Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Limite

limite.jpg François Bon, Limite, Paris, Les Éditions de Minuit, 1985, 216 p.

« Des jeunes, pas loin de leurs vingt-cinq ans ; ils sont quatre, saisis à un moment critique de leur vie. On les entend tous les quatre, pris en temps réel sur les trois jours d’une fin de semaine : l’un est guitariste de rock, en concert un samedi soir ; le second est dessinateur industriel, un matin ; le troisième chômeur ; un quatrième enfin joue au foot avec son équipe d’usine. Des types comme les autres, mais que la vie a rassemblés et pris dans une même histoire, alors poussée à terme de sa dimension tragique. »
(Quatrième de couverture)

Documentation critique

BLANCKEMAN, Bruno, « Romans à vif : (phénomènes de société et faits divers, littérature policière, engagements) », dans Les fictions singulières. Étude sur le roman français contemporain, Paris, Prétexte éditeur (Critique), 2002, p. 41-58. +++ Monographie

###« Si l’écriture de François Bon transpose, dans sa composition stylistique, des fractures de civilisation et, dans son économie narrative, de nouvelles formes de solitudes, les personnages semblant isolés dans leurs soliloques respectifs, elle tente aussi d’instituer à même la ligne syntagmatique des connexions et des liens inédits. Autant qu’un désir de témoignage sociologique, elle écrit une recherche de solidarités nouvelles. Lieu de fiction, le récit énonce ainsi sur le mode de la tragédie d’actualité des situations de vie marquées d’indignité. Chantier de mots, il construit, par un travail d’expérimentation langagière, des expériences de réalité décalées. Le réalisme romanesque de François Bon est politique parce que poétique. » ###



Limite (oeuvre)
TitreLimite
AuteurFrançois Bon
Parution1985
TriLimite
Afficheroui

Outils de la page

complaint