Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Temps machine

François Bon, Temps machine, Paris, Verdier, 1993, 112 p.

« Comme si une fascination non résignée avait obligé, mais à reculons, en se faisant à soi-même violence, de revisiter le monde défait et cassé des usines. Cela traversé autrefois la tête trop raide pour s’en dégager par une vue générale : obligeant à procéder par ces éclats arrachés, ces visages qui restent, et la mémoire plus précise des machines. Laissant travailler l’immense réserve plastique d’images, Moscou, Bombay ou Vitry-sur-Seine, à seule force d’éléments récurrents, abrasifs, pour retrouver la part qui nous revient d’une épopée désormais close. »
(Quatrième de couverture)

Documentation critique

DURAND, Alain-Philippe, « Nouveaux espaces électroniques dans le roman français des années 1980 et 1990 », thèse de doctorat, Department of Romance Languages (French), The University of North Carolina at Chapel Hill, 1999, 209 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###Résumé
This dissertation shows how a signifiant number of French novels from the 1980s and 1990s are linked through their reflection of a society invaded and taken over by modern electronic devices. I specificially bring  together novels by Frédéric Beigbeder (Vacances dans le coma), François Bon (Sortie d’usine et Temps machine), Laurent Chalumeau (Fuck), Anne Garréta (Sphinx), Patrick Grainville (Le lien), Jean-Philippe Toussaint (La télévision), and Jean Vautrin (Symphonie grabuge) ; and i argue that the accumulation of technology in these works results in the apparition of news spaces that French anthropologist Marc Augé calls non-places. These are places involving the circulation and entertainment of people, such as super highways, airports, stadiums, shopping centers or discotheques. ###



Temps machine (oeuvre)
TitreTemps machine
AuteurFrançois Bon
Parution1993
TriTemps machine
Afficheroui

Outils de la page

complaint