Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Trois auteurs

Pierre Michon, Trois auteurs, Lagrasse, Verdier, 1998, 96 p.

« On entre dans un mort comme dans un moulin. » Pour peu que ce mort soit un auteur, et qu’on se mêle soi-même d’écrire, alors c’est un moulin à vent avec lequel on doit découdre, ou passer son chemin. Le critique, qui accepte bravement le combat, est le Don Quichotte du texte, dont le moindre coup d’aile l’envoie au tapis. Je suis moins audacieux : dans l’ombre bienveillante de trois grands moulins, j’ai mis trois machines réduites, en miroir, en offrande. Voici ces petits moulins à vent. »
(Quatrième de couverture)

Documentation critique

CLÉMENT, Bruno, « “En miroir, en offrande” », dans Ivan FARRON et Karl KÜRTÖS (dir.), Pierre Michon entre pinacothèque et bibliothèque. Actes de la journée d’études organisée à l’Université de Zurich le 31 janvier 2002, New York / Berne, Peter Lang (Variations, vol. 4), 2003, p. 77-95. +++ Chapitre de collectif

###Extrait de l’introduction, p. 79
« Continuant à interroger le paratextuel, je dirai encore que comme Claude Mouchard, je crois à la concision méditée des titres de Pierre Michon. Je miserai aussi, ayant peu de toute façon à me mettre sous la dent, quelque chose de l’autorité (des auteurs), et sur la triade (pourquoi ces trois, et non d’autres ?). Car s’il est bien question, dans ce bref recueil, des personnes, c’est en un sens non psychologique, bien sûr, et non identitaire, et qui pourtant, je crois, renseigne : il est notable que Pierre Michon ne l’ait pas intitulé Trois Personnes, mais Trois Auteurs. » ###

CROWLEY, Patrick, « Pierre Michon : Self-Performance and the Marchland of the Essay », dans Charles FORSDICK and Andrew STAFFORD (dir.), The Modern Essay in French. Movement, Instability, Performance, Bern, Peter Lang (Modern French Identities, vol. 41), 2005, p. 121-134. +++ Chapitre de collectif

###Extrait
« Pierre Michon’s collection of three “essay-like” texts (to stay with Alden’s awkward yet apposite term) Trois Auteurs (1997) puts this referential dimension in play. The three texts, “Le temps est un grand maigre”, “La Danseuse” and “Le Père du texte”, respond to the works of three writers (Balzac, Cingria and Faulkner respectively). Michon moves from autobiographical reminiscences to biographical details, cites from their work, and adds fictionnal arabesques to first-hand accounts of these writers. Though these texts correspond to pragmatic notions of the essay, Michon eschews the generic category and refers to them instead as “half-fictions” raising the question of the relationship between the essay and fiction in Michon’s work. Indeed, the texts of Trois Auteurscontain a variety of generic elements such that to describe Michon’s texts in terms of the essay would be to establish a constraint and limit the mobile relationship that exists between the writer’s textual performance and his resourceful use of genres. This article argues that Michon’s “essays” resist a simple generic classification yet provide a space for a rhetoric of self-performance that privileges the insufficiency of any single name or genre. In making this claim I want to track the different genres that become part of Michon’s self-performance and dispersion. In the course of the argument I hope to trace a possible genealogical link between Michon’s “essay-like” literary texts and Roland Barthes’s critical essays. » ###

FARRON, Ivan, « Le sceau du père : William Faulkner dans Trois Auteurs », dans Laurent DEMANZE (dir.), dossier « Pierre Michon : La Grande Beune, Trois auteurs et Abbés », Roman 20-50, n° 48 (2009), p. 55-66. +++ Article de revue

BLANCKEMAN, Bruno, « Arrière-pays : Trois Auteurs », dans Laurent DEMANZE (dir.), dossier « Pierre Michon : La Grande Beune, Trois auteurs et Abbés », Roman 20-50, n° 48 (2009), p. 43-54. +++ Article de revue



Trois auteurs (oeuvre)
TitreTrois auteurs
AuteurPierre Michon
Parution1998
TriTrois auteurs
Afficheroui

Outils de la page

complaint