Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


LDAP: couldn't connect to LDAP server

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
auteurs:marco_micone [2014/06/25 19:44]
Virginie Savard
auteurs:marco_micone [2016/09/09 13:08] (Version actuelle)
Virginie Savard
Ligne 3: Ligne 3:
 {{ Marco_Micone.jpg?​150}}Marco Micone a immigré au Québec en 1958. Il a étudié la littérature française à Loyola et à l'​Université McGill où il a obtenu une maîtrise (sur le théâtre de Marcel Dubé) en 1971. Il a écrit trois pièces de théâtre sur la condition immigrante - //Gens du silence //(1982), //​Addolorata //(1984), //Déjà l'​agonie//​ (1988) - ainsi qu'un poème intitulé //Speak What//, réponse au célèbre //Speak White// de Michelle Lalonde. La dernière pièce de sa trilogie, //Déjà l'​agonie//,​ lui a valu le Grand Prix du Journal de Montréal 1989. Son recueil de récits autobiographiques,​ //Le figuier enchanté //(1992), lui a valu le Prix des Arcades de Bologne en 1992. Marco Micone est membre de l'​Union des écrivaines et des écrivains québécois depuis 1982. {{ Marco_Micone.jpg?​150}}Marco Micone a immigré au Québec en 1958. Il a étudié la littérature française à Loyola et à l'​Université McGill où il a obtenu une maîtrise (sur le théâtre de Marcel Dubé) en 1971. Il a écrit trois pièces de théâtre sur la condition immigrante - //Gens du silence //(1982), //​Addolorata //(1984), //Déjà l'​agonie//​ (1988) - ainsi qu'un poème intitulé //Speak What//, réponse au célèbre //Speak White// de Michelle Lalonde. La dernière pièce de sa trilogie, //Déjà l'​agonie//,​ lui a valu le Grand Prix du Journal de Montréal 1989. Son recueil de récits autobiographiques,​ //Le figuier enchanté //(1992), lui a valu le Prix des Arcades de Bologne en 1992. Marco Micone est membre de l'​Union des écrivaines et des écrivains québécois depuis 1982.
  
-**Liens externes ​:** +**Liens externes**
   * « Marco Micone. L'​immigration : ni traduire ni trahir », par André Lachance sur [[http://​www.vigile.net/​archives/​99mai/​micone.html|Vigile.net]]   * « Marco Micone. L'​immigration : ni traduire ni trahir », par André Lachance sur [[http://​www.vigile.net/​archives/​99mai/​micone.html|Vigile.net]]
   * « [[http://​canadian-writers.athabascau.ca/​french/​writers/​mmicone/​essay.php|The Theatre of Marco Micone]] », par Joseph Pivato   * « [[http://​canadian-writers.athabascau.ca/​french/​writers/​mmicone/​essay.php|The Theatre of Marco Micone]] », par Joseph Pivato
  
 +Dossier élaboré par Josée Marcotte
  
-**Entretien :** 
- 
-SCHÖNTHALER,​ Gertrud, « Entretien avec Marco Micone », //Nouvelles études francophones//,​ vol. 19, no 1 (2004), p. 149-164. 
- 
- 
-Dossier élaboré par Josée Marcotte 
 ===== Documentation critique classée par oeuvre ===== ===== Documentation critique classée par oeuvre =====
  
Ligne 44: Ligne 38:
  
 ===== Bibliographie complète ===== ===== Bibliographie complète =====
 +  * Gens du silence (1982)
 +  * Addolorata (1984)
 +  * Voiceless people (1984)
 +  * « La parole immigrée » (1986)
 +  * Déjà l'​agonie (1988)
 +  * Beyond the ruins (1991)
 +  * Le figuier enchanté (1992)
 +  * La locandiera (1993)
 +  * Les femmes de bonne humeur (2000)
 +  * Speak What (2001)
   * Migrances suivi de Una donna (2005)   * Migrances suivi de Una donna (2005)
  

Outils de la page

complaint