Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Roman furieux (roman roi II)

Jean-Renaud Camus, Roman furieux, Paris, P.O.L., 1987, 496 p.

« Si Roman Roi était en quelque sorte La Chute, Roman furieux serait Après la chute. Le Roman qu’on a vu régner tant bien que mal, parmi les intrigues, les drames, les passions et les crimes, sur ce royaume obscur et menacé, la Caronie, voici qu’il a maintenant perdu son trône (1948). Il pourrait perdre bien autre chose, l’amour, une certaine idée de soi, la foi, l’espérance et la tête ; et devenir ainsi, comme le Roland de l’Arioste, proprement fou furieux. S’éloignant toujours plus de sa patrie, de la femme qu’il aime, de son rôle, de son destin et de lui-même, il n’a plus pour histoire qu’une errance de tous les exils. Du moins le mène-t-elle, à travers les lieux les plus beaux, Athènes, Ravello, Florence, Paris, l’Auvergne, les côtes de Cornouailles ou celles de Galice, les hautes solitudes de la Castille romane ou les jardins du Portugal. Il ne peut se retrouver, ou se perdre définitivement avec elles, que dans la métropole des illusions, Hollywood. Ce ne sera que l’avant-dernière étape. »
(Quatrième de couverture)

Documentation critique

BUISINE, Alain, « D’un romanesque à contretemps : (Jean-)Renaud Camus », Littérature, n° 77 (février 1990), p. 41-65. +++ Article de revue

### Abstract
At the turning point between today time and New Novel, Buisine details the analysis of Renaud Camus’ aesthetics : fiction becoming its own peculiar fiction, in the lastest modern style, but paying respects to the all classical rules and making use of traditional situations. History itself can’t get in the roman except as a simulacrum, and, in the end, novel only lives if it is blending with the impossible shape of itself.

Porte également sur Roman furieux.

Buisine, 1990, PDF ###

STREBEL, Heidi, « Eco’s Stopwatch and Narrative Time in Puig, Jean-Renaud Camus, and Calvino », Modern Language Review, vol. 98, n° 2 (avril 2003), p. 335-352. +++ Article de revue

### Abstract
While a number of theorists have investigated the various facets of narrative time and tempo, few appear to have done so within the context of reader-response theory and criticism. The third of six lectures that Umberto Eco gave at Harvard University in the winter of 1992-93 focused on how an author can shape time and thus influence the reader’s pace through the narrative. This article uses Eco’s tool of exploration-the narrative stopwatch-to measure the narrative tempi in three novels by three late twentieth-century authors, Manuel Puig, Jean-Renaud Camus, and Italo Calvino, showing how each author influences the pace of the reader.

Strebel, 2003, PDF ###

SARNOKAK, Ralph, « La Chute dans la folie », dans Ralph SARKONAK (dir.), Les Spirales du sens chez Renaud Camus, Amsterdam, Rodopi, 2009, p. 41-67. +++ Chapitre de collectif

### Porte également sur Roman roi. ###



Roman furieux (roman roi II) (oeuvre)
TitreRoman furieux (roman roi II)
AuteurRenaud Camus
Parution1987
TriRoman furieux (roman roi II)
Afficheroui

Outils de la page

complaint