Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Le sentiment de la langue

Richard Millet, Le sentiment de la langue, Seysell, Champ Vallon, 1986, 124 p.

« Un livre comme Mallarmé disait ne pas les aimer – «épars et privés d’architecture». Il en publia néanmoins un volume et Valéry, plusieurs : livres issus d’occasions et de carnets divers, constituant ce qui n’est ni vraiment un genre littéraire ni un simple rassemblement d’écrits, mais un mélange.
La langue, la musique, la peinture, l’enseignement, la Corrèze, les mystérieuses architectures du sonore et du silence dans la mémoire : tels sont les points d’intensité, ou d’attraction, que nous ressassons ou qui nous hantent et que ce livre ne saurait épuiser. »
(Quatrième de couverture, éd. complète, Gallimard)

Documentation critique

ROGER, Jérome, « L’essai, point aveugle de la critique ? », Études littéraires, vol. 37, n° 1 (automne 2005), p. 49-65. +++ Article de revue



Le sentiment de la langue (oeuvre)
TitreLe sentiment de la langue I
AuteurRichard Millet
Parution1986
Trisentiment de la langue I
Afficheroui

Outils de la page

complaint