Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Passion simple

Annie Ernaux - Paris, Gallimard (Coll. Blanche), 1991, 80 p.

passion_simple.jpg « “À partir du mois de septembre l’année dernière, je n’ai plus rien fait d’autre qu’attendre un homme : qu’il me téléphone et qu’il vienne chez moi.” Annie Ernaux. » (quatrième de couverture)

Documentation critique

BACHOLLE, Michèle, « Passion simple d’Annie Ernaux : vers une désacralisation de la société française ? », dans Dalhousie French Studies, vol. XXXVI (automne 1996), p. 123-134. +++ Article de revue

###Représentation de la société française dans Passion simple.###

DAVIS, Colin et Elizabeth FALLAIZE, « Love Stories : Annie Ernaux’s Passion simple », dans French Fiction in the Mitterand Years : Memory, Narrative, Desire, Oxford, Oxford University Press, 2000, p. 123-143. +++ Monographie

DAY, Loraine, « Annie Ernaux and Courbet’s L’origine du monde : The Maternal Body, Desire and Filial Identity in Je ne suis pas sortie de ma nuit and Passion simple », dans French Forum, vol. XXV, no 2 (mai 2000), p. 205-226. +++ Article de revue

###Étude des relations mère-fille, du corps féminin et de la sexualité dans Passion simple et Je ne suis pas sortie de ma nuit. Lien avec la toile de Courbet L’origine du monde.###

MARRONE, Claire, « Past, Present and Passion Tense in Annie Ernaux’s Passion simple », dans Women in French Studies, vol. II (automne 1994), p. 78-87. +++ Article de revue

SHELDON-DOUCET, Jennifer, « À la recherché du “Je” : Subjectivity, Memory and the Economy of Writing in the Fiction of Annie Ernaux », thèse de doctorat, Department of French Language and Literature, University of Virginia, 1999, 451 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###« This dissertation is a study of the fiction of contemporary French writer Annie Ernaux. Drawing on Althusser’s theory of ideology, Pierre Nora’s lieu de mémoire concept, and contemporary psychoanalytic theory, my dissertation focuses on the construction of subjectivity as presented in Ernaux’s autobiographical fiction. Born to working-class parents, Ernaux received a university education which allowed her to become a member of France’s intellectual elite. An unforeseen consequence of her education is the profound sense of alienation that Ernaux refers to as la déchirure. I compare Ernaux’s project to that of Marcel Proust. Proust’s decision to write his life story comes at the end of À la recherche du temps perdu. Upon his return to Paris after a long absence, Marcel trips on a cobblestone and suddenly feels the urge to write his life story. Heinz Kohut characterizes Proust’s project as an “attempt to reestablish a continuity within himself”. Similarly, Ernaux’s autobiographical fiction is an attempt to repair la déchirure. Ernaux’s first three novels describe the alienation process, what I call “(de)constructing the self”. Her subsequent works can be seen as an attempt to reestablish a continuity within herself, what I call“(re)appropriating the self”. Because of the important role played by metatextual reflections, Ernaux’s texts can be seen as recherches de style. The metatextual passages emphasize the reciprocal relationship between form and content. Derrida’s model of la scène de l’écriture is useful for describing the dynamics of this relationship. The metatextual exploration of the tension between toujours and un jour in Passion simple represents a turning point in the concept of subjectivity expressed in Ernaux’s fiction. Ernaux moves from a two-dimensional model of subjectivity “that of malaise-generating contradiction” to a three-dimensional model that acknowledges rather than covers over the Lacanian split subject. Ernaux initially rejects the unified subject but is unable to posit an alternative, as symbolized by the effacement of the narrator’s body, at the end of La femme gelée. In Passion simple, the “subject” returns in the manner described by Roland Barthes in The Pleasure of the Text : not as illusion, but as fiction. »

La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest. ###

RICHARDSON-VITI, Elizabeth, « Annie Ernaux’s Passion simple and Se perdre : Proust’s “amour maladie” Revisited and Revised », dans Nottingham French Studies, vol. XLIII, no 3 (automne 2004), p. 35-45. +++ Article de revue

###Étude comparée Proust-Ernaux. Traitement de l’amour et du souvenir dans Passion simple, Se perdre et À la recherche du temps perdu.###

RICHARDSON-VITI, Elizabeth, « Passion simple and Madame, c’est à vous que j’écris : “That’s MY Desire” », dans Studies in Twentieth Century Literature, vol. XXV, no 2 (été 2001), p. 458-476. +++ Article de revue

RICHARDSON-VITI, Elizabeth, « Passion simple as a Postscript », dans Women in French Studies, vol. VIII (2000), p. 154-163. +++ Article de revue

###Étude de la sexualité, de l’ intertextualité et de l’écriture au féminin dans Passion simple.###

ROMANOWSKI, Sylvie, « Passion simple d’Annie Ernaux : le trajet d’une féministe », dans French Forum, vol. XXVII, no 3 (automne 2002), p. 99-114. +++ Article de revue

###Traitement de la sexualité dans Passion simple. L’auteur effectue des liens avec Fragments d’un discours amoureux.

###

TONDEUR, Claire-Lise, « Erotica / Pornotica : Passion simple d’Annie Ernaux », dans Michael BISHOP (dir.), Thirty Voices in the Feminine, Amsterdam / Atlanta, Rodopi, 1996, p. 199-207. +++ Chapitre de collectif

HARTLAUB, Steven Paul, « Subjects of Seduction from Laclos to Ernaux : Economic Readings of Romantic Love », thèse de doctorat, Department of French and Italian, University of Iowa, 1998, 204 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###« In this dissertation I offer an original reading of romantic love in the French novel by approaching the phenomenon from the perspective of economic and social exchange theory. Through close analysis of a number of male-female relationships portrayed in both canonical and non-canonical texts from the late eighteenth century to the present, I demonstrate and discuss the many ways in which characters struggle to produce, exchange, and consume each other’s desire while trying simultaneously to maintain its inflated value. I view these efforts as part of a larger existential project dating back to Plato ; one in which the human being seeks to escape feelings of incompleteness and finitude through merging with an idealized other.

My analyses require a special vocabulary and I provide this by : (1) deriving from contemporary microeconomic theory a number of unique terms such as desirability capital, indifference capital, pleasure producing potential, and recognition stock and (2) identifying, through close textual analysis, the presence–both implicit and explicit–of economic terminology in each of the novels I consider. I also illustrate how the frequency of economic language and images tends to increase as the French novel evolves as a genre.

I conclude this project by showing how romantic love, at least when understood through economic models, must ultimately fail to provide lovers with the escape for which they long. This is because complete success would require them to transcend once and for all the fundamental laws of diminishing returns and supply and demand. Rather than finding such a notion negative, I view it as a possible means of encouraging individuals to forsake romantic love in favor of what may be viewed as more authentic forms of interpersonal relationships. » (Résumé joint à la thèse)

La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement UMI - Proquest.###

BARDIN, Audrey, « Écriture de la passion, passion de l’écriture dans Passion simple d’Annie Ernaux », mémoire de maîtrise, département de langue et littérature françaises, Université de Limoges, 1995, 109 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

OUELLETTE-MICHALSKA, Madeleine, Autofiction et dévoilement de soi, Montréal, XYZ (Documents), 2007, 152 p. +++ Monographie

SCATTON-TESSIER, Michelle, « The Public Becomes Personal : From Ernaux’s Passion simple to Journal du dehors», dans Studies in 20th & 21st Century Literature, vol. XXIX, no 1 (hiver 2005). +++ Article de revue

CHARPENTIER, Isabelle, « Des passions critiques pas si simples… Réceptions critiques de Passion simple d’Annie Ernaux », dans Danielle BAJOMÉE, Juliette DOR et Marie-Elisabeth HENNEAU (dir.), Femmes & livres, Paris, L’Harmattan (Des idées et des femmes), 2007, p. 231-242. +++ Chapitre de collectif

CHARPENTIER, Isabelle, « Ambivalentes résistances : lectrices et lecteurs de Passion simple d’Annie Ernaux », dans Madhu BENOÎT, Susanne BERTHIER-FOGLAR et Linda CARTER (dir.), Sites de résistances . Stratégies textuelles (Sites of Resistance. Textual Tactics), Paris, Manuscrit Université, 2006, p. 263-294. +++ Chapitre de collectif

CHARPENTIER, Isabelle, « Lectrices et lecteurs de Passion simple d’Annie Ernaux. Les enjeux sexués des réceptions d’une écriture de l’intime sexuel », dans Isabelle CHARPENTIER (dir.), Comment sont reçues les oeuvres ? Actualités de recherches en sociologie de la réception et des publics, Paris, Creaphis, 2006, p. 119-136. +++ Chapitre de collectif

EDWARDS, Nathalie, «“Écrire pour ne plus avoir honte” : Christine Angot’s and Annie Ernaux’s Shameless Bodies », dans Erica L. JONHSON et Patricia MORAN(dir.), The Female Face of Shame, Bloomington, Indiana University Press, 2013, p. 61-73. +++ Chapitre de collectif

### « The female body, with its history as an object of social control, expectation, and manipulation, is central to understanding the gendered construction of shame. Through the study of 20th-century literary texts, The Female Face of Shame explores the nexus of femininity, female sexuality, the female body, and shame. It demonstrates how shame structures relationships and shapes women’s identities. Examining works by women authors from around the world, these essays provide an interdisciplinary and transnational perspective on the representations, theories, and powerful articulations of women’s shame. » (résumé joint au collectif)

Chapitre disponible pour ceux qui ont un abonnement institutionnel auprès de Projet Muse. ###

FORCOLIN, Francesca, « L’intime en scène. L’obscénité du corps dans l’écriture de Christine Angot et Annie Ernaux », dans Alastair HEMMENS et Russell WILLIAMS, Autour de l’extrême littéraire, Newcastle upon Tyne, Cambridge Scholars, 2012, p. 150-161. +++ Chapitre de collectif

PAPILLON, Joëlle, « Ernaux ou la traversée des genres: Entre Passion simple et Se perdre », dans Voix plurielles, vol. 6, no 1 (mai 2009), [n.p.]. +++ Article de revue

MOURET, Magali, « De la “petite Annie” à la “grande Ernaux”: L’évolution de la critique, des Armoires vides à Passion simple (1974-1992) », dans Belphégor, vol. 7, no 2 (juin 2008), [en ligne]. +++ Article de revue

LACORE-MARTIN, Emmanuelle, « “Le cerceau de papier”: Mémoire, écriture et circularité dans Passion simple et Se perdre d’Annie Ernaux », dans French forum, vol. 33, no 1-2 (hiver-printemps 2008), p. 179-193. +++ Article de revue

GARVEY, Brenda, « Rhythms, repetitions and rewritings in Passion simple by Annie Ernaux », dans Elizabeth LINDLEY et Laura MCMAHON (dir.), Rhythms: Essays in french literature, thought and culture, Oxford, Peter Lang, 2008, p. 75-85. +++ Chapitre de collectif

RICHARDSON-VITI, Elizabeth, « Passion simple, “Fragments autour de Philippe V”, and L’usage de la photo: The many stages of Annie Ernaux’s desire », dans Women in French Studies, vol. 14 (2006), p. 76-87. +++ Article de revue

ZUPANCIC, Metka, « L’écriture du désir: Marque particulière de la littérature contemporaine des femmes », dans Women in French Studies, (2003), p. 194-204. +++ Article de revue

JANES, Matthew, « De Passion simple à Se perdre: L’apprentissage du lecteur d’Annie Ernaux », mémoire de maîtrise, Department of French and Spanish, Memorial University of Newfoundland, 2004, 133 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### « Passion simple et Se perdre semblent au premier regard raconter la même histoire: une affaire amoureuse entre la narratrice et un étranger. La plupart des critiques sont d’accord sur Passion simple : il s’agirait d’une autosociobiographie. Se perdre , au moment de la rédaction du présent document, n’a pas encore été analysé.

Ce mémoire explorera la relation entre Passion simple et Se perdre afin de démontrer que ce dernier n’est pas un journal intime, mais un travail littéraire qui sert à enseigner au lectorat comment la lecture de Passion simple aurait dû avoir lieu. Une analyse sémiotique de Se perdre exposera le vrai but du livre: de rédiger un Texte qui enseigne à son lecteur à lire le travail de l’auteur. » (résumé joint au mémoire)

La version PDF du mémoire est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest. ###

RAWSON, Gay Gardner Zoldesy, « Self, language, and the body: Literary case studies from Flaubert to Ernaux », thèse de doctorat, French and Italian Department, University of Iowa, 2001, 478 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### « This project traces representations of medical treatments in French fiction from Flaubert to Ernaux as they evolve in connection with changing notions of self, medicine, and the body. My analyses trace this shift in terms of medical treatments represented and the writing cure. As science develops, treatments reflect the introduction of specializations and technological advances. A division remains between routine practices and more extreme measures. In Gustave Flaubert’s Madame Bovary and Émile Zola’s Nana , the limits of reason appear in an inability to cure or treat all physical–and psychological–ailments. Growing disappointment, strong during times of personal and collective trauma, carries over into traditional medical practices and the medical profession, in general.

What I call the “writing cure” embodies the transition from medical institutions to lay-attempts at cure. Beginning with Emma’s dreaming cure and moving to the psychoanalytic talking cure, I argue for a drive among protagonists and narrators to treat themselves after conventional therapies fail. Le Docteur Pascal anticipates the specific alternative of a “writing cure.” Narrators in André Breton’s Nadja, Louis-Ferdinand Céline’s Voyage au bout de la nuit, and Albert Camus’s La Peste are faced with physical and moral contagion on a global scale. These doctors’ lives and practices are put into question, revealing the limits of medicine. André Gide’s L’Immoraliste, Camus’s La Chute, and Jean-Paul Sartre’s La Nauséepresent a further move away from medicine on the part of lay narrators who see writing or talking as a way to confess. Marguerite Duras’s Le Ravissement de Lol V. Stein intentionally manipulates aspects of voice as a male doctor writes a case study about a woman, with a female author increasingly present behind his words. In Passion simple, Annie Ernaux’s narrator reconstructs conflict in order to work through and move beyond trauma. » (résumé joint à la thèse)

La version PDF de la thèse est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest. ###

LEPAGE, Pascale, « L’effarement du réel. Étude des lieux de tension entre réalité et fiction dans les récits de Marie-Sissi Labrèche et d’Annie Ernaux », mémoire de maîtrise, Département des littératures, Université Laval, 2011, 142 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

### « Ce mémoire propose une étude des lieux de tension entre réalité et fiction dans les récits de Marie-Sissi Labrèche et d’Annie Ernaux. Les dispositifs paradoxaux, qui rendent ambiguë l’appartenance générique de ces œuvres, y sont interrogés sous différents angles. Le premier chapitre est l’occasion d’étudier la manière dont les textes exploitent les éléments paratextuels, notamment par la comparaison des différentes éditions des œuvres. Les propos tenus par les auteures lors d’entrevues y sont également considérés. Dans le deuxième chapitre, les références culturelles et les éléments intertextuels sont envisagés comme des effets de réalité ou comme des lieux d’ambiguïté. Le troisième chapitre montre que les procédés autoréférentiels mettent en évidence le caractère fictionnel de l’œuvre chez Labrèche, tandis qu’ils participent à l’effet de réalité chez Ernaux. Le dernier chapitre étudie le traitement de la temporalité dans les récits. En somme, l’hybridité générique qui caractérise le récit contemporain est mise en évidence. » (résumé joint au mémoire)

Ce mémoire traite aussi de L’événement.

LUCACI, Dorica, « Parole et impudeur: niveaux de l’intime de Se perdre à Passion simple d’Annie Ernaux », dans Lila IBRAHIM-LAMROUS et Séveryne MULLER (dir.), L’intimité, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, 2005, p. 133-141. +++ Chapitre de collectif

###



Passion simple (oeuvre)
TitrePassion simple
AuteurAnnie Ernaux
Parution1991
TriPassion simple
Afficheroui

Outils de la page

complaint