Auteurs contemporains

Discours critique sur les œuvres de littérature contemporaine

Outils pour utilisateurs

Outils du site


LDAP: couldn't connect to LDAP server

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
oeuvres:1999 [2016/01/12 20:36]
Audrey Thériault
oeuvres:1999 [2016/01/12 20:39] (Version actuelle)
Audrey Thériault
Ligne 34: Ligne 34:
 GERVAIS, Bertrand, « La tentation de la fin. Esthétique de l'​interruption dans //1999// de Pierre Yergeau », dans Petr KYLOUSEK, Max ROY et Jozef KWATERKO (dir.), //​Imaginaire du roman québécois contemporain. Actes du colloque, Université Masaryk de Brno, 11-15 mai 2005//, Brno / Montréal, Masarykova univerzita / Université du Québec à Montréal, 2006, p. 69-78. +++ Chapitre de collectif GERVAIS, Bertrand, « La tentation de la fin. Esthétique de l'​interruption dans //1999// de Pierre Yergeau », dans Petr KYLOUSEK, Max ROY et Jozef KWATERKO (dir.), //​Imaginaire du roman québécois contemporain. Actes du colloque, Université Masaryk de Brno, 11-15 mai 2005//, Brno / Montréal, Masarykova univerzita / Université du Québec à Montréal, 2006, p. 69-78. +++ Chapitre de collectif
  
-###« [...] C'est que la fin du monde mise en scène par Yergeau procède d'une déconstruction savante de ses scénarios habituels. Pas de cataclysmes dans //1999//, pas de bataille d'​Armagueddon ou de bête à sept têtes, de collision avec un astéroïde ou de démon aux pouvoirs maléfiques. Mais un ange déchu, réduit à faire de la réclame pour un bar de rencontres, le Saint-Michel [...]. » (p. 69)+###« [...] C'est que la fin du monde mise en scène par Yergeau procède d'une déconstruction savante de ses scénarios habituels. Pas de cataclysmes dans //1999//, pas de bataille d'​Armagueddon ou de bête à sept têtes, de collision avec un astéroïde ou de démon aux pouvoirs maléfiques. Mais un ange déchu, réduit à faire de la réclame pour un bar de rencontres, le Saint-Michel [...]. » (Extrait, ​p. 69)
 ### ###
  
Ligne 48: Ligne 48:
  
 ###« Le roman de Yergeau [//1999//] met en scène un personnage paradoxal, un être double qui a fait du franchissement des frontières sa raison d'​être ; un personnage en oscillation constante, dont l'​instabilité est telle qu'​elle défie notre imagination. C'est un être qui se défait sous nos yeux et dont la figure de l'ange à laquelle il s'​identifie est la seule bouée, même si, dans un premier temps, il lui a refusé tout droit à l'​existence. ###« Le roman de Yergeau [//1999//] met en scène un personnage paradoxal, un être double qui a fait du franchissement des frontières sa raison d'​être ; un personnage en oscillation constante, dont l'​instabilité est telle qu'​elle défie notre imagination. C'est un être qui se défait sous nos yeux et dont la figure de l'ange à laquelle il s'​identifie est la seule bouée, même si, dans un premier temps, il lui a refusé tout droit à l'​existence.
-Dans les pages qui suivent, je vais m'​intéresser au statut de cette relation figurale corrompue. Je décrirai certains des procédés du roman qui répondent à une esthétique de l'​interruption à laquelle évidemment la figure n'est pas insensible. Je m'​arrêterai à la vision de fin du monde du roman et montrerai comment le désordre vient y déconstruire les rapports logiques, narratifs et temporels. J'​étendrai par la suite mon regard pour montrer les liens établis entre //1999// et les autres textes de Yergeau qui participent au cycle romanesque de la ville-île. Ces liens permettent de comprendre, par le biais d'une logique des //sphères parallèles//,​ comment peut se tisser un réseau de figures fondé sur la contamination et l'​effacement des frontières. » (Extrait, p. 205)+Dans les pages qui suivent, je vais m'​intéresser au statut de cette relation figurale corrompue. Je décrirai certains des procédés du roman qui répondent à une esthétique de l'​interruption à laquelle évidemment la figure n'est pas insensible. Je m'​arrêterai à la vision de fin du monde du roman et montrerai comment le désordre vient y déconstruire les rapports logiques, narratifs et temporels. J'​étendrai par la suite mon regard pour montrer les liens établis entre //1999// et les autres textes de Yergeau qui participent au cycle romanesque de la ville-île. Ces liens permettent de comprendre, par le biais d'une logique des //sphères parallèles//,​ comment peut se tisser un réseau de figures fondé sur la contamination et l'​effacement des frontières. » (Extrait ​de l'​introduction)
 ### ###
  

Outils de la page

complaint