Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Michel Houellebecq - Ensemble de l'oeuvre

Documentation critique

FERDJANI, Youssef, « Critique du capitalisme et mise en place d’une nouvelle ontologie dans les premiers textesde Michel Houellebecq », dans Christophe IPPOLITO (dir.) Résistances à la modernité dans la littérature française de 1800 à nos jours, Paris, L’ Harmattan, 2010. +++ Chapitre de collectif

McCANN, John, « De la résistance à la collaboration : Camus et Houellebecq face au fléau de la modernité », dans Christophe IPPOLITO (dir.) Résistances à la modernité dans la littérature française de 1800 à nos jours, Paris, L’ Harmattan, 2010. +++ Chapitre de collectif

CLÉMENT, Murielle Lucie, « Michel Houellebecq : l’univers onirique et l’érotisme », dans Gavin BOWD (dir.),  Le Monde de Houellebecq, University of Glasgow Press (French and German publication), 2006, p. 229-245. +++ Chapitre de collectif

CLÉMENT, Murielle Lucie, « Houellebecq et Lautréamont. Une rencontre », dans Cahiers Lautréamont : livraisons LXXI et LXXII, La littérature Maldoror, Tusson, Du Lérot, 2005, p. 203-213. +++ Chapitre de collectif

BIRON, Michel, « L’effacement du personnage contemporain : l’exemple de Michel Houellebecq », Études françaises, vol. 41, n° 1 (2005), p. 27-41. +++ Article de revue

### Biron, 2005, PDF ###

PATRICOLA, Jean-François, Michel Houellebecq ou la provocation permanente, Paris, Écritures, 2005, 282 p. +++ Monographie

ARRABAL, Fernando, Houellebecq, Paris, Le Cherche midi, 2005, 140 p. +++ Monographie

NOGUEZ, Dominique, Houellebecq, en fait, Paris, Fayard, 2003, 265 p. +++ Monographie

POLI, Angelina, « L’écriture de Michel Houellebecq », mémoire de maîtrise, faculté des lettres et sciences humaines, Université de Provence, 2003, 82 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

VAN WESEMAEL, Sabine, Michel Houellebecq : le plaisir du texte, Paris, l’Harmattan (Approches littéraires),  2005, 211 p. +++ Monographie

DEMONPION, Denis, Houellebecq non autorisé, Paris, Le grand livre du mois, 2005, 376 p. +++ Monographie

CLÉMENT, Murielle Lucie, Houellebecq, sperme et sang, Paris, L’Harmattan (Approches littéraires), 2003, 243 p. +++ Monographie

DEVAUX, Marie-Lise, « L’oeuvre de Michel Ouellebecq : une observation critique de la société », thèse de doctorat, département de lettres modernes, Université de Tours, 2004, 367 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

GAYLE, Mahalia Christine, « An Imperiled Inheritance : The Decline of Politeness in 20th Century French Literature (Marcel Proust, Pierre Drieu la Rochelle and Michel Houellebecq », thèse de doctorat, Faculty of Arts and Sciences, Harvard University, 2005, 279 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

NAULLEAU, Éric, Au secours, Houellebecq revient !, Paris, Chiflet & Cie, 2005, 123 p. +++ Monographie

BARDOLLE, Olivier, La littérature à vif (le cas Houellebecq), Paris, L’esprit des péninsules, 2004, 96 p. +++ Monographie

Dossier « Michel Houellebecq », sous la direction de Sabine Van WESEMAEL, C.R.I.N, vol. 43, n° 1 (juin 2004), 151 p. +++ Dossier de revue

###Sommaire

  • « Lire Houellebecq » /  Sabine Van Wesemael.
  • « Entretien avec Michel Houellebecq » / Martin De Haan.
  •   « Persuasion et ambiguité dans un roman à thèse postmoderne (Les particules élémentaires) » / Liesbeth Korthals Altes.
  • « Michel Houellebecq et l’esprit “fin de siècle” » / Ieme Van Der Poel.
  • « Faire la bête. Les fictions animalière dans Extansion du domaine de la lutte» / Robert Dion.
  • « Michel Houellebecq et l’effacement de la diversité exotique » / Sabine Van Wesemael.
  • « Lanzarote: rencontre du deuxième type. Étude d’un texte “intermédiaire” de Michel Houellebecq » / Christian Monnin.
  • « Scènes de cul » / Frank Schuerewegen.
  • « Michel Houellebecq. Érotisme et pornographie » / Murielle Clément.
  • « Le freudisme de Michel Houellebecq. Extension du domaine de la lutte, une histoire de maladie » / Sabine Van Wesemael.
  • « Houellebecq du côté de Rousseau » / Bruno Viard.
  • « Michel Houellebecq, romancier positiviste » / Éric Sartori.

###

VAN WESEMAEL, Sabine, « Lire Houellebecq », C.R.I.N, dossier « Michel Houellebecq », sous la direction de Sabine VAN WESEMAEL, vol. 43, n° 1 (juin 2004), p. 5-8. +++ Article de revue

VAN DER POEL, Ieme, « Michel Houellebecq et l’esprit “fin de siècle” », C.R.I.N, dossier « Michel Houellebecq », sous la direction de Sabine VAN WESEMAEL, vol. 43, n° 1 (juin 2004), p. 47-53. +++ Article de revue

VAN WESEMAEL, Sabine, « Michel Houellebecq et l’effacement de la diversité exotique », C.R.I.N, dossier « Michel Houellebecq », sous la direction de Sabine VAN WESEMAEL, vol. 43, n° 1 (juin 2004), p. 67-80. +++ Article de revue

CLÉMENT, Murielle Lucie, « Michel Houellebecq. Érotisme et pornographie. », C.R.I.N, dossier « Michel Houellebecq », sous la direction de Sabine VAN WESEMAEL, vol. 43, n° 1 (juin 2004), p. 99-115. +++ Article de revue

VIARD, Bruno, « Houellebecq du côté de Rousseau », C.R.I.N, dossier « Michel Houellebecq », sous la direction de Sabine VAN WESEMAEL, vol. 43, n° 1 (juin 2004), p. 127-141. +++ Article de revue

SARTORI, Éric, « Michel Houellebecq, romancier positiviste. », C.R.I.N, dossier « Michel Houellebecq », sous la direction de Sabine VAN WESEMAEL, vol. 43, n° 1 (juin 2004), p. 143-151. +++ Article de revue

DÉODATO, Victoria, « La femme dans l’univers romanesque de Michel Houellebecq », mémoire de maîtrise,  département des lettres modernes, Université de Provence, 2005, 59 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

DION, Robert et Élisabeth HAGHEBAERT, « Le cas Michel Houellebecq et la dynamique des genres littéraires », A Quarterly Review, n° 55 (octobre 2001), p. 509-524. +++ Article de revue

CLÉMENT, Murielle Lucie, « Masculin versus féminin chez Michel Houellebecq », L’esprit créateur, vol. 44 (automne 2004), p. 28-39. +++ Article de revue

SCHUEREWEGEN, Franc, « He Ejaculated (Houellebecq) », L’esprit créateur, vol. 44 (automne 2004), p. 40-47. +++ Article de revue

ASHOLT, Wolfgang, « Deux retours au réalisme ? Les récits de François Bon et les romans de Michel Houellebecq et de Frédéric Beigbeder », Lendemains, vol. 27, nos 107-108 (2002), p. 42-55. +++ Article de revue

VAN WESEMAEL, Sabine, « L’esprit fin de siècle dans l’oeuvre de Michel Houellebecq et de Frédéric Beigbeder », dans Sjef HOUPPERMANS, Christine BOSMAN DELZONS et Danièle DE RUYTER-TOGNOTTI (dir.), Territoires et terres d’histoires. Perspectives, horizons, jardins secrets dans la littérature française d’aujourd’hui, Amsterdam / New-York, Ropodi (Faux titre, 258), 2005, p. 13-38. +++ Chapitre de collectif

CRUICKSHANK, Ruth, « L’affaire Houellebecq : Ideological Crime and Fin de Millénaire Literary Scandal », French Cultural Studies, n° 14 (février 2003), p. 101-116. +++ Article de revue

DOWNING, Lisa, « French Cinema’s New “Sexual Revolution” : Postmodern Porn and Troubled Genre », French Cultural Studies, n° 15 (octobre 2004), p. 265-280. +++ Article de revue

ABECASSIS, Jack I., « The Eclipse of Desire : L’Affaire Houellebecq », MLN, vol. 95, n° 4 (septembre 2000), p. 801-826. +++ Article de revue

###Résumé (Academic Search Premier)
« Focuses on the use of sexual desire in the literary works of Michel Houellebecq. Debate over the literature Les particules élémentaires ; Desecration of the regime of desire ; Requisites in understanding the Houellebecq phenomenon. » ###

SCHOBER, Rita, Auf dem Prüfstand : Zola, Houellebecq, Klemperer, Berlin, Tranvia (Walter Frey), 2003, 356 p. +++ Monographie

DELORS, Clément, « L’humanité houellebecquienne et la femme », mémoire de maîtrise, département des lettres, Université Grenoble 3, 2004, 107 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

O’BEIRNE, Emer, « Navigating Non-Lieux in Contemporary Fiction : Houellebecq, Darrieussecq, Echenoz, and Augé », Modern Language Review, vol. 101, n° 2 (printemps 2006), p. 388-401. +++ Article de revue

###O'Beirne, 2006, PDF ###

KARWOWSKI, Micheal, « Michel Houellebecq : French Novelist for Our Times », Contemporary Review, vol. 283, n° 1650 (été 2003), p. 40-46. +++ Article de revue

###Cet article s’intéresse particulièrement à la relation qu’entretient l’oeuvre de Houellebecq avec la philosophie existentialiste. ###

FEDERMAIR, Leopold, « Human Trash : Von Goethe zu Houellebecq », Sinn und Form : Beiträge zur Literatur, vol. 54, n° 3 (2002), p. 293-309. +++ Article de revue

CROWLEY, Martin, « Houellebecq : The Wreckage of Liberation », Romance Studies, vol. 20, n° 1 (juin 2002), p. 17-28. +++ Article de revue

BOWD, Gavin, « Michel Houellebecq and the Pursuit of Happiness », Nottingham French Studies, vol. 41, n°  1 (printemps 2002), p. 28-39. +++ Article de revue

SALGAS, Jean-Pierre, « Défense et illustration de la prose française », dans Michel BRAUDEAU, Lakis PROGUIDIS, Jean-Pierre SALGAS et Dominique VIART, Le roman français contemporain, Paris, Ministère des affaires étrangères - adpf, 2002, p. 73-127. +++ Chapitre de collectif

###Corpus retenu
Extension du domaine de la lutte, Les particules élémentaires, Lanzarote : Au milieu du monde, H. P. Lovecraft. Contre le monde, contre la vie et Plateforme. Au milieu du monde###

VIART, Dominique, « Écrire avec le soupçon - enjeux du roman contemporain », dans Michel BRAUDEAU, Lakis PROGUIDIS, Jean-Pierre SALGAS et Dominique VIART, Le roman français contemporain, Paris, Ministère des affaires étrangères - adpf, 2002, p. 129-174. +++ Chapitre de collectif

### Corpus retenu
Extension du domaine de la lutte et Les particules élémentaires ###

PROGUIDIS, Lakis, « Une décennie romanesque », dans Michel BRAUDEAU, Lakis PROGUIDIS, Jean-Pierre SALGAS et Dominique VIART, Le roman français contemporain, Paris, Ministère des affaires étrangères - adpf, 2002, p. 41-71. +++ Chapitre de collectif

### Corpus retenu
Extension du domaine de la lutte, Les particules élémentaires et Plateforme ###

CLÉMENT, Murielle Lucie, « Dynamomètre virtuel », dans Actes du VIIème colloque des Invalides, « Les Têtes de Turc », Tusson, Du Lérot, 2004, p. 89-92. +++ Chapitre de collectif

CLÉMENT, Murielle Lucie, « Le Héros houellebecquien », Studi francesi, vol. 50, n° 148 (2006), p. 91-99. +++ Article de revue

BUVIK, Per, « Faut-il brûler Michel Houellebecq ? », Hesperis (revue de littérature contemporaine), n° 4 (automne 1999), p. 81-86. +++ Article de revue

ASHOLT, Wolfgang, « Deux retours au réalisme ? Les récits de François Bon et les romans de Michel Houellebecq et de Frédéric Beigbeder », dans EN COLLABORATION, intervention au colloque de Philadelphie, mars 2000, [en ligne]. +++ Autre

###Asholt, 2000, PDF ###

CLÉMENT, Murielle Lucie, Michel Houellebecq revisité : l’écriture houellebecquienne, Paris, L’Harmattan (Critiques littéraires), 2007, 208 p. +++ Monographie

MECKE, Jochen, « Le social dans tous ses états : le cas Houellebecq », dans Michel COLLOMB (dir.), L’empreinte du social dans le roman depuis 1980, Montpellier, Université Paul-Valéry (Centre d’étude du XXe siècle), 2005, p. 47-64. +++ Chapitre de collectif

###« Peut-on parler d’un retour du social dans le roman français des deux dernières décennies ? Le social aurait-il par conséquent été absent depuis l’avènement du nouveau roman ? Les romanciers de la modernité littéraire auraient-ils supprimé dans leurs oeuvres toute référence à la société de l’époque ? Certainement pas ! Les auteurs de la modernité littéraire comme Flaubert, Kafka, Joyce, Virginia Woolf, Thomas Mann et d’autres ont toujours parlé du contexte social, dans lequel se situent leurs personnages. » (Extrait, p. 47)

Corpus retenu
Extension du domaine de la lutte, Les particules élémentaires, Plateforme, Interventions, H.P. Lovecraft : contre le monde, contre la vie et Rester vivant et autres textes###

DUCAT, Philippe, « Houellebecq ou la casse du sujet », dans Aline MURA-BRUNEL et Franc SCHUEREWEGEN (dir), L’intime-L’extime, New York, Rodopi, 2002, p. 53-65. +++ Chapitre de collectif

GRANGER REMY, Maud, « The Posthuman Novel », thèse de doctorat, Department of French, New York University, 2006, 461 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###Abstract
« Through a comparative analysis of the novels of two French writers (Houellebecq, Dantec), and two Americans (Ellis and Gibson), this dissertation attempts to define the transnational literary genre that I call “the posthuman novel”.

This new trend in the novel exceeds the traditional commercial distinctions between genre fictions: Science Fiction, Crime novels, Thrillers. The posthuman novelists are children of the media-age. Their abilities to use and abuse media coverage makes them experts in the orchestration of various scandals, and these various “affairs” illustrate the evolution of the status of literature at the mass media age, and the position of the writer, between intellectual “engagement” and star system.

First we will observe how these texts can be defined ideologically as discourses of the endings. End of the world and apocalyptic aesthetics: the posthuman novels build a temporality of imminence. Generally the posthuman writers are testifying to the loss of those modern conceptions of man, space and time inspired by transcendence and ideals, end of man and death of the character, the posthuman age is the defeat of the individual. But also end of the novels: as their end illustrate a problematic relationship with utopia.

This pessimistic discourse is elaborated through a highly satirical style, which reveals the prophetic stance of these writers. This destructive gesture is accomplished through violence and provocation. We will then analyze stylistically the use of satiric techniques. Satire as a moral position, linked to prophecy, but also as a narrative technique which reveals the mutations of language. The posthuman novel makes the global language audible.

These linguistic mutations give way to a generic redefinition of the novel. The intervention of phenomena such as simulation and massification question the generic limits of the texts. Virtual spaces question the fictional space, tourism questions the construction of the plot, the gothic pattern contributes to the derealisation of these fictions. In fact, the posthuman writers build the model of a disincarnated novel—a novel which has freed itself of the limits of realism, but has also lost touch with the flesh. Those narratives obsessed by the “actual”, are loosing sight of the “living”. »

La version PDF à la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement intitutionnel auprès de UMI - Proquest###

HILLEN, Sabine, Écarts de la modernité : le roman français de Sartre à Houellebecq, Caen, Lettres modernes Minard (Archives des lettres modernes, n° 290), 2007, 151 p. +++ Monographie

SCHOBER, Rita, « Vision du monde et théorie du roman, concepts opératoires des romans de Michel Houellebecq », dans Bruno BLANCKEMAN et Aline MURA-BRUNEL (dir.), Le roman français au tournant du XXIe siècle, Paris, Presses universitaires de la Sorbonne Nouvelle, 2004, p. 505-515. +++ Chapitre de collectif

MEYRONNIS, François, De l’extermination considérée comme un des beaux-arts, Paris, Gallimard (Infini), 2007, 190 p. +++ Monographie

BOUSQUET, Ludovic Jean, « Michel Houellebecq : The Meaning of the Fright », thèse de doctorat, University of California, Department of French and Francophone Studies, 2007, 274 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###Résumé
« Michel Houellebecq’s work depicts an absolute failure. This artistic and philosophic weakness minors our own mediocrity, our pusillanimity, our lack of spiritual ambition. This failure is better understood through the study of disenchantment : that is the feeling of living in a mechanistic immanent universe that overwhelms his characters otherwise hungry for transcendence. To this disenchantment of the world,  answers Houellebecq’s désenchantisme.  This dissertation analyzes the peculiar ideology that is désenchantisme,  an accepted failure used as a strategy for survival in the novels. But if désenchantisme underlines all the ills of the contemporary societies (materialism, consumerism, spiritual slackness, hedonism, surrender to crude pleasures and addictives behaviors), it’s never complacent. Through close textual analysis from Gauchet to Weber, Sartre and Sennett, I demonstrate that on the contrary, self-hatred is paradoxically a positive sign: there is indeed a moral judgment behind it, a need for justice. The self hating houellebecquian hero despises himself for not being what he knows he should be. He is an idealist in spite of all, guided by an unshakable image of self transcendence. »

La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest###

READER, Keith, The Abject Object. Avatars of the Phallus in Contemporary French Theory, Literature and Film, Amsterdam / New York, Rodopi, 2006, 225 p. +++ Monographie

###Présentation de l’éditeur
« This book addresses representations and constructions of masculinity in crisis in contemporary French culture by way of two important concepts – the phallus (largely but not solely in (a) Lacanian sense(s)) and abjection (Kristeva). Scrutiny of these concepts informs readings of a number of texts – literary (Bataille, Adamov, Doubrovsky, Houellebecq, Rochefort, Angot) and cinematic (Ferreri, Eustache, Godard, Noé, Bonello) – in which the abject phallus is a significant factor. The texts chosen all describe or stage crises of masculinity and mastery in ways that suggest that these supposedly beneficent qualities – and the phallus that symbolizes them – can often be perceived as burdensome or even detestable. Abjection is a widely-used concept in contemporary cultural studies, but has not hitherto been articulated with the phallus as emblem of male dominance as it is here. The volume will be of interest to those working in the areas of French, gender and film studies. »

La chapitre quatre de cette monographie s’intéresse plus spécifiquement aux oeuvres de Michel Houllebecq : « Chapter Four : « Abject phalluses, Abject Penises : Serge Doubrovsky and Michel Houellebecq » ###

MORREY, Douglas, « Stop the World, or What’s Queer about Michel Houellebecq ? », dans James DAY (dir.), Queer Sexualities in French and Francophone Literature and Film, Amsterdam / New York, Rodopi, 2007, p. 177-192. +++ Chapitre de collectif

GAMONEDA, Amelia, Merodeos. Narrativa francesa actual, Madrid, Abada Editores (Lecturas de teoria Literaria), 2007, 186 p. +++ Monographie

VIARD, Bruno, Houellebecq au laser : la faute à Mai 68., Nice, Ovadia (Chemins de pensée), 2008, 122 p. +++ Monographie

ROY, Patrick, « Une étrange lumière : la déchirure lyrique dans l’oeuvre de Michel Houellebecq », thèse de doctorat, département des littératures, Université Laval, 2008, 277 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###Résumé
« De Michel Houellebecq est généralement mis en exergue le caractère fracassant. Objet de débats moraux et idéologiques, l’œuvre tend à s’éclipser derrière les polémiques qu’elle suscite, mais l’auteur est-il résumable à une dimension subversive ? Dès lors que nous retournons à la dynamique des textes, cette voix avance en fait dans le paradoxe, ne pouvant abdiquer sa soif d’une fusion sublime malgré l’évidence, voulant rejoindre un univers à la Mary Poppins tout en sachant sa pesanteur. À l’antienne de l’écrivain sulfureux, nous nous proposons donc ici de substituer une logique de la déchirure. Plus précisément, en explorant le rapport contradictoire au lyrisme qui fracture et irrigue tout à la fois cette parole, nous désirons la rendre à ses tensions et fragilités. Quand tant ont cru voir dans les romans et poèmes des sujets ne tenant qu’à l’âpreté de leur critique, ne découvrons-nous pas plutôt des personnages tiraillés, indélivrés ?

Autour de cette question se déploiera notre pensée suivant deux grands mouvements : la déconstruction concertée de l’être et la volonté de transcendance qui anime pourtant ce dernier. D’abord, nous cernerons ce qu’implique le théorème central de l’extension du domaine de lutte, qui définit l’individu selon des critères qui ne disent rien de son intériorité. La narration participant de ce processus de réduction, nous nous arrêterons à la manière dont, à la croisée des savoirs, elle dissèque l’illusion du Moi, en expose les conditionnements. Subsistent bien des personnages, mais leurs actes sans résonance et leurs relations crépusculaires dessinent un continuum de dissolution qui redit leur peu d’envergure. De cette entreprise de déconsidération naît un sentiment de pénurie existentielle, d’où le second terme de notre réflexion : ces glissements étranges du texte vers l’utopie religieuse ou scientifique. Que la parole bifurque vers une ontologie retrouvée (Dieu comme gage de plénitude) ou renouvelée (la génétique contre la limitation physique et mentale), elle porte bien en elle le rêve d’une échappée belle qui relativise une dureté réputée sans appel. Vacillant entre défervescence et désir d’infini, l’œuvre de Houellebecq dévoile alors ce qui est peut-être sa vérité : l’indécidable. »


Roy, 2008, PDF ###

PRÖLL, Julia, « “Plus de médium, plus d’image…” – Le remplacement du lien familial par le clonage dans l’oeuvre de Michel Houellebecq : Une possibilité de survie ? », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine VAN WESEMAEL (dir.), Relations familiales dans les littératures française et francophones des XXe et XXIe siècles. La figure de la mère, Paris, l’Harmattan, 2008, p. 217-226. +++ Chapitre de collectif

HORST, Dietmar, Houellebecq der Philosoph : ein essay, Norderstedt, Books on demand GnbH, 2006, 153 p. +++ Monographie

### ###

LUTOSCH, Heide, Ende der Familie-Ende der Gechichte : zum Familienroman bei Thomas Mann, Gabriel García Máquez und Michel Houellebecq, Bielefeld, Aisthesis Verl, 2007, 206 p. +++ Monographie

DA ROCHA SOARES, Corina, « L’équivoque chez Michel Houellebecq. Subtilités d’un personnage ambigu », Carnets. Revista electronica de estudos franceses, n° 2 (2010), p. 123-149. +++ Article de revue

###

Résumé
Michel Houellebecq est un écrivain français incisif et dont les propos offensants – dans ses romans ou lors de ses apparitions en public – sont nombreux ; cependant, il s’agit plusieurs fois de discours métaphoriques qui relèvent du second degré et qui appellent à un autre niveau d’interprétation. D’où l’objet de cet article, dans lequel nous tâcherons d’analyser les quiproquos présents dans plusieurs des oeuvres de Michel Houellebecq et les stratégies de l’ambiguïté employées par l’auteur, lesquelles alimentent l’aspect polémique de cet écrivain étiqueté comme « individu assez méprisable », comme il l‘affirme dans sa correspondance échangée avec B.H. Lévy, intitulée Ennemis Publics, publiée chez Flammarion-Grasset, fin 2008.

Abstract
Michel Houellebecq is a French acute writer whose offensive words – in his novels or in his public comments – are quite many ; however, more often than not, they are metaphoric or in second degree, calling for another interpretation’s level. In this article, we aim to analyze several issues present in Michel Houellebecq’s works, as well as the strategies of ambiguity employed by the author, strategies that set off the polemic aspect of this writer labelled ‘‘individu assez méprisable’’, as he states in his correspondence with B.H. Lévy, Ennemis Publics (Flammarion-Grasset, 2008).

Da Rocha Soares, 2010, PDF ###

DA ROCHA SOARES, Corina, « Michel Houellebecq, Amélie Nothomb et Jacques Chessex : performances sous contexte médiatisé », Carnets. Revista electronica de estudos franceses, numéro spécial (automne-hiver 2009), p. 207-220. +++ Article de revue

###

Résumé
Dans notre société contemporaine fortement médiatisé, un écrivain doit s’acquitter d’une nouvelle performance : la promotion de son oeuvre créée sous les projecteurs des médias. Nous proposons, de ce fait, d’analyser les relations dissemblables que trois auteurs contemporains d’expression française, issus de champs distincts (le Français Michel Houellebecq, la Belge Amélie Nothomb et le Suisse romand Jacques Chessex), nouent avec les médias et les effets du phénomène de la médiatisation sur la création littéraire de ces trois écrivains : leur choix des thèmes, du style, leurs options modales et génériques.

Abstract
In our contemporary highly mediatised society, a writer must assume a new performance : the promotion of his creation produced under the media’s projectors. We propose, therefore, to analyse the unlike relationships that three contemporaneous authors of French expression, issued from distinguish camps (the french Michel Houellebecq, the belgium Amélie Nothomb and the romand swiss Jacques Chessex), establish with the media and the effects of the mediatisation’s phenomenon on the literary creation of these three writers: their choice of the themes, style, modal and gender options.

Da Rocha Soares, 2009, PDF ###

BIRON, Michel, La Conscience du désert. Essais sur la littérature au Québec et ailleurs, Montréal, Boréal (Papiers collés), 2010, 212 p. +++ Monographie

######

LANTELME, Michel, Le roman contemporain. Janus postmoderne, Paris, L’Harmattan (Critique), 2008, 207 p. +++ Monographie

ASHOLT, Wolfgang, « Neue Mythologie ? Houellebecqsche Mythen oder der Mythos Houellebecq », dans Claudia JÜNKE et Michael SCHWARZE (dir.), Unausweichlichkeit des Mythos. Mythopoesis in der europäischen Romania nach 1945, Munchen, Meidenbauer, 2007, p. 251-263. +++ Chapitre de collectif

CLÉMENT, Murielle Lucie, Michel Houellebecq. Sexuellement correct, Sarrebruck, Éditions Universitaires Européennes, 2010, 129 p. +++ Monographie

GRAMIGNA, Valeria, « Confessions d’un lecteur », dans Matteo MAJORANO (dir.), Le goût du roman, Bari, Edizioni B.A. Graphis (Marges critiques/Marigini critici, 1), 2002, p. 82-91. +++ Chapitre de collectif

GRAMIGNA, Valeria, Dans l’encre de la danse. Roman et danse entre XXème et XXIème siècles, préface de Matteo MAJORANO, Bari, Edizioni B.A. Graphis (Marges critiques/Marigini critici, 6), 2006, 226 p. +++ Monographie

MAJORANO, Matteo, « Romans en location. Houellebecq et l’île du spectacle », dans Matteo MAJORANO (dir.), La caméra des mots, Bari, Edizioni B.A. Graphis (Marges critiques/Marigini critici, 7), 2006, p. 151-169. +++ Chapitre de collectif

DOS SANTOS, Pierre, « Le prophétisme littéraire. Michel Houllebecq et Maurice G. Dantec », Revue des Sciences Humaines, n° 299 (mars 2010), [n.p.]. +++ Article de revue

###Référant aux travaux de Jérôme Meizoz, Pierre Dos Santos s’intéresse à l’imaginaire “antimoderne” des romans de Michel Houellebecq et de Maurice G. Dantec. Déroulant les thèmes et les valeurs de cet imaginaire, Pierre Dos Santos montre comment la critique féroce des deux auteurs à l’encontre de la société moderne ainsi que leur pessimisme radical se résolvent en une paradoxale “mystique de l’écriture”. “Réactivant le topos du créateur incompris”, ils s’attribuent une mission prophétique par laquelle ils en appellent à une “recréation” du monde. Élevée au rang de véritable “religion”, la littérature doit guider l’humanité décadente sur la voie de cette reconstruction, à la fois “esthétique et spirituelle”. »
(Extrait de l’avant-propos, reproduit sur le site de Fabula) ###

DAVID, Sylvain, « Réduction du domaine de la lutte », L’inconvénient, n° 39 (décembre 2009), p. 31-42. +++ Article de revue

DAVID, Sylvain, « Dé-monstration formelle. Tératologie, post-historicité et esthétique de l’a-normal », dans Marie-Hélène LAROCHELLE (dir.), Monstres et monstrueux littéraires, Québec, Presses de l’Université Laval, 2008, p. 223-236. +++ Chapitre de collectif

###Quatrième de couverture
« C’est le pari qu’ont fait les valeureux auteurs de cet ouvrage dont la tâche consiste à traquer la bête effrayante sur un terrain de chasse particulier : celui du littéraire. La quête ici participe à la multiplication des monstres qui apparaissent désormais un peu partout entre les lignes.

Que ce soit en tant que procédé ou en tant que métaphore de l’écriture, le monstrueux anime tout un pan de la littérature. On comprend que ce système d’excès fait du monstre la manifestation d’infinis possibles, ce que la littérature voit comme une force et une contrainte à l’origine de l’inspiration.

Les études réunies dans ce volume déterminent la spécificité des ­œuvres qui naissent de cette influence. Car, définir le monstre, c’est aussi ­définir la communauté de normes dans laquelle il s’insère. Si l’anomalie est le premier degré de l’écart, celui de l’altération de la norme, l’énormité, en est le second, puisqu’il suppose l’émergence d’une autre norme ­engendrée par la naissance d’une entité é-norme. En effet, parce qu’il se présente comme un écart, le monstre réfléchit la norme, étant entendu qu’il la projette et la pense. Métaphoriquement, le monstre (monstrum), c’est l’écriture qui montre et se montre, qui attire l’attention. Cette ­représentation, cette (démon)stration, trouve en la littérature un terrain d’accueil unique dans la mesure où l’œuvre permet au monstre de laisser une marque, de rendre ostentatoire son passage ou son existence » ###

CLÉMENT, Murielle Lucie, et Sabine van WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq à la Une, Amsterdam, Rodopi (Faux titre), 2011, 391 p. +++ Collectif

###Quatrième de couverture
« La grande diversité de l’œuvre de Michel Houellebecq a avant tout inspiré le présent recueil. En effet, outre l’attention donnée aux romans, plusieurs contributions sont consacrées à la poésie de l’auteur et à ses chansons. Les questions sur l’éthique et la morale houellebecquiennes sont traitées de manière à ce que la situation conflictuelle des deux soit nettement éclairée. Le contexte psycho-politique, le consumérisme et les psychopathologies des individus houellebecquiens passent également la revue ainsi que les réflexions sur l’art. D’autre part l’intertextualité est mise en lumière de façon variée, pour ce qui regarde la présence de la Bible ou bien dans une confrontation avec Sade et Émile Ajar. Finalement la réception de l’œuvre est amplement discutée dans un panorama de la nouvelle vague de critique universitaire dont bénéficie l’enfant terrible des Lettres françaises. »

Table des matières

  • Introduction
  • Tomasz Swoboda: Flânerie poétique de Michel Houellebecq
  • Marie Gil: La métaphore «  impossible ». Étude des poésies de Michel Houellebecq
  • Delphine Grass: Michel Houellebecq et les préromantiques allemands : vers une lecture poétique du roman houellebecquien
  • Joaquim Lemasson: Une poésie prosaïque
  • Per Buvik: Inauthenticité et ironie. À propos des Particules élémentaires
  • Elisabetta Sibilio: « La littérature ne sert à rien ». Portrait de l’artiste (raté) au seuil des siècles
  • Sandra Berger: Les discours (pseudo-)scientifiques dans l’oeuvre houellebecquienne
  • Sébastien Sacré: Désirs frustrés, aliénation et souci d’autrui : les rapports de l’éthique et de la morale dans les romans de Michel Houellebecq
  • Bruno Viard: Situation psycho-politique de Michel Houellebecq
  • Matthieu Remy: Michel Houellebecq et le décor de la société de consommation
  • Antoine Jurga: L’entreprise de l’art dans le romanesque houellebecquien
  • Ewa Malgorzata Wierzbowska: La technique de la description chez Houellebecq -Extension du domaine de la lutte
  • Murielle Lucie Clément: Cunnilinctus et fellation. Le sexuellement correct chez Houellebecq
  • Pascal Riendeau: Kant au Cap d’Agde ou la sexualité social-démocrate comme art de vivre
  • Fanny van Ceunebroeck: Michel Houellebecq ou la possibilité d’une bible
  • Maud Granger Remy: La Possibilité d’une île, ou « Le Livre des Daniel »
  • Antonio Muñoz Ballesta: Houellebecq au-delà de Houellebecq
  • Sandrine Schiano-Bennis: Michel Houellebecq : la tentation gnostique ou le monde blasphème
  • Walter Wagner: La tentation pastorale de Houellebecq
  • Sabine van Wesemael: Fais-moi un gros câlin
  • Liza Steiner: Du boudoir au sex-shop : l’écriture de la crise démocratique à travers la confrontation Sade/Houellebecq
  • Chiara Falangola: Le sentiment océanique : pour une rhétorique de l’eau dans l’oeuvre romanesque de Michel Houellebecq
  • Olga Wrońska: Les avatars de l’oedipe contemporain
  • Ruth Amar: La nouvelle ère socio-affective selon Houellebecq
  • André G. Jacques: Le sujet haïssable chez Michel Houellebecq
  • Begoña Alonso Fernández: Houellebecq puissance 2 : parcours en mise en abyme du domaine de la réception
  • Christian van Treeck: L’adaptation cinématographique des Particules élémentaires et ses réceptions française et allemande

###

CLÉMENT, Murielle Lucie, « Cunnilinctus et fellation: Le Sexuellement Correct chez Houellebecq », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine van WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq à la Une, Amsterdam, Rodopi (Faux titre), 2011, p. 177-196. +++ Chapitre de collectif

AMAR, Ruth, « La Nouvelle ère socio-affective selon Houellebecq », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine van WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq à la Une, Amsterdam, Rodopi (Faux titre), 2011, p. 335-343. +++ Chapitre de collectif

### Porte sur Les particules élémentaires, La possibilité d’une île et Extensions du domaine de la lutte. ###

FERNANDEZ, Begoña Alonso, « Houellebecq puissance 2: Parcours en mise en abyme du domaine de la réception », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine van WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq à la Une, Amsterdam, Rodopi (Faux titre), 2011, p. 359-372. +++ Chapitre de collectif

VIARD, Bruno, « Situation psycho-politique de Michel Houellebecq », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine van WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq à la Une, Amsterdam, Rodopi (Faux titre), 2011, p. 127-139. +++ Chapitre de collectif

JACQUES, André G., « Le Sujet haïssable chez Michel Houellebecq », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine van WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq à la Une, Amsterdam, Rodopi (Faux titre), 2011, p. 345-357. +++ Chapitre de collectif

STEINER, Liza, « Du boudoir au sex-shop: L’Ecriture de la crise démocratique à travers la confrontation Sade/Houellebecq », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine van WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq à la Une, Amsterdam, Rodopi (Faux titre), 2011, p. 297-308. +++ Chapitre de collectif

FALANGOLA, Chiara, « Le Sentiment océanique : Pour une rhétorique de l’eau dans l’œuvre romanesque de Michel Houellebecq », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine van WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq à la Une, Amsterdam, Rodopi (Faux titre), 2011, p. 309-323. +++ Chapitre de collectif

WAGNER, Walter, « La Tentation pastorale de Houellebecq », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine van WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq à la Une, Amsterdam, Rodopi (Faux titre), 2011, p. 259-269. +++ Chapitre de collectif

SCHIANO-BENNIS, Sandrine, « Michel Houellebecq: La Tentation gnostique ou le monde blasphème », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine van WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq à la Une, Amsterdam, Rodopi (Faux titre), 2011, p. 247-257. +++ Chapitre de collectif

SACRÉ, Sébastien, « Désirs frustrés, aliénation et souci d’autrui: Les Rapports de l’éthique et de la morale dans les romans de Michel Houellebecq », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine van WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq à la Une, Amsterdam, Rodopi (Faux titre), 2011, p. 113-125. +++ Chapitre de collectif

### Porte sur Les particules élémentaires, La possibilité d’une île et Plateforme. ###

BERGER, Sandra, « Les Discours (pseudo-)scientifiques dans l’œuvre houellebecquienne », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine van WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq à la Une, Amsterdam, Rodopi (Faux titre), 2011, p. 101-112. +++ Chapitre de collectif

SIBILIO, Elisabetta, « La Littérature ne sert à rien: Portrait de l’artiste (raté) au seuil des siècles », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine van WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq à la Une, Amsterdam, Rodopi (Faux titre), 2011, p. 91-100. +++ Chapitre de collectif

AMANS, Thomas, « Love, Hate, and Dissolution: A Contextualization of the Representation of Women in the Novels of Michel Houellebecq », dans Mélanie M. HACKNEY et Aaron EMMITTE (dir.), Sexuality, Eroticism, and Gender in French and Francophone Literature, Newcastle upon Tyne, Cambridge Scholars, 2011, p. 65-81. +++ Chapitre de collectif

LEMASSON, Joaquim, « Une Poésie prosaïque », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine van WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq à la Une, Amsterdam, Rodopi (Faux titre), 2011, p. 57-74. +++ Chapitre de collectif

GRASS, Delphine, « Michel Houellebecq et les préromantiques allemands: Vers une lecture poétique du roman houellebecquien », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine van WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq à la Une, Amsterdam, Rodopi (Faux titre), 2011, p. 41-46. +++ Chapitre de collectif

GIL, Marie, « La Métaphore ‘impossible’: Étude des poésies de Michel Houellebecq », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine van WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq à la Une, Amsterdam, Rodopi (Faux titre), 2011, p. 27-39. +++ Chapitre de collectif

SWOBODA, Tomasz, « Flânerie poétique de Michel Houellebecq », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine van WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq à la Une, Amsterdam, Rodopi (Faux titre), 2011, p. 13-25. +++ Chapitre de collectif

REMY, Matthieu, « Michel Houellebecq et le décor de la société de consommation », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine van WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq à la Une, Amsterdam, Rodopi (Faux titre), 2011, p. 141-149. +++ Chapitre de collectif

JURGA, Antoine, « L’entreprise de l’art dans le romanesque houellebecquien », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine van WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq à la Une, Amsterdam, Rodopi (Faux titre), 2011, p. 152-163. +++ Chapitre de collectif

SWEENY, Carole, Michel Houellebecq and the Literature of Despair, Londres, Bloomsbury, 2013, 215 p. +++ Monographie

### Abstract
Widely acknowledged as an important, if highly controversial, figure in contemporary literature, French novelist and poet Michel Houellebecq has elicited diverse critical responses.
In this book Carole Sweeney examines his novels as a response to the advance of neoliberalism into all areas of affective human life. This historicizing study argues that le monde houellebecquien is an ‘atomised society’ of banal quotidian alienation populated by quietly resentful men who are the botched subjects of late-capitalism. Addressing Houellebecq’s handling of the ‘failure’ of the radical thought of ‘68, Sweeney looks at the ways in which his fiction treats feminism, the decline of religion and the family, as well as the obsolescence of French ‘theory’ and the Sartrean notion of ‘engaged’ literature.
Reading the world with the disappointed idealism of a contemporary moralist, Houellebecq’s novels, Sweeney argues, fluctuate between despair for the world as it is and a limp utopian hope for a post-humanity.

Table of contents
Acknowledgments
Introduction
1. Reception/Notes on Two Scandals
2. The ‘Sixties gone toxic’
3. The Third Spirit of Capitalism?
4. Botched Subjects
5. The End of Sex
Conclusion
Bibliography
###

MORREY, Douglas, Michel Houellebecq: Humanity and Its Aftermath, Liverpool, Liverpool University Press, 2013, 212 p. +++ Monographie

### Abstract
Michel Houellebecq is perhaps the single most successful and controversial of all contemporary novelists writing in French. Houellebecq has become a global publishing phenomenon: since the success of Les Particules élémentaires (1998), his books have been translated worldwide, three film adaptations of his work have been produced, and the author has been the subject of million-euro publishing deals and of successive media scandals in France. If Houellebecq is unique in contemporary French writing, it is thanks not only to his extraordinary success, but to the unparalleled scope of his narrative ambition. In the work which most forcefully marked his breakthrough to the mainstream – Les Particules élémentaires – Houellebecq made a significant appeal to the science-fiction genre in order undergird his critique of contemporary society. For Houellebecq presents humanity – at least modern, western humanity – as in a terminal state of decadence and decline and ripe for replacement by its post-human successor. His novels narrate a metaphysical mutation or paradigm shift through which humanity as we know it ceases to be the over-riding value or focus of our world when it comes into conflict with a competitor in the form of a post-human or neo-human species. It is the aim of this book to appraise the global significance of Houellebecq’s novelistic visions while at the same time situating them within the context of French literature, culture and society.
Présentation des différents chapitres. ###

DEJONCKHEERE, Émilie, « Représentation d’une “néo-humanité” chez Maurice Dantec, Michel Houellebecq et Jean-Christophe Rufin », thèse de doctorat, Rice University, 2011, 257 f. +++ Article de revue

### Résumé
In this dissertation, we first propose to look at science-fiction as literary genre and consider the forefathers of Francophone science-fiction, determine the role of the twenty-first century writer and the role of literature in our society and future society. Secondly, we attempt a detailed textual analysis of selected works by authors Maurice Dantec, Michel Houellebecq and Jean-Christophe Rufin. Our focus lies primarily on the importance of language, its potential decline and how humans can still hope to redeem their lives with the medium of art. Finally, we consider the concepts of post-humanity, “end of humanity” and “end of history” in order to help establish criteria for a neo-humanity as described by the aforementioned novelists.

La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest ###

THOMSEN, Mads Rosendahl, The New Human in Literature: Posthuman Visions of Changes in Body, Mind and Society after 1900, Londres, Bloomsbury, 2013, 258 p. +++ Monographie

### Quatrième de couverture
Twentieth-century literature changed understandings of what it meant to be human. Mads Rosendahl Thomsen, in this historical overview, presents a record of literature’s changing ideas of mankind, questioning the degree to which literature records and creates visions of the new human.
Grounded in the theory of Niklas Luhmann and drawing on canonical works, Thomsen uses literary changes in the mind, body and society to define the new human. He begins with the modernist minds of Virginia Woolf, Williams Carlos Williams and Louis-Ferdinand Celine’s, discusses the society-changing concepts envisioned by Chinua Achebe, Mo Yan and Orhan Pamuk. He concludes with science fiction, discussing Don DeLillo and Michel Houellebecq’s ideas of revolutionizing man through biotechnology.
This is a study about imagination, aesthetics and ethics that demonstrates literature’s capacity to not only imagine the future but portray the conflicting desires between individual and various collectives better than any other media. A study that heightens reflections on human evolution and posthumanism.

On parle de Houellebecq dans la quatrième partie « The Final Frontier ». ###

MOONEY, Susan, « Empreintes paternelles sur la masculinité et la féminité chez Nina Bouraoui et Michel Houellebecq », dans Efstratia OKTAPODA (dir.), Mythes et érotismes dans les littératures et les cultures francophones de l’extrême contemporain, Amsterdam, Rodopi, 2013, p. 195-216. +++ Chapitre de collectif

OKTAPODA, Efstratia, « Michel Houellebecq. Entre représentation obsessionnelle de scènes de sexe et déni de l’amour », dans Efstratia OKTAPODA (dir.), Mythes et érotismes dans les littératures et les cultures francophones de l’extrême contemporain, Amsterdam, Rodopi, 2013. +++ Chapitre de collectif

BETTY, Louis, « “Michel Houellebecq, Meet Maximilien Robespierre”: A Study in Social Religion », Érudit Franco-Espagnol: An Electronic Journal of French and Hispanic Literatures n° 1 (printemps 2012), p. 19-33. +++ Article de revue

### Betty, 2012, PDF ###

BETTY, Louis, « Classical Secularisation Theory in Contemporary Literature: The Curious Case of Michel Houellebecq », Literature & Theology: An International Journal of Religion, Theory, and Culture, vol. 27, n° 1 (mars 2012), p. 98-115. +++ Article de revue

### Abstract
The writing of novelist Michel Houellebecq has drawn much scholarly attention, but no writer, scholarly or otherwise, has yet tackled the subject this article proposes to address: Houellebecq’s depiction of religion in Europe at the turn of the 21st century. We first argue that the author’s depiction of European religiosity, which paints contemporary European culture as having ceded in virtual entirety to atheism, should be read as a fictional rendering of classical secularisation theory, which predicted the waning of religion with the onset of modernity. We then address the question of emerging forms of ‘the sacred’ in Houellebecq’s fiction and suggest ways to situate his work in broader discourses about atheism and the future of religion.

Betty, 2012, HTML ###

JACK, David, « Michel Houellebecq: A Lyric Poet in the Era of Late Capitalism », Colloquy: Text Theory Critique, n° 19 (juin 2010), p. 15-27. +++ Article de revue

### Jack, 2010, PDF ###

BRIDET, Guillaume, « Michel Houellebecq et les montres molles », Littérature, n° 151 (septembre 2008), p. 6-20. +++ Article de revue

### Résumé
Michel Houellebecq fait partie des rares auteurs français contemporains capables de vendre ses romans à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires et d’imposer chacune d’entre eux comme un événement majeur de l’actualité culturelle. Il ne doit ce succès public et médiatique ni au caractère savant ou raffiné de ses écrits, ni au recyclage de recettes littéraires éculées, mais à la façon très particulière, à la fois mimétique et déformante, sérieuse et distancée, dont ils collent ou plutôt prétendent coller à la réalité française et même occidentale d’aujourd’hui. Car l’œuvre présente en réalité un dispositif énonciatif et idéologique plus complexe que le miroir sans concession qu’elle prétend simplement être pour mieux nous prendre au piège.

Abstract
Why Houellebecq’s media, popular, but also critical success? The latter makes it difficult to stop at the conservatism which comforts the needs of modern capitalism while — because? — it allows for the identification of most mainstream knowledge workers. Houellebecq’s ambiguities are not only strategic; his anti-intellectualism is genuine, as is his evacuation of subjectivity, and has found its genuine formal expression in the realistic quasi-science fiction he practices.

Bridet, 2008, HTML ###

KARIMI, Kian-Harald, « L’Histoire, le chaos humain et le chaos métaphysique: Eine Geschichte jenseits der Geschichte in Texten von Maurice Dantec, Michel Houellebecq und Frédéric Beigbeder », Romanistische Zeitschrift für Literaturgeschichte/Cahiers d’Histoire des Littératures Romanes, vol. 33, n° 3-4 (2009), p. 415-434. +++ Article de revue

IPPOLITO, Christophe, « Le chant du signifié : sur une lecture de Jean Cohen par Michel Houellebecq », Esprit Créateur, vol. 49, n° 2 (été 2009), p. 105-118. +++ Article de revue

### Résumé
Cet article analyse, à partir d’un compte-rendu de Michel Houellebecq sur “Le Haut Langage” de Jean Cohen, les correspondances entre la théorie de la poéticité de Cohen et la pratique poétique de Houellebecq.

Ippolito, 2009, PDF###

McCANN, John, Michel Houellebecq: Author of Our Times, Oxford, Peter Lang, 2010, 219 p. +++ Monographie

### Table of contents
Introduction: Michel Houellebecq: Author of our Times
Extension du domaine de la lutte: Fighting to Survive?
Les Particules élémentaires: A Tale of Two Humanities
Lanzarote: A Detour?
Plateforme: Writing about Sex-tourism
La Possibilité d’une île: Life Is Real
###

SCHOOLCRAFT, Ralph, III et Richard J. GOLSAN, « Paradoxes of the Postmodern Reactionary: Michel Rio and Michel Houellebecq », Journal of European Studies, vol. 37, n° 4 (décembre 2007), p. 349-371. +++ Article de revue

### Abstract
This study examines two writers, Michel Rio and Michel Houellebecq, who have encountered opposite fortunes among the public and critics. However, they share numerous writing practices associated with postmodernism that include mixing literary forms, integrating epistemological discourses, doubling characters, avoidance of meta-narratives, and destabilizing interpretation through irony, fractured perspectives and the parodic recycling of popular genres such as detective fiction and eroticism. Moreover, both display putatively reactionary elements in their fiction: Houellebecq quite explicitly, Rio through his sexual and political imaginary (especially in the Francis Malone ‘enquêtes’). We conclude that both writers are indeed rooted in reactionary habits of thought, but Rio’s practices place him in the camp of modernism (hierarchy of epistemologies, elitist stereotyping, scientism), while Houellebecq falls among the postmodernists (neutralizing voices of authority, erasing high/low cultural distinction, refusal of progress, denial of the subject). The di ference in their literary strategies no doubt accounts at least in part for their diverse receptions, with Rio remaining inside a familiar (albeit intellectually demanding) model while Houellebecq enacts a highly debatable but radical critique of the modern notions of humanism, the desiring subject, and the benefits of liberal democracy.

Schoolcraft et Golsan, 2007, PDF ###

CLÉMENT, Murielle Lucie et Sabine VAN WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq sous la loupe, Amsterdam, Rodopi, 2007, 405 p. +++ Collectif

### Présentation
Michel Houellebecq sous la loupe approfondit le profil de l’oeuvre de l’auteur le plus controversé du paysage littéraire français actuel et s’attache à dépasser les études sur cet enfant terrible des Lettres françaises parues à ce jour. En effet, force est de reconnaître que l’intérêt suscité par le phénomène s’est surtout, jusque-là, traduit par l’engouement d’un public friand de la petite histoire, exception faite de quelques études d’envergure sur son oeuvre.
Michel Houellebecq sous la loupe comble la béance du fossé entre l’écrivain et la recherche universitaire. En outre, ce recueil projette sur l’oeuvre un nouvel éclairage par rapport aux titres précédents. Ainsi les sujets peu ou prou explorés à ce jour comme l’esthétique générale des écrits, la poésie, la réception et la philosophie sous-jacente aux romans passent-ils dûment la revue dans des approches approfondies après avoir été quelque peu négligés. D’autre part, bien que l’amour, l’exotisme et l’abject aient été précédemment discutés, ces thèmes se teintent aujourd’hui d’un jour nouveau par l’angle original sous lequel ils sont abordés et la perspicacité des réflexions qui leur sont accordées. Enfin, et non des moindres, plusieurs articles interpellent le dernier roman La Possibilité d’une île (Fayard, 2005) ce qui confère à ce recueil un atout supplémentaire.
En bref, Michel Houellebecq sous la loupe s’adresse aux houellebecquiens et houellebecquologues tout autant qu’aux houellebecquophiles et houellebecquophobes par la diversité des articles sans complaisance et la sagacité des analyses réunies dans un souci d’authenticité et de clarté car toutes ont en commun de débattre d’une série de points fondamentaux qui font la singularité de la fiction houellebecquienne.

Table des matières
Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine van WESEMAEL : Introduction
Jacob CARLSTON : Écriture houellebecquienne, écriture ménippéenne ?
Bruno VIARD : Faut-il en rire ou en pleurer ?Michel Houellebecq du côté de Marcel Mauss et du côté de Balzac
Sandrine RABOSSEAU : Houellebecq ou le renouveau du roman expérimental
Julia PRÖLL : La poésie urbaine de Michel Houellebecq : sur les pas de Charles Baudelaire ?
Simon ST-ONGE : De l’esthétique houellebecquienne
Elisabetta SIBILIO : « Je ne savais absolument rien de sa vie ». Écrire l’autre : Houellebecq, Lovecraft et…
Murielle Lucie CLÉMENT: Michel Houellebecq. Ascendances littéraires et intertextualités
Walter WAGNER : Le bonheur du néant : une lecture schopenhauerienne de Houellebecq
Floriane PLACE-VERGHNES : Houellebecq / Schopenhauer : Souffrance et désir gigognes
Jean-Louis CORNILLE : Extension du domaine de la Littérature ou J’ai Lu L’Étranger
Frédéric SAYER : La transformation de symboles du mal en signes du vide chez Michel Houellebecq et Bret Easton Ellis
Alain-Philippe DURAND : Pascal Bruckner et Michel Houellebecq. Deux transécrivains au milieu du monde
Sabine van WESEMAEL : La peur de l’émasculation
Anne-Marie PICARD-DRILLIEN : No Future ! Le Désistement mélancolique de Michel Houellebecq
David EVANS : Structure et suicide dans les Poésies de Michel Houellebecq
Nathalie DUMAS : Lutte à 99F : La vie sexuelle selon Michel H. et son extension à Frédéric B.
Neli DOBREVA : Figures et transformations du corps féminin (en asexué) dans Les Particules élémentaires de Michel Houellebecq
Mads Anders BAGGESGAARD : Le corps en vue – trois images du corps chez Michel Houellebecq
Sara KIPPUR : Le voyeurisme impossible chez Houellebecq : l’oeil, le regard, et la disparition de l’humanité
Daniel LAFOREST : Mondialisation, espace et séparation chez Michel Houellebecq
Maud Granger REMY : Le tourisme est un posthumanisme. Autour de Plateforme
Julie DELORME : Du guide touristique au roman. Plateforme de Michel Houellebecq
Benjamin VERPOORT : Voyage au bout de l’Europe : Lanzarote de Michel Houellebecq
Christian van TREECK : L’image des Allemand(e)s dans l’oeuvre narrative de Houellebecq
Patrick ROY: Une étrange lumière : Michel Houellebecq ou La vision du poisson
Roger CÉLESTIN : Du style, du plat, de Proust et de Houellebecq
Olivier BESSARD-BANQUY : Le degré zéro de l’écriture selon Houellebecq
John MCCANN: La Lutte des discours : Plateforme de Michel Houellebecq
Vincent BRUYÈRE : Solitude de Houellebecq : À propos de l’économie d’une fable
Sylvie LOIGNON : « Quoiqu’il ne pousse ni grands gestes ni grands cris… » ###

NAQVI, Fatima, The Literary and Cultural Rhetoric of Victimhood: Western Europe, 1970-2005, Basingstoke, Palgrave Macmillan, 2007, 272 p. +++ Monographie

### Voir plus particulièrement le chapitre « A Domain of Sexual Struggle: Michel Houellebecq » ###

VIARD, Bruno, « Faut-il en rire ou en pleurer? Michel Houellebecq du côté de Marcel Mauss et du côté de Balzac », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine VAN WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq sous la loupe, Amsterdam, Rodopi, 2007, p. 31-42. +++ Chapitre de collectif

LAFOREST, Daniel, « Mondialisation, espace et séparation chez Michel Houellebecq », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine VAN WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq sous la loupe, Amsterdam, Rodopi, 2007, p. 265-275. +++ Chapitre de collectif

BESSARD-BANQUY, Olivier, « Le degré zéro de l’écriture selon Houellebecq », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine VAN WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq sous la loupe, Amsterdam, Rodopi, 2007, p. 357-365. +++ Chapitre de collectif

CÉLESTIN, Roger, « Du style, du plat, de Proust et de Houellebecq », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine VAN WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq sous la loupe, Amsterdam, Rodopi, 2007, p. 345-356. +++ Chapitre de collectif

ROY, Patrick, « Une étrange lumière : Michel Houellebecq ou la vision du poisson », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine VAN WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq sous la loupe, Amsterdam, Rodopi, 2007, p. 333-344. +++ Chapitre de collectif

VAN TREECK, Christian, « L’image des Allemand(e)s dans l’œuvre narrative de Houellebecq », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine VAN WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq sous la loupe, Amsterdam, Rodopi, 2007, p. 315-331. +++ Chapitre de collectif

PLACE-VERGHNES, Floriane, « Houellebecq/Schopenhauer: Souffrance et désir gigognes », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine VAN WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq sous la loupe, Amsterdam, Rodopi, 2007, p. 123-132. +++ Chapitre de collectif

WAGNER, Walter, « Le Bonheur du néant : une lecture schopenhauerienne de Houellebecq », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine VAN WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq sous la loupe, Amsterdam, Rodopi, 2007, p. 109-122. +++ Chapitre de collectif

SIBILIO, Elisabetta, « “Je ne savais absolument rien de sa vie” : écrire l’autre : Houellebecq, Lovecraft et… », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine VAN WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq sous la loupe, Amsterdam, Rodopi, 2007, p. 81-91. +++ Chapitre de collectif

CLÉMENT, Murielle Lucie, « Michel Houellebecq : ascendances littéraires et intertextualités », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine VAN WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq sous la loupe, Amsterdam, Rodopi, 2007, p. 93-107. +++ Chapitre de collectif

RABOSSEAU, Sandrine, « Houellebecq ou le renouveau du roman expérimental », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine VAN WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq sous la loupe, Amsterdam, Rodopi, 2007, p. 43-51. +++ Chapitre de collectif

PRÖLL, Julia, « La poésie urbaine de Michel Houellebecq : sur les pas de Charles Baudelaire? », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine VAN WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq sous la loupe, Amsterdam, Rodopi, 2007, p. 53-68. +++ Chapitre de collectif

DURAND, Alain-Philippe, « Pascal Bruckner et Michel Houellebecq : deux transécrivains au milieu du monde », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine VAN WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq sous la loupe, Amsterdam, Rodopi, 2007, p. 157-167. +++ Chapitre de collectif

PICARD-DRILLIEN, Anne-Marie, « No Future! Le désistement mélancolique de Michel Houellebecq », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine VAN WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq sous la loupe, Amsterdam, Rodopi, 2007, p. 185-197. +++ Chapitre de collectif

BAGGESGAARD, Mads Anders, « Le corps en vue-trois images du corps chez Michel Houellebecq », dans Murielle Lucie CLÉMENT et Sabine VAN WESEMAEL (dir.), Michel Houellebecq sous la loupe, Amsterdam, Rodopi, 2007, p. 241-252. +++ Chapitre de collectif

### Porte sur La possibilité d’une île, Les particules élémentaires et Lanzarote ###

VAN WESEMAEL, Sabine, « Michel Houellebecq: A Fin de Siècle for the Twentieth Century », dans Alain-Philippe DURAND et Naomi MANDEL (dir.), Novels of the Contemporary Extreme, Londres, Continuum, 2006, p. 100-108. +++ Chapitre de collectif

BURNS, Robert, « “Human Life Must Be Some Kind of Mistake”: The Misanthropic Outsider in the Novels of Michel Houellebecq », dans Will WRIGHT et Steven KAPLAN (dir.), The Image of the Outsider in Literature, Media, and Society, Pueblo, Society for the Interdisciplinary Study of Social Imagery, University of Southern Colorado, 2002, p. 156-160. +++ Chapitre de collectif

TEPES, Gabriela Loredana, « Aspects de la réception des romans de Michel Houellebecq en France », mémoire de maîtrise, département d’études littéraires, Université du Québec à Montréal, 2009, 112 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé
Notre travail propose une analyse de la réception des romans de Michel Houellebecq en France et son enjeu est de dégager la construction idéologique produite par le texte de fiction dans le champ littéraire à partir de ce cas singulier. L’inscription du texte fictionnel dans le discours social a -comme ce travail se propose de le démontrer -un double rôle modélisateur, puisque, suite au processus de lecture et aux phénomènes de réception, elle produit une redéfinition des critères esthétiques d’appréciation de l’oeuvre, mais aussi un nivellement des repères idéologiques de l’époque. À partir de l’observation que l’appréciation esthétique des romans houellebecquiens acquiert un rôle secondaire par rapport avec la question de la modélisation épistémique de la contemporanéité faite par l’auteur tant dans ses romans que dans ses prises de position assertoriques, notre travail s’est donné comme but de cerner la manière dont la fiction institue de nouvelles tensions idéologiques, mais aussi des prémisses pour de nouvelles zones de consensus social. Un premier chapitre analytico-descriptif met donc en lumière les contraintes topiques que les romans et les prises de position médiatiques de Michel Houellebecq ont prédéfinies dans le champ social. Le deuxième chapitre cerne la manière progressive dont les lectures idéologiques de ses romans ont été privilégiées dans le champ littéraire français actuel. Le troisième chapitre analyse les diverses stratégies et classifications argumentatives définies en rapport avec l’oeuvre de Houellebecq, mais aussi en rapport avec l’acteur social Houellebecq, pour rendre compte de la place secondaire que la question du caractère fictionnel de ses représentations du monde contemporain a acquise. Les conclusions de notre travail rendent compte, de manière synthétique, de la manière dont la question de la pertinence gnoséologique du modèle de réalité proposé par Michel Houellebecq devient un topos définitoire de la construction idéologique cristallisée par la communauté lectorale en réponse aux messages fictionnels et assertoriques de l’auteur.

Tepes, 2009, PDF ###

PERRON, Vincent, « L’autorité, le temps et le politique : analyse de la crise de la médiation à travers le regard d’une certaine littérature contemporaine », mémoire de maîtrise, département de sociologie, Université du Québec à Montréal, 2009, 92 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé
Ce mémoire vise à observer la transformation de l’autorité et du politique en Occident à travers l’observation (parfois hallucinée) qu’en font certains auteurs importants de la littérature contemporaine. Sur l’autorité et son rapport au temps, Alexandre Kojève, Myriam Revault d’Allones, Axel Honneth et Christopher Lasch serviront d’ancrage théorique tandis que l’étude de la mutation du politique face à la montée du centre apolitique sera construite principalement à partir des écrits de Pierre Legendre, Jacques Rancière et Slavoj Zizek. L’analyse littéraire subséquente tournera essentiellement autour d’une certaine littérature américaine, notamment celle de Brett Easton Ellis, Don DeLillo, Chuck Palahniuk et des influences qu’elle produit en France, chez Michel Houellebecq plus spécifiquement. Véritable fenêtre sur le réel, la littérature, bien qu’elle offre une perspective analytique éclatée, demeure une méthodologie incontournable quant au regard qu’elle porte sur l’évolution des moeurs de nos contemporains. L’individu épris de liberté, mais consommateur de médicaments, le nomade du cyber-espace, le déraciné, désensibilisé et déresponsabilisé de la post-modernité restent des figures prégnantes chez tous ces auteurs. La recherche, bien évidemment, sera ponctuée ça et là de constatations tirées de la réalité; elles cadreront radicalement avec la teneur de notre propos. L’homme détroussé de son passé ne peut, en définitive, qu’anticiper l’avenir sous une forme angoissante, voire catastrophique, pavant ainsi la voie à une jouissance sans borne d’un présent hystérique.

Perron, 2009, PDF ###

MATTHEWS, G.J., « Contemporary satire: writing in the wake of postmodernism », thèse de doctorat, University of Exeter, 2010. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Abstract
My thesis presents an original reading of contemporary satirical novels by authors such as Will Self, Bret Easton Ellis, Michel Houellebecq, Chuck Palahniuk and J.G. Ballard. This research draws on Lacanian psychoanalysis and contemporary cultural and political theory in order to deliver a series of interventions into such diverse areas as the uncanny, the politics of enjoyment, ethics, gender, aestheticism and the sublime.Satire is commonly understood to be a literary form which exhibits and examines instances of vice and folly in order to make them appear ridiculous or contemptible. This would suggest that satire is a form which should be defined in wholly moral terms. Indeed, satiric theory from the Renaissance until the mid-twentieth century has remained surprisingly static, concerning itself with establishing the form as a didactic, unified moral discourse. However, from its etymological origins, satire can be perceived as a form which exceeds unified, normative or commonsensical discourse. It is the contention of this thesis that psychoanalysis offers a privileged position from which to theorize satire as a wild, formless and ultimately contradictory form. Drawing on the work of the French psychoanalyst Jacques Lacan, I contend that satire¿s contradictory form is ineluctably drawn back into an illusion of wholeness and unity. Rather than deconstructing systems into multiplicities which convey endless complexity, I propose that contemporary satire offers an anamorphic look at the systems and structures which comprise the world around us. In doing so, they reveal the gap, split or fissure which can always already be found within fantasy structure of the One. Each chapter examines one text by a major contemporary satirist. My theoretical framework places Lacan in dialogue with a key philosopher or theorist including Fredrick Nietzsche, Antonio Negri and Judith Butler in order to simultaneously produce a new critical reading of the text and make an original theoretical intervention. ###

LUKES, Daniel, « Omega Males: Critical Masculinities in Fiction and Theory », thèse de doctorat, New York University, 2012, 401 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Abstract
This dissertation reads so-called “male crisis” narratives in contemporary and late twentieth century British, North American, and French literature, primarily through their relationships to feminist theory, from the late 1960s to the present. Departing from readings that classify male malaise narratives as primarily backlash discourses, I argue that current Western literary male subjectivities are constructed in conversation with feminist critiques of patriarchy and hegemonic masculinities. They are defined between progressive and reactionary responses to social and ideological changes to notions of masculinity and gender, in the contexts of feminism, multiculturalism, and global capitalism. Across three intersecting sites–literary and speculative fiction, psychoanalytic theory, and the sociology of masculinity–and through readings of authors including Glen Duncan, Will Self, Angela Carter, William T. Vollmann, Cormac McCarthy, Margaret Atwood, Octavia E. Butler, and Michel Houellebecq, my dissertation examines literary, ideological, critical, and theoretical methodologies that re-configure, re-script, and re-imagine male identities through and beyond patriarchal paradigms. The figure of the male loser or “omega male,” is central to this process, and by virtue of its ambivalent and critical relationship to hegemonic and “dominant fictions” of masculinity, it embodies and generates constructive narrative, conceptual, and ethical spaces through which to re-think and re-enact the masculine and gender.

La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest ###

KOLEVA, Neli, « Sublime Evil: The Immoral Writers’ Celebration of Life », thèse de doctorat, Rice Univeristy, 2011, 404 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Abstract
This thesis explores the problematic relationship between ethics and aesthetics as reflected in the works of six highly controversial French and American authors of the Twentieth century. The study sets out to investigate the possible reasons why we keep on reading, cherishing and rejoicing in the works of writers who present us with an extremely unsettling ethical situation. Using the notion of Sublime Evil as it plays out in the works of Louis-Ferdinand Celine, Pierre Drieu La Rochelle, Jean Genet, Vladimir Nabokov, William Burroughs and Michel Houellebecq, I explore the mechanism through which works of literature, thoroughly reprehensible from the point of view of conventional morality, prove to be compelling and irresistible. By analyzing at length the escape vaults of love, religion, art, ideology, drugs anti-social behavior such as Nazism, anti-Semitism, pedophilia, prostitution, homicide and theft, in the seven novels, I demonstrate that ultimate dejection ends up paradoxically and inextricably bound with supreme aesthetic beauty.

La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest ###

DOBRENN, Audrey, « Écriture masculine and the 21st century: Impotent, flaccid and useless members of French literature », thèse de doctorat, Indiana University, 2013, 173 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Résumé
In 1975, Hélène Cixous published “Le rire de la Méduse” in which she coins and tries to develop the characteristics of écriture féminine . In doing so, she investigates the possibilities of gendered writings. Ever since, research has strived to differentiate écriture féminine from its “masculine” counterpart - alternately called phallocentric or masculine.
The goal of this dissertation is to prove that after feminism, after the establishment of the concept of gender and the rise of écriture féminine, écriture masculine is an event of the twenty-first century. But while écriture féminine liberated itself from the Phallus, by basing its themes and styles outside phallocentrism, écriture masculine is establishing itself within phallocentrism, in order to question its hegemony more effectively. The masculine/male character (personage masculin), the erotic/pornographic subject matter, as well as the style of writing, are being renegotiated in order to bring forth a new fictional discourse; one that disputes the symbols of the Phallus. The works of three popular French authors are analyzed in order to determine what constitutes this emerging genre.

First, in the work of Michel Houellebecq, whose novels depict the life of ordinary people, we can see an evolution from the tortured male character to the creation of a liberating neo-human race, made possible with the help of cloning. This race, detached from any sexual desire, or human contact, has made possible a life without gender and mark the end of masculinity. With the novel Partouz by Yann Moix, the naked body is studied as a place of cultural re-inscription in which the flaccid member and sexual tension push towards an anti-pornographic esthetic. Finally, the first and last novels of Virginie Despentes, as well as her movie adaptation of her novel Bye Bye Blondie, will help us trace the evolution of her esthetic from heteronormativity to homonormativity and its constitutive elements.

La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest ###

VIENNOT, Gilles, « La crise de la postmodernité et de la masculinité dans les romans de Michel Houellebecq », thèse de doctorat, University of Kansas, 2014, 398 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Abstract
In the last twenty years, Michel Houellebecq has become one of the most prominent French writers, whose international renown is still growing. The author, however, is still misunderstood by some critics, for whom he is a vile masculinist, a sterile polemist, or an agitator as well as a media wizard whose texts lack content and significance. For others, he is discredited by his excessive pessimism and by the strange paradoxes and undecidable or shocking aspects that lie in his writings. In this dissertation, we argue that Houellebecq’s message is as strong as coherent, by analyzing his complex argumentation. Firstly, Houellebecq deplores the disaggregation of familial bonds. According to him, this lack of affective education leads to the disappearance of love. Rightfully deemed anticapitalistic, Houellebecq regards the professional world with severity. In the disenchanted and alarmist portrait he renders of the western civilization, by adapting each of his novels to the rapid changes that the world went through, Houellebecq contends that the contamination of meaning by absurdity and suffering, in relation to the impossibility of love, leads to the complete decomposition of reality, and sinks the world into a dark and inextricable simulacrum. An anticapitalistic manifesto as well as a portrait of damaged masculinity, Houellebecq’s message revolves around the destructive effects of the overwhelming economic axis which, according to him, rules the western world. This dissertation is informed by the theoretical arsenal and speculative thinking of metaphysician Jean Baudrillard, and philosophers and sociologists Zygmunt Bauman and Gilles Lipovetsky. It mostly refers to three novels by Houellebecq: Whatever (1994), The Elementary Particles (1998), and The Map and the Territory (2010). It describes one of the most important influences of Michel Houellebecq: Oswald Spengler. This work situates Houellebecq in relation to precursors and contemporary writers whose vision of the world and pessimism are in line with his views in several respects: Philippe Djian, Hervé Guibert, Vincent Ravalec, Régis Jauffret and Emmanuel Carrère. Houellebecq’s oeuvre is also compared to the feminist vision of writer Marie Desplechin, with the intention of balancing his harshly masculinist vision.

Abstract
Au fil des vingt dernières années, Michel Houellebecq est devenu un auteur français crucial, dont la renommée internationale s’est accrue. Il reste pourtant incompris par une partie de la critique qui voit en lui un vil masculiniste, un polémiste stérile, ou un agitateur médiatique dénué de message substantiel. Pour d’autres, il est discrédité par son pessimisme excessif, et par les paradoxes étranges et le caractère indécidable que ses textes recèlent. Dans cette thèse, nous montrons que Michel Houellebecq délivre un message puissant et cohérent, dont nous nous attachons à détailler l’argumentation complexe. Michel Houellebecq déplore la désagrégation des liens familiaux. Selon lui, ce défaut d’éducation affective et sentimentale débouche sur la disparition du sentiment amoureux. Jugé à raison anticapitaliste, Michel Houellebecq décrit le monde du travail avec une grande sévérité. Dans le portrait désenchanté et alarmiste qu’il dresse de la société occidentale, en s’adaptant avec chaque nouveau roman aux changements rapides que celle-ci a connu entre-temps, l’auteur soutient que cette annexion du sens par l’absurde, conjuguée à l’impossibilité de l’amour, entraîne la déréalisation du monde, et sa plongée dans un simulacre morbide et inextricable. A mi-chemin entre une critique du capitalisme et un manifeste de la masculinité en souffrance, le message de Houellebecq s’axe sur les méfaits du tout économique qui régit la société. Pour cette raison, nous utilisons largement l’arsenal théorique et les pistes spéculatives développés par le métaphysicien Jean Baudrillard, et les sociologues Zygmunt Bauman et Gilles Lipovetsky. Cette thèse s’appuie essentiellement sur trois romans de Michel Houellebecq : Extension du domaine de la lutte (1994), Les particules élémentaires (1998), et La carte et le territoire (2010). Nous offrons également un aperçu théorique de l’oeuvre de l’un des penseurs qui ont fortement influencé Michel Houellebecq, et qui imprègne ses textes : celle d’Oswald Spengler. Cette thèse s’ouvre enfin à quelques précurseurs et contemporains de Michel Houellebecq, qui, sur certains points, partagent la même vision du monde : Philippe Djian, Hervé Guibert, Vincent Ravalec, Régis Jauffret et Emmanuel Carrère. Ce travail présente enfin la vision féministe et féconde de Marie Desplechin, avec l’intention d’équilibrer la vision masculine de Michel Houellebecq.

La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest ###

CRUICKSHANK, R. « The aesthetics of crisis in fin de millénaire French fiction: Echenoz, Houellebecq and Redonnet », thèse de doctorat, University of Oxford, 2004. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### Abstract
This thesis explores the aesthetics of crisis of the fin de millénaire through the contrasting 1990-2000 prose fictions of Michel Houellebecq, Jean Echenoz and Marie Redonnet. By considering the different ways in which these writers manipulated and represented crisis tropes, it contests the perception that in late twentieth-century France, a postmodern sense of perpetual crisis was the cultural dominant, and that the influence of the audio-visual media and globalized market forces had subjugated the critical potential of literature. The study establishes an original critical framework by examining the recurrence of the trope of crisis as a turning point in the crisis discourses and tangible crises peculiar to fin de millénaire France. It brings to light the subjugation of critical capacity and the imposition of unrealizable (frequently misogynist) stereotypes resulting from the production, homogenization and dissimulation of crisis by the market and the media. The thesis reveals in these contradictory processes an opportunity to challenge the symbolic and physical violence of the fin de millénaire. Identifying how Echenoz, Houellebecq and Redonnet attempted to negotiate the double bind of appropriation and commodification, it assesses these writers’ success in harnessing the trope of crisis as a turning point and the subversive potential of language to expose, appropriate and subvert the aesthetics of crisis of the fin de millénaire. This thesis provides the first sustained discussion of the notion of crisis in fin de millénaire French culture, as well as critical elucidations of three major authors. It identifies a significant development in French prose fiction which simultaneously demonstrated the enduring sense-making potential of the trope of crisis as a turning point; warned against the failure to challenge the contradictions of the fin de millénaire; and brought the question of the agency of literature to the fore on the eve of the twenty-first century. ###

ARÈNES, Claire et Jacques ARÈNES, « Michel Houellebecq, prophète des temps finissants », Études, vol. 6, tome 404 (2006), p. 796-803. +++ Article de revue

### Résumé
Michel Houellebecq dérange ! On ne saurait s’en étonner : nous ne sommes pas étrangers au monde qu’il décrit, un monde où la poursuite de la jouissance s’est déchaînée en même temps que la solitude. Mais, en dévoilant le nihilisme derrière l’hédonisme d’aujourd’hui, il contribue à une forme de « militantisme » nihiliste.

Arènes, 2006, HTML ###

GERMA, Antoine et Frédéric BAS, « “Montrez ce sexe que l’on ne saurait voir” : le cinéma français à l’épreuve du sexe (1992-2002) », Le Temps des médias, vol. 1, n° 1 (2003), p. 95-107. +++ Article de revue

### Résumé
Depuis les années 1990, le cinéma ose placer sur le terrain de l’esthétique ce qui, jusque-là, appartenait exclusivement à la pornographie, comme le font certains auteurs de romans, dont le plus représentatif est aujourd’hui Michel Houellebecq. La frontière mouvante, qui sépare érotisme et pornographie, est devenue plus ténue et s’est sensiblement déplacée vers le « tout voir, tout montrer, tout oser ». Mais on constate aussi que la démarche artistique du cinéaste est systématiquement supplantée par l’aspect sociétal induit par l’œuvre. La triple dimension juridique, esthétique et éthique du film est ainsi mise en question dans le cinéma dit « traditionnel », par des censeurs. Le rapport de Blandine Kriegel, remis au ministre de la culture en novembre 2002, témoigne des interrogations des politiques sur des sujets qui semblent appeler une réglementation.

Abstract
Since the 1990’s, movies dare bring into an esthetical field what had belonged, up until then, exclusively to a pornographic field, as do some fiction authors, the most representative of them today being Michel Houellebecq. The shifting limits between eroticism and pornography became even more flimsy and have noticeably moved toward the “see everything, show everything, dare anything”. But it’s clear that the artistic work of the movie-maker is systematically overran by the societal aspect inducted by the movie. The tree-fold dimension of the movie, juridical, esthetical, and ethical, is thus questioned in so-called “traditional” movies by censorship. Blandine Kriegel’s report, handed to the Ministry of Culture in November 2002, is a clear testimony of political interrogations on subjects that seem to call for regulation.

Germa et Bas, 2003, HTML ###

CHARRIN, Ève, « Le roman de l’égarement français », Esprit, n° 10 (octobre 2012), p. 12-30. +++ Article de revue

### Résumé
On s’inquiète souvent de la difficulté du roman français à rendre compte des bouleversements du vaste monde. Repli hexagonal ? Pourquoi ne pas reconnaître plutôt un art d’écrire exprimant au mieux ce flou, ce trouble des certitudes géographiques, qui raconte aussi à sa manière une obsession d’époque, la peur de se perdre, commune à de nombreux auteurs actuels ?

Cet article contient une sous-section intitulée « Le cas Houellebecq » qui situe l’auteur en contraste avec les autres écrivains étudiés.

Charrin, 2012, HTML ###

GRANGE-RÉMY, Maud, « Fictions posthumaines », Chimères, vol. 1, n° 75 (2011), p. 181-189. +++ Article de revue

### Grange-Rémy, 2011, HTML ###

BUCHWEITZ, Nurit, An Officer of Civilization. The Poetics of Michel Houellebecq, Peter Lang, 2015. +++ Monographie

### Quatrième de couverture
Michel Houellebecq posits himself as an officer of civilization, offering a map of contemporary reality and according literature a substantial role in the field of public involvement. His unique stype problematizes contemporary cultural processes and deconstructs the aesthetic and ideological thought-habits that design the collective imaginary of our era. As such, this book seeks to analyze the particularities of Houellebecq’s poetics in the context of literary tradition, intertextual relations, psycho-cultural aspects and social semiotics, alongside contacts with the contemporary field of art. The author focuses on Houellebecq’s poetical differentia specifica, the unique and innovative intersection between the cooperation with transnation capitalism and the resentment toward ignorant indulgence in it. This book reads Houellebecq as both iconoclastic and subversive and at the same time as a commodity in the literary marketplace and shows how his narrative are harnessed for the purpose of activism in the service of engaged impact.

Table of contents
The Map, the Territory and the Poetics: Introduction
Passive-Activism: A Modular Narration Familiarity, Kinship, and the Autobiographical Topos
Visions of the Future, Persistence of the Real: A Quest
Art, Literature, and the Market: The Viewer/Reader as Voyeur
The Cult of Happiness: A Gnostic Theology
Pornography and the Post-human ###

VAN TREECK, Christian, La réception de Michel Houellebecq dans les pays germanophones [en deux tomes], Francfort-sur-le-Main, Peter Lang (Romania Viva), 2014, 925 p. +++ Monographie

### Présentation de l’éditeur
Sur la base de la théorie du champ et du concept de posture auctoriale ainsi que d’un corpus important, ce travail analyse les facteurs déterminants dans l’œuvre et la posture de Houellebecq, le processus de transfert culturel ainsi que les formes variées et les caractéristiques de la réception germanophone. Il met en relief l’ambigüité de l’œuvre et de la posture de l’auteur, la spécificité des sujets abordés et le rôle joué dans la médiation interculturelle par les éditeurs allemands de Houellebecq. Les réactions de la presse écrite se révèlent contradictoires, tout comme les jugements émis lors des débats télévisés du Quatuor littéraire. La réception universitaire se distingue par une structure temporelle et des approches qui lui sont propres. Les réactions d’écrivains germanophones et la mise à l’écran des Particules élémentaires par Oskar Roehler obéissent à d’autres logiques encore. Les analyses effectuées permettent de préciser les facteurs déterminants et les caractéristiques de la réception de Houellebecq ainsi que le capital symbolique dont il dispose dans le champ culturel germanophone.

Sommaire
Tome 1
Introduction
1 Bases de l’analyse
2 Michel Houellebecq – poétologie et aspects de l’œuvre romanesque
3 Médiateurs et médiations
4 Aspects de la réception dans la presse écrite
5 Eléments de la réception télévisée
6 La réception dans le champ universitaire
7 Prises de position de la part d’écrivains
8 Les adaptations des romans
9 La posture, l’image et le capital symbolique de Houellebecq dans les champs littéraire, culturel et intellectuel
Conclusion

Tome 2
Bibliographie
1 Textes et autres œuvres de Houellebecq
2 Bibliographie de la réception littéraire
3 Bibliographie critique
4 Bibliographie des textes journalistiques
Annexes
1 Repères chronologiques
2 Annexe documentaire ###

VIARD, Bruno, Les tiroirs de Michel Houellebecq, Paris, Presses universitaires de France, 2013, 160 p. +++ Monographie

### Présentation de l’éditeur
L’oeuvre de Houellebecq regorge d’apparentes contradictions. L’objet de ce court essai est de les analyser afin de montrer qu’elles peuvent pour une part se résoudre, et notamment en puisant aux sources : les lectures de Houellebecq, ces “tiroirs” qui contiennent aussi bien des oeuvres de fiction ou d’inspiration autobiographique que des écrits théoriques. Défilent ainsi, sur un rythme enlevé : Auguste Comte, Pierre Leroux, Tocqueville, Schopenhauer, Nietzsche, Montaigne, Victor Hugo, Camus, Balzac, Baudelaire, Proust et quelques autres.
À quoi s’ajoutent des constats non moins stimulants, tel celui-ci : On est arrivé à ce paradoxe que la gauche antilibérale en économie est devenue libérale en morale tandis que la droite libérale en économie s’est retrouvée antilibérale en morale. L’originalité de Houellebecq est qu’il est antilibéral en tout, ce qui le rend inclassable.

Sommaire
LES PARADOXES LITTÉRAIRES
La reductio sexualis
Une écriture de l’ironie
Une écriture du ressentiment
LES PARADOXES PHILOSOPHIQUES
Libéralisme économique et libéralisme moral
Des Trente Glorieuses aux Trois Glorieuses
Houellebecq et Auguste Comte
BACK TO LITTERATURE
Houellebecq et les écrivains heureux : Montaigne, Hugo, Camus
Back to Nietzsche et Schopenhauer
La question de la filiation ###

MARIS, Bernard, Houellebecq économiste, Paris, Flammarion, 2014, 159 p. +++ Monographie

### Présentation
ervitude, frustration, angoisse sous l’impitoyable « loi de l’offre et de la demande » ou celle de la « destruction créatrice » ; souffrance dans les eaux glacées du calcul égoïste et l’extension du domaine de la lutte qui conduira à la disparition de l’espèce. Tel est l’univers des héros houellebecquiens. Comme Balzac fut celui de la bourgeoisie conquérante et du capitalisme triomphant, Michel Houellebecq est le grand romancier de la main de fer du marché et du capitalisme à l’agonie. Dans ce surprenant essai littéraire, l’économiste Bernard Maris nous invite à lire Houellebecq à travers le prisme des grands auteurs (Malthus, Schumpeter, Keynes, Marx). Vous aimiez l’écrivain ? Il vous paraîtra encore plus grand sous ses habits d’économiste. Vous le détestiez ? Son respect du travail, des femmes, du lien amoureux, et son mépris pour le libéralisme et l’économie vous le feront aimer. ###

VAN WESEMAEL, Sabine et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, 447 p. +++ Collectif

### Présentation de l’éditeur
L’œuvre de Michel Houellebecq touche à tous les genres et varie les tonalités. Après le temps des polémiques qu’elle a d’abord provoquées, des chercheurs de quatorze nationalités tentent, dans cet ouvrage, de prendre en compte toutes les dimensions de cette œuvre polyphonique.
Michel Houellebecq’s oeuvre encompasses all genres and achieves a variety of tones. In the wake of the polemics which it initially incited, researchers of fourteen nationalities come together in this work to assess the dimensions of this polyphonic oeuvre.

Table matières ###

COULEAU, Christèle, « “Les âmes moyennes” De la trivialité comme poétique romanesque », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 13-26. +++ Chapitre de collectif

DUPUY, Valérie, « Une certaine ingénuité. Michel Houellebecq », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 27-40. +++ Chapitre de collectif

FUSTIN, Ludivine, « La mélancolie cynique du poète houellebecquien, ce “chien blessé” », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 41-54. +++ Chapitre de collectif

GARNEAU DE L’ISLE-ADAM, Marie-Christine, « Phares et farce. Centres de gravité et gravité d’une œuvre qui s’éclate », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 55-66. +++ Chapitre de collectif

NOVAK-LECHEVALIER, Agathe, « Michel Houellebecq : le pathétique en lisière », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 67-80. +++ Chapitre de collectif

VIARD, Bruno, « Michel Houellebecq cynique et mystique », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 81-91. +++ Chapitre de collectif

AÏT-AARAB, Mohamed, « Michel Houellebecq et les Arabes Une lecture de l’œuvre romanesque par un Berbère laïc », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 93-102. +++ Chapitre de collectif

DUFFY, Larry, « Réseaux du bien et du mal. Infrastructures fictives de Michel Houellebecq », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 103-114. +++ Chapitre de collectif

DU TOIT, Catherine, « Houellebecq : entre mobilisation infinie et épuisement vital », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 115-125. +++ Chapitre de collectif

HLADKI, Pawel, « Le christianisme dans l’œuvre de Michel Houellebecq », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 125-136. +++ Chapitre de collectif

JÉRÔME, David, « “Auguste Comte toi-même!” Michel Houellebecq et le positivisme », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 137-148. +++ Chapitre de collectif

SZYMANSKI, Tomasz, « Sur les “singulières chevauchées” de Houellebecq à travers la philosophie », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 149-162. +++ Chapitre de collectif

VERRAEST, Sofie, « Penser l’ailleurs après la « troisième mutation métaphysique» Satisfaction et ascèse dans la prose de Michel Houellebecq », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 163-178. +++ Chapitre de collectif

WOOLEN, Geoff, « “Plutôt darwinien bas de gamme” ? », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 179-189. +++ Chapitre de collectif

ANXO, Matilde, « La révolution sexuelle ou la terreur des apparences », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 191-199. +++ Chapitre de collectif

BOUSQUET, Louis, « L’économie des plaisirs dans l’économie mondialisée Ou l’impossibilité du don », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 199-208. +++ Chapitre de collectif

DUMAS, Isabelle, « Lit de fortune et plaisir en couple. La sexualité payante comme faute-de-mieux et expérience érotique chez Michel Houellebecq », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 209-230. +++ Chapitre de collectif

GROSDANIS, Christos, « Le thème du couple heureux dans l’œuvre romanesque de Michel Houellebecq », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 231-240. +++ Chapitre de collectif

UVSLØKK, Geir, « “Je ne me suis jamais senti bien parmi les hommes”. Valeurs masculines et discours aporétique dans l’œuvre de Michel Houellebecq », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 241-253. +++ Chapitre de collectif

CHANTELOUBE, Isabelle, « Autoportrait, dérision, accusation. La visite à l’écrivain chez Houellebecq et Rousseau », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 255-266. +++ Chapitre de collectif

JURGA, Antoine, « La Possibilité d’une œuvre? », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 267-280. +++ Chapitre de collectif

LERAY, Morgane, « Un autre dix-neuvième siècle : Michel Houellebecq décadent? », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 281-292. +++ Chapitre de collectif

LORANDINI, Francesca, « “Une pièce isolée n’a pas de sens en soi”. Les stratégies de montage du Perec d’aujourd’hui », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 293-304. +++ Chapitre de collectif

STEMBERGER, Martina, « “Et quelle fascinante saloperie, quand même, que la littérature…”. Le discours métalittéraire dans l’œuvre de Michel Houellebecq », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 305-324. +++ Chapitre de collectif

VAN WESEMAEL, Sabine, « Michel Houellebecq : un auteur postréaliste », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 325-336. +++ Chapitre de collectif

WILLIAMS, Russell, « Houellebecq et L’Idiot international. La genèse d’une voix littéraire? », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 337-351. +++ Chapitre de collectif

BUVIK, Per, « La représentation interrogée ou De Baudrillard à Houellebecq », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 361-374. +++ Chapitre de collectif

ENGERLBERTS, Matthijs, « La possibilité d’un film Houellebecq ou le romancier contemporain face au cinéma », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p.375-388. +++ Chapitre de collectif

BORREL, Pascale, « Une fabrication des images. Les arts visuels inscrits dans l’écriture », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p.389-400. +++ Chapitre de collectif

RICHARDSON, Yasmine, « Une rivière, des femmes, un monde sans hommes. Peinture de l’idéal ou cauchemar houellebecquien ? », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 401-410. +++ Chapitre de collectif

DA ROCHA SOARES, Corina, « Michel Houellebecq et son œuvre face aux médias », dans Sabine VAN WESEMAEL et Bruno VIARD (dir.), L’unité de l’œuvre de Michel Houellebecq, Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2014, p. 411-423. +++ Chapitre de collectif

MORANTIN, Mathilde, « “Usages du roman pour une littérature usagée” : l’instrumentalisation du roman au service de la fin de la Littérature », Fabula LhT, n° 6 (mai 2009), [en ligne]. +++ Article de revue

### Morantin, 2009, HTML ###

STEINER, Liza, Sade-Houellebecq Du boudoir au sex-shop, Paris, L’Harmattan (Approches littéraires), 2009, 205 p. +++ Monographie

### Présentation de l’éditeur
Que peut-il y avoir de commun entre l’écrivain maudit du XVIIIe siècle et un romancier controversé de notre époque ? Cet ouvrage interroge les points de convergence existant entre celui que l’on nomme le Divin Marquis et Michel Houellebecq. En effet, l’hypothèse surgie de la scène sadienne alliant sexualité et économie se retrouve dans les romans houellebecquiens. Mais l’analyse de la crise de la société démocratique révèle des projets d’écriture extrêmement différents. En effet, de la posture hautement élitaire des libertins sadiens à la démocratisation de toutes les pratiques sexuelles envisageables se joue une véritable mutation des rapports sociaux. En choisissant délibérément le point de vue de l’individu moyen abandonné à la puissance du consumérisme, Houellebecq nous livre des héros épuisés et soumis à la tyrannie d’une jouissance élevée en impératif catégorique. Là où les libertins sadiens mettaient la société entière au défi des potentialités destructrices de la sexualité, Houellebecq nous présente l’épuisement des passions. Qu’en est-il du désir ? Peut-il encore exister une parole libertine aujourd’hui ? cet ouvrage nous livre une réflexions sur le parcours étrange de notre société : du boudoir au sex-shop. ###

VAN WESEMAEL, Sabine, « Proust père spirituel de Michel Houellebecq? », Marcel Proust Aujourd’hui, n° 11 (2014). +++ Article de revue

RIENDEAU, Pascal, « La plateforme romanesque de Michel Houellebecq. Un regard sur le roman français contemporain », dans René AUDET (dir.), Enjeux du contemporain. Études sur la littérature actuelle, Québec, Éditions Nota bene (Contemporanéités), 2009. +++ Chapitre de collectif

PRÖLL, Julia, « Images de l’altérité dans l’œuvre narrative et poétique de Michel Houellebecq : de “l’enfer du même” au radicalement autre », dans Logiques du tiers : littérature, culture, société, Annales littéraires de l’université de Franche-Comté n° 814, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2007. +++ Chapitre de collectif

### « Le dernier article de cette partie “Images de l’altérité dans l’œuvre narrative et poétique de Michel Houellebecq : de ‘l’enfer du même’ au radicalement autre”, de Julia Pröll, s’attache plus particulièrement à la question de l’autre et du même. Dans l’œuvre de Houellebecq, la recherche du même est flagrante et plonge les différents personnages dans des situations dont ils ne peuvent sortir. Julia Pröll insiste sur le devenir de ce “triomphe du même” qui aboutit quasiment nécessairement à “l’enfer du même”. Elle explique cette attitude égocentrique des personnages de Houellebecq par le fait que les rapports existentiels au monde ont été évincés par un rapport capitaliste au monde. »
Extrait d’une compte rendu ###

DI FOLCO, Philippe, « L’aventureuse pornographie de Michel Houellebecq : du corps projeté à la détestation du corps. Une aporie ? », dans Isabelle-Rachel CASTA, Si d’aventure… La littérature aventureuse a-t-elle vécu ?, Paris, Le Manuscrit (Recherche-Université), 2008. +++ Chapitre de collectif

KOHLHAUER, Michael, « Le roman de notre temps. Ou pourquoi il faut lire Michel Houellebecq », dans Claude CAVALLERO (dir,), De l’accueil à la rencontre - Mélanges offerts à Jean-Pol Madou, Université de Savoie, Laboratoire LLSETI (Écriture et représentation), 2014, p. 77-102. +++ Chapitre de collectif

BELLANGER, Aurélien, Houellebecq, écrivain romantique, Paris, Scheer, 2010, 299 p. +++ Monographie

### Présentation
Beaucoup de choses ont été dites sur Michel Houellebecq, sur son œuvre un peu moins, sinon qu’on y trouvait le parfait catalogue du cynisme contemporain ou l’encyclopédie des ratages de la modernité. C’est une double méprise : Houellebecq est un écrivain sincère et ambitieux. Il ne cherche jamais à sauver ce qui ne peut plus l’être. Néanmoins, si le monde n’est pas toujours drôle, il est améliorable. Nous disposons, dans la science, des moyens de le réenchanter. L’homme n’est pas condamné au tragique.
Désespérance et utopie, l’une comme l’autre argumentées avec soin : la douleur est un indice ; le monde doit être réparé. Les racines du mal sont trop profondes pour être entièrement arrachées, mais nous saurons en extraire des fleurs. Houellebecq est un écrivain romantique.
De Pascal à Lovecraft, Houellebecq a étudié la littérature de la chute, mais c’est, de Novalis à Baudelaire, celle de la rédemption par la technique qu’il a choisi de continuer. ###

DAVID, Michel, La mélancolie de Michel Houellebecq, Paris, L’Harmattan, 2011, 262 p. +++ Monographie

### Présentation
Michel Houellebecq observe le monde et écrit ses poèmes et ses romans depuis une côte d’Irlande ou d’Espagne désertée par l’automne. Sa poésie et ses grands romans emblématiques témoignent s’une solitude infinie qui saisit son narrateur ou ses personnages dans leur rapport à l’époque et au monde. L’écrivain nous précédant dans l’affaire, nous découvrirons et suivrons ici le trajet de Michel Houellebecq, tant dans son écriture, l’élaboration de ses livres que dans sa vie. ###

DIKEN, Bülent, Nihilism, Milton Park/New York, Routledge, 2009, 187 p. +++ Monographie

### Comporte un chapitre intitulé « Houellebecq’s spiteful carnival » ###

CRUICKSHANK, Ruth, Fin de millénaire French fiction : the aesthetics of crisis, Oxford, Oxford University Press, 2009, 304 p. +++ Monographie

### Presentation
In this closely analytical study, Cruickshank reads the work of four influential writers of prose fiction - Angot, Echenoz, Houellebecq, and Redonnet - in the context of the turn of the millennium in France, which coincided with a number of tangible crises and apocalyptic discourses, and with the growth of the mass media and global market.

Voir plus particulièrement le chapitre « Michel Houellebecq: ideological challenge and precipitating crisis » ###

GRASS, Delphine, « The disappearing subject: language, transparency and modern architecture in the works of Michel Houellebecq », Contemporary French and Francophone Studies, vol. 15, n° 3 (juin 2011), p. 339-347. +++ Article de revue



Michel Houellebecq - Ensemble de l'oeuvre (oeuvre)
TitreMichel Houellebecq - Ensemble de l'oeuvre
AuteurMichel Houellebecq
Parution9999
TriMichel Houellebecq - Ensemble de l'oeuvre
Afficheroui

Outils de la page

complaint