Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Les matins nus, le vent

André Brochu - Laval, Éditions Trois (Coll. Topaze), 1989, 80 p.

Documentation critique

BOURASSA, Lucie, « L’infini et le temps. Représentations des formes-sens du temps dans la poésie d’André Brochu », Voix et Images, dossier « André Brochu », sous la direction de Robert DION et François DUMONT, vol. 20, no 3 (no 60 - printemps 1995), p. 587-606. +++ Article de revue

###« Pour André Brochu, la poésie a partie liée avec l’infini et vise l’élargissement des “cadres de l’expérience humaine” en puisant aux sources du désir, “en deçà et au-delà” des évidences. Par ailleurs, le temps constitue un thème privilégié de cette poésie. La présente étude essaie d’établir des liens entre l’ “infini concret” dont parle Brochu dans un entretien et les différents plans de manifestation de la temporalité dans sa poésie. Elle essaie de voir si l’élargissement des cadres de l’expérience passe par l’imaginaire, c’est-à-dire par la représentation thématique ou narrative d’un autre temps ou d’un “hors-temps”, ou encore par la tentative déviter le récit, pour éviter la nécessité de “finir”, ou enfin, par un travail rythmique, qui favoriserait le recommencement. » (Résumé joint à l’article)

Cet article porte aussi sur Particulièrement la vie change.

###



Les matins nus, le vent (oeuvre)
TitreLes matins nus, le vent
AuteurAndré Brochu
Parution1989
Trimatins nus, le vent
Afficheroui

Outils de la page

complaint