Documentation critique sur les auteurs contemporains de langue française

Accueil » ...

Sylvie Germain

« Je suis née en 1954, j’ai fait des études de philosophie, j’ai eu la chance, entre autres, d’avoir comme professeur Emmanuel Levinas, pensée qui m’a beaucoup marquée et nourrie. J’ai vécu à Prague quelques années, avant, pendant et après les événements et depuis maintenant douze ans, je vis de nouveau en France... » Ainsi se présente Sylvie Germain à ses potentiels lecteurs (source : voir l'interview ci-dessous). À ce portrait il faut ajouter ses romans, récits et essais littéraires, qu'elle a dédiés à des réflexions ontologiques et religieuses, à des peintres et à des personnages et événements importants, ni à ses collaborations avec les photographes : Tadeusz Kluba pour Bohuslav Reyneck à Petrov. Un nomade en sa demeure, et avec Jean-Michel Fauquet pour La grande nuit de Toussaint.

Liens externes :

Prix :
  • Prix Fémina en 1989 pour Jours de colère
  • Prix Goncourt des Lycéens en 2005 pour Magnus

Note : Seules les cinq dernières références indexées sont affichées pour chacune des œuvres. Cliquez sur le lien « Liste de toutes les références » pour consulter la liste complète.

Responsable : Elisa Bricco

Documentation critique — références par œuvre

Eclats de sel

  • DUCAS, Sylvie, « "Mémoire mendiante" et "magie de l'encre" : l'écriture au seuil du mythe dans Eclats de sel », Revue 20 / 50, no 39 (2005), p. 85-96.
  • DOTTIN, Hélène, « Des écritures à l'écriture : L'un des "étranges chemins" menant à la connaissance », dans Roman 20-50, dossier « Le livre des nuits, Nuit-d 'ambre et Eclats de sel de Sylvie Germain », no 39 (2005), p. 97-106.
  • SCHEIDHAUER, Maire-Louise, « Anamorphoses et métamorphoses dans Éclats de sel et Tobie des marais », dans Toby GARFITT (dir.), Sylvie Germain. Rose des vents et de l'ailleurs, Paris, L’Harmattan, p. 191-202.
  • BADRE, Sabine, « L'épiphanie ou l'envers du masque : la quête du visage dans La Pleurante des rues de Prague et Eclats de sel », dans Toby GARFITT (dir.), Sylvie Germain. Rose des vents et de l'ailleurs, Paris, L’Harmattan, p. 109-118.
  • BRICCO, Elisa, « Eclats de sel de Sylvie Germain : un roman mosaïque ? », Publifarum, no 5 (2006).

Immensités

  • GERMAIN, Sylvie, « L'esprit de la pierre, le chef d'oeuvre de Braun en Bohème », dans Mariska KOOPMAN-THURLINGS (dir.), Sylvie Germain. Regards croisés sur Immensités, Paris, L'Harmattan (Critiques littéraires), 2008, p. 193-205.
  • KOOPMAN-THURLINGS, Mariska, « Temps et mémoire », dans Mariska KOOPMAN-THURLINGS (dir.), Sylvie Germain. Regards croisés sur Immensités, Paris, L'Harmattan (Critiques littéraires), 2008, p. 175-189.
  • DOTAN, Isabelle, « Du vide au Vide. Une révision de la pensée existentialiste », dans Mariska KOOPMAN-THURLINGS (dir.), Sylvie Germain. Regards croisés sur Immensités, Paris, L'Harmattan (Critiques littéraires), 2008, p. 161-174.
  • VAN DEN HOOGEN, Toine, « Aux toilettes. Théo-logie et le contrepoint de la réalité quotidienne », dans Mariska KOOPMAN-THURLINGS (dir.), Sylvie Germain. Regards croisés sur Immensités, Paris, L'Harmattan (Critiques littéraires), 2008, p. 141-160.
  • MULDER, Etty, « Musique divine et musique terrestre. L'interprétation acoustique du monde », dans Mariska KOOPMAN-THURLINGS (dir.), Sylvie Germain. Regards croisés sur Immensités, Paris, L'Harmattan (Critiques littéraires), 2008, p. 107-119.

Jours de colère

  • LEROUX, Yves, «Cadrage et technique narrative dans Jours de colère», dans Toby GARFITT (dir.), Sylvie Germain. Rose des vents et de l'ailleurs, Paris, L’Harmattan, p. 181-190.
  • LUCAS, Françoise, « Quand voir c’est faire. L’énonciation performative et le trou de la serrure », Études littéraires, vol. XXVIII, no 3 (hiver 1996), p. 29-42.

L'enfant méduse

  • DEMANZE, Laurent, « Les possédés et les dépossédés », Études françaises, vol. 45, n° 3 (2009), p. 11-23.
  • GOULET, Alain, « L’Enfant Méduse, plongée au pays de l’enfance », Cahiers Robinson, n° 20, 2006, p. 163-174.
  • BACHOLLE, Michèle, « L'enfant méduse de Sylvie Germain ou Eurydice entre deux éclipses»,  Religiologiques, no 15 (printemps 1997), p. 139-149.
  • GEAT, Marina, « Memoria, trauma e metamorfosi : L'enfant méduse di Sylvie Germain », Quaderni del Dipartimento di Scienze della Comunicazione, Università di Salerno, Roma, Carocci (2000), [pagination inconnue].
  • MARIANI, Marinella « Un voyage intérieur : le rôle de la lumière dans L'Enfant Méduse », dans Toby GARFITT (dir.) Sylvie Germain. Rose des vents et de l'ailleurs, Paris, L’Harmattan, p. 119-132.

La chanson des mal-aimants

  • GODARD, Roger,  « Sylvie Germain, La chanson des mal-aimants », dans Itinéraires du roman contemporain, Paris, Armand Colin, 2006, p. 11-40.
  • BRICCO, Elisa, « Marginales et solitaires dans les romans de Sylvie Germain, Dominique Mainard, Marie Ndiaye et Marie Redonnet », dans Michel COLLOMB (dir.), L'Empreinte du social dans le roman depuis 1980, Centre d’études du XXe siècle, Université Paul Valéry – Montpellier III, 2005, p. 259-269.

La pleurante des rues de Prague

  • DOTAN, Isabelle, « Narrer la douleur : La Pleurante des rues de Prague », dans Jacqueline MICHEL et Isabelle DOTAN (dir.), Sylvie Germain et son œuvre, Bucarest, EST : Samuel Tastet Éditeur, 2006, p. 141-146.
  • BADRE, Sabine, « L'épiphanie ou l'envers du masque : la quête du visage dans La Pleurante des rues de Prague et Eclats de sel », dans Toby GARFITT (dir.) Sylvie Germain. Rose des vents et de l'ailleurs, Paris, L’Harmattan, p. 109-118.

Le livre des nuits

  • DEMANE, Laurent, « Le diptyque effeuillé », dans Roman 20-50, no 39 (2005) p. 63-72.
  • PARRY, Margaret, « "Etrangers à nous-mêmes" : le défi du regard dans Le livre des nuits », dans Toby GARFITT (dir.), Sylvie Germain. Rose des vents et de l'ailleurs, Paris, L’Harmattan, 2003, p. 13-22.
  • GOULET, Alain, « Des Erinyes au sourire maternel dans Le livre des nuits », Roman 20-50, no 39 (2005), p. 39-49.
  • BONTE, Michel, « La nuit de Mauriac à Sylvie Germain : de La fin de la nuit au Livre des nuits et à Tobie des marais », dans Toby GARFITT (dir.), Sylvie Germain. Rose des vents et de l'ailleurs, Paris, L’Harmattan,  2003, p.41-52.
  • BOBLET-VIART, Marie-Hélène, « From Epic Writing to Prophetic Speech. Le livre des nuits and Nuit-d'Ambre », L'esprit créateur, vol. XL, no 2 (2000), p. 86-96.

Magnus

  • GOULET, Alain,  « Magnus : conte, roman d’apprentissage, fable », dans Jean-Michel PLACE (dir.), Sylvie Germain et son œuvre, Bucarest, EST-Samuel Tastet Éditeur, 2006, p. 89-100.
  • BRICCO, Elisa, « Le début et la fin : évolution d'une relation textuelle dans le roman contemporain ? », dans Andrea DEL LUNGO (dir.), Actes du Colloque "Le début et la fin. Une relation critique", organisé à Toulouse le Mirail, avril 2005, [Colloque en ligne].

Nuit-d'Ambre

  • DUCAS, Sylvie, « Enfance, deuil et construction identitaire dans Tobie des marais et Nuit-d'Ambre », Cahiers Robinson, no 20 (2006), p. 55-66.
  • DEMANE, Laurent, « Le diptyque effeuillé », dans Roman 20-50, dossier « Le livre des nuits, Nuit-d 'ambre et Eclats de sel de Sylvie Germain », n° 39 (2005), p. 63-72.
  • GASPARI, Séverine, « Le livre des nuits, Nuit-d'Ambre : des corps enchantés aux corps chantés », dans Roman 20-50, no 39 (2005), p. 51-62.
  • BOBLET-VIART, Marie-Hélène, « From Epic Writing to Prophetic Speech. Le livre des nuits and Nuit-d'Ambre », L'esprit créateur, vol. XL, no 2 (2000), p. 86-96.

Opéra muet

  • BOBLET, Marie-Hélène, « Chronique d'une disparition annoncée : L'Occupation des sols - Opéra muet », Roman 20-50, no 38 (2004), p. 45-56.

Tobie des marais

  • DUCAS, Sylvie, « Enfance, deuil et construction identitaire dans Tobie des marais et Nuit-d'Ambre », Cahiers Robinson, no 20 (2006), p. 55-66.
  • SCHAFFNER, Alain, « Le réenchantement du monde : Tobie des Marais de Sylvie Germain », dans Bruno BLANCKEMAN, Aline MURA-BRUNEL et Marc DAMBRE (dir.), Le roman français au tournant du XXIe siècle, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2004, p. 537-547.
  • OLLIVIER, Sophie, « Le Livre de Job chez Sylvie Germain et Dostoïevski », dans Toby GARFITT (dir.), Sylvie Germain. Rose des vents et de l'ailleurs, Paris, L’Harmattan, p. 23-40.
  • BONTE, Michel, « La nuit de Mauriac à Sylvie Germain : de La Fin de la nuit au Livre des nuits et à Tobie des marais », dans Toby GARFITT (dir.), Sylvie Germain. Rose des vents et de l'ailleurs, Paris, L’Harmattan, p. 41-52.
  • SCHEIDHAUER, Maire-Louise, « Anamorphoses et métamorphoses dans Éclats de sel et Tobie des marais », dans Toby GARFITT (dir.), Sylvie Germain. Rose des vents et de l'ailleurs, Paris, L’Harmattan, p. 191-202.

[ensemble de l'oeuvre]

  • DOTAN, Isabelle, « Du bonheur dans l'oeuvre de Sylvie Germain »,dans Ruth AMAR (dir.), L'écriture du bonheur dans le roman contemporain, Newcastle, Cambridge Scholars Publishing, 2011, p. 207-216.
  • DOTAN, Isabelle, « Du bonheur dans l'oeuvre de Sylvie Germain »,dans Ruth AMAR (dir.), L'écriture du bonheur dans le roman contemporain, Newcastle, Cambridge Scholars Publishing, 2011, p. 207-216.
  • GOLOPENTIA, Sanda, « Sylvie Germain : un rappel au mystère de l'être humain », dans Michael BISHOP et Christopher ELSON (dir.), French prose in 2000, Amsterdam, Rodopi (Faux titre), 2002, p. 143-154.
  • Alain Goulet, « Pourquoi la création romanesque ? », Littera (Ankara), n° 22 (8 mai 2008), p. 15-28.
  • Alain Goulet, « L’œuvre de Sylvie Germain », Littera (Ankara), n° 24 (2009) p. 19-32.