Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Le renard dans le nom

le_renard_dans_le_nom.jpg Richard Millet, Le renard dans le nom, Paris, Gallimard, 2003, 125 p.

« “Je songe à cette très jeune fille assassinée au début des années 60, à Siom, sur les hautes terres limousines.
Je songe à celui qui l’a peut-être tuée, et qui se cachait dans son nom propre, Lavolps, comme un renard en son terrier. Tous deux sont morts, et seule l’écriture peut aujourd’hui les rendre à leur innocence.”
Richard Millet. »
(Quatrième de couverture)

Documentation critique

GODARD, Roger, « Richard Millet, Le renard dans le nom » dans Itinéraires du roman contemporain, Paris, Armand Colin, 2006, p. 131-148. +++ Monographie

###Présentation de l’éditeur
« Les romans de parution récente qui constituent l’ extrême contemporain de la littérature bénéficient, le cas échéant, de la faveur du public et de l’attention des médias, mais l’analyse littéraire proprement dite les délaisse… le temps qu’ils aient cessé d’être contemporains ! La présente étude a le mérite d’aller à la rencontre des auteurs qui animent notre actualité et de leurs textes : Sylvie Germain, Joëlle Miquel, Patrick Modiano, Philippe Claudel, Mathieu Riboulet, Philippe Besson, Richard Millet, jean Echenoz, Jean-Philippe Toussaint, Pascal Quignard, Françoise Moreau, Lydie Salvayre et François Bon. L’auteur nous permet d’appréhender toute la richesse de parcours différents, voire divergents, mais dont chacun témoigne, à sa manière, de l’évolution de nos goûts et de nos sensibilités. » ###

COYAULT, Sylviane, « L’écrivain et le moraliste : une crise des valeurs ? », Publifaraum,  2008, [En ligne]. +++ Article de revue

### Coyault, 2008, HTML ###

TERMITE, Marinella, « La migration des titres », dans Lucies DESBLACHE (dir.), Écrire l’animal aujourd’hui, Clermont Ferrand, Presses de l’Université Blaise Pascal (Cahiers de recherches du Centre de recherches sur les littératures modernes et contemporaines), 2006, p. 113-131. +++ Chapitre de collectif

###Extrait, p. 114
« Cet article vise à analyser notamment les choix adoptés […] par Arno Bertina dans Le dehors ou la migration des truites (2001) et par Richard Millet dans Le renard dans le nom (2003), romans où les animaux jouent au cache-cache entre le titre et le texte. Pourquoi les truites - des poissons peu exploités par la tradition romanesque - disparaissent-elles et de quelle manière réapparaissent-elles dans les pages de Bertina ? Quel est le rôle du renard dans ce texte de Millet ? On cherchera ici à révéler les mécanismes que l’écriture met en place pour développer les images animalières du titre à l’intérieur de l’oeuvre, en prenant quand même les distances de ces présences. Celles-ci ne sont plus nommées explicitement, mais elles se dissimulent derrière un réseau de suggestions thématiques et structurelles. D’où le choix croisé de la double migration en aval et en amont qui produit des équilibres spécifiques chez Bertina ou les ruses de Millet, des clins d’oeil ontologiques des personnages aux références littéraires traditionnelles.
La pêche aux truites et la chasse au renard qu’on entreprendra dans les deux textes en question débusquent les pièges de ces formes d’identification déplacée. La saison est ouverte… »

Termite, 2006, PDF ###

JACKSON, Alan, « The Name in Evidence: Richard Millet’s Le Renard dans le nom », Modern Language Review, vol. 107, n° 2 (avril 2012), p. 422-437. +++ Article de revue

### Abstract
In Richard Millet’s 2003 récit Le Renard dans le nom, the fox in the name is the volpes etymologically present in the name of the principal character Pierre-Marie Lavolps. When a young girl is murdered, Lavolps is presumed to be the murderer on the evidence of his name. Examination of the evidence brings associations with animality and the archaism of rural France, but also the cultural symbolism of the fox, as represented by Le Roman de Renart. In the end, the name is seen to function as a fragile metaphor for an otherness that overflows, for example, the name as understood by literary onomastics.

Jackson, 2012, PDF ###

MARCHEIX, Daniel, « La temporalité tragique de la “maudissure” dans Le renard dans le nom de Richard Millet », dans Les incertitudes de la présence. Identités narratives et expérience sensible dans la littérature contemporaine de langue française. Algérie-France-Québec, Berne, Peter Lang, 2010, p. 71-86. +++ Monographie



Le renard dans le nom (oeuvre)
TitreLe renard dans le nom
AuteurRichard Millet
Parution2003
Trirenard dans le nom
Afficheroui

Outils de la page

complaint