Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Tu attends la neige, Léonard ?

Pierre Yergeau - Québec, L’instant même, 1992, 142 p.

tu_attends_la_neige_leonard_.jpg

« Le prétexte de ce [recueil de nouvelles] pourrait être la présentation de l’univers familier par les yeux d’un enfant trisomique ou l’évocation d’une enfance abitibienne par le frère de celui-là. Ne nous étonnons donc pas d’apprendre que les bruits nocturnes ont une vie propre, que les antennes de télé poussent sur les toits, que les meubles viennent de la forêt et qu’ils ont, la nuit, le désir puissant d’y retourner. » (Présentation de l’éditeur)

Documentation critique

MARIER, Stéphan, « “Histoire à finir” Suivi de Le recueil de nouvelles lié ou les contraintes d’écriture et la vraisemblance dans “Histoire à finir” et Tu attends la neige, Léonard ? », mémoire de maîtrise, département d’études littéraires, Université Laval, 2001, 138 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

CLÉMENT, Anne-Marie, « Pierre Yergeau, Tu attends la neige, Léonard ? », dans Tangence, no 42 (décembre 1993), p. 164-167. +++ Article de revue

###

###

JULIEN, Marc, « “Pérempas” suivi de Émile, personnage récurrent et unificateur qui régit les ruptures et la continuité dans la structure du recueil de nouvelles Tu attends la neige, Léonard ? de Pierre Yergeau », mémoire de maîtrise, département d’études littéraires, Université Laval, 2004, 118 f. +++ Thèse de doctorat / mémoire de maîtrise

###« Ce mémoire en création littéraire est divisé en deux parties distinctes. La première comporte cinq nouvelles liées entre elles par la présence d’un personnage récurrent, Nicolas Petitpas.  Il s’agit d’épisodes dans lesquels chaque protagoniste dévoile un pan de la vie de Nicolas. La deuxième partie présente une réflexion critique sur le recueil de nouvelles Tu attends la neige, Léonard ? de Pierre Yergeau, mettant en scène Émile qui tient à la fois les rôles de protagoniste, d’auteur fictif et de narrateur. Nous avons examiné comment ce personnage récurrent régit la logique des mondes fictifs de ce recueil sans apparaître dans chaque nouvelle et, de ce fait, pousse le lecteur à considérer la continuité dans le recueil et le partage de données fictionnelles entre les nouvelles. » (Résumé joint au mémoire)

La version PDF du mémoire est disponible pour les membres de communautés universitaires qui ont un abonnement institutionnel auprès de UMI - Proquest. ###

AUDET, René et Thierry BISSONNETTE, « Le recueil littéraire, une variante formelle de la péripétie », dans René AUDET et Andrée MERCIER (dir.), La narrativité contemporaine au Québec, vol. 1. La littérature et ses enjeux narratifs, Québec, Les Presses de l’Université Laval, 2004, p. 15-43. +++ Chapitre de collectif

###« On aurait pu, dans le cadre du présent collectif, s’attarder uniquement aux recueils de textes narratifs. Mais au delà (ou en deçà) de ces derniers, il nous intéresse plutôt de savoir si le recueil, structure dont les possibilités furent et sont particulièrement exploitées en littérature québécoise contemporaine, ne serait pas lié à des façons particulières de “raconter” le monde, et jusqu’où ses diverses syntaxes peuvent rejoindre la mise en récit ou la mise en intrigue. » (Extrait de l’introduction, p. 15-16)

Le chapitre traite aussi de Du virtuel à la romance. ###

AUDET, René, « Ersatz romanesques : la pratique de la nouvelle et du recueil chez Pierre Yergeau », dans Littératures (Toulouse), no 52 (printemps 2005), p. 121-131. +++ Article de revue

###« […] l’écriture de Yergeau laisse place à une production nouvellière significative. Il a publié deux recueils, Tu attends la neige, Léonard? (en 1992) et Du virtuel à la romance (en 1999) ; le premier l’a fait connaître sur la scène littéraire (par son écriture singulière, par le spectre d’une écriture autobiographique, par l’intrigue qu’il met en place), alors que le second est étrangement passé inaperçu, malgré son intérêt certain. C’est donc à ces deux oeuvres que cette étude sera consacrée ; les enjeux qu’elles posent à la poétique de la nouvelle et au travail de mise en recueil seront ici examinés de façon particulière. Nous pourrons ainsi constater à quel point le geste de rassemblement des textes et l’écriture de textes brefs restent indissociables chez Yergeau, tant ces deux étapes de la création sont intimement imbriquées l’une dans l’autre. » (Extrait de l’introduction, p. 122)

L’article traite aussi de Du virtuel à la romance. ###

BORDELEAU, Francine, « Sur le front de la nouvelle », dans Lettres québécoises, no 87 (automne 1997), p. 14-17. +++ Article de revue

###



Tu attends la neige, Léonard ? (oeuvre)
TitreTu attends la neige, Léonard ?
AuteurPierre Yergeau
Parution1992
TriTu attends la neige, Léonard ?
Afficheroui

Outils de la page

complaint