Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Le soleil des gouffres

Louis Hamelin - Montréal, Boréal, 1996, 372 p.

« François Ladouceur est un spécialiste de la fuite. Quand le collectif lui pèse trop, il s’éclipse sans demander son reste. À vrai dire, Ladouceur se sent appelé par le désert. Mais en attendant, sur fond d’apocalypse nucléaire programmée, Myrrha et lui s’aiment d’un amour édénique dans le jardin sauvage dont ils ont la garde. Jusqu’à ce que François, étudiant en biologie et journaliste amateur, soit amené à s’intéresser aux activités d’une secte étrange qui prône un retour aux cultes antiques ayant leur racines en terre mexicaine.

Dix ans plus tard, devenu romancier, Ladouceur part à la recherche d’une ami enrôlée dans la secte. Au terme d’une enquête qui les mènera à Teotihuacan, cité des dieux disparus, s’achèvera la mutation qui le destine au Désert de la Solitude, lieu où, paradoxalement, se sont regroupés les hommes et les femmes pour que la suite du monde advienne.

Louis Hamelin nous convie ici à une traversée du continent bien peu banale. Il nous offre un roman prophétique qui tente de réconcilier la nuit du millénaire qui s’achève avec le soleil des gouffres, ce principe de vie et de mort qui éclaire jusqu’au tréfonds le temps du cœur humain. » (Quatrième de couverture)

Documentation critique

CÔTÉ, Jean-François et Sophie BÉLANGER, « La nord-américanité en roman: Le soleil des gouffres de Louis Hamelin », dans Voix et images, vol. 25, no 3 (no 75 - printemps 2000), p. 525-540. +++ Article de revue

### « Le roman Le soleil des gouffres de Louis Hamelin présente une avancée intéressante dans la problématique de l’américanité au sein de la littérature québécoise. Ce roman de voyage, qui met en scène la traversée des frontières nord-américaines du Québec au Mexique, situe également une exploration de l’identité nord-américaine à l’heure des transformations politiques et culturelles qui se rattachent, notamment, à l’ALENA. Cet article analyse comment différents enjeux de la figuration symbolique de la nord-américanité trouvent ainsi une résonance spécifique au sein du roman. » (Résumé joint à l’article) ###

OUELLET François et François PARÉ, Louis Hamelin et ses doubles, Québec, Nota bene (coll. « Essais critiques »), 2008, 262 p. +++ Monographie

### « Louis Hamelin et ses doubles se donne à lire à plusieurs niveaux: Hamelin et ses personnages, le héros et ses alter ego, le romancier et ses lecteurs. Doubles encore sont les lectures croisées possibles, et multiples sont les traversées, puisqu’elles partagent les sujets abordés et les relancent dans un effet de miroir mais chaque fois déformant - l’angle du regard change, les signes acquièrent de nouvelles formes de savoir. Les romans et le recueil de nouvelles Sauvages forment divers moments d’une oeuvre qui se construit, qui cherche à élaborer sa propre durée à travers un ensemble de discours fondamentaux qui sont continuellement réactualisés à partir de la perspective des principaux personnages. François Ouellet et François Paré, avec leurs propres préoccupations d’essayistes, se sont ici attardés à ces discours en alternant essais et échanges de lettres. Ils mettent ainsi en valeur une oeuvre qui tient une des premières places au sein de la génération qui fait son entrée sur la scène littéraire au tournant des années 1990. Ils mettent en lumière une écriture majeure portée par un souffle et une vigueur infatigables, et un discours dense et d’une rare richesse polysémique. » (Quatrième de couverture)

Voir plus particulièrement la section portant sur Le soleil des gouffres, p. 143-186. ###



Le soleil des gouffres (oeuvre)
TitreLe soleil des gouffres
AuteurLouis Hamelin
Parution1996
Afficheroui

Outils de la page

complaint