2005-2010), Berne (Suisse), Peter Lang, 2011, p.221-234. +++ Chapitre de collectif



Le fou de Bosch (oeuvre)
TitreLe fou de Bosch
AuteurSergio Kokis
Parution2006
Trifou de Bosch
Afficheroui

Outils de la page

complaint