Documentation critique sur les auteurs contemporains de langue française

Accueil » ...

Gaétan Soucy


Né dans un quartier ouvrier de Montréal le 21 octobre 1958, Gaétan Soucy entreprend d'abord des études en sciences, pour ensuite se diriger vers la littérature et la philosophie, qu'il enseigne aujourd'hui au cégep Édouard-Montpetit. Son premier roman,
L'Immaculée Conception (1994), est publié en France sous le titre 8 décembre; il récolte les honneurs du Festival du Premier roman de la ville de Chambéry (France). Si toutes ses oeuvres se méritent par la suite plusieurs prix, c'est La petite fille qui aimait trop les allumettes (1998) qui propulse Soucy au rang d'écrivain internationalement reconnu. Son succès se veut à la fois critique, médiatique et populaire.




Historique des prix reçus :

2006 - Finaliste du Giller Prize (traduction de L'Immaculée Conception)
2003 - Prix des libraires ; Prix France-Québec-Jean-Hamelin (Music-Hall!) ; Prix Nessim-Habif de l'Académie royale de la langue et de la littérature françaises de Belgique (ensemble de l'oeuvre)
1999 - Prix Ringuet de l'Académie des lettres du Québec ; Prix du grand public La Presse / Salon du livre de Montréal ; finaliste du Prix Renaudot (La petite fille qui aimait trop les allumettes)
1998 - Grand prix du livre de Montréal (L'Acquittement)
1994 - Prix du Premier roman de la ville de Chambéry (8 décembre / L'Immaculée Conception)

Liens externes :

- Fiche de Gaétan Soucy sur le site des éditions Boréal
- Fiche de Gaétan Soucy sur le site des éditions Anansi
- Fiche de Gaétan Soucy sur le site de l'Île
- Une entrevue avec Gaétan Soucy réalisée par Stéphanie Jasmin (version PDF disponible)


                                                                                                                             Responsable: Viviane Asselin

Note : Seules les cinq dernières références indexées sont affichées pour chacune des œuvres. Cliquez sur le lien « Liste de toutes les références » pour consulter la liste complète.

Documentation critique — références par œuvre

Catoblépas

  • ROBERT, Lucie, « Cryptes et révélations », Voix et images, vol. XXVII, n° 2 (n° 80 hiver 2002), p. 353-360.
  • CHAILLOU, Aurore, « Stratégies identitaires et littéraires dans l'oeuvre de Farida Belghoul et de Gaétan Soucy », mémoire de maîtrise, Département de Littérature Comparée, Université de Limoges, et Department of Classical & Modern Languages & Literatures, Université du Texas, 2005, 126 f.

L'Acquittement

  • LAVALLÉE, Virginie, « La femme sujète [sic] et l'homme en mutation : un dialogue entamé. Une étude de la sexuation dans quatre romans québécois contemporains », mémoire de maîtrise, département d'études françaises, Université Concordia, 2008, 118 f.
  • XANTHOS, Nicolas, « Déjouer : imaginaires de la fiction romanesque dans Les Failles de l'Amérique et L'Acquittement », Intermédialités, n° 9 (printemps 2007), p. 59-78.
  • ASSELIN, Viviane, « Lieux de subversion : pour une métalecture de L'Acquittement de Gaétan Soucy », mémoire de maîtrise, département des littératures, Université Laval, 2007, 110 f.
  • ASSELIN, Viviane, « L'Acquittement de Gaétan Soucy balbutie-t-il? », dans Mélanie CARRIER et Maude POISSANT (dir.), Carrefour de lectures littéraires. État de la jeune recherche littéraire, Québec, Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (Interlignes), 2006, p. 97-114.
  • ASSELIN, Viviane, « S'acquitter de la convention narrative : le lecteur floué par le récit », dans Camille DELTOMBE et Aline MARCHAND (textes rassemblés par), Cahier du CERACC, n° 3 : Le lecteur, enjeu de la fiction. Actes de la journée d'étude tenue le 11 juin 2005 en Sorbonne, juin 2006 [en ligne].

L'Immaculée Conception

  • WEBER, Leigh Ellen, « Écrire le traumatisme : pour une étude de l'incompréhensible chez Soucy, Duras, Mavrikakis et Perec », mémoire de maîtrise, département d'études françaises, Queen's University, 2010, 136 f.
  • LANGEVIN, Francis, « Enjeux et tensions lectorales de la narration hétérodiégétique dans le roman contemporain », thèse de doctorat, département des lettres et humanités, Université du Québec à Rimouski (en association avec l'Université Charles-De-Gaulle, Lille 3), 2008, 337 f.
  • PICCIONE, Marie-Lyne, « Quand l'iconoclasme s'égare : L'Immaculée Conception de Gaétan Soucy », dans Daniel MARCHEIX et Nathalie WATTEYNE (dir.), L'écriture du corps dans la littérature québécoise depuis 1980, Limoges, Presses universitaires de Limoges (Espaces humains, 12), 2007, p. 159-164.
  • TREMBLAY, Mireille, « Une sacrée crise :  l'intertextualité biblique et la crise sacrificielle dans L'Immaculée Conception et La petite fille qui aimait trop les allumettes de Gaétan Soucy », mémoire de maîtrise, département d'études littéraires, Université du Québec à Montréal, 2004, 103 f.
  • CHASSAY, Jean-François, « Le grotesque au coeur de la tragédie. Le rire malgré tout dans L'Immaculée Conception de Gaétan Soucy », dans Jozef KWATERKO (dir.), L'humour et le rire dans les littératures francophones des Amériques, Paris, L'Harmattan / Université Paris 13, Centre d'étude des nouveaux espaces littéraires (Itinéraires et contacts de cultures, 36), 2006,  p. 143-155.

La petite fille qui aimait trop les allumettes

  • CHAPLIN, Lauren, « "This Gospel of My Hell" : The Narration of Violence in Gaétan Soucy's The Little Girl Who Was Too Fond of Matches », dans Susan REDINGTON BOBBY (dir.), Fairy Tales Reimagined. Essays on New Retellings, Jefferson, McFarland & Company, 2009, p. 168-180.
  • ANDRON, Marie-Pierre, « L'extrême dans La petite fille qui aimait trop les allumettes de Gaétan Soucy », dans Marie-Lyne PICCIONE (dir.), Voies vers l'extrême, voix de l'extrême. Actes des colloques organisés par le Centre d'Études canadiennes de l'Université Michel de Montaigne Bordeaux 3, décembre 1999 et décembre 2001, Pessac, Maison des sciences de l'homme d'Aquitaine, 2003, p. 195-203.
  • LEMELIN, Daphnée, « Une identité individuelle. L'énonciation du narrateur enfant dans Le souffle de l'Harmattan de Sylvain Trudel, La petite fille qui aimait trop les allumettes de Gaétan Soucy et C'est pas moi, je le jure! de Bruno Hébert », mémoire de maîtrise, département des littératures, Université Laval, 2009, 93 f.
  • LAVALLÉE, Virginie, « La femme sujète [sic] et l'homme en mutation : un dialogue entamé. Une étude de la sexuation dans quatre romans québécois contemporains », mémoire de maîtrise, département d'études françaises, Université Concordia, 2008, 118 f.
  • SAUVAGE, Emmanuelle, « Gaétan Soucy. La petite fille qui aimait trop les dictionnaires : portrait d'une lectrice », dans Gerardo ACERENZA (dir.), Dictionnaires français et littératures québécoise et canadienne-française, Ottawa, Les éditions David (Voix savantes, 25), 2005, p. 67-84.

Music-Hall !

  • BRICAULT, Nadia, « Prométhée ou l'espérance du néant. Une lecture de Music-Hall! de Gaétan Soucy », mémoire de maîtrise, département des littératures, Université Laval, 2005, 115 f.
  • Dossier « Retrouvailles Gaétan Soucy », La Femelle du requin, n° 20 (printemps 2003), p. 60-69.
  • CLÉMENT, Marie, « Dans le silence du tournage on entendit trois coups... Sur Music-Hall! de Gaétan Soucy », dossier « Retrouvailles Gaétan Soucy », La Femelle du requin, n° 20 (printemps 2003), p. 66-69.
  • OMONT, Sébastien, « Danse de mort pour les États-Unis d'Amérique », dossier « Retrouvailles Gaétan Soucy », La Femelle du requin, n° 20 (printemps 2003), p. 64-65.

[ensemble de l'oeuvre]

  • XANTHOS, Nicolas, « Fiction du contemporain : d'une structure énigmatique et de sa pensée du temps », dans Marie-Christine WEIDMANN-KOOP (dir.), Le Québec à l'aube du nouveau millénaire : entre tradition et modernité, Québec, Presses de l'Université Laval, 2008, p. 325-334.
  • XANTHOS, Nicolas, « Music-Hall ! de Gaétan Soucy », dans Gilles DUPUIS et Klaus-Dieter ERTLER (dir.), À la carte. Le roman québécois (2000-2005), Frankfurt am Main, Peter Lang, 2007, p. 359-377.
  • XANTHOS, Nicolas, « Les retours de Saint-Aldor : réflexions sur la transfictionnalité des lieux chez Gaétan Soucy », dans René AUDET et Richard SAINT-GELAIS (dir.), La fiction, suites et variations, Québec / Rennes, Nota bene / Presses universitaires de Rennes, 2007, p. 231-247.
  • Dossier « Gaétan Soucy », La Femelle du Requin, n° 17 (hiver 2002), p. 42-71.
  • ROUX, Laurent, « Langue brûlée entre feu et glace », dossier « Gaétan Soucy », La Femelle du Requin, n° 17 (hiver 2002), p. 60-63.