Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


LDAP: couldn't connect to LDAP server

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
auteurs:patrick_deville [2015/07/06 23:27]
Virginie Savard
auteurs:patrick_deville [2015/09/23 13:21] (Version actuelle)
Virginie Savard
Ligne 5: Ligne 5:
 Taraudé par son projet d'​écriture,​ Deville regagne périodiquement la France pour publier son premier roman, //Cordon bleu// qui paraît aux Editions de Minuit en 1987. Paru un an plus tard, //Longue vue//, son premier succès, est traduit dans une dizaine de langues. Remarqué par la critique universitaire pour son approche du minimaliste,​ Deville poursuit ses voyages en France et ses séjours à l'​étranger,​ au gré de résidences d'​écrivain. Il s'​investit dans l'​organisation d'​événements littéraires et, parallèlement,​ publie //Le feu d'​artifice//​ (1992), //La femme parfaite // (1995), //Ces deux-là // (2000) aux Editions de Minuit. En 2001, de retour sur la côte atlantique, il déploie toute son énergie à la direction de la MEET (Maison des Ecrivains Etrangers et des Traducteurs),​ située à Saint-Nazaire,​ au sein de laquelle, passionné par l'​Amérique du Sud, il a créé un Prix littéraire latino-américain. ​ Taraudé par son projet d'​écriture,​ Deville regagne périodiquement la France pour publier son premier roman, //Cordon bleu// qui paraît aux Editions de Minuit en 1987. Paru un an plus tard, //Longue vue//, son premier succès, est traduit dans une dizaine de langues. Remarqué par la critique universitaire pour son approche du minimaliste,​ Deville poursuit ses voyages en France et ses séjours à l'​étranger,​ au gré de résidences d'​écrivain. Il s'​investit dans l'​organisation d'​événements littéraires et, parallèlement,​ publie //Le feu d'​artifice//​ (1992), //La femme parfaite // (1995), //Ces deux-là // (2000) aux Editions de Minuit. En 2001, de retour sur la côte atlantique, il déploie toute son énergie à la direction de la MEET (Maison des Ecrivains Etrangers et des Traducteurs),​ située à Saint-Nazaire,​ au sein de laquelle, passionné par l'​Amérique du Sud, il a créé un Prix littéraire latino-américain. ​
  
-En 2004, avec// Pura Vida : Vie & mort// de William Walker, l’écrivain breton, épris de voyages et d’ailleurs,​ adopte une sorte de maximalisme en entrant dans la bien nommée collection « Fiction & Cie » des éditions du Seuil, plus à même d’accueillir son écriture foisonnante,​ désormais mue par un désir d’encyclopédiste. Le projet de Deville prend alors une autre envergure, loin de la facture « minimaliste » de ses débuts. Au Seuil, il publie encore cinq « romans sans fiction » : //La Tentation des armes à feu// (2006), //​Équatoria//​ (2009), //​Kampuchéa//​ (2011), //Peste & Choléra// (2012) et //Viva// (2014). ​ Autant carnets de voyages que reportages foisonnants,​ les récits, qui font la part belle à l’histoire et à la géographie,​ suivent en Amérique centrale et du sud, en Afrique ou en Aise du sud-est le destin « héroïque et cruel» d’aventuriers,​ d’hommes politiques, de savants, d’artistes et d’écrivains ; tous proposent une vaste réflexion sur les utopies du XXe siècle et leurs échecs. //Peste & Choléra//, couronné du Prix Femina en 2012, achève de dévoiler Patrick Deville à un lectorat (de plus en plus large) au faîte de sa maturité littéraire. \\+En 2004, avec// Pura Vida : Vie & mort de William Walker//, l’écrivain breton, épris de voyages et d’ailleurs,​ adopte une sorte de maximalisme en entrant dans la bien nommée collection « Fiction & Cie » des éditions du Seuil, plus à même d’accueillir son écriture foisonnante,​ désormais mue par un désir d’encyclopédiste. Le projet de Deville prend alors une autre envergure, loin de la facture « minimaliste » de ses débuts. Au Seuil, il publie encore cinq « romans sans fiction » : //La Tentation des armes à feu// (2006), //​Équatoria//​ (2009), //​Kampuchéa//​ (2011), //Peste & Choléra// (2012) et //Viva// (2014). ​ Autant carnets de voyages que reportages foisonnants,​ les récits, qui font la part belle à l’histoire et à la géographie,​ suivent en Amérique centrale et du sud, en Afrique ou en Aise du sud-est le destin « héroïque et cruel» d’aventuriers,​ d’hommes politiques, de savants, d’artistes et d’écrivains ; tous proposent une vaste réflexion sur les utopies du XXe siècle et leurs échecs. //Peste & Choléra//, couronné du Prix Femina en 2012, achève de dévoiler Patrick Deville à un lectorat (de plus en plus large) au faîte de sa maturité littéraire. \\
 \\ \\
 Récits, nouvelles - //Queen Mary 2 & Saint-Nazaire//,​ collectif, 2003 -, traductions,​ essais- //Über wissenschaftliche und poetische Schreibweisen//​ (1992) -, Actes de colloques : //Pour Genet// (2010) - livres d’art - //​L’horizon est plus grand// (1996) – et livrel (//Vie et mort sainte Tina l’exilée//​ paraît sur le site d’édition en ligne de François Bon, publie.net en 2011) paraissent plus confidentiellement,​ mais constituent autant de marques vivantes d’une création littéraire continue et dynamique. ​ Récits, nouvelles - //Queen Mary 2 & Saint-Nazaire//,​ collectif, 2003 -, traductions,​ essais- //Über wissenschaftliche und poetische Schreibweisen//​ (1992) -, Actes de colloques : //Pour Genet// (2010) - livres d’art - //​L’horizon est plus grand// (1996) – et livrel (//Vie et mort sainte Tina l’exilée//​ paraît sur le site d’édition en ligne de François Bon, publie.net en 2011) paraissent plus confidentiellement,​ mais constituent autant de marques vivantes d’une création littéraire continue et dynamique. ​

Outils de la page

complaint