Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Le Langue-à-Langue des chiens de roche

Daniel Danis, Le Langue-à-Langue des chiens de roche, Paris, L’Arche Éditeur, 2001, 92 p.

« Sur les rives du Saint-Laurent, certains membres de l’étrange communauté des îliens, entre vents et brumes, lancent un “au secours d’amour” tandis que d’autres conjurent leur désespoir et leur violence dans des “party rage”. Portrait d’une société en marge où famille, sexe et mort s’entremêlent dans un chant troublant et sensuel. » (Extrait du site du CEAD)

Documentation critique

VALERO, Julie, « Figuration des corps : étude autour de trois oeuvres : Le Langue-à-Langue des chiens de roche de Daniel Danis, Des couteaux dans les poules de David Harrower et Psychosis de Sarah Kane », mémoire de maîtrise, Université de la Sorbonne Nouvelle Paris III, 2004, 127 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

RYNGAERT, Jean-Pierre, « Le Québec comme réserve d’émotion et territoire de l’âme pour les Français : Michel Tremblay et Daniel Danis à Paris », Annuaire théâtral, n° 27 (printemps 2000), p. 147-159. +++ Article de revue

###Extrait de la base de données Repère
« Étude de la réception critique de deux pièces québécoises en France : la visite fondatrice des Belles-soeurs de M. Tremblay en 1973 et la mise en espace de Le langue-à-langue des chiens de roche de D. Danis en 1998. »

Ryngaert, 2000, PDF ###

NUTTING, Stéphanie, « L’animal au théâtre ou la mise en jeu d’une altérité radicale », L’Annuaire théâtral : revue québécoise d’études théâtrales, n°  50-51 (automne 2011-printemps 2012), p. 155-169. +++ Article de revue

### Résumé
Le bestiaire dramatique du répertoire théâtral québécois et franco-canadien se présente comme une vaste ménagerie hétéroclite. Cependant, la récurrence du chien et des animaux de basse-cour (dont la poule et la vache) mérite une attention toute particulière. Force est de constater qu’en vertu de son altérité plus ou moins radicale, la figure de l’animal est exploitée afin d’interroger les traits de l’humanité. Par exemple, ses diverses représentations exercent toutes une torsion esthétique et sémantique sur la parole. De plus, elles soulèvent des questions d’ordre éthique, liées surtout à la douleur et à l’expérience de la mort, et enfin, elles obligent à sonder la force primitive associée à la présence animale et ses différents épiphénomènes dont les pouvoirs de guérison et l’érotisme.

Abstract
The Québécois and Franco-Canadian theatrical repertoire includes a vast bestiary of a whole assortment of animals. That said, the recurrence of dogs and farmyard animals (particularly hens and cows) deserves special attention. It is clear that as a figure of more or less radical otherness, the animal allows us to query the defining traits of humanity. For example, all of its various representations seem to apply direct semantic and aesthetic pressure to that which we call speech. In addition, the animal on stage raises ethical issues, most often related to the experience of pain and death. Lastly, it prompts a probing of the primitive forces associated with the animal presence and its various epiphenomena, including healing powers and eroticism.

Nutting, 2011-2012, PDF ###



Le Langue-à-Langue des chiens de roche (oeuvre)
TitreLe Langue-à-Langue des chiens de roche
AuteurDaniel Danis
Parution2001
TriLangue-à-Langue des chiens de roche
Afficheroui

Outils de la page

complaint