Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Le nom des singes

Antoine Volodine, Le nom des singes, Paris, Éditions de Minuit, 1994, 240 p.

le_nom_des_singes.jpg   « À Puesto Libertad, capitale de la forêt vierge et sanctuaire désert de la révolution, la sécurité politique s’est mise à fouiller dans le passé de Fabian Golpiez qui, pour échapper aux interrogatoires, n’a d’autre solution que de simuler la folie. Un psychiatre-chaman, Gonçalves, lui offre ses services. Les séances se déroulent dans le cabinet d’un dentiste internationaliste qui collectait pour un dictionnaire les vocables indiens : le nom des singes, celui des arbres, des fourmis, etc. Sous les lianes qui ont envahi la maison, le médecin vocifère, le patient hurle. Les vrais et faux souvenirs des deux hommes se répondent puis de confondent. Derrière le mur rôde Gutierrez, le démobilisé, chassant les iguanes et le renseignement utile. »
(Quatrième de couverture, Éditions de Minuit, 1994)

Documentation critique

CAMUS, Audrey, « Antoine Volodine, la langue post-exotique ou l’échec des utopies », dans Françoise SYLVOS (dir.), Uglossies, Saint-Denis de La Réunion, Presses de l’Université de la Réunion (Travaux et Documents, no 23), 2005, p. 135-146. +++ Chapitre de collectif

LACHANCE-PAQUET, Simon, « Une littérature du défi : lecture du récit post-exotique », mémoire de maîtrise, département des littératures, Université Laval, 2008, 87 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé
Depuis la parution en 1985 de son premier roman, Biographie comparée de Jorian Murgrave, le nom d’Antoine Volodine est souvent associé à la subversion et à une forme de littérature dite difficile pour le lecteur. Cette difficulté, cette subversion proviennent largement du fait que le post-exotisme, courant littéraire forgé par Volodine et ses hétéronymes, se place ouvertement en situation de conflit avec le lecteur, cherche à lui lancer un défi. Ce mémoire a pour objectif d’abord d’expliquer, en prenant appui sur deux romans de Volodine (Lisbonne, dernière marge et Le nom des singes) le mécanisme narratif qui est à la base de ce phénomène, en analysant les rapports de force intradiégétiques entre les personnages, la narration des romans et l’ adhésion romanesque, et ensuite de dégager les principaux effets lectoraux et les implications sémiotiques de cette littérature du défi.

Porte aussi sur Lisbonne, dernière marge

Lachance-Paquet, 2008, HTML ###



Le nom des singes (oeuvre)
TitreLe nom des singes
AuteurAntoine Volodine
Parution1994
Trinom des singes
Afficheroui

Outils de la page

complaint