Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Trente et un au cube

Jacques Roubaud, Trente et un au cube, Paris, Gallimard, 1973, 206 p.

« Trente et un au cube parce que poème qui est trente et un poèmes, chacun sur trente et une lignes, chacune de trente et une positions. Ainsi se constitue un cube d’écriture dont 31 et ses divisions (5/7/5/7/7) portent le rythme et dont la fiction est d’enfermer quelqu’un. La prison de paroles entoure une femme, origine d’une mémoire qui n’est pas faite de souvenirs. La parole des autres ou leur musique – Jodelle et Pachelbel, Hopkins et Biber – leurs images – Juan Gris – participent au siège de la faculté de chant. Ils en sont à la fin du poème remerciés. L’exploration amoureuse, son inachèvement, est en même temps exploration inachevée du langage.»
Jacques Roubaud

Documentation critique

CONSENSTEIN, Peter, « Une étude de la poésie française contemporaine : trente et un au cube de Jacques Roubaud », mémoire de maîtrise, département des littératures, Université Laval, 1986, 167 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise



Trente et un au cube (oeuvre)
TitreTrente et un au cube
AuteurJacques Roubaud
Parution1973
Afficheroui

Outils de la page

complaint