Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Patrick Deville - ensemble de l'oeuvre

Documentation critique

SCEPI, Henri, « Pour une esthétique du dérèglement », Critique, vol. 46, no 523 (décembre 1990), p. 1020-1041. +++ Article de revue

BERNARD, Isabelle, « Nouveaux savoirs et nouveau réalisme dans le roman français à la fin du XXe siècle : Éric Chevillard, Patrick Deville, Jean Echenoz, Jean-Philippe Toussaint », thèse de doctorat, département des lettres modernes, Université Paris III, 2000, 601 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###« Considérant les romans de quatre auteurs contemporains - Éric Chevillard, Patrick Deville, Jean Echenoz et Jean-Philippe Toussaint - comme un ensemble représentatif des récents rapports entre la réflexion scientifique et la création artistique, ce travail, plaçant les absolus d’espace et de temps aux sources du réalisme nouveau, tente d’interpréter l’action du savoir sur la valeur dramatique et philosophique des romans en s’interrogeant notamment sur la place de l’ego de l’individu dans le monde technologique actuel. Nourrie de citations des romans, cette étude examine l’action et l’influence des nouveaux savoirs sur l’écriture même, principalement à travers les modes d’insertion des savoirs dans le langage. Elle met en relief tant les jeux et les enjeux linguistiques que l’effet modélisant et structurel des savoirs sur le nouveau réalisme, autant d’éléments qui concourent à la création d’une poétique des savoirs au sein du romanesque actuel. » ###

ESFANDIAR, Esfandi, « Un formalisme référentiel dans le roman français des années 1980 : Patrick Deville, Jean Echenoz, Jean-Philippe Toussaint », thèse de doctorat, département des lettres modernes, Université Paris III, 2001, 499 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###« Du point de vue de la production romanesque, les années 1980 se définissent par l’éclosion des individualités, par l’éclatement des écoles littéraires et autres regroupements d’auteurs autour d’une esthétique et de directives communes. Cet état de fait n’a cependant pas découragé la critique, toujours soucieuse de dégager des similitudes de ton, de forme et de contenu dans les oeuvres des différents écrivains. Patrick Deville, Jean Echenoz et Jean-Philippe Toussaint ont par exemple été réunis - parmi d’autres - sous l’étiquette “minimalistes”. De la même manière, cette présente étude propose, s’agissant de ces trois auteurs et par le biais d’analyses comparatives, de mettre en lumière les contours d’un modèle représentationnel à cheval entre réalisme et formalisme - où le formalisme le dispute au réalisme, et vice-versa - cela à différents dégrés et selon différentes modalités. La perspective de lecture - et partant, d’analyse - adoptée, est celle d’un lecteur ordinaire, participatif, confronté à des récits référentiellement parlant ambivalents, et qui constate que l’ambivalence à laquelle il a affaire réside dans la manière même dont les histoires lui sont contées. À ce titre, cette étude s’intéresse principalement à la forme des récits, et en particulier, à leur dimension discursive. » (Résumé joint à la thèse) ###

SCHOOTS, Fieke, « Passer en douce à la douane ». L’écriture minimaliste de Minuit : Deville, Echenoz, Redonnet et Toussaint, Amsterdam et Atlanta, Rodopi (Faux-titres, no 131), 1997, 234 p. +++ Monographie

###« Les quatre auteurs, Deville, Echenoz, Redonnet et Toussaint, ont beaucoup attiré l’attention de la critique littéraire depuis la fin des années 80. Or, l’objectif de cette étude est, tout en respectant leur singularité, d’analyser leurs romans à partir de traits communs. Publiés aux Editions de Minuit, ils représentent une pratique de l’écriture caractéristique de la littérature française actuelle, que l’on qualifie ici d’ “écriture minimaliste”.

Outre ce minimaliste, les recherches romanesques de ces auteurs se rejoignent sur un certain nombre de points. Ainsi, le jeu citationnel qu’ils pratiquent ne manque pas de mettre en cause la représentation de la réalité. De plus, l’organisation de leurs récits témoigne d’une réflexion sur les notions d’ordre et de chaos, de hasard et de nécessité. Enfin, l’étude de leur vision du monde montre que la réalité y fait tout de même sa rentrée “en douce”.

Le jeu d’ensemble que propose ce livre s’attache à repérer, à la lumière du Nouveau Roman et du postmodernisme, un nouveau territoire dans le paysage littéraire français et souligne en même temps quelques affinités entre la littérature et la pensée actuelles. » ###

PERSON, Xavier, et Henri SCEPI, Patrick Deville, Poitiers, Office du livre en Poitou-Charentes, 1991, 38 p. +++ Monographie

RABADI, Isabelle, « La représentation du lien social contemporain dans les romans de Jean Echenoz et de Patrick Deville », dans Michel COLLOMB (dir.), L’empreinte du social dans le roman depuis 1980,  Montpellier, Université Paul-Valéry (Centre d’étude du XXe siècle), 2005, p. 35-46. +++ Chapitre de collectif

###« Marqués du sceau de leur époque de rédaction, les romans de Jean Echenoz et de Patrick Deville contiennent une foule d’indices - événements politiques, valeurs et usages, habitudes et modes de vie, technologies et langage, musique, toile de fond économique, géopolitique… -, qui sont autant d’ “effets de réel” rendant les années 1980 et 1990 reconnaissables. Donnés pour alertes, drôles et désinvoltes, ces romans portent pourtant sur le monde un regard vif et acéré, l’alacrité n’enrayant aucunement la profondeur de leur propos. » (Extrait, p. 35)

Corpus retenu :

Cordon bleu, Longue vue, Le feu d’artifice, La femme parfaite, Ces deux-là###

FLÜGGE, Manfred, « Avantgarde wider Willen : Jean Echenoz, Patrick Deville, Eric Chevillard, Marie NDiaye, Hélène Merlin, Marie Redonnet », dans Die Widerkehr des Spieler. Tendenzen des Französische Roman nach Sartre, Marburg, Hitzeroth, 1993, p. 54-64. +++ Monographie

JACOB, Helmut C., « Der Spielerische Umgang mit der Absurditat des Alltags in den Romanen von Patrick Deville und Jean-Philippe Toussaint », dans Wolfgang ASHOLT (dir), Intertextualitat und Subversivitat : Studieren zur Romanliteratur des achtziger Jahre im Franckreich, Heideleberg, Carl Winter Universiteitverlag, 1994, p. 331-349. +++ Chapitre de collectif

BRANDSTETTER, Nicole, Stategien Inszenierter Inauthentizität im Französischen Roman der Gegenwart : Marie redonnet, Patrick Deville, Jean-Philippe Toussaint, München, M-Press-Meidenbauer, 2006, 272 p. +++ Monographie

SCHMIDT-SUPPRIAN, Dorothea, Spielräume inauthentischen Erzälhlens im postmodernen französishen Roman. Untersuchugen zum Werk von Jean Echenoz, Patrick Deville und Daniel Pennac, Marburg, Tectum Verlag, 2003, [nb de pages inconnu]. +++ Monographie

SCHOOTS, Fieke, « L’écriture “minimaliste” », dans Michèle AMMOUCHE-KREMERS et Henk HILLENAAR (dir.), Jeunes auteurs de Minuit, Amsterdam - Atlanta, Rodopi (Cahiers de recherches des instituts néerlandais de langue et de littérature françaises, 27), 1994, p. 127-144. +++ Chapitre de collectif

###« […] la liberté totale de l’ère postmoderne n’empêche pas que certains auteurs de Minuit constituent un groupe à la recherche de “nourritures identiques”. L’inventaire des procédés “minimalistes” nous montrera de quels auteurs il s’agit et fera ressortir les traits qui les distinguent des autres “jeunes” auteurs de Minuit. Nous découvrirons en même temps la nature de leur relation avec ces prédécesseurs illustres qu’étaient les nouveaux romanciers. » ###

BERNARD-RABADI, Isabelle, et Waël RABADI, « Degrés et usages des savoirs dans les romans de Patrick Deville (1987-1995) », Dirasat, vol. 36 (janvier 2009), p. 183-195. +++ Article de revue

BERNARD-RABADI, Isabelle, “Peinture des relations amoureuses dans les romans de Claudel, Deville; Echenoz et Toussaint”, p. 111-126 dans Murielle-Lucie Clément et Sabine Van Wesemael, Le Malaise existentiel dans les romans français de l’extrême contemporain, Sarrebruck : Editions universitaires européennes, 2011, 336 p. +++ Chapitre de collectif



Patrick Deville - ensemble de l'oeuvre (oeuvre)
TitrePatrick Deville - ensemble de l'oeuvre
AuteurPatrick Deville
Parution9999
TriPatrick Deville - ensemble de l'oeuvre
Afficheroui

Outils de la page

complaint