Documentation critique sur les auteurs contemporains de langue française

Accueil » ...

Pierre Nepveu

Pierre Nepveu est né à Montréal le 16 septembre 1946. Après avoir fait des études de maîtrise sur l’œuvre de François Rabelais à l’Université de Montpellier (1972), il effectue un retour à l’Université de Montréal afin de rédiger une thèse de doctorat qui sera publiée aux Presses de l’Université Laval en 1979, «Les mots à l’écoute. Poésie et silence chez Fernand Ouellette, Gaston Miron et Paul-Marie Lapointe». Spécialiste de la poésie québécoise, il enseigne la littérature depuis 1978 au département de littératures et langues modernes de la même institution et a été élu en 1999 membre de l’Académie des lettres du Québec.

Il est difficile d’établir un panorama des publications de Pierre Nepveu sans rendre compte de la teneur marquante qu’un bon nombre d’entre elles a pu exercer sur les sphères de la littérature québécoise. Avouant lui-même percevoir la poésie comme le fil conducteur de son œuvre d’écrivain, il la commentera abondamment en tant que critique dans les revues Lettres québécoises, Ellipse et Spirale, en plus de faire paraître en 1981 une anthologie avec Laurent Mailhot qui, encore aujourd’hui, fait autorité dans le domaine. Sa propre œuvre poétique prendra pour sa part son envol dans les années 1970 avec Voies rapides (1971), Épisodes (1977) et Couleur chair (1980). Son écriture s’affinera toutefois considérablement à partir de Malher et autres matières (1983), ce qu’attestent les deux ouvrages qui suivront, Romans-fleuves (1997) et Lignes aériennes (2002) qui seront doublement récompensés par le Prix du Gouverneur général. Au reste, il publie deux romans au tournant des années 1980, L’Hiver de Mira Christophe (1986) et Des mondes peu habités (1992), et surtout trois essais qui feront de Pierre Nepveu l’un des commentateurs les plus respectés de la littérature québécoise, l’Écologie du réel (1988), Intérieurs du Nouveau Monde (1998) et Lectures des lieux (2004).

Pour saluer l'ensemble d'une œuvre d'exception, le Gouvernement du Québec lui a décerné le Prix Athanase-David en 2005.

Photo : Denis Chalifour

Portrait de l'écrivain :

Portrait de Pierre Nepveu, sous la direction d'André BROCHU, Lettres québécoises, no 117 (automne 2005), p. 7-12.

Liens externes :


- Documentaire sur Pierre Nepveu dans le cadre de la série Au fil des mots produite par la BNQ.
- Pierre Nepveu sur l'ILE.
- Pierre Nepveu à l'Académie des Lettres du Québec.
- Pierre Nepveu aux Prix du Québec.

Note : Ce dossier ne renferme que les études savantes portant sur les oeuvres de Nepveu parues dans la période de 1980 à aujourd'hui.


Responsable : Alexandre Drolet

Documentation critique — références par œuvre

Intérieurs du Nouveau Monde

  • PARÉ, François, « Intérieurs et extérieurs de l'Amérique chez Pierre Nepveu », Voix et images, vol XXXIV, no 1 (no 100 - automne 2008), p. 81-90.

L'écologie du réel

  • LEWIS, Alfred Daniel, « Pierre Nepveu, Transculturalism and Neo-Quebecois Texts », mémoire de maîtrise, département des lettres et communication, Université de Sherbrooke, 2002, 105 f.
  • CLÉMENT, Anne-Marie, Robert DION et Frances FORTIER, « L'architecte du lisible. Lecture de L'écologie du réel de Pierre Nepveu », Tangence, no 51 (mai 1996), p. 123-143.
  • BEAUDOIN, Réjean, et Robert MELANCON, « Chronique d'une mort différée », Liberté, no 183 (juin 1989), p. 138-146.

L'hiver de Mira Christophe

  • OUELLET, R., « Un perpétuel frôlement du désastre : L’hiver de Mira Christophe par Pierre Nepveu », Francofonia, no 16 (1989), p. 3-15.
  • GOBIN, Pierre, « Montréal et Vancouver, métro-pôles d’un univers : L’Hiver de Mira Christophe de Pierre
    Nepveu », Tangence, no 48 (octobre 1995), p. 10-23.
  • AAS-ROUXPARIS, Nicole, « Une conque abandonnée : Mira Christophe dans L’Hiver de Mira Christophe de Pierre Nepveu », Dalhousie French Studies, vol. 22 (printemps-été 1992), p. 53-62.
  • AAS-ROUXPARIS, Nicole, « La thématique de l’hiver dans L’Hiver de Mira Christophe de Pierre Nepveu », The French Review, vol. 66, no 1 (1992), p. 89-97.
  • BEAUDOIN, Réjean, « La ville toute verte, bordée de montagnes enneigées », Liberté, vol. 170 (avril 1987), p. 118-124.
  • WHITFIELD, Agnès, « L'hiver de Mira Christophe de Pierre Nepveu », Voix et images, vol. XVIII, no 1 (automne 1992), p. 52-61.
  • DÉCARIE, Isabelle, « Penser le multiculturalisme. Une lecture de L'hiver de Mira Christophe de Pierre Nepveu», Globe. Revue internationale d'études québécoises, vol. 3, no 1 (printemps 2000), p. 125-136.

Lectures des lieux

  • AUDET, René, « Technique essayistique. Raconter le lieu dans l'essai contemporain », Études littéraires, vol. 37, no 1 (automne 2005), p. 119-131.

Lignes aériennes

  • DROLET, Alexandre, « Phénoménologie de l'événement dans Lignes aériennes de Pierre Nepveu », mémoire de maîtrise, département des littératures, Université Laval, 2008, 115 f.
  • BOURGEAULT, Jean-François, « Le monument des futurs passés », Contre-jour, no 1 (printemps 2003), p. 137-142.

Malher et autres matières

  • BEAUSOLEIL, Claude, « La mesure des mots », dans Les livres parlent, Trois-Rivières, Écrits des Forges, 1984, p. 178-179.
  • ISSENHUTH, Jean-Pierre « De Bellefeuille, Nepveu, Lemaire, Royer », Liberté, no 172 (août 1987), p. 78-87.
  • LEMAIRE, Michel, « L'émotion d'un lyrisme neutre », Lettres québécoises, no 33 (printemps 1984), p. 56-57.

Romans-fleuves

  • LEMAIRE, Michel, « Le fleuve et la mort », Voix et images, vol. XXIII, no 3 (no 69 — printemps 1998), p. 607-612.
  • CLEMENT, Anne-Marie, « Paul Chanel Malenfant, Fleuves ; Pierre Nepveu, Romans-fleuves », Tangence, no 57 (mai 1998), p. 123-128.
  • BROCHU, André, « Pierre Nepveu, l’existeur », Les Écrits, no 93 (1998), p. 41-54.

[ensemble de l'oeuvre]

  • BIRON, Michel, La Conscience du désert. Essais sur la littérature au Québec et ailleurs, Montréal, Boréal (Papiers collés), 2010, 212 p.
  • BIRON, Michel, « Histoire et dépaysement dans l'oeuvre de Pierre Nepveu », Voix et images, vol XXXIV, no 1 (no 100 - automne 2008), p. 55-65.
  • Dossier « Pierre Nepveu », sous la direction de Jean-François CHASSAY et Alexandre DROLET, Voix et images, vol XXXIV, no 1 (no 100 - automne 2008), 176 p.
  • DUMONT, François, « Pierre Nepveu, poète pluraliste », Voix et images, vol XXXIV, no 1 (no 100 - automne 2008), p. 43-54.
  • SIMON, Sherry, « Mémoires en partage », Voix et images, vol XXXIV, no 1 (no 100 - automne 2008), p. 33-41.
  • KWATERKO, Josef, « Pierre Nepveu et l'imagination exotopique », Voix & images, vol 34, no 1 (no 100 - automne 2008), p. 67-79.
  • CLOUTIER, Guy, « Pierre Nepveu», dans Le goût de l'autre. Propos sur les poètes de l'Amérique française, Montréal, Noroît, 2006, p. 179-182.
  • HAREL, Simon, Les passages obligés de l'écriture migrante, Montréal, XYZ Éditeur (Théorie & littérature), 2005, 250 p.
  • LEMAIRE, Michel, « Pierre Nepveu dans la poésie québécoise contemporaine », Dalhousie French Studies, vol. 7 (automne-hiver 1984), p. 47-65.
  • AGUIAR, Flavio, « Présentation de trois poètes québécois, Saint-Denys Garneau, Gaston Miron et Pierre Nepveu », Études littéraires, vol. 16, no 2 (août 1983), p. 203-222.