Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Les évadés

les_evades.jpg Christian Gailly, Les évadés, Paris, Éditions de Minuit, 1997, 256 p.

« Le jeune Jérémie Tod ressemble trop à son père. On va le lui faire payer. En pleine rue, on le fait battre par un policier. Un homme, Théo Panol, intervient. Maladroit, il tue le policier. Il est arrêté, jugé et condamné : trente ans de réclusion. Ses amis décident de le faire évader. Les chances de réussite sont à peu près nulles. Ils vont quand même essayer. »
(Quatrième de couverture)

Documentation critique

BERTINA, Arnaud, « Gailly, l’ironie, le jeu, les personnages. De L’incident à La passion de Martin-Fissel-Brandt », Prétexte, n° 20 (hiver 1999), p. 45-49. +++ Article de revue

GALLI PELLEGRINI, Rosa, « Techniques narratives, techniques cinématographiques dans Les évadés de Christian Gailly », dans Matteo MAJORANO (dir.), La caméra des mots, Bari, Graphis, 2007, p. 22-32. +++ Chapitre de collectif



Les évadés (oeuvre)
TitreLes évadés
AuteurChristian Gailly
Parution1997
Triévadés
Afficheroui

Outils de la page

complaint